Connectez-vous !! 

1-- “Des personnes dont Jean-Marc Bédié, se disant mandatées par M.Bédié, consultent des délégués, secrétaires généraux de section, les présidents de comité de base, etc, pour obtenir la signature d’une pétition visant à semer le trouble dans le parti”. |2-- Bedié “n’a mandaté personne” en Côte d’Ivoire pour une pétition pour un dialogue avec Ouattara, selon son parti. |
 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Drogba:les condoléances à...(3) Beauté Nubi  Retour chez Mobutu (3) sam kehi,le  Abobo:Les rebelles s'entr...(11) Tebilly  Isn't this A-hole not sup...(3) delore
 Une liste tres curieuse (31) Beauté Nubi  Koua Justin mute' a' Khor...(0) sam kehi,le  Des Mairies pour quoi fai...(1) Tebilly  Mali: Etudiante en Droit,...(2) Observateur
 LA COTE D'IVOIRE VICTIME ...(18) Beauté Nubi  Une tactique classique (1) Tebilly  une pensee pour ce journa...(6) Tebilly  you go, you go tout droit (0) webmaster
 Ivoirité - le débat a no...(21) Beauté Nubi  Municipal Plateau : Merci...(10) Tebilly  Le PDCI a une memoire de ...(6) Atipadipa  Nostalgie (2) delore
 Pierre Akendengué chante ...(1) Beauté Nubi  menteuse ou prophetesse ?...(139) Rannhoa  Quand un arbre refuse de ...(4) sam kehi,le  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?
      Breaking News
      Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien Aller à la page 1, 2  Suivante      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien
Mai 15, 07 9:04 pm     Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        0
Son Excellence
Dezouhoussahon


Inscrit le: 09 Aoû 2005
Messages: 2914
WebZone: Germany
Localisation: Deutschland
Patrie:

14 mai , 2007

Anne Imbert X (La Louve) Risk Profiler et compagnon de route des Forces nouvelles sort de l’ombre “Durant deux ans, j’ai côtoyé au sein des Forces nouvelles, des grands et des petits, des hommes d’honneur et des filous”…

Actualites GénéralIvorian.Net

Anne Imbert xL’Intelligent d’Abidjan-14/5/2007

Au départ, nous avions douté et tiqué. Nous avions craint une intox, une manipulation, mais au fil des échanges avec Anne Imbert, chacun a pu vaincre les réserves au bénéfice d’un entretien exclusif et prometteur. Cette interview n’est peut-être que le début d’une longue conversation…

Pourquoi avez-vous accepté de répondre à notre demande d’interview ?

Accepter de répondre va permettre d’une part, de faire taire ce que je lis sur mon existence concernant l’existence de “supers penseurs” et ensuite parce que les profileurs ne restent dans l’ombre et ne se cachent que des “ennemis de leurs clients”… Or à ce que je sache, Guillaume Soro n’a plus d’ennemi. Et puis, vous avez eu mon nom, mon mail …. Donc vous êtes très bons, bien renseignés et il n’était plus nécessaire pour certains de cacher mon existence.

Mais, qui êtes-vous, que faites vous vraiment ?

Professionnellement, je suis un risk profiler. C’est à dire des conseillers qui n’ont plus rien à voir avec l’ancienne génération des “spin doctor”… Nous sommes aussi différents d’eux que peut l’être un inspecteur qui enquête sur un serial killer, et son “profiler” qui va lui dire comment celui-ci bouge, réagit, se meut et attaque…. Quelqu’un qui va donner à son client des éléments lui permettant de mesurer les risques qu’il prend pour arriver à un but. Pour GS, mon travail a été de “l’emmener à la primature”…

Comment ?

Cela ne vous regarde pas, c’est un contrat entre moi et un client. Ce contrat est fini… GS (Ndlr : Guillaume Soro) n’a plus de risk profiler par choix personnel. Maintenant, je suis aussi un être humain, qui pense pour moi, et non en tant que FN ou au nom des FN… Et là ma réponse est différente, elle n’engage que la femme que je suis… Même si j’ai été et suis toujours un observateur des FN.

Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?

Durant deux ans, j’ai côtoyé des grands et des petits, des hommes d’honneur et des filous. Mais, tant mieux pour cette cause, les hommes d’honneur sont plus nombreux que les filous, bien qu’ils soient plus discrets. Quand j’ai eu mes premiers contacts avec les FN, la presse française se targuait de pouvoir donner sa version du conflit… En France, c’est le journal “Le Monde” qui donne le ton du politiquement correct, et sur l’Afrique, ce n’est pas triste !!! En gros, si je dois schématiser : la version officielle disait que la rébellion était quasiment une lutte ethnique de chefs sanguinaires et à la limite des sauvages qui s’entretuaient !!! J’ai découvert quelque chose de différent, beaucoup d’espoir et une fabuleuse responsabilité devant l’histoire…

A vous entendre, la rébellion, c’est comme un roman, une bonne cause…

Comprenez bien, même si le chemin emprunté pour aboutir a connu des excès inexcusables et des morts que personne ne pourra oublier et que rien ne justifiait dans les civils, cette cause est extraordinaire pour l’Occidentale que je suis, attachée culturellement à la notion de démocratie… C’est en effet, la première fois qu’en Afrique, un peuple dans sa grande majorité se soulève par l’armée, pour réclamer juste une chose : leur nationalité reconnue et une carte d’identité et d’électeur. C’est-à-dire, avant tout, la preuve de la naissance d’une notion de Nation, de devoirs envers elle, et de droits attribués… C’est unique, et cela s’est passé en Côte d’Ivoire et ce sont des officiers qui ont réagi face à l’inertie des politiques ! C’est un combat légitime devant l’histoire… C’est aussi, la preuve de la faillite des politiques de l’époque… De tous les politiques de l’époque à part égal… C’est la preuve d’une démocratie volée à un peuple qui a essayé d’être rendu par les gardiens de la Nation.

Mais, avant septembre 2002, il y a eu décembre 1999 Quand Gueï a fait son coup d’Etat en 99, il a revendiqué une gestion plus saine et des élections, non pas face à un pouvoir élu, mais face à un dictateur… Son coup d’Etat en cela était aussi légitime, même s’il y a eu récupération et dérives ensuite… Il faut quand même ne pas oublier qu’un homme qui pour se faire élire, fait voter une loi qui éjecte du scrutin son seul opposant réel, alors que celui-ci a été Premier ministre d’un gouvernement précédent, se fait appeler dans n’importe quelle démocratie moderne : un dictateur ! Et qu’à cette époque, le Fmi avait supprimé ses aides parce qu’il y avait trop de détournement de fonds !!!!

Comment croire et dire comme vous semblez le faire, que Bédié est la seule cause des problèmes des Ivoiriens ? En France, le seul politique qui dit “la France aux Français”, c’est Le Pen… Pas franchement connu pour être un grand démocrate ! Pourtant, ce discours a été repris et adapté, en Côte d’Ivoire par deux présidents successifs !!! Et avec la bénédiction de la presse française et des gouvernements de l’époque ! Comme quoi, il y a toujours ce qui est bon pour nous, mais pas pour les autres ! Mais pour moi, le discours d’un Le Pen est méprisable quel que soit le territoire… Celui qui naît, travaille, aime et fait grandir un pays, paye ses impôts et effectue ses devoirs avant d’en réclamer des droits, qui y vit en citoyen, l’est ! C’est même une des lois de la déclaration universelle des droits de l’homme !

… C’est bien de M. Ouattara que vous parlez, n’est ce pas ? Par quel miracle légal, un citoyen est devenu un étranger après avoir servi son pays dans les plus hautes fonctions ??? Par la loi la plus scélérate qui soit, purement copiée sur une des notions les plus honteuses qu’ait pu pondre la France colonialiste… L’ivoirité, calquée sur la Francité !!! Des citoyens à deux vitesses, ceux qui peuvent voter, et ceux qui ont juste le droit de mourir pour la patrie ! Et par quel autre miracle, celui qui en est la cause, (Bédié Ndlr) comme il est la cause de l’arrêt des aides du Fmi pour détournement ; arrêt qui a plongé son pays dans une déroute économique démente, redevient un héros pour certains … Ca je ne me l’explique pas… Mais c’est pourtant ce que je vois !!!

Vous êtes vraiment sans concession pour tout le monde, et surtout encore pour M. Bédié … Ce qui m’étonne encore, c’est comment un pays qui a eu à souffrir de cette loi de la Francité, a pu engendrer pire qu’elle ! Mais, cela c’est un autre débat… C’est fou comme certains quand ils arrivent au pouvoir font pire que ceux contre qui, ils se sont battus… Comme si le pouvoir ou le temps rendaient amnésique ! Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l’Histoire est la leçon la plus importante que l’Histoire nous enseigne.

Mais, que pensez-vous de Guillaume Soro ?

C’est un jeune homme extrêmement intelligent qui a été choisi par tous pour accomplir une mission. Et cette mission se limite à obtenir politiquement ce que les armes n’ont pas pu faire, c’est-à-dire des cartes d’identité et des élections. En tant que leader des FN, c’est ce contrat qu’il a. Rien d’autres !

Pensez-vous qu’il peut réussir et comment ?

Tous le suivront et l’appuieront tant qu’il sera dans son contrat… Mais, c’est l’ensemble des Ivoiriens, sans distinction, qui devrait le soutenir dans cette mission, pas seulement les Fn ou le Fpi… C’est la Côte d’Ivoire entière qui devrait se soulever autour de lui pour cela… Ensuite, il sera temps de commencer à se dire, pour qui voter… Quand je vois l’agitation de certains, c’est comme, si un enfant commençait à se plaindre de maux de ventre à sa mère, alors qu’elle ne serait qu’en train de préparer le repas ! Encouragez-le dans sa mission car c’est l’intérêt de tous… Râlez, s’il met du temps ou s’il ne fait pas sa mission… Mais ne râlez pas quand il la prépare !

Le problème est qu’il semble avoir un agenda personnel à lui… S’il a un destin personnel qui sera surement différent du contrat qu’il a, je ne pense pas que cela engagera l’ensemble des FN … Sa mission finie, libre à lui de créer ou non son parti… C’est son destin, son choix, sa vision d’une gouvernance… Mais, c’est un autre débat … Mais pour créer un parti, il ne suffit pas d’avoir un leader… Il faut des hommes, un programme, etc. Un choix de gouvernance et des compétences… Et franchement, il a sûrement des tâches plus urgentes pour l’instant… Enfin, je crois et l’espère.

L’on voit et craint déjà le culte de la personnalité, le refus de la critique…

Le culte de la personnalité que l’on voit surgir et l’interdiction faite à la presse de “critiquer” est peut-être aussi une manière de noyer le vide de contenu politique ou le manque de maitrise de la communication. On choisit de focaliser sur l’homme quand on ne sait pas le faire sur la mission. C’est la communication la plus simpliste… Il faut seulement surveiller qu’elle n’occulte pas les vrais problèmes ! Le culte, c’est, fondamentalement, rendre hommage à une personne. C’est en quelque sorte avoir une pratique réglée, organisée au sein d’un rituel codifié dans lequel l’ensemble des membres est considéré comme un.

Pourquoi ces attaques des Fn, par Sidiki Konaté et Guillaume Soro lui-même, contre le Rhdp, en particulier Bédié, attaques que vous reprenez-vous-même, comme si vous les avez inspirées en tant que “risk profiler”?

Ce qui étonnant et qui frappe quand vous côtoyez ces hommes, c’est que les combattants FN ont des préférences politiques diverses et variées… Politiquement, ils ne “bougent pas” comme un seul homme… De Ado à Bédié, et même parfois, on peut se dire vers Gbagbo… Ils se sont battus essentiellement pour “pouvoir voter”, et non pas “pour ou contre quelqu’un”… Dans leur majorité, ils sont plus contre ceux qui font obstacle à l’expression de la démocratie ! A ce titre Ado était le mieux placé au début… Mais, cela n’engage que ma vision… La force d’Ado est là ! Il ne s’est jamais mouillé, certes, mais pas non plus dans le vol de la démocratie ! La victoire de Guillaume et de Gbagbo sera seulement de redonner la possibilité de la démocratie aux Ivoiriens… Ensuite, ils pourront proposer ensemble ou chacun de leur côté de les gouverner… Mais, le premier est une obligation avant le second qui est un destin.

Pensez-vous que Guillaume Soro ait berné le G7 ?

Cela m’amuse beaucoup de voir cela écrit dans la presse… Avant tout, à la fois, parce que c’est faire passer pour des idiots, les hommes politiques comme Ado et Bédié, avec lesquels les grands de ce monde ont pu discuter… Et j’ai trop de respect pour des géants comme Kofi Annan, pour le croire idiot… Ensuite, c’est vrai que je peux comprendre en tant que profiler que les partisans de tous bords soient frustrés d’une coalition entre tous et qu’ils cherchent une raison ou une ruse…, surtout ceux dont la faillite est annoncée et prévisible, ou de la frustration de certains FN du premier cercle devant le silence d’Ado… Mais, Ado est un vrai légaliste… Je pense qu’il parlera dans le cadre normal d’élections, et qu’il n’avait pas en tant qu’homme politique à donner une valeur ou à légitimer une solution militaire… Ni à se justifier face à une solution qui mènera la Côte d’Ivoire à enfin décider de son avenir, c’est-à-dire à avoir enfin un fonctionnement normal de la démocratie…

Mais quid alors de Gbagbo ?

Je trouve aussi la confiance affichée de LG (Ndlr : Laurent Gbagbo) tout à son honneur… S’il va jusqu’au bout ! Car c’est lui qui a le plus à perdre … Je vous rappelle qu’il est au maximum de sa carrière ! Il n’y a pas plus haut comme poste possible, s’il perd son job de chef de l’Etat… Fatalement, il va vivre moins bien mais surtout psychologiquement, il aura perdu sa raison d’être ! C’est courageux de sa part d’oser affronter les urnes… Il risque plus que celui qui a perdu un poste à la Bceao, ou celui qui risque une sortie de retraite dorée… C’est aussi comme Chirac, il va loger où ensuite ??? Sérieusement, il faut du courage politique… Et il prouve qu’il en a… Mais ce n’est que du courage politique… Cela ne tue pas !

Certains parlent de ruse et de deal Certains voient une ruse… Mais, si LG va vraiment vers des élections rapides comme lui et GS se sont engagés, je ne vois où il y en a… Maintenant, si demain, ils nous trouvent un prétexte pour faire durer tout cela deux à trois ans, là ma réponse sera différente … Et croyez moi, avec une identification truquée, c’est la seule ruse qu’ils pourront avoir ! Mais, laissez-leur un peu de temps…

L’esprit qui a prévalu dans la formation du gouvernement inquiète ; parler de Côte d’Ivoire exige davantage de considérer les qualités des hommes qui dirigent ainsi que les critères de choix (cabinet Soro et gouvernement) ; alors LG et GS, ne sont-ils pas trompés ?

Laissez-leur le temps… Je crois que Guillaume Soro a parfaitement mesuré le fait que ce n’était pas un poste de gouvernance qu’il avait… Mais, un poste de mission… La bataille de certains pour des fauteuils ministériels, est plus la recherche d’une médaille à titre posthume… Il le leur a laissé … Juste une médaille… ; et pendant ce temps là, avec LG et ceux qui veulent, ils avancent avec les ministères stratégiques à la mission… On verra jusqu’où ! Mais, sur les ministères stratégiques ou même dans le cadre du CCI, ni lui, ni LG n’ont fait des erreurs de casting… Ils ont privilégié des compétences… Et puis si ce que vous dites est vrai, si vraiment ce n’était que du copinage, y compris sur le stratégique, jamais un Konaté Sidiki, porte parole des FN, n’aurait été ministre du Tourisme… Il aurait été dans un ministère plus important ! Et puis, il faut être logique : tant qu’on recrutera des politiques parmi les mêmes politiques, on aura la même dose de bons et de mauvais ! Demain, il ne tient qu’à la Côte d’ivoire de changer ceux là ! Par ailleurs, vous avez raison aussi, ce sont les hommes qui font l’histoire… Mais, “l’histoire ne tolère aucun intrus, elle choisit elle-même ses héros et rejette sans pitié les êtres qu’elle n’a pas élus, si grande soit la peine qu’ils se sont donnée” écrit Stefan Zweig dans l’Histoire d’une déchéance !

Revenons au présent, puisqu’il y a encore d’autres problèmes en suspens… Oui, on voit apparaître le problème des grades des FN dans la presse… Mais c’est aussi un faux problème… Il ne devrait même pas se poser. Je ne comprends pas pourquoi tergiverser dessus… C’est une évidence que les grades sont “légitimes”… Personne ne vole un grade en temps de guerre… Au Nord comme au Sud… La guerre est terrible, mais elle a au moins une qualité, c’est seulement là, où on voit les vrais officiers se réveiller… Il existe une cérémonie où le commandant d’une école dit : “à genoux les hommes, debout les officiers”… Un grade se mérite, mais il se mérite par des hommes debout et droits… Et je peux vous assurer que pas un commandant, ni un officier supérieur n’a trouvé son grade dans une cuillère en argent ! Sinon, il y aurait 30.000 officiers ! Ils l’ont tous mérité, gagné par le savoir, la responsabilité et la compétence… Quand, je lis dans votre journal que Wattao a été cuisinier… Il suffit pourtant de le voir faire une fois la cuisine pour en douter. En revanche, quand on l’a vu commander et diriger ses hommes, on est certain qu’il n’a pas volé son grade et on ne peut pas douter de cette compétence là ! Et je ne vois pas pourquoi, elle serait remise en cause…

Comme on parle de grades, peut-on savoir votre avis sur le rôle que l’armée a joué dans cette crise… ?

En Côte d’Ivoire, sans l’armée, au Nord comme au Sud, le pays aurait sombré… Les militaires ont été les premiers à chercher une paix entre eux, très tôt… Des deux cotés, ils avaient les moyens de mettre en place une junte militaire, et ils ne l’ont pas fait… Dire d’eux qu’ils ont été les garants de la démocratie va paraître iconoclaste… Mais, c’est pourtant la réalité … N’oubliez pas que Guillaume Soro pour les FN, comme Laurent Gbagbo après Robert Gueï, doivent tous les deux leur pouvoir actuel à des hommes d’honneur, républicains et citoyens, avant tout à des officiers… Ce sont les armées des deux côtés qui les ont mis là où ils sont… Ce n’est pas suite à un vote démocratique basé sur un choix du peuple et sur un programme… L’armée légitime, celle du CCI (Ndlr : Centre de commandement intégré) est aussi la force de la Côte d’Ivoire et ce sera grâce à elle que la gifle donnée à la démocratie par une poignée de politiciens sera réparée… Sans elle, sans la mise en place d’une pacification militaire avant tout, de l’ensemble du territoire, les élections n’auront jamais lieu.

Le fait que Soro rejoigne Gbagbo sur certains thèmes comme l’isolement de la France et de la Communauté internationale est-il un bon signe, puisqu’au fond, Gbagbo ne s’est pas renié ? N’attendez pas de moi, “la langue de bois”… Sur la notion d’indépendance économique, il y a dessus deux visions et deux écoles différentes qui s’affrontent. Guillaume ne renie pas la France ou la Communauté internationale mais demande une nouvelle donne : “Ce n`est pas l`aide européenne qui est en cause, mais la définition de nouveaux types de partenariats mieux adaptés, à nos yeux, à l`évolution du monde et à la nécessaire évolution de l`Afrique … Dans sa quête de voies pour accéder au développement, l`Afrique a toujours été soutenue par l`Europe”, a-t-il dit. Mais, poursuit-il, l’Afrique a également contracté auprès de l’Europe une “dette importante voire paralysante”.

Mais quelle est la vision du président Gbagbo ?

Gbagbo a simplement changé de direction et s’est tourné vers le continent américain et la Chine…. Mais Bolloré, Bouygues, France Télécom, Total sont toujours là … Il y a les discours, et la réalité économique. Mais, si le “jeune” a une vision plus “réaliste mais angéliste”, le second sait le “prix à payer ou qui est payé pour cela”. Et je suis prête à parier qu’il saura très vite le faire comprendre à son Premier ministre. Vous ne pouvez pas renier ce qui vous maintient en vie ! Il y a les discours, il y a les réalités, dites-vous, mais à quoi ressemble cette réalité ? La Côte d’Ivoire gère en fait, un problème plus de choix économique ancien et non encore viable dans une économie mondialisée qu’un problème d’alliés. En effet, au lendemain de l’indépendance, la France gaulliste (mais aussi la majorité des grands pays de l’Occident) a tissé des réseaux de “copinage” moyennant le maintien des grandes industries…. Ceci était, côté Occident, une manière d’éviter une seconde indépendance… D’accord pour vous donner l’indépendance nationaliste, mais pas d’accord d’y perdre nos intérêts financiers. Ces accords se sont transformés dans le temps. Ce qui était prioritaire (matière cacao, coton) dans les années 70 avant le premier choc pétrolier a été transformé en secondaire. Le président Houphouët, lui-même n’a jamais voulu privilégier les ressources minières à cette époque et a fait le choix d’une industrie surtout développée dans la transformation de matières premières agricoles.

Malgré vos réserves, le modèle et les choix Houphouët, ont réussi jusqu’à un certain moment.

La donne “pétrole” a changé et est même devenue à l’échelle mondiale l’enjeu de tous les conflits. Enfoncée dans un schéma économique désuet, l’Afrique n’a pas pris cette direction à temps… et s’est laissé “piller” sans réagir. La seule chose que les gouvernements africains ont su faire (au Gabon, au Congo, comme en Côte d’Ivoire) c’est négocier des allègements de la dette auprès de la Banque mondiale et du Fmi moyennant l’ouverture des robinets de pétrole ! Il suffit de lire, un livre explosif qui n’a pas fait le tabac qu’il aurait dû faire chez vous, et pour cause. “Afrique : pillage à huis clos, ou quand le pétrole africain finance le monde occidental”, ou de voir ce qui se passe au Nigeria !

N’est ce pas les ravages de la mondialisation ?

Officiellement, la mondialisation est une affaire d’intérêts privés et de multinationales. Dans la réalité, la croissance mondiale est portée par l’expansion des pays émergents : Chine, Brésil, Inde. Elle semble, de fait, redevenue au tournant du siècle une affaire de nations sans que les économistes et les experts ne jugent utile de nous en avertir et l’Afrique reste désespérément à la traîne !

Mais, alors qu’elle est la part et le poids de la Chine dans cette affaire ? La diplomatie chinoise est passée de la pensée de Mao à la conquête des marchés. En Amérique latine, en Europe, en Afrique, partout, la Chine s’implante, vend, achète et investit. Au bénéfice de la croissance, certes mais aussi au risque de la corruption organisée et même de la guerre. Tout est sous contrôle! Leur sang-froid repose, comme souvent, sur un chiffre, la prévision de croissance de 2007: 4,8%, un record historique. Tout le monde sait que les rebelles du Tchad, soutenus par le Soudan, utilisaient des armes chinoises. Pékin est donc soupçonné de soutenir les rebelles pour complaire à une dictature soudanaise très isolée sur la scène mondiale à cause du conflit au Darfour. La Chine refuse aussi de se joindre au camp occidental pour exiger de l’Iran qu’il donne des gages sur sa politique nucléaire. Dans les deux cas, Tchad et Iran, la diplomatie chinoise, dangereuse pour la paix, n’est dictée que par un seul impératif : le pétrole.

Pour garder le pouvoir, les dirigeants chinois ont besoin de maintenir une croissance à deux chiffres, car cette expansion seule est porteuse de promesses pour les couches sociales sur lesquelles s’appuie le régime (entrepreneurs, classes moyennes aisées, bureaucratie communiste). Or, qui dit croissance dit d’abord approvisionnements, notamment en pétrole. En quelques années, les accords passés avec le Soudan, le Nigeria et l’Angola ont permis à ces trois pays d’exporter en Chine 22% des besoins actuels du pays en hydrocarbures.

Alain Peyreffite avait prévenu “quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera”… ; La Chine vous inquiète… La Chine cherche, d’abord, du pétrole, bien sûr. Mais également du bois, du coton, du cuivre, du charbon, du zinc, de la bauxite, du phosphate, et aussi de l’aluminium, de l’acier, qui permettent de fabriquer ces milliards de vêtements, de chaussures, de jouets, d’ordinateurs, d’accessoires sportifs que nous aimons tant pour la modicité de leurs prix. La demande chinoise a provoqué une formidable augmentation des produits de base sur les marchés mondiaux: au-delà du pétrole, l’acier, le zinc, le cuivre ou l’aluminium connaissent des inflations à deux, voire à trois chiffres. Nous constatons chaque jour les dégâts de ce phénomène avec la multiplication des cambriolages et autres vols d’un genre nouveau, dans lesquels le zinc ou le cuivre remplace les billets de banque.

La Chine, c’est l’enfer, le mal absolu ? Vous êtes sans concessions avec la Chine, pourquoi ?

En fait, il n’y a guère d’illusions à se faire. La Chine ne pratique pas une aide désintéressée dont elle n’a pas les moyens. Elle n’a aucune occupation, ni guerre coloniale, à se faire pardonner. Les Chinois proposent donc ce qu’ils appellent des deals win-win (”accords gagnant-gagnant”) aux dirigeants africains. Lesquels sont très heureux que cette diplomatie nouvelle soit délestée d’une morale qu’ils jugeaient souvent à la fois hypocrite et gênante pour “le business”. Ce n’est un secret pour personne en Afrique: qu’il s’agisse de pétrole, de zinc ou de bois, les Chinois sont fort disposés à verser les “commissions” requises, 20% des contrats (avec l’Arabie Saoudite dans le rôle de la Suisse du bon vieux temps de la “Françafrique “!). Quitte à endommager les forêts en déboisant sans respecter aucune règle de préservation forestière. La Chine, championne du monde des pays les plus polluants, est surtout soucieuse de comptabilité, donc d’équilibrer ses échanges. Du coup, il faut bien trouver des moyens pour que les Africains restituent, en produits ou en investissements, l’argent qui a été engagé pour les soulager de leurs matières premières.

Mais, comment procèdent les Chinois… ?

La première méthode est simple: il s’agit de vendre aux Africains des produits chinois manufacturés. Ça tombe bien, la Chine produit en masse des vêtements - y compris des pagnes -, de la vaisselle, des casseroles, des motos, des jouets, des fournitures scolaires, mais cultive aussi du riz, dont les excédents périmés nous arrivent par containers … Pékin a signé à cet effet des accords bilatéraux de libre-échange avec 41 pays d’Afrique assortis de la clause de la nation la plus défavorisée. Mais, ces accords favorisent un système d’échanges très déséquilibré: au total, la Chine exporte quatre fois plus vers l’Afrique que celle-ci vers l’empire du Milieu.

Qu’en est-il de la Côte d’Ivoire et de ses relations avec la Chine ?

Lorsque la Chine et la Côte d’Ivoire, s’accordent pour autoriser l’obtention de visas aux citoyens des deux pays, il s’agit de quelques dizaines d’Ivoiriens susceptibles de se rendre à Pékin quand des milliers de commerçants chinois s’installent. De même, tout un commerce informel chinois a élu domicile en Afrique et au Maghreb, au détriment des commerçants locaux, ce qui provoque des protestations en Algérie, au Sénégal au Cameroun ou ailleurs et même en Côte d’Ivoire.

Ces protestations sont sans conséquences, sans échos pour le moment… Ce mécontentement - pour ne pas dire cette colère - a peu de chances d’être écouté par les gouvernements locaux. On touche ici au troisième volet du système Chine-Afrique: les grands contrats. Les grands groupes de Btp chinois construisent des palais gouvernementaux, des parlements nationaux, des stades et des routes… Demandez-vous à qui les contrats de Yamoussoukro ont été attribués ? Tant mieux pour les gouvernements qui achètent ces prestations à des prix défiant toute concurrence. Mais, tant pis pour la main-d’œuvre locale de pays où le taux de chômage atteint des sommets !

Comment la Côte d’Ivoire va-t-elle s’en sortir ?

Maintenant, il ne faut pas se tromper, le “pétrole” va permettre de relancer l’économie (pour un peu qu’il y ait une bonne gouvernance dessus et non le pillage d’une poignée auquel on assiste), mais ne peut donner à long terme l’équilibre. Il ne faut pas de nouveau faire reposer l’ensemble d’une économie sur une matière qui dépend des fluctuations monétaires internationales. Il faut faire un mixte. Indépendance interne nationale et export !

Quelle place, l’Europe ou la France aura dans tout cela ? L’Europe est sans doute le continent le plus concerné par la pénurie prévisible de pétrole et par l’échec du développement du continent noir.

Mais, le “pourquoi” est aussi un vaste sujet …Nous y reviendrons !

Propos recueillis par
Charles Kouassi et
Ismaël Dembélé

0 0


Dezouhoussahon

"Moi, je ne suis pas chrétien. Si tu me gifles sur la joue droite, c´est sur ta joue droite que je te gifle et puis après nous sommes quite. Parce que, tout ce que les hommes font, c´est sur terre qu´il faut le rembourser."
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 15, 07 10:26 pm     Re:Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoiri        1
Son Excellence
lavomatic


Inscrit le: 15 Fév 2005
Messages: 1547
WebZone: France
Patrie:
 177
Pauvre tite' belge egaré dans le marigot Mandingo-force nouvelle, tu n'y a rien compris avec tes petites yeux d'europeenne naive. J e la conseillerai de s'occuper des problemes flamands vs wallons au lieu de jouer les jokers pour des personnges dont elle ignore et ne connait pas la vie. Ce genre de personnages venant de l'occidant sont très dangereux pour nous autres africains.

0 0


Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 1:32 am     Re:Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoiri        2
Son Excellence
Melusine


Inscrit le: 26 Fév 2005
Messages: 6082
WebZone: Belgium
Patrie:
 1
Il faut dire que probablement peu de Wallons ou Flaments ont de quoi payer le contrat (car il s'agit bien pour elle de gagner sa vie) qu'elle a signé avec SG...

0 0


«Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères ... ou périr ensemble comme des idiots» - Martin Luther King
Mitakuye Oyasin ! nous sommes tous reliés !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 3:06 am     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        3
Son Excellence
Amazone


Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 6491
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
konory puuuuure.

en voila une qui croit a un soulevement POPULAIRE de l'armee! franchement, blanche la est bete deh! ou bien elle croit les autres betes? j'ai vraiment envie de vomir.

0 0


Le mensonge ne devient pas vérité parce qu’il se propage et se multiplie; la vérité ne devient pas mensonge parce que nul ne la voit.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 4:00 am     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        4
Son Excellence
Moda


Inscrit le: 09 Jan 2005
Messages: 8470
WebZone:
Patrie:
Chacun gagne sa vie comme il le peut hein ! Apparemment, cette go a bien profite des retombees de la crise ivoirienne, en se faisant "embaucher" par les chefs rebelles. Aujourd'hui, elle se fait "experte" du conflit ivoirien ! Vraiment...... Je parie qu'elle se faisais encore plus de sous chaque fois qu'elle barratinait les chefs rebelles de la grandeur de leur cause ! Haaaaaa pauvres idiots ! Okpoh !

0 0



Dernière édition par Moda le Mai 16, 07 4:34 am;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 4:05 am     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        5
Site Admin
webmaster


Inscrit le: 24 Nov 2004
Messages: 4085
WebZone: unknown
Patrie:
 1472
 1
des sottises... rien que des sottises. c'est la meme propagande pour excuser et blanchir la rebellion. Crasseux.

0 0


Vive la libre expression pour que vive la Democratie.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 8:11 am     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        6
Son Excellence
Wazi


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 4320
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
Je suis sûr que cette petite qui se donne des airs de spécialistes à la con a eu un idylle avec Wattao ceci à sans doute commencé dans une cuisine!

0 0


Un Peuple sans Mémoire est un Peuple sans Avenir
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 9:04 am     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        7
Son Excellence
Sir Saintjer


Inscrit le: 07 Aoû 2005
Messages: 11569
WebZone:
Patrie:
 3
Le motivations et les propos de cette petite "risk profiler" demeurent tellement flous que je pense que ce qu'elle a réellement fait au cours de son périple auprès des rebelles, c'est seulement partager le lit de G. Soro, ni plus ni moins !

0 0


L'histoire pratique sa propre justice, rien ne s'efface dans la mémoire collective.

Sir Saintjer
(http://sirsaintjer.blogspot.com/)
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 2:44 pm     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        8
Son Excellence
Rytchie


Inscrit le: 14 Jan 2005
Messages: 6575
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 95
Vraiment je l'ai rencontré une fois dans les sillages de la rebellion et j'avoue qu'avant son discours là notre équipe ne l'a jamais soupsonné. D'autres par contre l'a connaissent bien et son rôle de mange mil.
Le reste là si je dis webby va me bannir donc je laisse comme ça elle n'a qu'à aller se faire voir.

0 0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 4:47 pm     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        9
Veteran
Petit oiseau


Inscrit le: 12 Avr 2007
Messages: 876
WebZone:
Patrie:
J'ai envie de vomir.... C'est crapuleux quand même! C'est qui cette là la nouvelle Nouvian?? Une femme blanche Belge qui va nous expliquer à nous Ivoirien; ce qu'est la Côte d'Ivoire?? Ça sent le Ouattara dans tout ça... Vraiment je commence à devenir de plus en plus antitoubab en Afrique, mais bon il ne faut pas tout mélanger. Elle a même le culôt de dire qu'elle est naturellement enclin à la démocratie en tant qu'occidentale...Connaît-elle le rôle de ces tocards là au Congo... Je m'arrête là, avant de déraper.

0 0


Je parle de millions d'hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d'infériorité, le tremblement, l'agenouillement, le désespoir, le larbinisme.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 5:04 pm     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        10
Son Excellence
Dezouhoussahon


Inscrit le: 09 Aoû 2005
Messages: 2914
WebZone: Germany
Localisation: Deutschland
Patrie:
Vous aussi? Qu´est-ce que vous ne comprenez pas. Il faut faire du marketing pour pouvoir vendre, ou bien?

0 0



Dernière édition par Dezouhoussahon le Mai 16, 07 5:42 pm;

Dezouhoussahon

"Moi, je ne suis pas chrétien. Si tu me gifles sur la joue droite, c´est sur ta joue droite que je te gifle et puis après nous sommes quite. Parce que, tout ce que les hommes font, c´est sur terre qu´il faut le rembourser."
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 5:38 pm     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        11
Veteran
Petit oiseau


Inscrit le: 12 Avr 2007
Messages: 876
WebZone:
Patrie:
Mais là je pense qu'on laisse n'importe qui venir faire son marketing de façon un peu trop outrancière, elle défend quand même des égorgeurs et autres personnes qui ont aussi pratiquées des sacrifices humains!

0 0


Je parle de millions d'hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d'infériorité, le tremblement, l'agenouillement, le désespoir, le larbinisme.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 6:40 pm     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        12
Son Excellence
Rytchie


Inscrit le: 14 Jan 2005
Messages: 6575
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 95
Ah j'ai mal à la cote d'ivoire. Il ya un qui est venu faire poudrière identitaire patati patata. Voilà une autre qui veut nous apprendre à marcher. Mais on a fait quoi m^me au gens là??

0 0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 16, 07 7:24 pm     Re: Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoirien        13
Son Excellence
Colombe


Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 4280
WebZone:
Patrie:
 1
...merci Dezou pour le titre ki m'a epargne cette longue lecture...

0 0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 17, 07 12:21 pm     Re:Quand une Belge s´invite dans le marigot politique Ivoiri        14
Son Excellence
Gnata


Inscrit le: 29 Avr 2006
Messages: 2136
WebZone:
Patrie:
 102
C'est bon au moins de lire des Ivoiriens reconnaître une imposture comme celle-là ,  il fut un temps ou nous avions des tuteurs dans quasiment tous les domaines , même dans celui de la géographie de notre propre paysage politicien et que ca ne derangeait personne , heureusement au moins que les choses changent .
Ce qui est pathétique et insultant pour Nous , ce sont les energumènes qui l'ont embauché , surtout que ces gougnafiés-là sont aujourd'hui à des postes de décisions , donc ont les vies de nos parents entre leurs sales mains !

0 0


"...always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy ...in those homely sayings was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99,Maya Angelou...
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page 1, 2  Suivante      [Montrez toutes les pages]  
Page 1 sur 2  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster