1-- 01/9/2020: Libération de Pulchérie Gbalet et les femmes de Gps |2-- PULCHERIE GBALET PRÉSIDENTE DE L,ACI (SOCIETE CIVILE)a été arrêtée cet après après-midi à YOPOUGON pour avoir dénoncé le 3ème mandat d'ADO. |
Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
DERNIER APPEL AVANT LA LIBÉRA…    by Aristide ba… 14 Sep 2020, 20:21
Le malheur de l'Afrique c'est…    by EburDeDieu 13 Sep 2020, 23:27
Ouattara, une autre arme en m…    by EburDeDieu 13 Sep 2020, 23:25
Ca danse en Afrique    by EburDeDieu 13 Sep 2020, 23:24
Alassane Dramane Ouattara ult…    by Africain 27 Aug 2020, 8:16
23 MORTS DEJA APRÈS LE COUP …    by webmaster 26 Aug 2020, 16:47
DROIT A LA REVOLUTION DU PEUP…    by Afro 26 Aug 2020, 9:43
Les assassins de Yopougon    by webmaster 24 Aug 2020, 18:37
EXPIRATION DU RÈGNE TYRANNIQU…    by webmaster 24 Aug 2020, 15:14
ADO ATTEINT DE FOLIE APRÈS LE…    by Africain 23 Aug 2020, 5:42
Ouattara tu me decois    by Africain 23 Aug 2020, 5:29
Ouattara et son feticheur    by sam kehi,le… 22 Aug 2020, 21:05
... autres recents topics


Utilisation statut héritiers d’Houphouët Boigny par les Thiam

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
Martin Féral
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 1952
Inscription : oct. 16, 06 6:00 pm

Utilisation statut héritiers d’Houphouët Boigny par les Thiam

Message par Martin Féral » août 09, 20 10:53 pm

Etant Akan moi-même et donc bien informé des pratiques coutumières dans ses grands axes, de la région du centre baoulé, je trouve important de faire cet éclairage sur la pratique et donc de l’utilisation du statut d’héritier de feu le président Houphouët Boigny par les enfants Thiam. Principalement sur le rôle politique dans le pays de leur mère qu’ils entendent jouer et d’ailleurs que certains jouent. La précision « dans le pays de leur mère » et très importante pour la suite.
Il y a une confusion dans l’interprétation et l’utilisation du statut d’héritiers que je pourrai dire qui est abusive dans le cas des enfants Thiam et peut être pour toute la région de Yamoussoukro quand ils l’utilisent pour leur rôle politique en Côte d’Ivoire.

En effet dans le pays baoulé, quand on parle d’héritage sur les biens, il s’agit des biens de la famille biologique et non de la gestion du village. C’est important. Ainsi le fils de la sœur qui hérite de son oncle prend possession des biens de celui-ci et a la responsabilité de la famille du défunt.

Alors avec la possibilité que la sœur habite un village autre que celui de sa naissance du fait du mariage, l’enfant de cette sœur qui est devenu héritier de son oncle qui lui habite un autre village est un étranger dans ledit village où il doit assumer la responsabilité d’héritier. De ce qui précède, vous trouverez dans plusieurs villages baoulés des personnes que les natifs qualifieront d’étrangères parce qu’elles habitent désormais dans le village pour des raisons de succession.
Vous voyez déjà qu’avec cette situation, ces héritiers étrangers ne peuvent pas prétendre avoir un rôle politique dans leur village d’accueil. C’est ça fait un.
De deux, chez les baoulés, on dit que l’enfant appartient d’abord à l’homme. Ainsi s’il y a une décision à prendre concernant l’enfant, le baoulé attendra d’abord l’avis du père avant d’écouter la mère. Cela a pour conséquence que très souvent la mère s’aligne sur l’avis du père. L’autre conséquence est que l’enfant dont les parents sont de villages différents, se verra rétorquer quand il est dans le village de sa mère que certaines de ses prétentions ne pourront se réaliser que dans le village de son père. Surtout quand il veut jouer les premiers rôles.

Alors pour revenir aux neveux Thiam d’Houphouët Boigny dont le père est Sénégalais. Ils mettent en avant le fait qu’ils soient héritiers du frère de leur mère pour faire croire que l’héritage de leur oncle s’étend à toute la Côte d’Ivoire. Voici là où il y a la confusion. Peut-être que cela sert toute la région de Yamoussoukro de sorte que celle-ci veuille en profiter pour placer les siens. C’est un abus si c’est cela son intention.

Si en Côte d’Ivoire les enfants Thiam, pensent que leur statut d’héritier leur donne droit à diriger la Côte d’Ivoire, je leur dis qu’ils ont été mal conseillés. Sinon suivant la coutume baoulé, c’est plutôt au Sénégal qu’ils doivent voir.
MF
Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper



Aristide bateng
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 5761
Inscription : janv. 20, 11 5:02 pm

Re: Utilisation statut héritiers d’Houphouët Boigny par les Thiam

Message par Aristide bateng » août 10, 20 8:10 am

On prepare deja les esprits pour un ouattara-bis.



Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
Messages : 4504
Inscription : nov. 24, 04 2:53 am

Re: Utilisation statut héritiers d’Houphouët Boigny par les Thiam

Message par webmaster » août 10, 20 3:38 pm

mais ca bouge. Ce ne sera pas facile pour les eternels magouilleurs. La peur est en train de quitter les esprits.
Vive la libre expression pour que vive la Democratie.



Martin Féral
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 1952
Inscription : oct. 16, 06 6:00 pm

Re: Utilisation statut héritiers d’Houphouët Boigny par les Thiam

Message par Martin Féral » août 12, 20 10:41 pm

Les ivoiriens sont reconnaissants à la famille Houphouët qui a donné son fils comme premier président de la Côte d'Ivoire. C'est cette reconnaissance qui a été traduite par l'acceptation du village de Yamoussoukro comme nouvelle capitale du pays. Les Ivoiriens sont donc quittes vis à vis de cette famille.
Alors les parents d'Houphouët doivent éviter de se mettre à dos les Ivoiriens en pensant que la Côte d'Ivoire est leur propriété.
MF
Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper



Répondre