Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
Quand l'OTAN menace d'interve…    by Aristide ba… 27 Sep 2022, 9:23
La vie en hiver en Europe. Je…    by Aristide ba… 15 Sep 2022, 9:44
La France re-installe Compaoré    by Aristide ba… 11 Jul 2022, 7:29
Les vrais barons de la drogue…    by sam kehi,le… 8 Jun 2022, 4:50
Les laboratoires en Ukraine, …    by Observateur… 6 Jun 2022, 16:21
Ukraine - Points faibles des …    by Aristide ba… 1 Jun 2022, 10:42
Mali: Comment Macron fera chu…    by Aristide ba… 30 May 2022, 10:09
Le sénateur Français Christia…    by Aristide ba… 17 May 2022, 8:04
Morceau choisi: Frantz Fanon    by sam kehi,le… 28 Apr 2022, 18:29
Côte d’Ivoire : stèle de Boua…    by webmaster 26 Apr 2022, 20:07
Racisme en Ukraine : les blan…    by Observateur… 2 Apr 2022, 14:20
Guinée: Espoir furtif    by Aristide ba… 22 Mar 2022, 8:03
... autres recents topics


Assi Fulgence

Qui sommes-nous? d'où venons-nous? L'Histoire de l'Afrique, par les Africains.
Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 25, 17 4:46 am

"L'école est gratuite, mais l'éducation a un prix!" c'est la réponse qu'a donné Abdoulaye Kouyaté, chef de cabinet de la rebelle guinéenne Kandia Kamissoko Camara à l'animateur Check Ivan de radio nostalgie qui a voulu comprendre pourquoi l'inscription est si élevée en cette année scolaire 2017-2018.

Un chef de cabinet et de surcroît d'un département de l'éducation qui fait une telle sortie???

Ce régime tyrannique, fantoche et moribond est sincèrement débile de propos dilatoires et sans arguments. Dissocier l'école de l'éducation,en tout cas nulle part au monde je n'ai encore entendu et vu cela. Bon les hommes au service du mensonge ne peuvent que mentir.

 Du n'importe quoi à toujours servir à leurs suiveurs moutons.

Une escroquerie bien organisée depuis le primaire jusqu’à l’université en passant par les grandes écoles.
https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... e=5A3B0528" width="960" height="801">



Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 25, 17 6:50 am

Les 6000 FCFA des inscriptions en ligne et des frais annexes exorbitants exigés par la rebelle guinéenne Kandia Kamissoko Camara et son gourou DAO rebelle 1er volmentu aux pauvres parents d’élèves qui croupissent déjà sous le poids de la misère vont dans la caisse noire de la secte rien de réel (rdr): Voici l'un des immeubles réalisés par Aboulaye Kouyaté, le chef de cabinet de la rebelle guinéenne Kandia Kamissoko Camara, sinistre de l'éducation nationale sous les parachutes de la communauté criminelle occidentale. Simple enseignant, il lui a fallu seulement deux années de fonctions au ministère de l'education nationale pour réaliser cet architecture située à Yopougon juste derrière la pharmacie Toit-rouge.En bon rebelle sahelien, Aboulaye Kouyaté suit fidèlement les traces de Kamissoko sa patronne, il va s'en dire qu'il lui a probablement emboîté le pas. Allez-y comprendre sa réponse jeudi dernier sur radio nostalgie pour justifier les frais élevés des inscriptions de cette année scolaire 2017-2018: "L'école est gratuite mais l'éducation a un prix".
C'est l'argent de "l'éducation a un prix" là qu'ils prennent pour construire des immeubles a Abidjan et dans leurs pays respectifs ces sahéliens parachutes a coups de bombes occidentales.https://www.facebook.com/plugins/post.p ... ;width=500" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" allowtransparency="true" width="500" height="537" frameborder="0">
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Yafohi
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4520
Inscription :août 05, 13 2:16 am

Message par Yafohi » sept. 25, 17 7:29 am

Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 merci, depuis 3 h de temps, je lis tes post mais j'étais aussi en train de prier. c'est pour ça que je n'internais pas.



Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 25, 17 7:48 am

Les microbes, petits voyous et les rebelles mutins assassins millionnaires sont en liberté,et ce sont les enfants des gens ,qui ont bossé ,ont eu le bac,étudiant ,que vous envoyez dans vos prisons pourries pour les traumatiser. Au fait avec vous ,les mauvais sont glorifiés,et les bons détruits,comme si on voulait empêcher toute élite dans ce pays. Le royaume ou les bons sont tués ,et les mauvais honorés,est un état hors la loi, de non droit, de voyous sans foi ni loi.

Détruire la jeunesse c'est détruire un pays et empêcher toute émancipation!!!

 Comment peut-on emprisonner les cerveaux, l’élite futur d'un pays. Chère communauté criminelle occidentale, voila ce que votre poison que vous avez installe en Cote d'Ivoire, DAO rebelle 1er volmentu est entrain de faire comme a son accoutumée. Ce tyran burkinabé terrorise  les élèves et étudiants de Cote d'Ivoire et cajole ses bébés microbes, ces delinquants qui ne font qu'endeuiller des familles ivoiriennes. Des étudiants de notre pays, notre chère Cote d'Ivoire, oui DAO rebelle 1er volmentu le faussaire, le tyran burkinabé a jeté cinquante (50) étudiants en prison dont 03 jeunes filles qui ont été sérieusement battues par la milice burkinabee du despote de la communauté criminelle occidentale pendant les manifestations pacifiques des etudiants pour dire non aux frais d'inscriptions exorbitants de l’année scolaire 2017-2018.
Derrière les barreaux et éloignées des amphis, pour avoir dénonce le racket organise au ministère de l'éducation nationale dirige par la rebelle guinéenne Kandia Kamissoko Camara.

La liste des étudiantes :

- Gonkanou Nanou Virginie;
- Kouamé Affoué Denature;
- Seka Apo Catherine.

Dame Meho, vendeuse de produits vivriers a été emprisonnée à tort, une nounou communément appelé servante en Cote d'Ivoire à été également jetée en prison  à tort et continue de croupir a la maca devenue un camp de concentration. Aujourd'hui, ce sont de jeunes étudiantes qui sont déférées à la maca tout simplement parce qu'elles étaient dans leurs chambres au campus lors de la bavure de la milice burkinabee du tyran burkinabe Alassane Dramane Ouattara.

https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... ed_op#span class="text_exposed_show">https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... span#ed_cl#
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 25, 17 7:52 am

Yafohi a ecrit: ''Reponse à Son Excellence Eburneenne 3: merci, depuis 3 h de temps, je lis tes post mais j'étais aussi en train de prier...''

_______________________________________

Merci la-bas a toi Yafohi!!! C'est ensemble qu'on est fort!!!
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Yafohi
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4520
Inscription :août 05, 13 2:16 am

Message par Yafohi » sept. 25, 17 7:56 am

Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 chaque  chose a une fin. il fallait qu'on passe par là pour qu'on comprenne réellement qu'on n'a pas affaire aux enfants de cœur ( ce gouvernement de boucher )



Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 26, 17 6:55 am

OU SONT PASSES LES RELIGIEUX, DIRIGEANTS DE PARTI, PSEUDO-INTELLECTUELS QUI S’ÉGOSILLAIENT AU TEMPS DU PRESIDENT GBAGBO???

Une analyse de https://www.facebook.com/yacouba.gbane.54?fref=mentions" data-hovercard-prefer-more-content-show="1" data-hovercard="/ajax/hovercard/user.php?id=100008159741892&extragetparams=%7B%22fref%22%3A%22mentions%22%7D">Yacouba Gbané sur une étrange démission. ..
Edito : https://www.facebook.com/yacouba.gbane.54?fref=mentions" data-hovercard-prefer-more-content-show="1" data-hovercard="/ajax/hovercard/user.php?id=100008159741892&extragetparams=%7B%22fref%22%3A%22mentions%22%7D">Yacouba Gbané

Tous ont démissionné!!!

''Les frais des droits d’inscription sont passés du simple au double, voire au triple. Les frais annexes, un autre goulot d’étranglement. L’école gratuite devenue payante. Les étudiants et élèves manifestent de manière pacifique et démocratique pour dénoncer cet état de fait. En réponse, c’est une répression violente qui s’abat sur eux. Lacrymogènes, matraques, bastonnades et arrestations pleuvent. Après on dira que les étudiants aiment palabres. Ce qui est frappant, c’est la démission totale des parents, des religieux, des syndicats, des associations et de l’opposition. C’est leur silence qui intrigue. Ils sont champions des commentaires dans leur salon. Pendant ce temps, les étudiants et les élèves se battent seuls face à un adversaire qui n’a qu’un seul langage : la répression et la force. Ils sont orphelins et abandonnés. Ce n’est pas dans les salons qu’on donne de la voix. Les étudiants et élèves ont besoin de leur soutien. Et non de leur silence.

Martin Luther King Jr. disait : ''Ce qui m'effraie ce n'est pas l'oppression des méchants, c'est l'indifférence des bons. À la fin, nous nous souviendrons, non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.''. Et ce n’est pas Albert Einstein qui soutiendra le contraire : « Le monde est dangereux à vivre. Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. » Dans ce combat des étudiants et élèves, il n’y a pas de neutralité. Et Desmond Tutu de le rappeler en disant: «Si tu es neutre en situation d'injustice, c'est que tu as choisi le camp de l'oppresseur». L’avenir de l’école est en jeu. Le silence face à cette réalité ne fera que la conduire vers une mort certaine. « Celui qui combat peut perdre. Mais celui qui ne combat pas a déjà tout perdu » fait remarquer l’écrivain Allemand, Bertort Brecht. Les étudiants et les élèves ne doivent pas être seuls dans ce combat. Parce que ceux qui les briment, aujourd’hui, ont tous leurs enfants dans les grandes et meilleures écoles occidentales. Ils sont dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, ce sont les étudiants et les élèves qui sont en train de payer le prix. Que les parents, les religieux, les syndicats, les associations et l’opposition méditent cette citation de Martin Niemöller (pasteur et théologien allemand) Dachau, 1942 : « Quand ils sont venus chercher les communistes, Je n'ai rien dit, Je n'étais pas communiste. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, Je n'ai rien dit, Je n'étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus chercher les juifs, Je n'ai pas protesté, Je n'étais pas juif. Quand ils sont venus chercher les catholiques, Je n'ai pas protesté, Je n'étais pas catholique. Puis ils sont venus me chercher, Et il ne restait personne pour protester ».

Profitons de cette tribune pour interpeller nos frères, les forces de l’ordre. Lorsqu’on vous envoie, il faut savoir s’envoyer. Lorsque vous avez fini de réprimer violemment les étudiants et les élèves, n’oubliez pas que vous avez des enfants, des neveux, des nièces, des petits fils, des cousins et des cousines. Ces derniers sont étudiants ou élèves. Ils doivent s’acquitter des frais des droits d’inscription et des frais d’annexes. Ils viendront vous voir pour les payer. Et la note sera salée et amère. Alors que les étudiants et élèves se battent pour leur suppression ou réduction. Pour que votre poche ne prenne un coup. Surtout en ce temps de vaches maigres. On cherche l’argent avec torche en pleine journée. Il est devenu une denrée rare. Depuis des années, on dit : « L’argent ne circule pas. Parce qu’il travaille ». Et on attend toujours, en vain, les retombées positives de ce travail. Bonne lecture. Allons-y seulement. Haut les cœurs. La liberté vaincra!''

----------------------------------------------------------------------------------

Le droit n'existe plus depuis le 11 avril 2011.De la même manière qu'ils sont arrivés au pouvoir, c'est comme cela qu'ils dirigent le pays avec la répression, la terreur et les intimidations. les bandits sont honorés et les innocents en prison. Un pays dans les égouts depuis 2011 par la sorcellerie de la communauté criminelle occidentale. Ces trois jeunes filles que vous voyez-la étaient couchées dans leurs chambres en cite universitaire lorsqu'elles ont été brutalisées, rossées de coups par la milice burkinabee de DAO rebelle 1er volmentu avant d’être jetées a la maca, goulag dramanien.

https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... ed_op#span data-ft="{" tn":"k"}"="">

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 26, 17 7:59 am

LIBÉREZ BORIS ET LES 49 AUTRES ÉTUDIANTS JETES A LA MACA PAR LE RÉGIME TYRANNIQUE DE DAO REBELLE 1ER VOLMENTU DONT TROIS ÉTUDIANTES.

Il se trouvait à la cité Mermoz lorsque la milice sahélienne de DAO rebelle 1er volmentu a décidé d'y faire une expédition punitive le lundi 18 septembre 2017.

https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... font#ed_cl#
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages :4879
Inscription :août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » sept. 27, 17 6:50 am

Terreur, violence, répression, embastillement, emprisonnement, intimidations tels sont les mots qui caractérisent le régime tyrannique, moribond, fantoche et meurtrier de DAO rebelle 1er volmentu, pantin de la communauté criminelle occidentale.

Liste non exhaustive des étudiants emprisonnés par le monstre froid burkinabé DAO rebelle 1er volmentu.

https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... 82C"#ed_cl#
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!



Avatar de l’utilisateur
Eve
Son Excellence
Son Excellence
Messages :5725
Inscription :juin 27, 13 2:18 pm

Re:Assi Fulgence

Message par Eve » oct. 10, 17 6:56 pm

Quelque 200 étudiants en sciences de la santé ont observé, mardi un sit-in, devant la présidence de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan (publique), la plus grande du pays, pour exiger la libération de 40 des leurs incarcérés à la suite d’une récente manifestation, a-t-on constaté.

« On est formé pour être des médecins, on n’est pas formé pour être à la Maca (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan) », la principale prison de la Côte d’Ivoire, scandaient les étudiants des sciences de la santé, vêtus de blouses blanches.

Une quarantaine d’étudiants dont trois jeunes filles et six étudiants en sciences médicales ont été arrêtés les 13 et 18 septembre 2017 puis incarcérés à la suite d’une manifestation lancée par la Fédération estudiantine et scolaire (Fesci) pour protester contre les frais annexes d’inscription dans les lycées et collèges.

« Nous demandons la libération immédiate et sans condition des étudiants détenus afin qu’ils recouvrent au plus vite la liberté », a déclaré le Secrétaire général par intérim du Syndicat national des étudiants en sciences de la santé (Synes), James Zeouli, lors d’une conférence de presse peu avant le sit-in.

Après un rassemblement d’environ une heure devant la présidence de l’université Félix Houphouët-Boigny, ces étudiants ont mis le couvert sur le Centre hospitalier et universitaire (Chu) de Cocody, où ils ont également observé un sit-in pour exprimer leur mécontentement.

Les étudiants des sciences de la santé de Cocody ont arrêté les activités académiques et hospitalières depuis quelques semaines pour dénoncer la détention de leurs camarades et interpeller par la même occasion les autorités ivoiriennes.

Ils entendent poursuivre leur « grève illimitée jusqu’à la libération » de leurs camarades incarcérés si les négociations entamées avec les autorités de tutelle n’aboutissent pas à une relaxe des 40 étudiants incarcérés.


---------------------------


:) S'ils ne veulent pas apprendre ... qu'ils fasse grève ! si les parents sont contents de payer de études pour des grèves c'est très bien :)
Qu'ils n'oublient pas de demander la libération d'Assi Fulgence :)



Répondre