Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Au Webmaster:La competition d…    by Aristide ba… 20 Oct 2020, 8:29
Ou sont les grands projects e…    by webmaster 15 Oct 2020, 2:04
Ca danse en Afrique    by EburDeDieu 13 Sep 2020, 23:24
Quand on chante son nom    by webmaster 8 Aug 2020, 0:21
Libye: que se passe t-il?    by webmaster 2 Jul 2020, 14:24
Le chemin lumineux    by webmaster 20 Jun 2020, 23:46
WhatsApp ou Signal: votre cho…    by webmaster 9 Jun 2020, 16:18
Bob Marley, 11 Mai 1981    by sam kehi,le… 11 May 2020, 2:40
Le peuple chante un Woody    by webmaster 27 Apr 2020, 16:05
Deces de Rose Marie Guiraud    by webmaster 23 Apr 2020, 11:50
Ouattara n'etait meme pas con…    by Princesse 30 Mar 2020, 17:46
Joyeux Noel    by Yafohi 30 Mar 2020, 2:25
... autres recents topics


Coming out of Miss Museveni

For all those who'd like to discuss in English
Gbané Abou
Veteran
Veteran
Messages : 983
Inscription : juin 12, 14 6:02 pm

Message par Gbané Abou » mai 09, 15 9:36 pm

Akeuchou c'est une nana que j'aime bien, elle me parait être un bon parti



sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9493
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Re:Coming out of Miss Museveni

Message par sam kehi,le Guere » mai 09, 15 10:34 pm

Les journalistes deprave's affectionnent de telles informations obsede's qu'ils sont de tourner le monde a' l'envers. Le choix de cette fille de Museveni n'efface en rien la reprobation qu'inspire les deviations maladives des degenere's. Au lieu d'aller se faire soigner dans un hopital, les deprave's veulent s'imposer par la force.
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.



Gbané Abou
Veteran
Veteran
Messages : 983
Inscription : juin 12, 14 6:02 pm

Message par Gbané Abou » mai 09, 15 10:40 pm

Dernière modification par Gbané Abou le mai 09, 15 10:41 pm, modifié 1 fois.



Gbané Abou
Veteran
Veteran
Messages : 983
Inscription : juin 12, 14 6:02 pm

Message par Gbané Abou » mai 09, 15 10:53 pm

Afrique Noire: des pratiques tout a fait licites avant que la civilisation arrive 😀
-----------
Dans de nombreux pays d'Afrique noire aujourd'hui, une partie de la population continue d'affirmer que l'homosexualité vient de l'Occident..... Toklè , Djoulatchê , guéileguere même niveau !

Lire ci-dessous, puis se rapprocher des "ethnies" en question pour vérifier

De plus, des études récentes, réalisées notamment au Cameroun , montrent que l'homosexualité est et a toujours été de toutes les cultures. Seules sa perception sociale, sa désignation, son interprétation… bref sa conceptualisation changent, en fonction des univers sociaux. Et l'histoire de l'homosexualité en Afrique noire démontre non seulement son existence, mais aussi son enracinement à travers quatre grands piliers de certaines traditions africaines. Le premier pilier concerne l'homosexualité liée aux classes d'âge et aux jeux érotiques.

Il existait par exemple chez les Bafia du Sud du Cameroun, où l'on considérait autrefois, que les garçons devaient franchir trois étapes différentes, pour bénéficier d'une bonne croissance. Au cours de la première étape, tous les garçons âgés de six à quinze ans vivaient entre eux, à l'écart des jeunes filles. D'où une très grande promiscuité, qui amenait nombre d'adolescents à avoir parfois des relations sexuelles avec les plus jeunes d'entre eux.

Le deuxième pilier concerne les rites initiatiques qui comportaient parfois des pratiques homosexuelles. Ces rites servaient soit à souder les liens au sein du groupe, soit à initier les hommes à l'art de la guerre, ou encore à permettre le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Dans le Sud et le centre du Cameroun, deux rites ancestraux, le " Mevungu " chez les Beti et le Ko'o - l'escargot - chez les Bassa, sont des cérémonies initiatiques qui comprenaient notamment des attouchements à caractère homosexuel entre femmes.

Le Mevungu par exemple est un rite exclusivement féminin, dans lequel les initiées ménopausées jouent le rôle masculin. Ce rite n'était pratiqué que lorsque le gibier était rare en forêt ou encore en cas de mauvaises récoltes. En revanche, chez les Fang duGabon, du Cameroun et de Guinée-Equatoriale, les relations homosexuelles étaient considérées comme le meilleur moyen pour devenir riche.

Le troisième pilier concerne les pratiques homosexuelles en l'absence d'hommes ou de femmes. Chez les Azande du Sud-Ouest du Soudan, au sein des foyers polygames, les relations homosexuelles entre femmes n'étaient pas rares. Tout comme en République Démocratique du Congo, où dans les foyers polygames des femmes nkundo, les pratiques homosexuelles existaient parfois entre co-épouses, qui disaient ne pas être satisfaites par leurs maris. En Afrique australe, lorsqu'elles étaient mariées, les jeunes femmes Herero expliquaient également leurs pratiques homosexuelles désignées par le terme epang, par l'insatisfaction à laquelle elles étaient confrontées dans leurs foyers.

Obligés de mener deux vies parallèles

Enfin, le dernier pilier, qui ne doit pas être confondu avec les trois autres, concerne l'homosexualité identitaire. Il s'agit exclusivement d'hommes ou de femmes, qui préfèrent avoir des relations avec des personnes du même sexe. Dans le Sud de l'actuelle Zambie par exemple, ces personnes étaient appelées mwaami dans la langue Ila. Et, si certaines langues africaines offrent un vide conceptuel et linguistique au sujet de l'homosexualité, d'autres permettent en revanche d'appréhender cette notion de façon très précise. On peut donc affirmer, sans risque de se tromper, que l'homosexualité, tout comme les pratiques homosexuelles existent en Afrique depuis la nuit des temps.

Malheureusement, beaucoup continuent de nier cette " évidence ", obligeant ainsi la quasi-totalité des homosexuels à vivre cachés et dans des milieux fermés. Afin de ne pas éveiller les soupçons, ils mènent bien souvent une double vie : femme et enfants à la maison en guise de couverture - au Cameroun, on appelle ça le Nfinga -, puis des relations homosexuelles en cachette. Si l'on ajoute à tout ceci les dispositions du code pénal qui criminalisent l'homosexualité dans de nombreux pays (Cameroun,Sénégal…) alors on comprend pourquoi la majorité d'entre eux ne rêve que d'exil. D'ailleurs, le véritable mythe, c'est de croire que les dispositions légales qui interdisent l'homosexualité sont une résultante des traditions africaines. Il ne s'agit là que d'un banal héritage colonial.
Dernière modification par Gbané Abou le mai 09, 15 10:54 pm, modifié 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
Djoula tchê
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 2024
Inscription : août 19, 10 6:49 pm

Re:Coming out of Miss Museveni

Message par Djoula tchê » mai 09, 15 11:32 pm

l'homosexualité est un rite initiatique franmaçonique . la vulgarisation de cette perversion n'a pour seul but que de creer des initiés passifs de la franc maçonnerie mondiale. les francs maçons passifs un peu comme les fm des premiers degrés sont des esclaves, des goyim ou des goys.
 
un esclaves obeit, est soumis, ne comprend pas grandes choses, subit, sert de sacrifices ........  dela même maniere que les fm des premiers degrés sont soumis à cuex des 33 em et autre degré, la masse mondiale doit être soumise aux elites du nouvel ordre mondiale qui sont des iluminatis, des FM.
l'initiation des masses mondiale se fait donc par les media mensonges, les gouvernements pccidentaux, les instiotutions internationales, la culture occidentale, les filmes .....
les filmes de magie, de sorcellerie , de violences, de morts, d'horreure, la musiques la perversion dans la musique, les dessins animés pour enfants...... toutes ces choses participent de l'initiation globale des masses mondiales afin de les dominer.
la pedophilie en fait partie, l'homosexualité en fait partie, la zoophilie en fait partie, le canibalisme en fait partie, les crimes et sacrifices horribles pour creer de tres grandes peur chez la population en font partie..........
 
c'est ce qu'on appel initiation de masse . en côte d'ivoire, les sacrifices d'enfants , les cruautés commises sur eux et le fait de laisser leurs corps dechiquetés, sans organes ...... à la vue de tous n'est qu'une pratique franc maçonnique qui a pour but d'initiers les masses ivoiriennes en creeant la terreurs en eux  puis la resignation afin de les rendre dociles .......  bref.
 
il faut savoir que ce ne sont pas tout les initiés qui atteingnent les degré sup de la piramide. la masse reste dans les degré inferieurs, la cour du temple, ce sont des esclaves. la masse mondiale est victime de cette ititiation globale, generalisé pour rester esclave des elites iluminati du new age



Gbané Abou
Veteran
Veteran
Messages : 983
Inscription : juin 12, 14 6:02 pm

Message par Gbané Abou » mai 10, 15 12:18 am

la fuite en avant 😀 je suis prêt à être honni par la contradiction, les affirmations peremptoires garde les pour tes proches



Avatar de l’utilisateur
Djoula tchê
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 2024
Inscription : août 19, 10 6:49 pm

Re:Coming out of Miss Museveni

Message par Djoula tchê » mai 10, 15 8:02 am

"""Il existait par exemple chez les Bafia du Sud du Cameroun, où l'on considérait autrefois, que les garçons devaient franchir trois étapes différentes, pour bénéficier d'une bonne croissance. Au cours de la première étape, tous les garçons âgés de six à quinze ans vivaient entre eux, à l'écart des jeunes filles. D'où une très grande promiscuité, qui amenait nombre d'adolescents à avoir parfois des relations sexuelles avec les plus jeunes d'entre eux."""

une grande promiscuité et aussi une absence de sexe opposé dans un environnement ou les enfants restent seuls entre eux  pendant longtemps engendre  donc les actes homosexuels qui sont en réalité des actes de substitution (votre perversité vous a permis d'ajouter un brin de pedophilie, merci de nous donner ici vos projets nouvellagistes prochains : la pedophilie apres avoir fait accepter l'homosexualité) . c'est donc une deviation créee par  un defaut de presence de jeune fille, quelque chose de circonstencielle . ce n'est donc pas une institution ni une coutume bien defini. est comme quelqu'un qu'on laisse seule avec une somme importante d'argent qui ne lui appartien pas, il pourra être tanter de voler cet argent. pour cela, on ne va pas dire que le vol est une bonne chose.
dans ce genre de situation, les personnes qui arrivent à pratiquer ce genr d'acte, le font par defaut. en réalité dans leur esprit, il se voient en train de coucher avec une femme. c'est ce que j'appel la substitution occasionnelle. dans des conditions normales, ces personnes redeviennent normale.
est ce qu'un maitre initiateur donne des ordres, des principes à caractere homosexuel aux enfants? est ce que les initiateurs eduquent les enfants à être des homossexuels future dans la société? non, ce n'est donc pas une culture ....
 
 
Le deuxième pilier concerne les rites initiatiques qui comportaient parfois des pratiques homosexuelles. Ces rites servaient soit à souder les liens au sein du groupe, soit à initier les hommes à l'art de la guerre, ou encore à permettre le passage de l'adolescence à l'âge adulte. Dans le Sud et le centre du Cameroun, deux rites ancestraux, le " Mevungu " chez les Beti et le Ko'o - l'escargot - chez les Bassa, sont des cérémonies initiatiques qui comprenaient notamment des attouchements à caractère homosexuel entre femmes.

affirmations gratuites suivie de preuves evasives et flous . vous parlez pompeusement de pillier et vous terminer en accouchant d'une souris . "atouchements à caracteres homosexuel" vraiment leger comme preuve. je vous ramene à ce que j'ai dit plus haut.
 
 
Le Mevungu par exemple est un rite exclusivement féminin, dans lequel les initiées ménopausées jouent le rôle masculin. Ce rite n'était pratiqué que lorsque le gibier était rare en forêt ou encore en cas de mauvaises récoltes. En revanche, chez les Fang duGabon, du Cameroun et de Guinée-Equatoriale, les relations homosexuelles étaient considérées comme le meilleur moyen pour devenir riche
 
n'importe quoi. .... quand zuma dit qu'il faut uriner apres un acte sexuel pour ne pas attraper le sida, vous allez criez ! mais ici, pour l'homosexuel, vous justifiez l'injustifiable. connaissez vous bien les fang? vous faites rire
 
Le troisième pilier concerne les pratiques homosexuelles en l'absence d'hommes ou de femmes
 
n"importe quoi. acte de substitution et non une coutume. pratique tabout faite dans le secret et non un reel desire homosexuel. est ce une coutume? est ce une loie coutumiere? non, je vous retourne au debut de mon poste.
 
"""Enfin, le dernier pilier, qui ne doit pas être confondu avec les trois autres, concerne l'homosexualité identitaire. Il s'agit exclusivement d'hommes ou de femmes, qui préfèrent avoir des relations avec des personnes du même sexe. Dans le Sud de l'actuelle Zambie par exemple, ces personnes étaient appelées mwaami dans la langue Ila. Et,""""
 
mwami, titre royal en langue tonga parlée en zambi. tu es libre de croire que ce titre noble est pris pour designer des marginaux (s'ils existaient) d'une société africaine qui n'a jamais conceptualisé ni secularisé une pratique perverse dont vous voulez coute que coute lui faire porter le chapeau.
 
vos piliers sont vraiments legers et ils sont certainement basé sur la bouse qui vous sert de cerveau. mon cher homosexuel, va te faire enculer si tu veux mais, sache que votre perversité ne passera pas .



Avatar de l’utilisateur
Djoula tchê
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 2024
Inscription : août 19, 10 6:49 pm

Re:Coming out of Miss Museveni

Message par Djoula tchê » mai 10, 15 5:55 pm




"Afrique Noire: des pratiques tout a fait licites avant que la civilisation arrive"


quand ils veulent dire des contre vérités, il deviennent idiots . pratique licites cela veut dire pratiques acceptées par la communauté. or la preuve qu'une pratique est acceptée par la société, c'est qu'elle ne  se fait pas dans le secret , elle n'est pas tabou, elle est intégrée aux us et coutumes de cette société.  ce que tu n'as pu démontré. si on suit ton déraisonnement, on pourrait dire que le vole est licite puis qu'on trouve des gens qui le commettent.... quelle idiotie!

Dernière modification par Djoula tchê le mai 10, 15 5:56 pm, modifié 1 fois.



Avatar de l’utilisateur
Djoula tchê
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 2024
Inscription : août 19, 10 6:49 pm

Message par Djoula tchê » août 28, 15 10:08 pm

non mais les homosexuels du sites on fuit le debat. je suis de retour.



Jujumaster
Senior
Senior
Messages : 402
Inscription : nov. 11, 12 7:59 pm

Message par Jujumaster » août 29, 15 12:12 am

<font color=brown>Reponse à Son Excellence <b>Djoula tchê</b>:</font>
 
Tout comme je n aime pas leurs militants à la con avec tout le bordel politique derrière, je suspect aussi les homophobes qui cachent toujours quelque chose (tu dois faire des trucs lol) fait attention djoulatche jvais vouloir prendre ta force.



Répondre