Rafraichir la liste des Recentes Discussions sur ABIDJANTALK FORUM
et L'afrique Demain?    by Minanga 20 Sep 2019, 18:22
Birama Ouattara serait le fil…    by Beauté Nubi… 19 Sep 2019, 20:03
Voyage au pays    by Beauté Nubi… 19 Sep 2019, 19:58
Dans un pays emergent    by Beauté Nubi… 19 Sep 2019, 19:54
Meeting avec Soro , une trahi…    by Beauté Nubi… 19 Sep 2019, 19:41
L'appel ne sauve pas Ouattara    by Beauté Nubi… 19 Sep 2019, 19:34
Ouattara veut encore changer …    by Popodipo 2 Sep 2019, 17:01
Projet du Génocide français a…    by Prince 23 Aug 2019, 22:24
Ex-deputée RDR regrette    by Minanga 16 Aug 2019, 22:54
Un espion chez Ble Goude    by sam kehi,le… 9 Aug 2019, 3:47
La nouvelle révolution Noire …    by Minanga 8 Aug 2019, 18:59
Contacts entre Gbagbo et Soro    by Eve 5 Aug 2019, 16:10
... autres recents topics

Wole Soyinka Interview

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
Avatar de l’utilisateur
webmaster
Site Admin
Site Admin
Messages : 4275
Inscription : nov. 24, 04 2:53 am

Wole Soyinka Interview

Message par webmaster » juil. 21, 19 5:30 am



Comment ce fait-il que la plus grande majorite de ces etudiants Africains d'avant nos "independances" se sont tous ranges contre le colonialisme et ont opte pour une politique sociale? Soyinka a connu les arrestations, les faux tribunaux, les tentatives d'assassinats, la prison, l'exil, etc.
Les etudiants francophones ont ete des plus accommodateurs de la politique coloniale post independance.
Houphouet, on peut le comprendre; il n'etait pas un intellectuel africain, mais plutot un syndicaliste. Par contre Senghor, c'est quand meme surprenant.
Very interesting.
Vive la libre expression pour que vive la Democratie.


sam kehi,le Guere
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 9393
Inscription : avr. 25, 05 4:57 pm

Re: Wole Soyinka Interview

Message par sam kehi,le Guere » juil. 22, 19 1:47 am

Beaucoup d'etudiants francophones ont paye' un prix tres lourd dans la lutte pour l'independance. Si on cherche bien dans les archives de la lutte anti coloniale en Algerie, au cameroun, en Centrapfrique, au Tchad,et meme en Cote d'Ivoire etc on risque d'etre surpris.
Surement que pour faire leurs propres promotions certains leaders politiques ont prefere' cacher les accomplissements de ces etudiants.
La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.


Répondre