Connectez-vous !! 

1-- Affi N’Guessan: Le PDCI et le FPI peuvent s’unir pour sauver la Côte d’Ivoire des dérives du régime Ouattara |
 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 LA COTE D'IVOIRE VICTIME ...(5) johnboa  Video:Soro veut aller voi...(33) Eve  Emissaires au Ghana, atte...(2) sam kehi,le  Mondial: L'Equipe la plus...(4) delore
 Les premiers mots de Simo...(18) Beauté Nubi  Le Président Gbagbo enfin...(15) Oceane  Soro sur la tangente (4) Beauté Nubi  L'agenda cache' de l'USAI...(1) Alice360
 Amnistie:Simone Gbagbo et...(51) webmaster  ouattara on the docket at...(57) Dko  rafle et trafic d'organe:...(23) Eve  France: Les monarchistes ...(0) sam kehi,le
 dominiq, les star, le tra...(24) Djoula tchê  Report d'une ceremonie (4) Eve  Bedie perd 25 millions pa...(4) sam kehi,le  Deces du General Kassarat...(3) Eve
 l'UE s'interroge sur leur...(16) Eburneen  Le cauchemare des étudian...(23) Djoula tchê  Nos ennemis veulent reven...(3) Eve  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?       Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Ne les oublions surtout pas!!! Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivante      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Re: Ne les oublions surtout pas!!!
Déc 28, 17 3:35 pm     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        195
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5392
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 103
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 
Faut que tu prie Dieu pour le remercier d'aider le RHDP

Very Happy

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 28, 17 4:18 pm     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        196
Son Excellence
Dko


Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 2277
WebZone:
Patrie:
 176
Reponse à Son Excellence Eve:
 
You're still worthless.

And oh yes, the favor will be returned.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 28, 17 8:17 pm     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        197
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5392
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 103
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 
J'avais oubliée ... un qui s'était planqué au Ghana puis rattrapé .........Après plusieurs reports, le
procès
de l’ex commandant de l’escadron blindé de la gendarmerie nationale, Jean Noel
Abehi
s’est ouvert ce jeudi au tribunal de première instance du tribunal d’Abidjan-Plateau.

L’ancien exilé au Ghana avant son extradition au pays est poursuivi «
complot Rechercher
complot contre l’autorité de l’État ».

Jean Noel
Abehi dans une vidéo publiée en 2012 annonçait le renversement de l’actuel régime. Il a été arrêté puis extradé en Côte d’Ivoire en compagnie de Jean Yves Dibopieu.

Pour rappel, ce dernier a été déjà condamné dans un précédent
procès Rechercher
procès à cinq ans de prison, pour faits de désertion. Il est détenu depuis l’année 2015 à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA).

DIEU EST AUX COMMANDES hein Ebur !

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 29, 17 4:15 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        198
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
Après que le regime fantoche,cynique, sinistre, moribond et tyrannique de DAO rebelle 1er volmentu a décidé d'isoler la Premiere Dame Legitime et Legale de la Cote d'Ivoire Mme Simone Ehivet Gbagbo en lui refusant les droits de visites, ce qui a été dénoncé et confirmé par son avocat Ange Rodrigue Dadjé, et que les déclarations de  celui-ci dans la presse a conduit le procureur du dramanistan dozoland, Adou Richard à se confondre en démenti, maitre Ange Rodrigue Dadjé revenu à la charge persiste et signe: "Le procureur de la république a bel et bien refusé de délivrer les autorisations de visite à Mme Simone Gbagbo ...Toutes les tentatives de le joindre pour en savoir, sont restées veine par la suite... ". En un mot, le procureur à menti comme son gourou DAO rebelle 1er volmentu qui n'a que la mythomanie a la bouche...A la réflexion, on peut se poser la question: " Que veut réellement fantoche,cynique, sinistre, moribond et tyrannique de DAO rebelle 1er volmentu à la Premiere Dame Legitime et Legale de la Cote d'Ivoire Mme Simone Ehivet Gbagbo... Si tout ce qu'elle a subi lors de son arrestation jusqu'à son isolement au Nord ne l'a pas tué, ce n'est pas ces tentatives d'atteindre son moral qui vont l'abattre car c'est une dame au moral d'acier comme son époux.

LA JUSTICE SOUS LES PARACHUTES DE LA COMMUNAUTE CRIMINELLE OCCIDENTALE EST DEVENUE UN GOURDIN DE DIVISION ET DE HAINE EXACERBEE!!!

La Premiere Dame Legitime et Legale de la Cote d'Ivoire Mme Simone Ehivet Gbagbo, toujours souriante malgre sa prise d'otage par les voyous occidentaux de la communaute dite internationale et leurs esclaves reunis au sein de l'alliance neocoloniale RHDP.
Image may contain: 3 people, people smiling, people standing

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Déc 29, 17 4:38 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 29, 17 5:10 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        199
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
On peut tout enlever à un homme sauf son savoir et ses competences. Ce que DAO rebelle 1er volmentu et ses maitres occidentaux ignorent, c'est qu'ils empirent par ces mascarades de justice la fracture sociale qui est deja beante.

Le commandant Abehi Noel, tout comme le Lieutenant-colonel Yapo Seka Amnselme et tous ces Ivoiriens qui sont entrain de croupir insjustement dans les goulags dramaniens ne sont que les otages des voyous saheliens et de leurs complices ivoiriens atteints de la maladie du materialisme prononce, cupides a souhait qui vendraient pere et mere pour mammon (dieu argent)  regroupes au sein de l'alliance neocoloniale RHDP.Toute chose qui a un début a toujours une fin... Comprendra qui pourra!!!

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Déc 29, 17 5:13 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 29, 17 5:22 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        200
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
Ake N'Gbo (Premier Ministre), Kone Katinan (Ministre du budget ), Désiré Dallo (Ministre de l'économie ) du gouvernement legitime et legal du  President Gbagbo poursuivis pour ''crime economique'' sous les parachutes putschistes de la commaunaute criminelle occidentale. S'ils sont condamnés, le juge dramanien doit l'etre aussi pour recèle car il a touché son salaire entre janvier et avril 2011. Rien que des insenses ce groupement de rebelles de l'alliance neocoloniale RHDP!!!

A quand le procès des rebelles egorgeurs, eventreurs de femmes enceintes, massacreurs, violeurs, casseurs de la Bceao dans les zones CNO???


Image may contain: 3 people, people smiling, text

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 29, 17 5:26 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        201
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
Il y a longtemps que la justice à foutu le camp de notre tres cher pays depuis avril 2011 où le tyran burkinabe DAO rebelle 1er volmentu s'est accaparé de la Cote d'Ivoire a coups de bombes democratiques occidentales. Depuis plus de six (6) ans, c'est le règne du totalitarisme et du machiavélisme . Ce qui se passe à la Haye n'est que le pendant de ce qui a cours au pays.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 30, 17 10:31 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        202
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
ILS SONT NOMBREUX LES OTAGES IVOIRIENS APPELÉS PRISONNIERS POLITIQUES DANS LES GEÔLES DU RÉGIME TYRANNIQUE DE DAO REBELLE 1ER VOLMENTU.

Des jeunes Ivoiriens pris en otage par les sahéliens et leurs complices ivoiriens regroupes au sein de l'alliance néocoloniale RHDP et leurs maitres de la communauté criminelle occidentale.Ils ne sont pas en Libye mais dans les goulags dramaniens pour avoir voté le Président Gbagbo pour certains ou pour delit de patronymes pour d'autres.
Image may contain: 5 people, people standing

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Déc 30, 17 10:33 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Déc 31, 17 1:25 pm     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        203
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
Le Commandant Jean Noël Abehi a comparu le 28 décembre 2017 avec quinze (15) ex-FDS devant la cour d'assise d'Abidjan. Bizon comme l'appelle affectueusement ses collègues est accusé par le régime tyrannique de DAO rebelle 1er volmentu d'avoir commandité lattaque du camp d'Agban en decembre 2012 avec la complicité de militaires, gendarmes et policiers. L'audience qui a accusé un léger retard a cause du procès du magistrat qui avait abattu en son temps un jeune a Cocody Lycée technique, a débute à 13 heures GMT. Après donc lecture de l’arrête par le greffier de la séance où il a annoncé les différents chefs d'accusation aux prévenus, les avocats de la défense en l’occurrence , maitre Gohi Bi, avocat du commandant Jean Noël Abehi et maitre Kandidia Toure ont posé un préalable de ce que la cour d'injustice dramanienne ne leur a pas signifié les noms des témoins 24 H avant l'audience selon les règles de la procédure pénale. Ainsi donc, le président du collège des juges de la cour d'injustice de DAO rebelle 1er volmentu a jugé nécessaire de reporter l'audience pour le 04 Janvier 2018. C'est donc tout naturellement que l'audience a été levée à 14 h 30. Il faut signaler de passage que le commandant Jean Noël Abehi était très serein face à cette injustice dramanienne.

Les dignes fils de la Cote d'Ivoire pris en otage par la communauté criminelle occidentale et ses larbins regroupes au sein de l'alliance néocoloniale RHDP.
Image may contain: 1 person, closeup

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 01, 18 6:15 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        204
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
Une pensée pour tous les Ivoiriens et Ivoiriennes pris en otage  par la communauté criminelle occidentale et ses larbins regroupes au sein de l'alliance neocoloniale RHDP, détenus arbitrairement dans les geôles du régime tyrannique de l’épouvantail burkinabé DAO rebelle 1er volmentu.Ces illustres combattants et anonymes qui croupissent dans les goulags de la béquille de la communauté criminelle occidentale DAO rebelle 1er volmentu.

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Jan 01, 18 6:22 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 01, 18 6:26 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        205
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
Dénonçons la détention arbitraire et illégale des Ivoiriens dans des conditions inhumaines sous le régime tyrannique de DAO rebelle 1er volmentu le sanguinaire burkinabé.
Image may contain: one or more people, meme and text

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 05, 18 7:39 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        206
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
LA CRUAUTÉ DU  RÉGIME TYRANNIQUE, LIBERTICIDE ET DÉMAGOGUE DE DAO REBELLE 1ER VOLMENTU

''Mon client a été mis à la DST en lambeaux parce qu’après avoir été transféré de la DST, il était à deux doigts de la mort. On remercie les autorités judiciaires de Bouaké parce qu’il a été opéré dans les locaux de la maison d’arrêt de Bouaké. Une opération qui a commencé à midi et qui s’est terminé à 6 h du matin. Il avait les cotes brisées, l’épine dorsale pratiquement fracturée'' a signifie l'avocat du Commandant Abehi Jean-Noël appelé affectueusement par ses collègues Bison.


Le procès fut renvoyé au lundi 08 Janvier 2018 après la déposition fracassante du Commandant Abehi Jean-Noël. Tu fais peur au régime tyrannique, liberticide et démagogue de DAO rebelle 1er volmentu. Garde ta dignité de grand chef. Tu inspires la crainte et la peur.Tu as défendu dignement ton pays à la gloire de Dieu.Tu as bien fait refusant de vendre ton ame au diable et tous les Ivoiriens, les vrais sont fiers de toi, digne combattant.Tu n'as rien à regretter,homme avec un grand H.Oui,un homme digne a l'instar du Général quatre étoiles Dogbo Ble, du lieutenant-colonel Yapo Seka Anselme, du lieutenant Sery Daleba. Un homme digne d'etre appele un homme.
OUI MON COMMANDANT ABEHI JEAN NOËL TIENT BON, LE JOUR "J" N'EST PLUS LOIN.
..
Image may contain: 1 person, standing

0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Jan 05, 18 8:59 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 11, 18 10:35 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        207
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845

L'un des otages parmi les nombreux Ivoiriens embrigande par la communaute criminelle occidentale et ses faire-valoir regroupes au sein de l'alliance neocoloniale RHDP a enfin ete libere par son bourreau DAO rebelle 1er volmentu apres avoir passe inutilement deux ans (2) dans differents goulags du larbin de la communaute criminelle occidentale.

Dahi Nestor vient d'être libéré après avoir purgé 2 ans d'emprisonnement pour ses opinions politiques sous le tyran burkinabe DAO rebelle 1er volmentu en vue de son musellement. Il est sur l'image avec l'avocat Dadje Rodrigue a sa droite. Maitre Dadje Rodrigue est alle le chercher a sa sortie de la MACA transformee goulag dramanien.

Image may contain: 2 people, people smiling, outdoor

Image may contain: 1 person

Image may contain: 2 people, outdoor

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 12, 18 3:04 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        208
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5392
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 103
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 
Alors à ton avis ton bison des savanes sera dans un enclot de 3X3 à vie où 25 ans Smile ça vaut 25 ans NON !

Le Nestor n'a pas maigri hein !

Tu n'as pas encore libéré avec ton ordi ton dictateur qui a orchestré + de 3000 morts Question Smile Smile TU A FAIS QUOI depuis 8 ANS ! personne ne t'écoute ni te lis Very Happy

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 12, 18 11:17 am     Re: Ne les oublions surtout pas!!!        209
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4876
WebZone:
Patrie:
 845
EXTORSIONS D'AVEUX: COMMENT LES PARTISANS ET SYMPATHISANTS DU PRESIDENT GBAGBO SONT TORTURES A LA DST AU DRAMANISTAN DOZOLAND

La direction de la surveillance du territoire (Dst) s’est taillée depuis 2011, une réputation digne d’une une police secrète. Avec pour rôle unique d’arrêter les adversaires politiques au régime, les interroger avec des méthodes violentes aux fins de leur extorquer des graves aveux, avant de les envoyer devant la justice. Sous nos yeux, et sans que cela n’émeuve personne, la Dst marque au fer rouge, la vie politique ivoirienne. C’est la conclusion à laquelle sont parvenus les partisans et sympathisants du President Gbagbo qui ont malheureusement séjourné à la Dst. Avec des procédures judiciaires ouvertes contre eux en rapport avec la crise post-électorale. Ce ne sont pas les accusés Jean Noël Abéhi, Hubert Oulaye, Moïse Lida Kouassi, Charles Blé Goudé et autres qui diront le contraire. Comme s’ils s’étaient passés le mot, ils dénoncent (depuis les premiers procès des
partisans et sympathisants du President Gbagbo jusqu’à ce jour) avec les mêmes mots, les agissements moyenâgeux de la Dst qui se comporte, comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

L’avocat du commandant Abéhi accuse…

Il s’appelle Me Gohi Bi, avocat au barreau d’Abidjan. Il s’occupe de la défense du commandant
Jean Noël Abéhi, ancien responsable du Groupement d’engins blindés de la gendarmerie nationale. Il est poursuivi pour complot contre l’autorité de l’Etat. Pour la petite histoire, au cours de la procédure qui a abouti à son jugement en cours devant la Cour d’Assises au Plateau, l’ancien commandant de l’Escadron blindé de la gendarmerie nationale a séjourné entre les murs de la Dst. Et, il ne l’oubliera pas de sitôt, si on en croit le témoignage glacial de son conseil : «Mon client a été mis en lambeaux à la Dst. Après avoir été transféré à Bouaké, il était à deux doigts de la mort. Nous remercions les autorités judiciaires de Bouaké, parce qu’il a même été opéré dans les locaux du Camp pénal de Bouaké ; une opération qui a commencé à midi et qui s’est terminée à 6h du matin. C’est pour vous dire combien c’était très grave, il était à deux doigts de la mort. Il a reçu des coups ; il avait tous les reins qui étaient brisés, il avait le squelette du dos qui était fracturé. Il était au bord de la mort», fait savoir Me Gohi Bi. Vous avez bien lu, la Dst a mis le commandant Jean Noël Abéhi en lambeaux. On l’a torturé, il a été soumis à des traitements inhumains aux fins de lui faire dire des choses qu’on veut qu’il dise pour corser son PV d’audition. Si audition il y avait. Comme il n’obtempérait pas, comme il ne voulait pas dire ce que le régime tyrannique voulait entendre, alors ses geôliers se sont déchaînés contre lui et ils lui ont brisé les os du squelette à telle enseigne qu’il était à deux doigts de passer de vie à trépas ! Comme l’a dit son avocat. Evidemment, le commandant Jean Noël Abéhi a trainé les graves séquelles de cette maltraitance jusqu’à Bouaké dans les locaux du camp pénal. Et là bas, il passa plusieurs heures aux mains des medecins, sur le billard, dans l’enceinte même du camp pénal, pour lui éviter une mort en détention qui aurait été un scandale qui pendrait au nez de la justice des vainqueurs. Aussi grave soit-il, ce témoignage de Me Gohi Bi qui a été abondamment relayé par la presse, le jour suivant, n’a jamais été démenti. Bien au contraire, pour corroborer les dires des accusés qui chargent la Dst, la cour a par moments «mis de côté, les PV de la Dst pour ne s’en tenir qu’aux déclarations faites par le juge d’instruction qui, on est tous d’accord là-dessus, sont faites en toute sérénités et sans pression ». Le commandant Jean Noël Abéhi est passé devant la cour d’assises le lundi 8 janvier 2018, il a clamé son innocence mais dénoncé encore des pratiques de la Dst. Pareil pour ses co-accusés qui ont incendié cette même Dst !


La Dst a fabriqué des PV contre le ministre Hubert Oulaye

Au terme d’un procès abracadabrant, dont le verdict a d’ailleurs laissé sur sa faim la Ligue ivoirienne des droits de l’Homme (Lidho), le ministre Hubert Oulaye a écopé d’une lourde peine d’emprisonnement de 20 ans. Grâce aux PV qui ont été malicieusement fabriqués par la Dst. Mais malgré la sévérité de sa condamnation, l’accusé est rentré chez lui. Mais son procès, lui, continue de mettre en lumière, les méthodes rétrogrades de la Dst. De fait, lors de son audition contradictoire le lundi 18 décembre 2017, Me Dako Toussaint, membre de l’équipe de défense du ministre Hubert Oulaye, a été scandalisé de constater à la barre que des 5 témoins qui, dit-on, auraient fait des déclarations compromettantes contre l’accusé à la Dst, un seul était présent à la barre. Les autres se sont évanouis dans la nature. Alors que leurs témoignages ont été versés au dossier d’accusation. Il relève que les faits pour lesquelles son client est poursuivi sont très graves, pour qu’en plus de se contenter d’une note de synthèse en lieu et place des PV introuvables de la Dst, on passe outre, ces témoins dont les déclarations ont été versées au dossier. «Nous sommes en assises, ce qui suppose que les faits qui sont poursuivis sont suffisamment graves. Pour la manifestation de la vérité, nous pensons que la cour ne peut utilement siéger sans la présence des témoins. Quand nous visitons les PV de la Dst, il y a des déclarations très accablantes qui ont été faites par ces témoins et qui ont été versées au dossier d’accusation. Leurs auteurs devraient être présents». Avait demandé vainement Me
Dako Toussaint. Les PV de la Dst faisaient état de ce que le ministre Hubert Oulaye a remis de l’argent à des mercenaires aux fins de déstabiliser le régime Ouattara à partir de l’Ouest de la Côte d’Ivoire qui est sa région natale. Il lui a été attribué un numéro de téléphone portable et un répertoire téléphonique qui seraient la preuve de son implication dans le meurtre des regrettés soldats onusiens dans la zone de Tabou. Les mêmes PV font état d’un aéroport à Tabou qui aurait servi de base arrière à M.Oulaye et ses supposés complices… Des déclarations mensonges fabriquées par la Dst, et qui ont très vite montré leurs limites grâce à la pertinence des questions contradictoires posées par la Défense. Ce qui n’est pas fait pour aider la réconciliation nationale, dans la mesure qu’avant Hubert Oulaye, bien des accusés partisans et sympathisans du President Gbagbo ont subi le même traitement inhumain et retrograde.



Blé Goudé raconte son calvaire à la Dst devant la Cpi

Des Ivoiriens comparent la Dst à une police secrète, parce que sa triste renommée a dépassé les frontières nationales. La démonstration a été faite lors de la première comparution du ministre Charles Blé Goudé devant la cour pénale internationale (Cpi) à La Haye. Mais déjà, au mois d’aout 2013, le collectif de ses avocats dénonçait, au cours d’une rencontre avec la presse, ses conditions de détention au violon de la Dst. Maître Hervé Gouaméné et ses confrères avaient unanimement condamné «avec la dernière énergie » les tortures, traitements inhumains et dégradants dont Charles Blé Goudé faisait l’objet depuis sa déportation du Ghana. Ils avaient pris à témoin l’opinion nationale et internationale sur une probable atteinte à la vie de leur client ; et avaient exigé en vain qu’il soit détenu dans des conditions légales, à savoir dans une maison d’arrêt et de correction où il pourrait recevoir la visite de ses avocats et des membres de sa famille: ''Mesdames et Messieurs les journalistes, après six mois de démarches pour que Monsieur Charles Blé Goudé soit détenu dans des conditions légales et bénéficier de la visite de ses avocats et des membres de sa famille, nous avons été autorisé à le rencontrer ce vendredi 02 Août 2013, de 15 h 27 à 17 h30 au bureau du juge d’instruction. Nous avons rencontré un homme fatigué, amaigri et portant les séquelles de la torture et des traitements cruels, inhumains et dégradants dont il est l’objet depuis son arrestation.'' avait témoigné Me
Hervé Gouaméné. Le ministre Blé Goudé est lui-même revenu sur ses conditions de détention exécrables au violon de la Dst. Voici ce qu’il a dit dans le prétoire de la Cpi, devant le monde entier. «Je voulais que cela soit noté. Dans mon pays, avant qu’on me remette à la Cpi, pendant 14 mois, j’ai été séquestré Mme la Juge. Je ne pouvais voir personne et personne ne pouvait me voir, Mme la Juge. Mme la juge, chaque fois qu’on devait me déplacer, on me bandait les yeux avec un morceau de pagne, on me mettait une cagoule à la Dst de mon pays où j’ai fait près de 9 mois et demi avec pour voisins Jean Yves Dibopieu et Jean Noel Abehi. Les autres lieux où on m’a détenu, j’avais toujours les yeux bandés et jamais je n’ai su où j’étais. Madame la Juge, c’est tout dernièrement que mon geôlier est venu pour me coiffer. Ils sont venus dans la chambre avec des bagages; on a été au sous sol tout l’après midi et c’est quand nous sommes remontés que la chambre était d’une propreté sans pareille. Ils ont rangé des livres, ils ont rangé tout ce qu’il y avait à ranger et ils avaient un appareil et ils ont commencé à me photographier. Ils me disent: «Il faut sourire » puis je souris, « Fais comme si tu étais entrain de lire» et je lis. C’est plus tard que je me suis rendu compte que c’était une mise en scène que le ministre de la Sécurité venait de faire. Madame la Juge, j’ai été réveillé le 21 mars à minuit, on m’a bandé les yeux, on m’a mis une cagoule, on m’a mis dans un véhicule. De minuit jusqu’au matin, j’étais assis dans une chaise, les yeux bandés, la tête encagoulée et c’est le matin quand on m’a enlevé la cagoule que je me suis rendu compte que j’étais à la Dst à nouveau». Faut-il faire un dessin ?

Moïse Lida Kouassi et les autres détenus partians et sympathians du President Gbagbo

Le ministre Moïse Lida Kouassi a été arrêté par les autorités togolaises puis remis aux autorités ivoiriennes. Tout le monde le sait. Mais peut-être que tout le monde ne sait pas qu’il a subi lui un traitement inhumain au violon de la Dst. Voilà ce qu’avait écrit à l’époque le confrère La dépêche d’Abidjan et qui n’a jamais été démenti : «A la Direction de la surveillance du territoire (Dst), une source policière nous informait, à 18h 14 au moment où nous bouclions, que «Lida Kouassi a est en train de subir une torture inhumaine». A informé un officier de la police ivoirienne sous l’anonymat. Les noms de ses bourreaux nous été communiqués, mais nous préférons les garder secrets pour les besoins de sécurité et surtout pour ne pas que, pris de panique, les tortionnaires de Lida ne l’éliminent. Espérons tout simplement que le pire n’arrive pas et que l’ancien ministre de la Défense du Président Laurent Gbagbo ne succombe à la maltraitance qu’il subit depuis son extradition du Togo. » Ce qui est indéniable, c’est que toute la Côte d’Ivoire a vu un soir sur les antennes de la Rti le ministre Lida faire des aveux gravissimes dans une posture bizarre, comme s’il lisait sur un tableau ! Il est à noter que comme le ministre Lida, des coaccusés de Simone Gbagbo ont connu le même traitement entre les mains de la Dst. C’est le constat général qui a ete fait le lundi 12 janvier 2015, au palais de justice du Plateau où siégeait la cour d’assises. Ce jour-là, les avocats de la Défense ont fait un procès en règle de la Dst. De fait, Me Dadjé a fait une déclaration fort retentissante ce jour-là qui a éclaboussé la Dst : « Nous voulons interpeller la cour. Nous n’avons pas eu gain de cause par rapport aux droits de l’Homme. A la Dst, des avocats n’ont pas le droit d’avoir accès aux détenus dans les enquêtes préliminaires», a relevé l’avocat, qui a lui-même séjourné à la Dst sans assistance judiciaire. « Je suis un ex-inculpé d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Je n’ai pas été assisté par un avocat alors que je l’avais exigé. Quand vous êtes à la Dst, on vous dit de signer un PV [Procès verbal] que les enquêteurs rédigent. Et on vous dit : ‘’si vous ne signez pas, vous ne sortirez pas’’. Alors vous êtes obligés de signer pour sortir. Il y a de nombreuses personnes qui sont encore à la Dst, parce qu’elles ont refusé de signer des PV. C’était le cas de Blé Goudé, Dogbo Blé et les autres. Les PV sont faits sous la contrainte». Avait interpelé Me
Dadjé. Il avait été soutenu ce jour-là par son éminent confrère Me Toussaint Dako Zahui en ces termes : « Dès demain, M. le président, nous allons vous présenter les conclusions relatives aux passages de nos clients à la Dst », avait promis Me Dako. Me Blédé Dohora lui avait emboîté le pas en ces termes, toujours au sujet des pratiques de la Dst : «Que le parquet se rende à la Dst pour voir si les avocats voient leurs clients. J’ai été séquestré à la Dst pendant de longues heures parce que je voulais assister Me Dadjé ». Quand des avocats régulièrement inscrits au barreau subissent de tels traitements, quel citoyen lambda pourrait y échapper. La Dst demeure un camp de torture. C’est Désirée Douati, la présidente de l’Association des femmes et familles des détenus d’opinion de Côte d’Ivoire (Affdo-Ci), qui l’a dit début Juin 2017, dans une interview accorde à un confrère en ligne. Elle a précisé que «Le nombre de détenus en Côte d’Ivoire, comme j’ai pour l’habitude de le dire s’accroit de jour en jour. A cette heure précise, nous sommes à près de 300 détenus d’opinion dans les prisons légales et près de 100 à la Dst (Direction de la surveillance du territoire, ndlr) qui demeure un camp de torture». Face à de telles accusations, la question est de savoir s’il existe des voies de recours contre les actes de la Dst, des limites aux pouvoirs exorbitants de cette Direction, qui semble au-dessus de tout contrôle et s’adonne par conséquent à cœur joie à des pratiques unanimement décriées par les justiciables. En attendant, les tortures de détenues se poursuivent

B.T

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 13, 14, 15, 16, 17  Suivante      [Montrez toutes les pages]  
Page 14 sur 17  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster