Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Une partie de l'Histoire ...(2) sam kehi,le  ADO le mythomane dans ses...(288) Eburneenne  Une Afrique sans les Afri...(94) Eburneenne  La cruaute africaine (11) Eburneenne
 Pour suivre le proces de ...(414) Aly Bérry  Soro vit sur le dos des c...(14) Eburneenne  Des mossi reclament 1 mil...(5) Yafohi  Le Guide Lybien avait tou...(0) EburDeDieu
 Lundi 25 septembre 2017 à...(9) Djipa  La forfaiture dramanienne...(266) Eburneenne  Les Gon, une plaie en Cot...(2) Eburneenne  Bedie et le pdci sont pir...(43) Eburneenne
 Insecurite galopante sous...(150) Eburneenne  Le paradoxe negre (45) Eburneenne  Une Bande De Nullards (15) EburDeDieu  Oh honte a la France, pay...(95) Eburneenne
 Assi Fulgence (75) Yafohi  La predation occidentale ...(51) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(37) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Une Afrique sans les Africains: voila le projet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet
Aoû 24, 17 8:39 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        75
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
LES HÉROS DE LA RÉSISTANCE COLONIALE

YAA ASANTEWAA 1ère partie

Au XVII eme siècle, Le royaume ashanti atteint son apogée sous le règne de l'Asantehene Osei Tutu. L'Asantehene etait la souverainete suprême des Ashanti du Ghana. Le premier Asantehene fut Osei Tutu (1688 - 1717) souverain et prince (ohene) de Kumasi. Au XVII eme siècle, ce prince réussit à mettre en place une confédération des différents clans. Ses prédécesseurs immédiats, Oki Akenten et Obiri Yeboah, ne portaient pas encore le titre d'Asantehene. La victoire sur le royaume de Denkyira dans la bataille de Feyase (1701) conféra au clan Oyoko, auquel Osei Tutu appartenait, une hégémonie sur les différentes régions de l'union et à Osei Tutu, le titre d'Asantehene (ohene d'Ashanti). C'est alors que le Siège d'or devint le symbole de l'empire mis sur pied et incarné par lui. L'importance des rituels accordés à ce trône est maintenue jusqu'à nos jours. Il symbolise l'histoire mouvementée des Ashanti et leur résistance acharnée contre le pouvoir colonial britannique. En 1800, la stabilité de ce royaume était due à une gestion administrative juste, rigoureuse et à un système de communication performant. L’Anglais Thomas Bowdich fut en 1817, le premier européen autorisé à entrer à Kumasi la capitale du royaume .

 Il y resta quelques mois et fut impressionné par la sophistication de la société Ashanti. Il écrivit un livre sur l’empire dès son retour en Angleterre intitulé ''Mission from Cape coat castle to Ashantee''. Le livre fut bien évidemment censuré car contredisant les préjugés de l’époque.

En 1806, ont lieu les premiers heurts entre Ashanti et Britanniques. Ejisuhemaa Nana Yaa Asantewaa, la reine Ashanti se dressa contre les envahisseurs. La reine-mère descend dans l'arène pour défendre le pouvoir dont elle est la véritable détentrice. La reine-mère empoigna le fusil alors que les hommes faiblissaient. La reine-mère prit le devant pour protéger l’empire. la bataille se solda par la victoire du royaume ashanti.

La reine-mere Ejisuhemaa Nana Yaa Asantewaa
Image may contain: 1 person, outdoor

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 25, 17 9:05 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        76
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
LES HÉROS DE LA RÉSISTANCE COLONIALE

YAA ASANTEWAA 
2 ème partie

Nana Yaa Asantewaa est désignée Ejisuhemaa (reine-mère) de la province d’Ejisu dans l’empire ashanti par son frère Akwasi Afrane Okpese, alors que celui-ci traversait des guerres contre les britanniques. A la mort d’Akwasi en 1894, Yaa Asantewaa désigna son petit-fils Ejisuhene (roi d’Ejisu), conformément à la tradition matriacale du Ghana.

En 1896, les Britanniques déportaient le nouveau roi, l’empereur des Ashanti Prempeh I, ainsi que d’autres membres du gouvernement aux Seychelles. Après ces évènements, le gouverneur général britannique de la côte d’or (Ghana), demanda le "Sika Dwa Kofi", le trône en or de l'empire, symbole de l’unité  du peuple ashanti.

Cette demande provoqua une réunion secrète des membres restants du gouvernement dans la capitale Kumasi, qui avait pour but de faire revenir l’empereur. Devant les désaccords et les hésitations, l’Ejisuhemaa Yaa Asantewaa se leva et dit : « Je vois maintenant que certains d’entre vous ont peur d’aller de l’avant pour se battre pour notre empereur. Si cela avait été dans les temps braves, les temps d’Osei Tutu, Okomfo Anyoke, Opoku Ware, les chefs ne s’assiéraient pas pour regarder leur roi se faire capturer sans tirer une balle. Aucun homme blanc n’aurait osé parler au chef Ashanti de la manière dont le gouverneur vous a parlé ce matin. Est-ce vrai que la bravoure d’Ashanti n’est plus? Je ne peux pas le croire. C’est impossible. Je dis ceci : si vous les hommes d’Ashanti ne voulez pas allez au front, alors nous le ferons. Nous les femmes le ferons!!! J’en appelle à mes concitoyennes. Nous nous battrons contre les hommes blancs. Nous nous battrons jusqu’à ce que la dernière d’entre nous tombe sur les champs de bataille !!! ».
Ce discours motiva les hommes qui décidèrent de se battre jusqu’à ce que leur roi soit liberé. Pendant des mois, Asantewaa dirigea la guerre aux portes de la capitale fortifiée.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 26, 17 7:49 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        77
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
LES HÉROS DE LA RÉSISTANCE COLONIALE

YAA ASANTEWAA
3eme partie et fin

Durant cette guerre ,Nana Yaa Asantewaa chassa les Britanniques de la capitale et conserva le siège d'or le 2 avril 1900. Au commande de l'armée depuis sa tour fortifiée de Koumassi, elle opposa une résistance farouche a l'armée britannique. Cette guerre dura 11 mois et finira le 3 mars 1901 lorsque Nana Yaa Asantewaa fut arrêtée a cause d'un renfort britanniques de 1400 hommes. Elle fut exilée aux Seychelles avec une quinzaine des ses proches.

Le siège d'or selon la tradition caché dans la forêt aurait échappé à la prédation des britanniques et permis des années plus tard la survie et la continuité du royaume ashanti. Après 200 ans de prestige, l’empire ashanti perdit complètement son indépendance et passa sous colonisation britannique, devenu aujourd’hui Ghana.

Nana Yaa Asantewaa mourut en exil aux Seychelles, le 17 octobre 1921. Trois ans plus tard, Prempeh I et les membres de la cour Ashanti en exil sont autorisés à rentrer chez eux ; Prempeh s’assura que la dépouille mortuaire de Nana Yaa Asantewaa soit enterrée sur le sol ashanti.

La guerre de Nana Yaa Asantewaa fut la dernière des grandes guerres de résistance africaine menée par une femme contre une nation européenne. Après entre autres celles de Kandake (Candace) Amanirenas contre les Romains au Soudan, de Nzinga contre les Portugais en Angola, ou de Ndate Yalla Mbodj contre les Français au Sénégal.

Aujourd'hui, nous avons obligation deciter ces braves femmes au même titre que les Behanzin, les Samory et autres car , elles demeurent des héroines de la résistance coloniale, des figures historiques importantes qui devraient servir d'exemples a nos mères et soeurs, qui se sentent objets et non sujets de l'histoire.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 28, 17 6:40 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        78
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
 
Les razzias arabe et occidentale sont le meme cordon qui ont exploite et destructure l'Afrique et continuent de le faire sous une autre forme. La razzia arabe a été la plus la longue, la plus brutale, la plus sauvage et la plus déshumanisante des deux razzias. Les arabes castraient tous les hommes,une manière pour eux de nous exterminer et pour ne pas . En réalité. L'esclavage n'est pas terminée, il se pratique de nos jours encore dans des pays comme la Mauritanie et autres. Alors, l'Afrique doit continuer sa lutte pour se débarrasser de toutes ces bestioles nuisibles qui minent son développement.

La carte parle de traite, mais, il s'agit plutot de razzia. Elle n'est pas orientale mais plutot arabe. La Syrie et l'Iran ne sont pas des pays arabes, mais plutot des pays perses.

No automatic alt text available.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 29, 17 10:56 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        79
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
Le 15 août 1944, des milliers d'Africains débarquent en Provence! Ils étaient Algériens, Sénégalais, Maliens, Ivoiriens, etc., vénus au secours d'une France entrain de perdre la guerre!

On sortait aux balcons les applaudir ...Ils ont été envoyés au front, en première ligne pour servir de chair à canon.

Comme disait Thomas Sankara, la France nous doit ce qu'elle ne pourra jamais nous payer: la dette de sang!!!

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 30, 17 9:11 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        80
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769

Complexe du converti musulman vis-à-vis des arabes, conquête de l'Afrique , esclavagisme, Ibn Khaldun, islam, le génocide voilé

Si certains Africains connaissaient leur vraie histoire seraient-ils encore musulmans ???

Selon l’anthropologue sénégalais Tidiane N’Diaye, les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption © DR

Comment les Africains  peuvent-ils être si fiers d’afficher leur appartenance à l’islam et qui se veulent de surcroît plus arabes que les arabes eux-mêmes, comme un esclave s’identifiant à son maître, tout heureux de porter les chaînes de leur
état d’asservissement éternel ???

Ces êtres formatés, lobotomisés, dépouillés de leurs âmes, endoctrinés et en proie à l’obscurantisme se rendent pas compte qu’en procédant de la sorte  ils absolvent de leurs crimes les négriers et génocidaires arabo-musulmans pour lesquels ils ne leur ont jamais demandé pardon et dont eux-mêmes portent encore les séquelles et qui sont la cause première des maux qui les gangrènent et les tourmentent et qui sont autant de freins à leur développement humain et économique.

Les Africains ne savent pas que l’islam avait érigé l’esclavagisme en une monstrueuse institution mercantile pendant 14 siècles qui serait toujours en vigueur dans certains pays musulmans. Le coran  autorise  explicitement la razzia et la prise d’esclaves comme butin ou rétribution.

Cet Africain tant méprisé et discriminé par les arabes du Golf persique et
d’Arabie qu’ils appellent abid, esclaves. Même, Ibn Khaldoun y était aussi de sa tirade anti-africain. L’éminent historien médiéval et philosophe social musulman, écrivait : « Les nations nègres sont en règle générale dociles à l’esclavage, parce qu’ils ont des attributs tout à fait voisins à ceux d’animaux stupides. »

Des dizaines de millions de leurs aïeux vendus comme un vulgaire bétail, castrés, massacrés, humiliés, les traitant comme des animaux sauvages, troqués en Inde comme contre les épices.

Une vérité occultée sur laquelle l’islam a mis une véritable chape de plomb au point qu’il a réussi à apparaître comme par enchantement, le grand ami des Africains.

(https://www.youtube.com/watch?v=CWhWQwJI8QE)

Et comme le rappelle Sami Aldeeb en rapportant les propos éclairants de vérité de Tidiane N’Diaye (musulman)dans son livre « Le génocide voilé ».

Les Arabes ont réussi de façon stupéfiante à tromper, désinformer, déformer et fausser à la fois la réalité et l’histoire sur une période de près de 14 siècles.

Ce qu’il y a de plus particulièrement tragique, c’est que la plupart des descendants d’esclaves, les Africains de la diaspora des Amériques dans le monde, et d’Afrique descendants d’esclaves, ignorent tout de la vérité.

La pire, la plus inhumaine, la plus diabolique institution de la razzia humaine fut initiée, définie, perpétrée et mise en œuvre par les arabo-musulmans, aidés par la suite par les Africains convertis à l’Islam.

Les Arabes ont razzié l’Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d’hommes qu’ils ont déportés, ont presque tous disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l’histoire des peuples africains n’est apparemment pas définitivement refermée. La razzia a commencé lorsque l’émir et général arabe Abdallah ben Saïd a imposé aux Soudanais un ‘Bakht‘ (accord), conclu en 652, les obligeant à livrer annuellement des
centaines d’esclaves. La majorité de ces hommes était prélevée sur les populations du Darfour. Et ce fut le point de départ d’une énorme ponction humaine qui devait s’arrêter officiellement au début du XXe siècle.

A croire que l’islam a l’art d’effacer de la mémoire humaine les traces de ses crimes. Peu de berbères ou Amazighens sont au fait de l’histoire douloureuse du génocide et de la déportation de leurs peuples durant les 4 premiers siècles de l’invasion arabo-musulmane, du massacre massif de leurs aïeux et de leur déportation dont le chiffre varie entre 300 000 à l 500 000  parmi des enfants en bas âge.

Napoléon disait que l’histoire est une succession de mensonges. Au lieu de démystifier l’islam, ses effets néfastes et dévastateurs sur leur culture millénaire, les Amazighens musulmans préfèrent l’affubler du masque de la paix et de la dignité humaine.

En ignorant  leur vraie histoire jugée comme un sacrilège par leurs colonisateurs arabo-musulmans, ils bafouent la mémoire de leurs ancêtres.  Une identité altérée et niée ne peut contribuer à l’essor des populations Africaines.

La vérité n'est pas un crime, seul le mensonge l'est!!!







0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 31, 17 3:13 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        81
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
C’est un trafic humain malsain que révèle au grand jour un reportage de ''the guardian'' sur les conditions inhumaines auxquelles sont soumises certaines migrantes d’Afrique au Koweït.

L’état du Koweït situé au nord de la péninsule arabique compte environ 57% d’Arabes sur ses quelques trois millions d’habitants. Et environ 90% des foyers disposent d’une servante étrangère. Des Africaines en majorité, des agents les recrutent, les vendent à des potentiels employeurs

Appâtées par des agents véreux à qui elles paient près de 1500 dollars pour occuper des postes d’infirmières ou d’employées d’hôtel au Koweït, ces jeunes femmes originaires de la Sierra Leone, du Cameroun, du Kenya ou de l’Ethiopie se voient confonter aux dures réalités une fois sur place. Ces agents qui les recrutent comme des servantes, les vendent à des potentiels employeurs. Elles doivent travailler de 22 à 24 heures par jour, souvent sous la menace du fouet de leurs employeurs.

Traitées comme des esclaves

Adama, une Sierra-Léonaise de 24 ans autrefois infirmière dans son pays s’était vue renverser de l’huile bouillante sur la cuisse par son employeuse qui justifia son acte en lui disant qu’elle était son esclave et qu’elle ne travaillait pas assez vite. A l’image d'Adama, bien d’autres filles subissent les mêmes traitements cruels de façon quotidienne.

Les agents sont autant coupables que les employeurs qui peuvent se débarrasser de leurs employées pendant 100 jours si celles-ci ne leur conviennent pas.

Souvent quand une fille est refusée par un employeur, elle est soumise à une maltraitance digne du temps de la traite négrière jusqu’à ce qu’elle trouve un nouvel acheteur
.

Une fois engagée, ces migrantes Africaines, dont le titre de séjour au Koweit est lié à leur employeur, ne peuvent fuir les conditions déplorables de leur lieu de travail qui impliquent souvent une absence de paiement, des violences physiques et morales, le surmenage, l’impossibilité de communiquer avec l’extérieur, etc.

Le Koweït étant le pays du Golfe avec le plus grand taux de domestiques immigrées venant principalement d'Asie, le problème n’est pas nouveau et près de 10000 plaintes condamnant leurs conditions de travail furent déposées par des domestiques immigrants à leurs ambassades en 2009. Toutefois, le Koweit semble rester insensible à ces nombreuses protestations et n’a toujours pas passé de loi les condamnant, laissant dans une situation d’esclavage moderne entre 200000 et 600000 de leurs résidents. L’an dernier, en raison du meurtre d’une Koweïtienne par une domestique éthiopienne, le Koweit avait déporté 13000 travailleurs domestiques immigrés dont plus de 2000 Ethiopiens et banni l’immigration éthiopienne dans leur pays…

Source: theguardian.com

Koweït : voici comment de jeunes femmes africaines sont vendues et traitées comme des esclaves  de menage







0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 02, 17 8:31 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        82
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
ÉCHEC DE DÉVELOPPEMENT ET LE RETARD DE L’AFRIQUE : La réforme de l’éducation nationale pour combler le retard du continent.

Dans ton pays, il y a le pétrole, le gaz, le diamant, l’or, le coltan, le cuivre, le fer, le zinc, la bauxite, l’uranium et toutes sortes matières premières qui devaient t’aider à te développer et pourtant, c’est chez toi qu’on trouve les lycées classiques.

Tu enseignes la littérature, la philosophie, la musique et le sport pendant ce temps les multinationales pillent les ressources naturelles de ton pays.

Tu es trop nul (Cela est reserve aux negres de maison aux esprits tenebreux et obscurs de la trempe de DAO rebelle 1er volmentu, Soro le petit gros, Macky Sall et cie)!!!

C’est chez toi que le cacao, le café, le coton, l’hévéa, le palmier à huile, l’anacarde, les fruits et légumes poussent à merveille 12/12 et pourtant, chez toi,il y a les C.E.G, collège d’enseignement général, écoles normales, écoles de théologies, écoles de théâtres et de danse.

Le pire est que: pas d’écoles, l’école n’est pas gratuite, les fournitures d’écoles coûtent plus cher que le salaire des parents, pas de cantine scolaire, pas d’infirmerie scolaire et pas de bourse aux élèves et étudiants. Les enseignants et chercheurs mal payés. Ce qui est encore grave est que tu as oublié les écoles techniques, commerciales et professionnelles qui devraient t’aider à transformer tes matières premières et à les vendre.

Tu vois que tu n’as toujours rien compris du développement. Pitié vraiment pour toi.

Dans ta patrie il y a la forêt, la savane, le désert, la mer, les fleuves, les rivières, les lacs et les océans. Il y a des animaux de toutes sortes en abondance et pourtant c’est chez toi qu’on y trouve les plus grands chanteurs, danseurs, footballeurs et même les sapeurs et des sapéologues au lieu de former des ingénieurs agronomes en grand nombre.

Tu es un vaurien (Cela est reserve aux negres de maison aux esprits tenebreux et obscurs de la trempe de DAO rebelle 1er volmentu,
Soro le petit gros, Macky Sall et cie
)!!! Franchement tu es trop nul!!!

Tu ne te demandes jamais pourquoi l’Afrique est-elle en retard par rapport aux autres continents???

 Nous voyons tous les jours des Africains traverser la Méditerranée à leur risque et péril pour aller étudier, travailler ou soit-disant avoir une vie meilleure en Europe.

 Pourquoi ???

Les Africains au lieu d'exporter, importent tout sur le continent alors que le climat est favorable à l’agriculture, les matières premières sont en abondance et la main-d’œuvre y est. Un virgule deux (1.2) milliards d’habitants et dans 30 ans, il y aura deux virgule cinq (2.5) milliards d’Africains en Afrique sans compter ceux de la Diaspora qui sont autant nul que toi..

Nous sommes tous témoins que l’école Africaine fabrique des chômeurs et des vagabonds en puissance et cela est favorise par les predateurs occidentaux et leurs negres de service. Aucun développement sur le continent à part les politicards et les multinationales qui s’enrichissent.

Pauvre minable de negre de maison!!!

Voici la raison pour laquelle les predateurs occidentaux ne cessent de massacrer les Africains avec l'appui de negres de maison attaches a mammon et atteint d'un complexe d'inferiorite.


No automatic alt text available.
No automatic alt text available.

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Sep 02, 17 8:33 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 03, 17 3:23 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        83
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769

SANS L'AFRIQUE, LA FRANCE SERAIT-ELLE UN PAYS PAUVRE???

L'Afrique serait un continent pauvre et mourant. Est-ce vrai ???

ElIe ne survivrait que par la charité occidentale??? Et ceci et cela???

Et si l’Afrique était un continent très riche de ressources naturelles, avec, mondialement, six (6) pays sur dix (10) parmi les plus florissants du monde ??? Avec une forte augmentation continue de leur PIB ???

Et si, lorsque qu’elle reçoit 100 milliards de $, il lui était pris 500 milliards de $ et plus??? Et, si c’est bien l’Afrique qui aide l’occident et non l’inverse??? Etc. Nous allons vérifier tout ceci

1) L’argent fait sur le dos de l’Afrique par le franc CFA (colonies francaises d'Afrique),  l’impôt colonial et les avoirs de réserves de changes.

Quatorze (14) pays africains sont obligés par la France, à travers le pacte colonial, de mettre 85% de leurs réserves à la banque centrale de France sous le contrôle du ministère des finances français. Jusqu’à maintenant, en 2014, le Togo et environ 13 autres pays africains doivent encore payer la dette coloniale en France. Les dirigeants Africains qui refusent sont tués ou victimes de coup d’état. Ceux qui se soumettent moutonnement, sont soutenus et récompensés par la France par unstyle de vie somptueux, tandis que leurs populations endurent la misère et le désespoir. Les pays africains doivent déposer leurs réserves monétaires nationales en France à la banque centrale. La politique monétaire de la France régissant un tel regroupement diversifié de pays africain est simple car il est, géré par le trésor français, sans en référer aux
autorités fiscales centrales comme l’UEMOA ou de la CEMAC
.

Selon les termes de l’accord qui a été mis en place par la banque centrale du CFA, chaque banque centrale de chaque pays africain est obligée de garder au moins 65 % de ses réserves de change dans un compte d’opérations tenu au trésor français, ainsi qu’un autre 20 % pour couvrir les passifs financiers.
En bref, plus de 80 % des réserves de change de ces pays africains sont déposées dans les comptes d’opérations contrôlés par le trésor français. Les deux banques CFA sont africaines de nom, mais n’ont pas de politiques monétaires propres. Les pays eux-mêmes ne savent pas, ne sont pas informés, à hauteur de combien la réserve de change détenues par le trésor français leur appartient en tant que groupe ou individuellement.

Les gains de l’investissement de ces fonds du trésor français sont censés être ajouté à la réserve de change, mais il n’y a pas de comptabilité transmise aux banques ou aux pays, ni les détails de ces modifications. ''Seul un groupe restreint de hauts fonctionnaires du trésor français connaissent les montants figurant dans les comptes d’opérations où ces fonds sont investis ; si il y a un bénéfice sur ces investissements ; ils ont interdiction de divulguer ces informations aux banques CFA ou aux banques centrales des états africains.'' écrit le Dr Gary K. Busch. Il est estimé que la France gère près de 500 milliards d’argent africain dans sa trésorerie, et ne fait rien pour mettre un peu de lumière sur ce côté sombre de l’ancien empire.

Il est estime a 500 milliards d’euros le montant annuel de ces avoirs de réserve de changes issus de pays africains.

Chiffres qui ne seraient pas publiés dans les documents officiels étant donné leur peu de conformité comptable. Une autre source très sceptique admet tout de même 148 milliards d’euros annuels. A rapprocher des…10 milliards d’euros...d’aides françaises à toute l’Afrique. Nous prenons, là, déjà conscience du déséquilibre profond entre le montant d’une aide parcimonieuse et du massif accaparement des richesses réelles de l’autre. Et là ce ne sont que les changes détournés avec le motif indéfendable…d’impôt colonial. A voir les ressources naturelles…etc.

S’y ajoute un concept plus difficile à concevoir : l’Afrique est maintenue dans l’esclavage monétaire puisque, avec sa monnaie libre, elle deviendrait le 1er continent riche du monde…Soit, par exemple, alors que les pays possèdent les réserves effectives en or, de devoir donner 5 000 unités de sa monnaie pour ne recevoir qu’une seule des pays occidentaux. L’injustice si dissymétrique des changes maintient l'Afrique en infériorité permanente. Elle ne peut avoir de politique monétaire souveraine. Bref, elle ne peut gérer librement ses richesses. Il lui est imposé, aussi, des traités de non échanges économiques,à l’image du traité
non- économique Tipp – Tafta
. Enfin, la situation juridictionnelle est bien comme si l’Afrique était mise sous tutelle juridique. Alors, que tant de faits laissent à penser que ce devraient être les financiers internationaux qui devraient être placés, et vite, sous tutelle juridique.

Sans l’Afrique la France serait un pays pauvre ?

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 06, 17 11:48 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        84
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
La reine Nzinga

Anna Nzinga est née vers 1583 avec autour du cou le cordon ombilical, et a régné 30 ans. Surnommée : Ngola mbandi Nzinga Bandi Kia Ngola qui signifie : “ La reine dont la flèche touche toujours le but”. La reine de Matamba (Angola) etait d’après l’histoire, l’une des femmes les plus redoutables d’Afrique.
Fille d’un roi, elle apprit précocement les rouages d’un meneur d’hommes en accompagnant son père dans ses différentes missions y compris en guerre. Elle prit le pouvoir et règna suite au lâche suicide de son frère intimidé par des pré-colons portugais.

La reine Nzinga était belle et intelligente avec un caractère bien trempé et une personnalité de guerrière. Elle gérait son royaume avec une munitie administrative qu’on reconnaît aux pays développés de notre temps. Matamba était calme, prospère, et riche. Les pré-colons portugais, habités par leur complexe de supériorité, sont effrayés,surpris et confus de constater l’autosuffisance de ce peuple. Ils etaient sous le charme de ce richissime lieu.

Peut-on dominer un peuple ingénieux au sous sol riche et qui de surcroît n’a pas faim ???

Les Portugais se sont décidés à conquérir ce royaume alléchant et prêts à utiliser des moyens malefiques
pour le déstabiliser . Ils affirmerent d’ailleurs plus tard : ''l’endroit offrait au  voyageur le spectacle le plus brillant et le plus enchanteur. Des vignobles immenses, des champs qui tous les ans se couvrent d’une double moisson, de riches pâturages. La nature semble prendre plaisir à rassembler ici tous les avantages que les mains bienfaisantes n’accordent que séparément dans les autres contrées et, quoique noirs, les habitants du royaume d’Angola sont en général fort adroits et très ingénieux'' :

Comment conquérir le royaume de ''La reine dont la flèche touche toujours le but'' ??? et dont l’armée est quasiment dirigée par des femmes (les incorruptibles).

La reine Nzinga était sage et avait des méthodes de persuasion étonnantes. Un jour alors qu’elle allait en guerre, un couard de son armée voulu par lassitude déposer son arme et malgré tous les encouragements de la troupe, rien n'y fit… L’astucieuse reine usa alors d’un stratagème habile en faisant mine d’inviter sa troupe à lyncher son couard de militaire ; à la surprise générale, le militaire menacé se releva de ses pieds avec une énergie indeskriptible et mena le combat jusqu’au bout.
Elle mena une guerre phénoménale contre les portugais (voleurs de ses terres) qui leur causa des dommages conséquents…Et fut indignée des divisions géographiques qu’un dirigeant portugais voulut entamer. Contre tout attente,elle se mit dans une colère noire et riposta en ces termes : ''Le roi du Portugal, dit-on, consent à m’accorder quelques provinces de mon royaume d’Angola. Quel droit a-t-il sur mes États ? En ai-je sur les siens ? Est-ce parce qu’il est aujourd’hui le plus fort ? Mais la loi du plus fort ne prouve que la puissance et ne légitime jamais de telles usurpations. Le roi du Portugal ne fera donc qu’un acte de justice et non pas de générosité en me restituant non pas quelques provinces mais tout mon royaume sur lequel ni sa naissance ni sa force ne lui donnent aucun titre.''

Elle imposa le respect et la souveraineté de son royaume, son peuple lui obéissait. La reine Nzinga fut la dernière souveraine de l’époque pré-coloniale angolaise. On ne lui connaît pas de vie conjugale. Elle mourut à 82 ans, encore aujourd’hui, son histoire fascine et inspire. La femme Africaine devrait regarder dans le rétroviseur arrière au travers duquel l’inspiration s’y dessine.

*Anna : baptisée par les caucasiens car il est toujours impératif pour eux d’occidentaliser tous ceux qui ne suivent pas leur route.

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Sep 06, 17 11:51 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 09, 17 5:44 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        85
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
Des images de la haine et du mépris que la majorite des caucasiens a pour les Africains et continuent d'avoir aujourd'hui avec la caution d'esclaves modernes, negres de service qui n'en ont cure du devenir de ce beau et riche continent.

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Sep 09, 17 5:47 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 11, 17 6:46 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        86
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
LE SAVIEZ-VOUS???

 Les Européens ont introduit la syphilis en Afrique. La syphilis est une maladie infectieuse due à une bactérie, le tréponème pâle, qui se transmet uniquement par voie sexuelle, si l'on ne prend pas en considération les transmissions fœto-maternelles. Les origines de la syphilis sont très anciennes, probablement, antérieures aux premières expéditions en Afrique et en Amérique auxquelles elles ont traditionnellement été imputées. Cette maladie a aussi frappé de nombreux  personnages au cours de l'histoire: François 1er, Maupassant, Baudelaire, Nietzsche.En formantant des coups diaboliques en vue d'exterminer ce peuple beni Du DIEU Vivant qui s'ignore, cela se retourne toujours contre les bourreaux.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 12, 17 2:27 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        87
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
LE TERRITOIRE APPELE AFRIQUE PAR LES COLONS AVANT LEUR ARRIVEE

Lorsque les premiers explorateurs européens arrivèrent pour découvrir ce territoire, ils ne trouvèrent pas des sauvages et des barbares sans civilisation, ils étaient civilises (sur la photo: Plan de la ville de Loango dans le royaume du Kongo, carte fut dessinée par les Européens à leur arrivée).

L'ethnologue allemand Frobenius (1873-1938) qui a entrepris près d'une douzaine d'expéditions en Afrique subsaharienne entre 1904 et 1935, nous a laissé une brève deskription, un aperçu de ce à quoi l'Afrique ressemblait à l'arrivée des premiers européens, à partir des comptes rendus donnés par les premiers explorateurs : "Quand les navigateurs européens arrivèrent dans la baie de Guinée et accostèrent à Vaida, les capitaines furent étonnés de trouver des rues bien aménagées bordées sur une longueur de plusieurs miles par deux rangées d'arbres: ils traversèrent la campagne durant des jours recouvertes de beaux champs, habitées par des hommes vêtus de costumes éblouissants qu'ils avaient tissés eux-mêmes!  Plus au sud, dans le royaume du Congo, une foule grouillante habillée de soie et de velours, de grands états bien ordonnés, des dirigeants puissants, des industries riches. Ils étaient civilisés jusqu'à la moelle des os! Et telle était la situation des pays de la côte Est, au Mozambique, par exemple."

Lorsque les explorateurs européens arrivèrent, ils trouvèrent des peuples qui avaient leur propre civilisation. Les récits d'explorateurs étrangers qui furent très nombreux à explorer le continent africain, nous sont d'une grande importance et nous permettent de profiter de la deskription de la situation intérieure. Ces résumés sont encore vivace dans les esprits de Frobenius qui nous donne son point de vue personnel sur la dévaluation de l'image des Africains dans l'intérêts des puissances coloniales: "Les révélations des navigateurs portugais du XVe au XVIIIe siècle fournissent la preuve que les nègres d'Afrique qui s'étendaient au sud du désert du Sahara était encore en plein essor, rayonnaient de par leurs cultures et leurs civilisations. A mesure qu'ils avançaient, les conquistadors (vainqueurs en espagnol et portugais) ont anéantis tous les signes de vie et de culture parce que le nouveau pays d'Amérique avait besoin d'esclaves et l'Afrique était l’endroit où ils obtenaient les esclaves par centaines et par milliers. Cependant, le commerce des esclaves n'a jamais relevé de la justice, il devait être justifiée, donc nous avons fait du nègre d'un semi-animal, une marchandise. Et voilà comment nous avons inventé le concept du fétiche (mot portugais qui vient: feiticero) comme un symbole de la religion africaine.  L'idée du ''nègre barbare'' est une invention européenne qui a contre le temps, dominée l'Europe jusqu'au début de ce siècle "
Ainsi, les puissants empires et royaumes africains, subirent les attaques et la destruction, l'Afrique était rentré dans un cycle de souffrance (esclavage, la colonisation, etc ...) qui n'est pas encore terminé.
Sources:
African History - Histoire Africaine
Jean Phillipe Omotunde: les racines africaines de la civilisation européenne, Editions Menaibuc

Voici ce a quoi ressemblait notre territoire appele Afrique par les predateurs occidentaux avant son invasion.
No automatic alt text available.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 12, 17 2:57 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        88
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
RÉVOLUTION INDUSTRIELLE EN AFRIQUE- Industries Sidérurgiques et Métallurgiques

Pourquoi l’Afrique n’arrive-t-elle pas à fabriquer de simples aiguilles alors que les autres nations fabriquent des bateaux, trains, voitures voire des avions ???

Les pays industrialisés pour se moquer des Africains disent que ce continent n'est pas en mesure de fabriquer une seule aiguille à coudre donc ne pourront jamais se développer. Les Africains connaissaient le fer depuis le 7è siècle avant JESUS-CHRIST.

Mais, qu’est-ce qui n’a pas marché???

À Méroé, en Nubie, les Africains travaillaient déjà le fer avec des forgerons qualifiés mais de nos jours le continent est en retard. Aujourd’hui, je vais t’expliquer les causes de ce sous-développement et pourquoi un continent de 54 pays n’arrive pas à fabriquer une seule aiguille.
Tout d’abord dans le développement d’une nation, il y a la transformation de 2 types de matières premières :

(1) La transformation des matières qui sont sur la surface de la terre (sur le sol)
(2) la transformation des matières qui sont sous la terre (sous-sol)
.

Tu peux alors transformer ta matière première que tu vois à l’œil nu sur la surface de la terre c’est à dire ton cacao en chocolat, beurre, produits cosmétiques ; ton café en poudre ou instantané, cappuccino, latte, etc. Tu peux aussi transformer ton coton en textile pour t’habiller ou le manioc en attiéké, gari, placali, etc.
La deuxième partie de l’industrialisation consiste à transformer toute matière première qui se trouve dans ton sous-sol par exemple ton pétrole brut en diesel, fioul, essence, gasoil, kérosène, etc. Tu peux utiliser ton diamant et or dans la bijouterie, et le fer dans la construction automobile, métallique, etc.

Sache surtout que toute matière première qui se trouve dans ton sous-sol a plus de valeur que tout ce qui se trouve sur le sol. Je vais te donner un exemple simple : 1kg d’or a plus de valeur que 1 kg de café ; 1 kg de diamant a plus de valeur que 1 kg de cacao. 1 kg de coltan a plus de valeur que 1 kg de coton. De même 1 baril de pétrole a plus de valeur que 1 baril d’eau.

Tu vois maintenant que tout ce qui est dans la terre, ce qui est caché dans les roches a plus de valeur que ce que tu vois sur la terre. Donc si dans ton pays il y a du pétrole tu deviens automatiquement riche par exemple l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Brunei, l'Iran, la Syrie...
 Une bague qui ne pèse seulement que 2g a plus de valeur que ta maison, tes meubles et l’électroménager, ton téléphone et tes ordinateurs. Comment 2g seulement peuvent coûter plus de 655 millions alors que l’Afrique exporte chaque année des milliers de tonnes d’or, diamant et le pétrole en grande quantité mais le continent demeure toujours pauvre.

 Pourquoi ???

La première cause de notre sous-développement est que l’homme Africain ait ignoré ou négligé la transformation des matières premières qui se trouvent dans son sous-sol. Il se concentre seulement sur son café, cacao, hévéa, coton, maïs, riz, etc. Il a toujours exporté ses minerais bruts sans les avoir transformés. Oublions le pétrole, le gaz, l’or, le diamant, le cuivre, le coltan et autres pierres précieuses mais concentrons-nous sur le fer (Fe).
Ce que tu dois savoir, l’être humain est tous les jours en contact avec le fer c’est à dire le métal. Regarde un peu la fermeture éclaire de ton pantalon, tes pièces de monnaie, les couteaux, fourchettes, cuillères et tes ustensiles de cuisine, les boîtes de conserves, les clés de ta maison, ta voiture; tout cela est métallique. Regarde encore ton réfrigérateur, ta cuisinière, les composantes de ton électroménager, ordinateur, téléphone, etc. tout ça contient aussi du fer. Si tu n’es pas convaincu regarde encore les bicyclettes, voitures, bus, trains, avions, bateaux et même les panneaux de signalisation pour le code de la route, les immeubles, maisons, lampadaires, etc.

Regarde encore tes outils de travail que tu sois en ville ou au village, tu utilises toujours le fer donc l’industrie métallique est très importante pour le développement d’une nation. Nous sommes donc tous les jours en contact avec du fer ou du métal. L’Afrique a toutes ses matières premières mais n’a jamais su les mettre en valeur. La vérité est que si tu n’arrives pas à transformer ton métal tu ne seras jamais, jamais et jamais développé.

La seconde erreur de notre sous-développement est qu’il n’y a pas d’industrie sidérurgique et métallurgique.

Tout le continent avait une seule sidérurgie qui se trouvait en RDC. Elle fut construite en 1972 pour travailler le fer. De nos jours, il y a très peu de sidérurgie sur le continent mais ne fonctionne pas comme de vrais sidérurgie. Le fer brut quittera sans doute la Guinée, la RDC ou le Cameroun pour être transformer dans les sidérurgies chinoises ou coréennes que la France nous vend et vendra.

Tu vois, pour fabriquer un bateau qui mesure 400 m de long, 56 m de large et pèse 220 000 tonnes (220 000 000 kg) tu as forcément besoin d’une sidérurgie. De même, pour fabriquer une petite aiguille qui mesure 2 cm de long, 1mm de diamètre et pèse seulement que 60g tu as aussi besoin d’une sidérurgie.

 IL TE FAUT ABSOLUMENT UNE SIDÉRURGIE POUR FONDRE LE FER!!!

La troisième faute est que les Africains aient libéralisé toutes les compagnies qui gèrent l’électricité de leur pays. On ne privatise jamais une compagnie d’électricité ou d’énergie au contraire on les multiplie. Si tu veux bloquer l’evolution d’un pays, il suffit d’augmenter le prix de son électricité et cette nation s’écroule immédiatement.

Si tu privatises ton électricité, tes industries vont etre en faillite, le peuple va croupir sous le poids de la misere et sera très pauvre et les infrastructures aussi vont decliner. Les ponts vont tomber en desuete et les infrastructures routières et ferroviaires aussi vont s'ecrouler.

Regarde un peu, pour fabriquer un bateau, il te faut une industrie lourde. De même pour fabriquer une aiguille, il te faut aussi une industrie lourde alors qu’une petite aiguille pèse seulement que 60g et a 1mm diamètre. Ce que tu dois savoir pour la fabrication d’un objet métallique, il te faut une sidérurgie car tu as besoin de fondre le fer à une haute température. L’industrie métallurgique a nécessairement besoin d’électricité alors que dans ton pays il n’y a pas d’usine. L’énergie dont tu as besoin pour fondre tes matières premières appartient aux multinationales étrangères par la volonte de negres de maison a la solde de l'imperialisme.

Voici la plus grosse erreur qui freine ton développement.


Est-ce que tu sais que pour fondre le fer, il faut une température de 1538 °C, le cuivre 1085°C, l’aluminium 660°C, le manganèse 1246 °C, l’or 1064 °C, l’ uranium 1135°C ???

 Il te faut alors une grande quantité d’énergie dans tes fourneaux géants pour fondre ton métal alors que l’électricité coûte plus cher qu’au Japon,  en Allemagne,  en France,  au Royaume Uni, aux  États Unis, en Corée du Sud etc
.

Ces pays cités sont aussi des grands constructeurs automobiles. L’électricité joue un grand rôle dans le développement d’une nation. C’est pourquoi, il ne faut jamais libéraliser ce secteur important de l’énergie.
Pour la construction du soit-disant métro d’Abidjan, l’entreprise tata steel Ltd qui devrait fondre le fer pour fabriquer les rails a rendu le tablier à cause du coût excessif de l’électricité.

Qu’est ce qu’une sidérurgie au juste???

Une sidérurgie, c'est une usine dans laquelle on transforme le minerais de fer en acier, en fonte et en produits laminés (tôles, barres de fer) directement utilisés par les industries de transformation. La sidérurgie a de grands fourneaux dans lesquels on fond le métal à haute température.

Qu’est-ce qu’une métallurgie alors ???

La métallurgie: Elle s'occupe du traitement des métaux et leurs alliages, exemple: la métallurgie d'aluminium, plomb, cuivre, zinc. Avec la métallurgie, nous pourrons fabriquer nos outils, pièces détachées ou travailler le fer avec nos inventions.

Tout développement commence par une industrie sidérurgique et métallurgique. Si on avait ces industries, on allait tout fabriquer en Afrique. Le peuple africain serait capable de fabriquer de gros bateaux qui flotteront sur les océans avec des milliers de containers quittant le continent à un autre, des avions qui sont très lourds et pèsent des tonnes réussiront à s’envoler avec des passagers, des trains qui sont longs et lourds transporteront des marchandises et passagers, des ponts sur lesquels des milliers de véhicules et de trains passeront chaque jour et même construire des gratte-ciels.

Si on avait une sidérurgie moderne en Afrique, on pourrait fabriquer de nouvelles voies ferrées du sud au nord, l’est à l’ouest en passant par le centre. Pour les pays qui n’ont pas de minerais de fer, ils pourraient tout simplement fondre la ferraille pour fabriquer des chemins de fer, containers, outils de travail et le matériel de construction.
Il suffit de regarder l’économie de la Russie, le Canada, le Brésil, l’Inde, le Japon, la Chine, la Corée du Sud... pour comprendre l’importance de l’industrie sidérurgique et métallurgique.

Révolution Industrielle Ivoirienne
Image may contain: fire

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 13, 17 9:03 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        89
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3550
WebZone:
Patrie:
 769
Quand  Patrice Lumumba dénonçait la kabale dont il faisait l'objet en temps que premier ministre du gouvernement pendant sa lutte pour l'indépendance du Congo Kinshasa. Lumumba expliquait comment le gouvernement belge a d'abord voulu l'acheter, il a refusé, ensuite ils ont acheté des aigris, des cupides, des personnes sans aucune dignité, des personnes atteintes de complexes d'inferiorite vis a vis des leucodermes, des jaloux pour monter des campagnes de sabotage à la radio et dans la presse contre son gouvernement.. même les évêques et les prêtres sensés évangéliser ont délaissé leur mission initiale pour le saboter.

C'est cela la définition même de la kabale, mobiliser toutes les forces possibles contre toi, et t'attaquer en groupe jusqu'aux prêtres. C'est grave, des personnes sensées te parler de Dieu, qui laissent leur mission, et deviennent des soldats de la ''white supremacy''.  En même temps c'était prévisible, le monsieur s'appelle "missionnaire" ça veut dire qu'il est en mission, laquelle??? Vous endormir et vous demander de tendre la joue gauche pendant qu'il vous pille et vous traite comme des indigènes, coupe vos mains pour le caoutchouc.Et aujourd'hui, cela va plus loin, même les ONG s'y mêlent, les acteurs de cinéma, les sportifs, les artistes, les commerçants, etc.
Ne prenez pas Poutine pour un parano quand il décide de fermer certaines ONG, Mc Donald, Visas, Mastercard, etc. Il connait très bien le système c'est un enfant du système qui se rebelle donc, il sait tous ses rouages. Là où l'Africain est unique c'est qu'il se fait encore avoir aujourd'hui par les mêmes techniques d'attaque. Les Chinois ont vécu la guerre de l'opium, et aujourd'hui ils ne peuvent plus se faire avoir. l'Inde a vécu ses attaques, la grande famine, et aujourd'hui c'est impossible d'avoir l'Inde, l’Amérique latine pareil, les assassinats politiques, les "chicago boys"....

Il n'y a que l'Afrique qui continue de subir cela encore aujourd'hui en 2017 a cause de la cupidité, la légèreté et le non-nationalisme de certains Africains qui ne pensent qu'a leurs longues panses d’éternels affames et a la vanité. Après vous allez vous plaindre quand ils diront de vous que vous êtes des sous-hommes, vous les nègres de maison. Prouvons donc le contraire en éradiquant ces traitres qui sont près a faire de la courbette devant les oppresseurs juste pour leur adoration de mammon (dieu argent)!!!

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante      [Montrez toutes les pages]  
Page 6 sur 7  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster