Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Ne les oublions surtout p...(167) Eve  Pour suivre le proces de ...(1081) Eburneenne  La honte totale !!!! Et l...(36) Tipa  Un cadre du FPI menace' (1) Eburneenne
 Nos croyances combattues ...(5) delore  Le paradoxe negre (47) Eburneenne  Le kandadouhou Affi suit ...(10) Eburneenne  Soro a fui le diner-gala (0) sam kehi,le
 Soro et son destin (4) webmaster  La predation occidentale ...(86) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(59) Eburneenne  Insecurite galopante sous...(227) Eburneenne
 Ambassadeur Libyen baston...(16) Eburneenne  Oh honte a la France, pay...(132) Eburneenne  L'heure H est arrivée (19) Eburneenne  Retour du MAROC au sein d...(25) Eburneenne
 La forfaiture dramanienne...(424) Eburneenne  Une Afrique sans les Afri...(139) Eburneenne  Venance Konan sur la sell...(1) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe) Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)
Nov 14, 17 4:23 pm     Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        0
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Des chars de l'armee dans les rues. On pense a un coup d'Etat contre contre Mugabe. Je suis les evenements avec des amis Sud-africains et Zimbabween. Beaucoup jubilent, je reste calme.

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 14, 17 4:39 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        1
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9555
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:
 
Ah bon ? Ce sont les Zimbabwéens et les Sud-Africains qui jubilent ? C'est vraiment triste .....

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 14, 17 8:09 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        2
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Oh oui, Une Soeur, Mugabe a commence a se faire beaucoup d'ennemis surtout dans son propre camp, le Zanu-PF. Je ne sais qui lui a suggere de se faire remplacer a la tete du pays par son epouse Grace, alors que le Vice President Emmerson Mnangangwa etait mieux place pour sa succession. La presente crise vient d'ailleurs du limogeage de ce dernier et de son depart en exil en debut de mois. Mugabe avait alors annonce une autre purge plus grande celle-la, dans son parti que les Veterans de la guerre de Liberation ne pouvaient accepter. Helas nous en sommes la! MMugabe et son epouse seraient en ce moment aux arrets. Les "Jeunes Patriotes" s'opposent au putsch. Cette histoire ressemble a une fim de Chaka Zulu.

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 14, 17 9:29 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        3
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9555
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:
 
Ahoooo.... Moi je crois que c'est sa femme qui le manipule.... vu l'âge avancée de Mugabé, ce n'est pas étonnant.... Dommage pour Mugabé !

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 12:04 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        4
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Soyez sereins! Pendant que tout le buzz se faisait, Robert Mugabe etait assis tranquillement a son bureau. En fin d'apres-midi il est rentre a sa residence avec tout son cortege traversant Harare. Les desabuses parlent maintenant de distraction, d'auto-coup d'Etat. Vraiment!
Apres la declaration du Chef d'etat major Chiwenga menacant d'empecher la purge au sein du Zanu-PF, Robert Mugabe a mis son armee en alerte ce matin, d'ou le mouvement de troupe. Les militaires avec leur chars se repositionnaient dans un autre camp militaire. Le Vice-President emmerson Mnangagwa demeure en exil. Eh, Mugabe c'est un Chef!

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 8:21 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        5
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Je reviens sur ce que j'ai dit plus tot. Tout est cuit pour le Combattant Robert Mugabe. C'est la fin. Les militaires ont tenu a le faire en douceur. Emmerson Mnangagwa sera le nouvel homme fort de Harare. Veteran de la guerre de Liberation du Zimbabwe, il etait dans le maquis avec son compagnon Robert Mugabe. Toujours dans l'ombre de Mugabe, il n'en sort que maintenant. Le Zimbabwe change de main, mais l'aile demeurera toujours dure et nationaliste. Je peux souffler un peu!

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 12:56 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        6
Son Excellence
Aristide bateng


Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5584
WebZone:
Patrie:
 732
Le vieux est detenu par les millitaires selon la oresidence sud-africaine

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 2:09 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        7
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9555
WebZone:
Patrie:
 2089
Les militaires pardonnez.... Ne faites pas du mal à Mugabé hoooo.... huuummm

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 9:33 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        8
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
© Reuters La situation était encore confuse mercredi matin au Zimbabwe mais l'armée semblait avoir pris le contrôle du pays.
C'est l'un des plus vieux présidents du monde. Robert Mugabe, 93 ans, est-il sur le point d'être poussé vers la sortie au Zimbabwe? La situation n'est pas encore très claire dans le pays, mais les choses se sont accélérées ces dernières 24 heures. L'armée a pris position dans Harare, la capitale du Zimbabwe, mais a démenti toute tentative de coup d'Etat. A la télévision, le général Sibusiso Moyo a affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une "tentative de renverser le gouvernement". Le JDD fait le point.

Robert Mugabe est-il toujours président du Zimbabwe?

Depuis mardi soir, l'armée a pris position dans les rues d'Harare lors d'une opération destinée, selon elle, à éliminer des "criminels" de l'entourage du président Robert Mugabe, qui règne d'une main de fer sur le pays depuis 1980. Des véhicules blindés barraient dans la matinée les accès au Parlement, au siège du parti au pouvoir, la Zanu-PF, et aux bureaux dans lesquels le chef de l'Etat réunit généralement ses ministres. Dans une allocution télévisée, le général Sibusiso Moyo a indiqué que le président était "sain et sauf" et que sa sécurité était "garantie". Des échanges de tirs nourris ont été entendus dans la nuit de mardi à mercredi près de la résidence privée de Robert Mugabe dans la capitale Harare. Robert Mugabe a affirmé au président sud-africain Jacob Zuma qu'il était "confiné dans sa maison" mais qu'il était en "bonne santé".
Le président sud-africain Jacob Zuma a également dépêché deux de ses ministres au Zimbabwe. "Le président envoie la ministre de la Défense et des Anciens combattants, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et le ministre de la Sécurité d'Etat, Bongani Bongo, au Zimbabwe pour rencontrer le président Robert Mugabe et l'armée zimbabwéenne", a indiqué la présidence dans un communiqué.

#Zimbabwe Military take over video published on#ZBC TV at 4am local time pic.twitter.com/5zfplo80h3
— Dewa Mavhinga (@dewamavhinga) 15 novembre 2017


Pourquoi cette crise politique?

L'entrée en scène de l'armée intervient en pleine crise ouverte entre Robert Mugabe et le chef de l'armée, après le limogeage la semaine dernière du vice-président Emmerson Mnangagwa, longtemps présenté comme son dauphin. "Il ne s'agit pas d'une tentative de renverser le gouvernement", a assuré dans la nuit le général Sibusiso Moyo. "Nous ne faisons que viser les criminels qui entourent" le chef de l'Etat, a-t-il poursuivi en lisant une déclaration, "dès que notre mission sera accomplie, nous nous attendons à ce que la situation retourne à la normale".
Après plusieurs jours de très vives tensions, l'opération de l'armée, jusque-là considérée comme un pilier du régime, constitue un défi à l'autorité de Robert Mugabe, qui à 93 ans est le plus vieux dirigeant en exercice de la planète. Lundi, le chef d'état-major, le général Constantino Chiwenga a publiquement dénoncé lundi la décision du chef de l'Etat de limoger le vice-président Mnangagwa. L'armée pourrait "intervenir" si cette "purge" ne cessait pas au sein du parti présidentiel, avait-il mis en garde.
Le parti du président a accusé en retour mardi le militaire de "conduite relevant de la trahison" et dénoncé sa volonté de "perturber la paix nationale" et "d'encourager au soulèvement". L'irruption de l'armée sur la scène politique zimbabwéenne, a fortiori contre Robert Mugabe, est inédite. "Le silence du gouvernement après les déploiements militaires tend à confirmer que le président Mugabe a perdu le contrôle de la situation", a estimé Robert Besseling, analyste à la firme britannique EXX Africa risk consultancy.
L'ancien vice-président Mnangagwa, 75 ans, a été démis de ses fonctions et a fui le pays, après un bras de fer avec la Première dame, Grace Mugabe, 52 ans. Il a accusé la deuxième épouse du président d'avoir tenté de l'empoisonner pour l'éliminer, suscitant une vive réaction de l'intéressée qui a obtenu son éviction, comme elle s'était déjà débarrassée il y a trois ans de la vice-présidente Joyce Mujuru.
Figure controversée connue pour ses accès de colère, Grace Mugabe, qui dirige la puissante Ligue des femmes de la Zanu-PF, compte de nombreux opposants au sein du parti au pouvoir et du gouvernement. Avec le limogeage du vice-président Mnangagwa, Grace Mugabe s'est retrouvée en position idéale pour succéder à son époux. A la tête depuis 37 ans d'un régime autoritaire et répressif, Mugabe a été investi par la Zanu-PF pour la présidentielle de 2018, malgré son grand âge et sa santé fragile.
(Avec AFP)

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 9:43 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        9
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
A 93 ans qui peut prétendre avoir les capacités de diriger un pays Question
Quelle pays peut défendre un dirigeant de 93 ans Question
Cet homme de 93 ans a-t-il un pays ami même Question

Ses seuls soutient sont ceux qui vénèrent les dictateurs.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 11:18 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        10
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
© AP Robert et Grace Mugabe le 8 novembre 2017.
Au Zimbabwe, les tensions entre factions au sein du parti au pouvoir, l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), ont dégénéré, dans la nuit de mardi 14 à mercredi 15 novembre, en un coup d’Etat qui ne dit pas son nom. Mercredi, l’armée contrôlait les rues de la capitale, Harare, dans le cadre d’une opération destinée, selon elle, à éliminer des « criminels » de l’entourage du président Robert Mugabe. Cette entrée des militaires sur la scène politique a lieu une semaine après le limogeage du vice-président, Emmerson Mnangagwa. Un limogeage dont l’objectif non avoué était d’ouvrir la voie à la faction du parti au pouvoir menée par l’épouse du président Mugabe, Grace Mugabe, dans la lutte pour la succession de son mari, aujourd’hui âgé de 93 ans.
Pour le journaliste Marnix de Bruyne, auteur notamment en 2016 du livre We moeten gaan, Nederlandse boeren in Zimbabwe (« Nous devons partir, agriculteurs néerlandais au Zimbabwe», non traduit) sur le sort des fermiers blancs d’origine néerlandaise au Zimbabwe, l’action de l’armée a été menée pour empêcher Grace Mugabe d’accéder à la présidence.
Comment analysez-vous les événements en cours au Zimbabwe ?
Marnix de Bruyne : Je peux dire que c’est un coup que les militaires ont réalisé contre leur volonté. Ils se sont sentis dans la nécessité d’intervenir car leur homme fort au sein du pouvoir, Emmerson Mnangagwa, a été renvoyé la semaine dernière par le président Mugabe. Ils ont donc estimé que M. Mugabe et sa femme étaient allés trop loin et qu’il était de leur devoir d’entrer en scène. Cependant, si vous écoutez leur première déclaration publique après avoir pris possession de la télévision, ils assurent que ce n’est pas un coup d’Etat, ce qui est faux bien sûr, selon moi, et ils continuent à présenter Robert Mugabe comme le commandant en chef de l’armée. Ils laissent donc entendre que leur action n’est pas dirigée contre M. Mugabe, que leur objectif est d’« arrêter les criminels qui l’entourent ». Au regard de ce qui s’est passé précédemment, on peut aisément comprendre qu’ils veulent se débarrasser de la faction au sein de la ZANU-PF opposée à Emmerson Mnangagwa.
Pourquoi l’armée refuse-t-elle, selon vous, d’assumer ce coup d’Etat ?
Les militaires connaissent les règles internationales et savent bien que les coups d’Etat sont impopulaires. Ils tentent donc de maquiller cela en une petite intervention, plutôt que de reconnaître un putsch qui sera sanctionné par l’Union africaine.
Est-ce que toute l’armée soutient Emmerson Mnangagwa ?
C’est une bonne question. Je pense qu’elle le soutient, jusque-là. Pendant des années, l’armée a toujours été loyale à Robert Mugabe. Des officiers lui étaient redevables, car avec le système de patronage existant au Zimbabwe, le parti au pouvoir faisait en sorte de satisfaire les généraux en leur offrant des fermes, souvent de fermiers blancs expropriés. Cette situation les obligeait à une certaine loyauté, mais là, les militaires sont intervenus par peur que la première dame, Grace Mugabe, ne prenne en main les commandes de l’Etat. Pour eux, le limogeage de M. Mnangagwa était le geste de trop.
Pourquoi Emmerson Mnangagwa bénéficie-t-il d’autant d’appuis dans l’armée ?
Cela tient à l’histoire du pays. Emmerson Mnangagwa fut tout d’abord un personnage important de la lutte pour l’indépendance dans les années 1970, puis il a été ministre la plupart du temps depuis les années 1980, il a travaillé pour les services de renseignement — il fut notamment chargé de la répression dans le Matabeleland (dans l’ouest du pays) contre ce que le pouvoir percevait comme une opposition. Emmerson Mnangagwa a toujours été perçu comme un partisan de la ligne dure et un soutien de l’armée au sein du gouvernement.
Pensez-vous que seul le limogeage d’Emmerson Mnangagwa a poussé l’armée à intervenir ?
Je crois qu’il s’agissait autant pour l’armée de protéger Emmerson Mnangagwa et les siens que d’envoyer un message de protestation contre Grace Mugabe et de lui signifier qu’elle n’est pas apte à prendre le pouvoir. Dès lundi, le chef de l’armée avait d’ailleurs envoyé un message où il ne citait pas M. Mnangagwa, mais qui avait valeur d’avertissement. En dénonçant les « purges » contre les membres du parti qui ont participé à la guerre de libération et en affirmant que l’armée n’hésiterait pas à intervenir pour protéger « la révolution », il était clair qu’il faisait référence à M. Mnangagwa, et que la menace s’adressait à Grace Mugabe, qui a 52 ans et qui est trop jeune pour avoir participé à la lutte pour l’indépendance. Cette adresse a été faite lundi, l’avertissement était clair et peut-être que si la ZANU-PF n’avait pas réagi aussi durement tout serait resté calme.
Le président sud-africain, Jacob Zuma, et l’Union africaine appellent à un retour à l’ordre constitutionnel. Pensez-vous que les pays d’Afrique australe puissent encore retourner la situation en faveur de Robert Mugabe ?
Ils en ont les moyens, mais je ne crois pas qu’ils le souhaitent. Ils ont toujours hésité à s’investir pleinement dans la crise au Zimbabwe. Que ce soit en 2007, quand il y avait cette inflation folle et que l’économie s’effondrait ; en 2008, lors des violences qui ont accompagné l’élection où, finalement, ils n’ont poussé qu’à la formation d’un gouvernement de coalition : ils ont toujours été hésitants à s’engager dans les affaires internes du Zimbabwe, comme dans celles de tous leurs membres.
Je pense que si l’armée rassure la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et l’Union africaine en leur disant que les élections déjà prévues auront bien lieu, que l’ordre constitutionnel reviendra dans les meilleurs délais, ils ne demanderont pas le retour de M. Mugabe au pouvoir. Robert Mugabe pourrait aussi être réinstallé mais cantonné à un rôle symbolique. Quand on voit la déclaration qui a été faite mercredi matin par l’armée, on comprend que si M. Mugabe accepte que sa femme renonce à ses ambitions et que M. Mnangagwa soit réinstallé à son poste de vice-président, il pourrait reprendre ses fonctions présidentielles, mais sans un réel pouvoir.
Est-ce que l’opposition pourrait tirer bénéfice de ce qui s’apparente à une révolution de palais ?
Le principal parti d’opposition, le Mouvement pour un changement démocratique (MDC), est aujourd’hui divisé, affaibli. Il panse encore les plaies de sa défaite de 2013. Ses membres sont jusque-là restés très discrets, car il faut dire que l’opposition n’a jamais tiré des bénéfices des querelles internes à la ZANU-PF.
L’avenir immédiat de Robert Mugabe est encore inconnu, mais que ce soient les militaires, les opposants, les diplomates, tout le monde se montre très prudent sur le sort à lui réserver.
Du fait de son rôle par le passé, Robert Mugabe bénéficie toujours de soutiens de certains de ses pairs africains. Dans son pays, il a toujours un grand nombre de partisans, notamment dans les campagnes. Les politiciens locaux savent qu’ils doivent être prudents avec la question Mugabe. C’est une figure historique, il a mené le pays à l’indépendance, qu’importe ce qui est arrivé après. C’est quelque chose qu’il ne faut jamais oublier.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 16, 17 4:20 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        11
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4236
WebZone:
Patrie:
 813
Je ne suis aucunement pour ce coup d’état derrière lequel se trouve les mains obscures des impérialistes. Robert Mugabe a commis une erreur grave en se laissant manipuler par une assoiffée de pouvoir, Grace Mugabe. Il aurait pu depuis belle lurette céder le fauteuil a un membre de son parti politique qu'il aurait supervise et au moindre dérapage, les Zimbabwéens lui aurait fait appel. Je suis vraiment triste car je vois un peu la situation de la Cote d'Ivoire. Je veux bien me montrer sur le cas zimbabwéen.


Robert Mugabe sur la sellette??? Revivez le film de cette journée morose de mercredi au Zimbabwe

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 16, 17 4:35 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        12
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4236
WebZone:
Patrie:
 813
Au Zimbabwe, une "transition assistée" dépouille Robert Mugabe de son pouvoir

La situation reste confuse au Zimbabwe, ou l'armée a pris le contrôle de la capitale Harare et a placé le président Robert Mugabe en résidence surveillée.  Le porte-parole de l'armée a assuré que ce n'était pas un coup d’état. Mais, des véhicules blindés ont été déployés près du parlement et des bâtiments gouvernementaux.Des tirs et des explosions ont été entendus dans la capitale.
Les ambassades britannique et américaine au Zimbabwe ont conseillé à leurs ressortissants de rester à la maison.
Correspondance régionale, Sophie Ribstein.

La gaffe de trop qui contraint Mugabe à une sortie par la petite porte

Le président  Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, aura commis l'erreur de trop la semaine dernière.

Sous l'influence de son épouse, Grace Mugabe, il a limogé le vice-président Emmerson Mnangagwa, poussant l'armée à sortir de son mutisme et des casernes.

Conséquence, il a perdu aujourd'hui les rênes du pouvoir dans ce que l'armée se plait de qualifier de "transition assistée".

Qu'est-ce qui se trame en terre africaine du Zimbabwe qui reste la dernière citadelle sur le continent noir à résister à cette meute de loups impérialistes???

Un mystérieux général du nom de Chiwenga entouré de l'essentiel du commandement militaire qui, après l'éjection du poste de vice-président de Emmerson Mnangagwa a menace ouvertement le vieux Bob dans un discours, en des termes claires de le déposer s'il continu le toilettage entrepris par son camp contre les responsables de la guerre de libération pour permettre au Zimbabwe d'être recolonisé exactement comme Blaise avait accusé Sankara.

Le chef de la Ligue de la jeunesse de la Zanu-PF, Kudzanai Chipanga quant à lui a vivement répliqué et s’est dit « prêt à mourir » pour défendre la Révolution zimbabwéenne incarné par Robert Mugabé, tout en affirmant que
« des millions de jeunes sont prêts aussi » et a comparé cette ligue à « un lion qui a été réveillé » .

Les puissances impérialistes ont-ils réussi à infiltrer cette armée née d'une guerre de libération anti-impérialiste qui a vaincu le colonialisme britannique par les armes???

Le peuple laissera t-il cette armée commettre sa forfaiture sans riposter???

En tout cas, nous exprimons notre soutien indéfectible au vieux Bob et disons non aux traîtres et valets locaux au service des impérialistes.

Image may contain: 2 people, people smiling





0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 17, 17 8:07 am     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        13
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Reponse à Son Excellence Eve:
Citation:
A 93 ans qui peut prétendre avoir les capacités de diriger un pays Question
Quelle pays peut défendre un dirigeant de 93 ans Question
Cet homme de 93 ans a-t-il un pays ami même Question

Ses seuls soutient sont ceux qui vénèrent les dictateurs.


Haann!!!??? Il avait quel age lorsque ton venere Houphouet quittait le pouvoir en 1993? N'eut ete son eviction par assassinat perpetre par son protege Mossi Dramane il serait encore accroche a son pouvoir.  T'es pas intelligente hein, petite!!!

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 17, 17 11:26 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        14
Site Admin
webmaster


Inscrit le: 24 Nov 2004
Messages: 3969
WebZone: unknown
Patrie:
 1433
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:
tant que le vendu rebelle traitre Morgan Tsvangirai ne devient pas president, le pays demeure Independant.
 
Les Patriotes Zimbabweens doivent organiser les elections et les gagner. ZANU garde le pays loin des vendus de la categorie Morgan, Ouattara, et compagnies.

0



Dernière édition par webmaster le Nov 17, 17 11:29 pm;

Vive la libre expression pour que vive la Democratie.
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante      [Montrez toutes les pages]  
Page 1 sur 4  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster