Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 ouattara on the docket at...(35) Dko  Pour suivre le proces de ...(1165) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(86) Eburneenne  ADO le mythomane dans ses...(320) Eburneenne
 Le cycle de la dependance (13) sam kehi,le  La predation occidentale ...(141) Eburneenne  Femme integre, digne, de ...(69) Beauté Nubi  Soro a vole' des armes (11) Eburneenne
 Ne les oublions surtout p...(240) Eburneenne  South Africa (3) Eve  400 milliards detourne's ...(3) sam kehi,le  Abehi (19) Eburneenne
 La forfaiture dramanienne...(622) Eburneenne  Insecurite galopante sous...(288) Eburneenne  La rencontre (7) I Love Jesu  Le paradoxe negre (55) Eburneenne
 Oh honte a la France, pay...(184) Eburneenne  Deces de Jean J.Bechio (5) Eburneenne  Croyez-vous normal ! (14) delore  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Michel Galy - Que faisons nous en CI? Aller à la page 1, 2  Suivante      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Michel Galy - Que faisons nous en CI?
Jan 25, 06 3:32 pm     Michel Galy - Que faisons nous en CI?        0
Senior
wmm .4


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 434
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
Beaucoup plus que l'opération "Licorne", l'ensemble de la tutelle franco-onusienne semble poser problème, comme le montrent bien les récents événements d'Abidjan — et les morts de Guiglo. Inédite sur le plan du droit international, la situation appelle pourtant d'intéressants parallèles historiques, mais aussi régionaux. Et les dires ne correspondent pas toujours aux faits... Partie pour "faire la paix" — et bon gré mal gré le bonheur de tous les Ivoiriens —, l'intervention de la France et de la communauté internationale a certes dans un premier temps limité la violence, même si elle n'a pas bouté la rébellion vers ses bases burkinabées, comme les accords de défense auraient pu y inviter. Mais, aujourd'hui, à la fois amplifiée et enlisée, la même intervention se prend dans un vertige interventionniste de gouvernance autoritaire et d'autoritarisme international qui ne laisse rien augurer de bon, et qui risque au contraire de mener à une violence croissante, cette fois d'origine exogène.

Pour les historiens, le processus en rappelle d'autres ! S'agit-il d'une "mise sous tutelle" rampante, ou d'un "territoire sous mandat" ? Si les mots ne sont pas employés, les réalités y ressemblent et ne sont guère encourageantes, à l'aune du Kosovo, par exemple. Pour des juristes internationaux, les Nations unies ont créé un monstre, notamment dans les contradictions non résolues entre un "Etat souverain" conservant toute sa validité à la Constitution ivoirienne (avec la "primauté de la résolution 1633 du Conseil de sécurité" prévoyant la prolongation du mandat du président ivoirien pour un an), et sa dépossession pratique autour d'un premier ministre arrivé dans les fourgons des décideurs internationaux. Mais surtout, les institutions internationales, en inventant un organe que l'on n'ose dire "ad hoc", le déjà fameux GTI ou groupe de travail international, ont réussi, premier exploit, à mettre le feu aux poudres. Cette commission formée de tous les pouvoirs interventionnistes onusiens, africains et français est censée se réunir périodiquement à Abidjan, comme un anachronique "conseil des gouverneurs" pour superviser et bientôt remplacer l'édifice étatique ivoirien, qui, bien sûr, fait de la résistance. Pour les africanistes favorables à la résolution autoritaire des conflits, un gouvernement fantoche en Sierra Leone, un autre sous tutelle au Liberia entraîneraient le même processus en Côte d'Ivoire ! Moyennant la coûteuse et interminable présence de 10 000 à 15 000 militaires par pays, renforcés par une armada d'ONG qui prospèrent sur les marges onusiennes.

Tout cela dans une grande irréflexion politique et dans d'inquiétantes improvisations. Car, à part diaboliser un régime et un président victimes d'un coup d'Etat téléguidé, en septembre 2002, où est la solution à long terme ? Nombre de militaires français n'ont qu'une envie : quitter le guêpier ivoirien. Encore faut-il, selon eux, le faire "dans l'honneur", et non dans des conditions dramatiques et sous l'épée de Damoclès d'accusations ultérieures — comme au Rwanda. Les massacres réciproques de novembre 2004, à Bouaké comme à Abidjan, ont été traumatisants pour les deux camps, et ne peuvent être politiquement réédités — ce qui a récemment favorisé un transfert inédit de la violence sur des forces onusiennes déjà à demi dépassées. La solution à la "Recamp" (Renforcement des capacités africaines de maintien de la paix) semble échouer, comme la vietnamisation de triste mémoire. On ne le dira jamais assez : des violences plus grandes sont toujours possibles, dans une politique du pire que l'on voudrait croire inenvisageable. En dehors des boucs émissaires occidentaux, les millions de Sahéliens vivant au sud sont hélas, dans un scénario — catastrophe —, des cibles toutes prêtes.

Les solutions politiques proposées ont l'inconvénient majeur de se trouver en porte-à-faux avec l'opinion nationaliste sudiste, violemment antirebelle et attachée aux symboles de l'Etat ivoirien : armée, présidence, Assemblée, etc. Toute tentative de réédition de la Conférence de Kléber, toute solution militaire ou personnelle (sanctions ad hominem ou "solution à la haïtienne" de destitution du président), ne fera qu'échauffer les esprits ou faire exploser la capitale. S'il n'y pas une science exacte des "violences extrêmes" ni une thermodynamique des pressions, on est prêt à parier qu'une aggravation de la violence symbolique verticale, issue du "système de gouvernance mondial", pourrait se traduire par la multiplication de violences horizontales, entre groupes et ethnies, rendant la Côte d'Ivoire définitivement ingouvernable.

Michel Galy enseigne à l'Institut d'études politiques de Paris.



http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-734327,0.html

0



Dernière édition par webmaster le Jan 26, 06 3:19 am;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 3:55 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        1
Son Excellence
Moda


Inscrit le: 09 Jan 2005
Messages: 8470
WebZone:
Patrie:
 En voila un qui voit clair dans la situation ; et en plus, il est francais ! Un rare ingredient, en sortes !

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 4:23 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        2
Son Excellence
NOFUGU


Inscrit le: 28 Déc 2005
Messages: 2385
WebZone:
Localisation: Abidjan, Côte d'Ivoire
Patrie:
 33
Il y en a beaucoup d'autres. N'oublions par exemple pas feu François Xavier Verschave ou encore le suisse Jean Ziegler.
ça vient un peu un peu.

0


By any means necessary
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 4:47 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        3
Son Excellence
Melusine


Inscrit le: 26 Fév 2005
Messages: 6082
WebZone: Belgium
Patrie:
 1
Evident de vérité !
 
Le problème est : il y a t'il une solution à ce problème ?
 
- La force Licorne, dans un premier temps, puis, les forces "impartiales" ont bloqué la progression des rebelles ;
 
- dans un deuxième temps, on constate que leur présence n'a pas résolu le problème ;
 
- si elles restent, comme le problème y est toujours, la Côte d'Ivoire risque l'explosion ;
 
- si elles partent maintenant, là aussi, la Côte d'Ivoire risque l'explosion ;
 
 
Donc, nous revoilà au point de départ, il y a t'il une solution à ce problème ?
 
Si mettre fin au conflit est faire la guerre , Peut-on dire que faire la guerre soit une solution ?  La conclusion est que personne, en Afrique ni en occident, n'a pu trouver de réponse...

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 5:17 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        4
Talker
Logrouto


Inscrit le: 26 Déc 2005
Messages: 140
WebZone: unknown
Patrie:
Mélusine a écrit:
Evident de vérité !
Le problème est : il y a t'il une solution à ce problème ?

La force Licorne, dans un premier temps, puis, les forces "impartiales" ont bloqué la progression des rebelles ;


Faux, Faux et archi-faux. RFI vous a tellement raconte ce mensonge 1000 fois que vous avez fini par y croire.

les rebelles ont attaque Abidjan le 19 Septembre. Ils ont ete vaincus et repousses par l'armee Ivoirienne. Ils ont ete pourchasses jusqu'a Bouake. Il n'y avait pas de forces Francaise dans ces combats.

Comment les francais ont donc arrete le progres des rebelles sur Abidjan? Tu peux m'expliquer ca? Ou bien Abidjan se trouve entre Korhogo et Ouagadougou sur ta carte geographique?

Les rebelles etaient en pleine debandades. Ils retournaient au Burkina d'ou ils sont venus. C'est a moment que les Francais sont intervenus pour arreter la poursuite. Tout ce que les francais ont fait, c'est empecher aux rebelles de retourner au Burkina.

Arretez vos mensonges grossiers.

0



Dernière édition par Logrouto le Jan 25, 06 5:21 pm;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 5:36 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        5
Son Excellence
CMental


Inscrit le: 02 Aoû 2005
Messages: 9398
WebZone:
Patrie:
 233

Logrouto a écrit:
Arretez vos mensonges grossiers.

Logrouto, il leur est impossible d'arrêter de mentir parce qu'ils sont en mission ici pour ça, ou bien ?

0



Dernière édition par CMental le Jan 25, 06 6:07 pm;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 5:49 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        6
Son Excellence
Albert2


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1807
WebZone: Belgium
Patrie:

Logrouto a écrit:
Mélusine a écrit:
<DIV>Evident de vérité !<br />Le problème est : il y a t'il une solution à ce problème ?<br /><br /> La force Licorne, dans un premier temps, puis, les forces "impartiales" ont bloqué la progression des rebelles ;
<br /><br />Faux, Faux et archi-faux. RFI vous a tellement raconte ce mensonge 1000 fois que vous avez fini par y croire.<br /><br />les rebelles ont attaque Abidjan le 19 Septembre. Ils ont ete vaincus et repousses par l'armee Ivoirienne. Ils ont ete pourchasses jusqu'a Bouake. Il n'y avait pas de forces Francaise dans ces combats.<br /><br />Comment les francais ont donc arrete le progres des rebelles sur Abidjan? Tu peux m'expliquer ca? Ou bien Abidjan se trouve entre Korhogo et Ouagadougou sur ta carte geographique?<br /><br />Les rebelles etaient en pleine debandades. Ils retournaient au Burkina d'ou ils sont venus. C'est a moment que les Francais sont intervenus pour arreter la poursuite. Tout ce que les francais ont fait, c'est empecher aux rebelles de retourner au Burkina.<br /><br />Arretez vos mensonges grossiers.

Il faut rétablir une vérité : c'est grâce aux soutiens logistiques (véhicules, armes, munitions, carburant, quelques instructeurs) ainsi qu'aux renseignements fournis par l'armée française que les rebelles n'ont pu prendre Abidjan. Et Licorne n'était pas encore là.

Le reste est vrai, les soldats français n'ont pas poursuivi ni mis en déroute les rebelles, mais, ne l'oublions pas, la Côte d'Ivoire n'en avait pas fait la demande officielle.

 

0


Gloire aux bounties. Eux, ils font quelque chose !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 6:14 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        7
Son Excellence
Melusine


Inscrit le: 26 Fév 2005
Messages: 6082
WebZone: Belgium
Patrie:
 1
Si je comprend votre version, alors Gbagbo était atteint d'un accès de folie passagère, si il a appelé les soldats Français à la rescousse ?

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 6:26 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        8
Talker
Logrouto


Inscrit le: 26 Déc 2005
Messages: 140
WebZone: unknown
Patrie:
Citation:
Il faut rétablir une vérité : c'est grâce aux soutiens logistiques (véhicules, armes, munitions, carburant, quelques instructeurs) ainsi qu'aux renseignements fournis par l'armée française que les rebelles n'ont pu prendre Abidjan. Et Licorne n'était pas encore là

encore des mensonges.
La Cote d'Ivoire a demande de la logistique a la France en s'appuyant sur "l'Accord de Defense" ou plutot "l'Accord d'Exploitation". La France a refuse. Et non seulement cela, elle entravait toutes les tentatives de la Cote d'Ivoire de s'approvisionner.
Retourne en Septembre 2002 et relis les interventions du ministre de la Defense Lida Kouassi. Plusieurs fois il a dit que la France faisait obstacle a tout.
Il faut te renseigner un peu avant de raconter des betises.

Deja tu as fait un petit pas en reconnaissant que les rebelles ont ete chasses d'Abidjan. Mais comme cela te fait mal, tu ajoutes que cela a ete fait grace a l'armee francaise. Ridicule.

Au moins tu reconnais qu'Abidjan n'est pas entre Korhogo et Ouagadougou, a la difference de Melusine qui dit que les Francais ont arrete le progres des rebelles sur Abidjan. Oubliant royalement qu'ils ont ete chasses d'Abidjan. 
Ou bien ils faisaient progres vers Abidjan en marche-arriere?

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 6:28 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        9
Talker
Logrouto


Inscrit le: 26 Déc 2005
Messages: 140
WebZone: unknown
Patrie:
Mélusine a écrit:
Si je comprend votre version, alors Gbagbo était atteint d'un accès de folie passagère, si il a appelé les soldats Français à la rescousse ?
Gbagbo, de bonne foi, s'attendait a l'application de "l'Accord de Defense". Il ne savait pas que ce n'etait qu'un "Accord d'Exploitation". Nous avons compris.
Vas relire les interventions de Mamadou Koulibaly a propos de cet accord de dupe.
 
D'ailleurs qu'est-ce que tu appelles "votre version"? Tu maintiens que les rebelles ont ete chasses d'Abidjan par la France? Tu maintiens qu'Abidjan est situee entre Korhogo et Ouagadougou? Tu fais honte. Quand on t'attape en plein mensonge, au moins aies l'honneur de t'excuser.

0



Dernière édition par Logrouto le Jan 25, 06 6:32 pm;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 7:04 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        10
Son Excellence
Melusine


Inscrit le: 26 Fév 2005
Messages: 6082
WebZone: Belgium
Patrie:
 1
Logrouto a écrit:
Melusine qui dit que les Francais ont arrete le progres des rebelles sur Abidjan. Oubliant royalement qu'ils ont ete chasses d'Abidjan. 
Ou bien ils faisaient progres vers Abidjan en marche-arriere?
 
 
Logrouto,
on bien on s'est mal compris, ou bien tu prends plaisir à me traiter de menteuse.
 
Je n'ai jamais dit que les Français avaient chassé les rebelles d'Abidjan.
Là, je sais très bien que les FDS ont fait leur travail.
 
Quand je dis "la progression sur Abidjan" j'aurais dû dire "vers Abidjan".
 
Ils sont descendus du Burkina vers Abidjan et sont arrivés à hauteur de Bouaké.
Ca c'est vrai ou c'est du mensonge ?
Après, je pense quand même être dans le vrai en disant que l'armée française a prêté main forte aux Fancis pour les stopper.
 
 
 
Malheureusement, la vie, l'histoire, ce n'est pas comme un jeu interactif.  Tu ne voix jamais les autres possibilités de la tournure des évènements, par exemple, il y aurait une histoire où les Français n'existaient pas et donc, on pourrait comparer le déroulement  :
- les rebelles sont battus par les Fancis à plate couture
- les Fancis sont battus et les rebelles arrivent à Abidjan
              - et Alassane s'autoproclame Président et tout se calme
              - et Alassane s'autoprolame Président et c'est une révolution populaire
              - et .... n'importe quels scénari possibles
- pleins d'autres possibilités...
 
Ce serait bien de pouvoir, à l'avance, entrevoir toutes les possibilités et leurs conséquences, malheureusement, on doit se débrouiller sans.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 8:06 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        11
Son Excellence
Albert2


Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1807
WebZone: Belgium
Patrie:
Albert2 a écrit:

Il faut rétablir une vérité : c'est grâce aux soutiens logistiques (véhicules, armes, munitions, carburant, quelques instructeurs) ainsi qu'aux renseignements fournis par l'armée française que les rebelles n'ont pu prendre Abidjan. Et Licorne n'était pas encore là.

Le reste est vrai, les soldats français n'ont pas poursuivi ni mis en déroute les rebelles, mais, ne l'oublions pas, la Côte d'Ivoire n'en avait pas fait la demande officielle.

Je maintiens : l'armée française a aidé les Fanci par de la logistique, du carburant, des blindés, des munitions, des armes et des instructeurs. Et, surtout, par des renseignements.
Sans l'armée française (et ce n'était que le 43ème Bima, ce n'était pas encore Licorne), les rebelles prenaient Abj. Ce n'est bien évidemment ni Lida Kouassi, ni ce lumumbiste de Koulibaly qui vont le confirmer car cela irait à l'encontre de leur propagande.

0


Gloire aux bounties. Eux, ils font quelque chose !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 8:22 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        12
Senior
wmm .4


Inscrit le: 22 Aoû 2005
Messages: 434
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
Albert2 connais-tu la chanson : "PAROLES PAROLES PAROLES ..."

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 8:43 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        13
Son Excellence
Djati


Inscrit le: 20 Déc 2004
Messages: 9591
WebZone: United States
Localisation: 322000 km2
Patrie:
 3
Albert2 a écrit:
Je maintiens : l'armée française a aidé les Fanci par de la logistique, du carburant, des blindés, des munitions, des armes et des instructeurs. Et, surtout, par des renseignements.
Sans l'armée française (et ce n'était que le 43ème Bima, ce n'était pas encore Licorne), les rebelles prenaient Abj. Ce n'est bien évidemment ni Lida Kouassi, ni ce lumumbiste de Koulibaly qui vont le confirmer car cela irait à l'encontre de leur propagande.


Tu vas encore nous dire que c'est l'ambassadeur de Belgique qui t'a donne ces infos? Toi tu es un malade.
Les Francais esperaient que leurs poulains rebelles allaient vite prendre Abidjan. Quand ils ont vu que ca n'allait pas du tout, ils se sont precipites sur Bouake pour demander une pause. Leur excuse, c'etait qu'il fallait exfiltrer les Europeens de Bouake.
Ils en ont profite pour reorganiser leurs poulains rebelles.
La France n'a jamais aide a chasser les rebelles d'Abidjan, par quelques astuces que ce soit. Je vois a quel point ton cerveau a ete Nettoye par les medias francais. C'est des gens comme toi qui sont a l'ONU. On vous a raconte n'importe quoi. Et puisque toutes vos analyses sont bases sur les mensonges qu'on a incrustres dans vos cerveaux, toutes les solutions de l'ONU sont vouees a l'echec. Et c'est cela qu'expose brillamment Mr Galy dans l'article que nous sommes en train de commenter.
Y a pas plus clair que ce que ce Monsieur Michel Galy a ecrit. Ca devrait t'aider a reflechir a tous les mensonges qu'on t'a fait gobes comme du lait maternel.
Malheureusement, tu refuses de reflechir, car c'est toute ta legitimation de la rebellion qui s'ecroulerait. Et ca, tu ne peux pas l'accepter. Pas etonnant de ne pas pouvoir gommer des Albertneries d'Albert lui-meme. Commo est-ce possiblo? Smile

 

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Jan 25, 06 8:46 pm     Re:Michel Galy - Que faisons nous en CI? (Le Monde) / merci!        14
Son Excellence
abaslafranceafrique


Inscrit le: 19 Aoû 2005
Messages: 1850
WebZone: Netherlands
Patrie:
le probleme reste donc intact. les differentes resolutions de l' ONU, resolutions dans les faits de la France partie prenante a 100% dans le conflit ne regleront rien. Trois ans n' y ont pas suffi! Nous sommes tout de meme dans un cas de figure assez drole. Deux parties en conflit dont l' une essait par des detours de vaincre l'autre partie. Voila en fait tout le probleme. Tant ke la France Chirakienne je ne sais pour quelles raisons, se donnera les droit de regler le conflit dans notre pays, toutes les tentatives de solutionner la crise seront vouees a l'echec. La fin de la guerre se fera lorsque la fameuse communaute internationale avec sa batteries d' ONG lucratives comprendra ke la France de Chirak est une partie du probleme dont incapable de le resoudre. Ce jour ou les oreilles entendont et les yeux verront arrivera tot ou tard. Le role de la RESISTANCE est de precipiter ce grand jour, cela  passe passe par le COMBAT pour une Nouvelle Nation Ivoirienne...

0


Un ane reste un ane meme quand il se trouve parmi des milliers de chevaux ! L'illusion seule est aisée, la vérite est toujours difficile !
http://www.copavid.org
Gloire aux vrais martyrs de la liberté !...........
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page 1, 2  Suivante      [Montrez toutes les pages]  
Page 1 sur 2  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster