Connectez-vous !! 

1-- Les condoléances de Drogba à Hamed Bakayoko divise les ivoiriens. Des patriotes lui reprochent son silence suite à la liberation de Simone Gbagbo |2-- Geneviève Bro Grébé lance le Mouvement Citoyen pour une Nouvelle Côte d’Ivoire (MCNCI) |3-- «Dans l’intérêt de notre pays, et dans notre propre intérêt, nous estimons qu’il faut arrêter les dégâts. Car, il y a un temps pour faire la guerre, et il y a un temps pour faire la paix (…) Les plaies sont encore vives, les blessures profondes... |
 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Drogba:les condoléances à...(3) Beauté Nubi  Retour chez Mobutu (3) sam kehi,le  Abobo:Les rebelles s'entr...(11) Tebilly  Isn't this A-hole not sup...(3) delore
 Une liste tres curieuse (31) Beauté Nubi  Koua Justin mute' a' Khor...(0) sam kehi,le  Des Mairies pour quoi fai...(1) Tebilly  Mali: Etudiante en Droit,...(2) Observateur
 LA COTE D'IVOIRE VICTIME ...(18) Beauté Nubi  Une tactique classique (1) Tebilly  une pensee pour ce journa...(6) Tebilly  you go, you go tout droit (0) webmaster
 Ivoirité - le débat a no...(21) Beauté Nubi  Municipal Plateau : Merci...(10) Tebilly  Le PDCI a une memoire de ...(6) Atipadipa  Nostalgie (2) delore
 Pierre Akendengué chante ...(1) Beauté Nubi  menteuse ou prophetesse ?...(139) Rannhoa  Quand un arbre refuse de ...(4) sam kehi,le  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?
      Breaking News
      Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » L’allié Russe et la trahison  
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
L’allié Russe et la trahison
Avr 16, 18 5:40 am     L’allié Russe et la trahison        0
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1932
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 385
Je suis un peu perplexe face à l’attitude de l’allié Russe. Pour bien situer tout le monde, je pars de l’intervention de l’allié russe en Ukraine, pour arriver aux différentes agressions aux missiles de la Syrie par les occidentaux.
Cas Ukraine
L’allié Russe assiste sans broncher au coup d’état des occidentaux contre son allié au pouvoir alors en Ukraine. Quand celui-ci tombe, la Russie entre dans une période de bla blatage contre les occidentaux. Puis les Russes se rendent compte que leur site militaire de la mer noire leur échappera pour toujours dans un proche avenir. Ils prennent la décision d’annexer la Crimée pour sauver leurs intérêts militaires.
Vis-à-vis de son allié au pouvoir en Ukraine, il y a une trahison de la Russie

Je ne parle pas de la Lybie
Là l’allié Russe dit qu’il a été induit en erreur par les occidentaux. C’est le blabla habituel russe. Là aussi on constate qu’il y a trahison de la Russie vis-à-vis de la Lybie.

Cas de la Syrie
En 2011, Les occidentaux décident de faire tomber le pouvoir en place en Syrie pour imposer la démocratie. L’allié de la Russie au pouvoir dans le pays se démène seul face aux truands d’occidentaux. La Russie entre alors dans une phase de blablatage à l’ONU.
Sur le tard, l’allié Russe réalise que si Bachar tombe, il perdra sa seule possibilité d’accès militaire dans la méditerranée. Il intervient le 30 septembre 2015. Et là, on constate que la guerre bascule en faveur de Bachar.
Durant cette guerre en Syrie, on note que régulièrement, des missiles frappent la Syrie suite à des arguments fallacieux. Au moment où les missiles arrivent, l’allié Russe arrête son système S300 ou S400 dont il vante tant le mérite. Après il entre dans un décompte bizarre : les occidentaux ont lancé tant de missiles et tant ont été abattus. Blablablablaaaaa. Je trouve ca bizarre de leur part.

Alors après tout ca, je note que la Russie depuis longtemps cherche à se rapprocher des occidentaux. Le cas le plus manifeste a été en 1990 où les cadres au pouvoir ont organisé la faillite de URSS afin d’avoir la faveur des truands d’occidentaux. Nous connaissons la suite.
Actuellement Vladimir Poutine n’a pas changé. Lui aussi souhaite avoir la faveur auprès des occidentaux. J’ai l’impression que s’il réussit cela, il sera particulièrement heureux d’avoir réussi son mandat. Sinon il sera très malheureux. Poutine fait exactement comme le président turque Erdogan.
Dans cette disposition vis-à-vis des occidentaux l’allié russe est prêt à trahir ses protégés.
Je crains pour l’Iran car je suis presque certain que la Russie sacrifiera ce partenaire pour avoir le rapprochement avec les occidentaux.

Je conclus que les Russes sont un peuple qui ne s’aime pas. Ils sont envieux de l’occident
MF

1 0


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 16, 18 2:06 pm     Re:L’allié Russe et la trahison        1
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1932
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 385

Sur le cas de la crise en en Côte d’Ivoire en 2010, d’aucun
me diront que c’est un mauvais exemple, mais je me souviens bien sur RFI, les
propos du représentant français au conseil de sécurité de l’ONU. Plusieurs fois
la Russie opposait un véto aux résolutions qui étaient proposées par la France.
Sur RFI donc le
journaliste demande au français pourquoi les Russes mettent leurs vétos ?
Et le représentant français de dire : laisse les Russes, on les connait,
on leur donnera ce qu’ils veulent et ils laisseront passer.



Quelques temps après les résolutions françaises passaient
comme lettre à la poste



MF

0 0


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 16, 18 5:56 pm     Re:L’allié Russe et la trahison        2
Son Excellence
Tipa


Inscrit le: 02 Fév 2006
Messages: 5409
WebZone: unknown
Patrie:
 169
 1
La leçon de tout ça, c’est qu’il ne faut compter que sur ses propres ressources pour s’en sortir.

1 0


"Elles sont lourdes, lourdes les chaînes que le nègre met au cou du nègre pour complaire aux maîtres du jour." Bernard B. Dadié
Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 16, 18 10:01 pm     Re:L’allié Russe et la trahison        3
Son Excellence
sam kehi,le Guere


Inscrit le: 25 Avr 2005
Messages: 9201
WebZone: unknown
Patrie:
 2010
 1
@ Martin Feral

Les dommages cause's par Eduard A. Shevardnadze ministre des affaires etrangeres de ll'URSS de 1985 a' 1991 et et Gorbatchev , puis Boris Eltsine sont trop profonds.
Poutine etait , comme tu le sais, un simple executant travaillant au KGB a' cette epoque. Ces trois ont complote' pour desintegrer l'union sovietique. Poutine arrive un peu tard mais sauve le peu de meubles qui restent en consolidant la Russie que les occidentaux voulaient aussi affaiblir. Il a stoppe' leur complot en Ukraine et garde' la Crimee. IL a aussi garde' d'autres territoires russes convoite's par les memes occidentaux. A cette epoque qui l'aidait? il se battait tout seul. Deux pays dans cette region (La Chine et l'Inde) qui savaient bien qu'ils seront les prochaines cibles ont garde' leurs distances.

Pour revenir a' la Syrie, on le sait tous, n'eut ete la Russie, ' ISIS' serait aujourd'hui a' Damas entrain de vendre des jeunes filles ou decapiter des gens en public .

Les occidentaux qui ne compent que sur les USA savent tres bien qu'une guerre ouverte est improbable avec la Russie a' cause des stocks massifs d'armes nucleaires dans les deux camps.
Poutine a donc fait preuve de retenue, et non preuve de faiblesse en ne repondant pas aux provocations d'un faux geant qui essaie de trouver des opportunite's pour creer un conflit mondial qui servirait de stimulus a' une economie decadante . Beaucoup revent d'un cafouillage pour cacher leur echec . Mieux vaut les a laisser s'exposer.

On sait qu'apres la Syrie ce sera la Coree du Nord ou l'Iran . Les occidentaux ravivent aussi l'armee japonaise pour qu'elle serve de cheval de Troie aupres de la Chine, de la Coree du Nord et du flan Est de la Russie.

Apres ce complot chimique monte' de toutes pieces par la France et le Royaume uni pour trouver un alibi afin que Trump ne les laisse pas tout seul en Syrie que reste t-il ? un autre complot permettant de mettre des troupes au sol ? qu'ils essayent.
Ils avaient aussi sous-estime' Kroutchev mais la realite' a ete autre quand la France , Israel et le royaume uni ont voulu debarquer des troupes en Egypte pour renverser Nasser apres la nationalisation du canal de Suez.

Conclusion: La guerre est un jeu de Chest , on ne saute pas la dedans par ce qu'on est fache'. Il faut faire des calculs tres froids. Observons donc la suite.

4 0


La vulnerabilite' de l'Afrique est aussi due au fait que de veritables chefs de gangs accedent a' la magistrature supreme en Europe.Ces derniers utilisent leurs armees pour attaquer nos pays comme des bandits attaquent une banque.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 17, 18 8:05 am     Re: L’allié Russe et la trahison        4
Son Excellence
Tchacoto


Inscrit le: 30 Jan 2015
Messages: 1781
WebZone: United Kingdom
Patrie:
 702
Reponse à Son Excellence Martin Féral:
 
un frere j'ai toujours dit ici que poutine faisait la gonflette pour rien. merci de nous edifier sur le cas russe. je te met 3 j'aime parce que tu le merite.

0 0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 18, 18 12:24 pm     Re:L’allié Russe et la trahison        5
Son Excellence
Rytchie


Inscrit le: 14 Jan 2005
Messages: 6575
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 95
C'est une bonne analyse qu'il faille approfondir. Mais il faut retenir alors que comme le disait, il faut soit compter sur soit même si tu peux tu y vas et si tu ne peux pas tu n'y vas pas...

0 0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 19, 18 10:11 am     Re: L’allié Russe et la trahison        6
Son Excellence
Jais


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 1770
WebZone:
Patrie:
 1026
Reponse à Son Excellence Tchacoto:
 
Ah bon, Poutine fait de la gonflette ?
Pourtant, je n'ai pas vu de "noble coalition de justiciers" de l'Otan aller "délivrer" la Crimée.
Quand les terroristes et nervis de l'Otan ont osé s'approcher d'une vingtaine de kilomètres de de leur base de Tartous (en Syrie), les Russes les ont tellement bombardés (et tués) !!!!!

SI aujourd'hui, Assad est entrain de gagner la guerre (contre tous ces pays puissants ligués contre lui, L'Otan, Arabie Saoudite, Qatar, Israël etc), c'est évidemment grâce à la Russie.
Sinon, Assad aurait déjà été assassiné depuiiiis.
A chaque fois que ses intérêts vitaux étaient en jeu, La Russie a fermement réagi.

Maintenant, elle ne va pas aussi réagir à chaque gesticulation et provocation de l'Otan.
LA Russie accueillera la Coupe du monde de football dans quelques semaines.
Chaque chose en son temps.

2 0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 24, 18 10:11 pm     Re:L’allié Russe et la trahison        7
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1932
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 385

Le président français est aux USA en visite d’Etat. Avec cette visite de Macron aux USA, nous remarquons que l’un des points débattus entre les deux présidents est l’Iran. Les USA veulent maintenir la prééminence de leurs alliés que sont Israël et l’Arabie Saoudite dans la zone. Ils sont donc prêts à utiliser tous les moyens afin que l’Iran n’ait pas les moyens de tenir tête à ces deux pays en cas de conflit.

Alors je vous invite à suivre l’attitude de la Russie sur ce coup de la remise en cause de l’accord sur le nucléaire par les USA. Vous me donnerez raison. Mais je souhaite avoir tord car une autre attitude plus offensive de la Russie me conviendrait

Malheureusement je sais que l’allié russe va entrer dans ces blablatages avec son expression d’usage : Le bombardement de l’Iran ne restera pas sans conséquence.

Puis on verra que l’Iran sera agressé avec la queue de la Russie entre ses pattes

MF

0 0


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
Avr 25, 18 3:40 am     Re:L’allié Russe et la trahison        8
Son Excellence
Observateur-Africain


Inscrit le: 30 Avr 2013
Messages: 1409
WebZone:
Patrie:
 603
Reponse à Son Excellence Martin Féral:

 
je cite :
Comme le dit @TIPA :
 "La leçon de tout ça, c’est qu’il ne faut compter que sur ses propres ressources pour s’en sortir."

-Est-il besoin de rappeler à un analyste "géostratège" comme toi,  que nous les nègre(si tu en es un), sommes un peuple en sursis ??? la vraie division du monde, pour peu qu'on fasse l'effort d'observer, est d'abord raciale(pas au sens biologique).
-Si nous nègres subsahariens, sommes incapables de mobiliser notre intelligence collective et nos fonctions cognitives fondamentales pour se prendre en charge soi-même, il ne faut pas compter sur les autres...


0 0


"La crise ivoirienne nous aura appris que la ligne droite n'est pas le plus court chemin pour aller d'un point A à un point B..."
Propos d'un patriote.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Mai 28, 18 11:17 am     Re:L’allié Russe et la trahison        9
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1932
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 385

Ce que je ressens sur l’attitude russe est traduit en d’autres
termes par les observateurs les plus avisés. Ce texte de Paul Craig nous
éclaire d’avantage



MF



http://www.alterinfo.net/La-cinquieme-colonne-des-Etats-Unis-detruira-la-Russie_a138884.html



La
cinquième colonne des États-Unis détruira la Russie



Paul Craig Roberts



Samedi 26 Mai 2018



   Voici la conférence
que j'aurais donnée si j'avais pu accepter l'invitation à la conférence
économique de Saint-Pétersbourg en Russie ce week-end.



    Synthèse : Du
point de vue du dilemme de la Russie, il s'agit d'un éditorial important.
L'impuissance partielle de Poutine vis-à-vis de Washington, est due à l'emprise
exercée par l'économie néolibérale sur le gouvernement russe. Poutine ne peut
pas rompre avec l'Occident parce qu’il estime que le développement économique
russe dépend de l'intégration de la Russie dans l'économie occidentale. C'est
ce que l'économie néolibérale raconte à l'establishment économique et financier
russe.



    Tout le monde
devrait comprendre que je ne suis pas un pro-russe anti-étasunien. Je suis
contre la guerre, en particulier la guerre nucléaire. Ma crainte est que
l'incapacité du gouvernement russe à faire preuve de fermeté, est due au fait
qu’il est convaincu que le développement russe, malgré tous les discours sur le
partenariat eurasien et la Route de la Soie, dépend de son intégration dans
l'Occident. Cette croyance totalement erronée empêche le gouvernement russe de
rompre définitivement avec l'Occident. De ce fait, Poutine continue d'accepter
des provocations afin d'éviter la rupture décisive qui couperait la Russie de
l'Occident. À Washington et au Royaume-Uni, cette attitude est prise pour un
manque de détermination de la part de Poutine, et encourage l’escalade des
provocations qui s'intensifieront jusqu'à ce que la seule option de la Russie
soit la reddition ou la guerre.



    Si le gouvernement
russe ne croyait pas avoir besoin de l'Occident, en répondant plus
énergiquement aux provocations, il montrerait clairement qu'il y a des limites
à ce que la Russie pourra tolérer. Cela permettrait aussi à l'Europe de prendre
conscience que son existence est en jeu. Le fait que l’Europe admette que Trump
abuse d’elle et que sa propre existence est menacée par son alignement avec un
Washington agressif, romprait l'alliance occidentale et dissoudrait l'OTAN.
Mais Poutine ne fait rien pour déclencher cela, car il croit à tort que la
Russie a besoin de l'Occident.



La cinquième colonne des États-Unis détruira la Russie



    Si les néocons
avaient de la retenue, ils se détendraient et laisseraient la cinquième colonne
– l’économie néolibérale étasunienne – achever la Russie pour eux. La Russie
est condamnée parce que les économistes néolibéraux étasuniens ont fait subir
un lavage de cerveau aux économistes du pays durant les années Eltsine. Ce fut
assez facile de le faire pour eux. L'économie communiste était anéantie,
l'économie russe était brisée, les Russes souffraient de privations
généralisées, et les États-Unis victorieux étaient là avec une main secourable.



    Sauf qu’en
réalité, la main secourable était cupide. Par l’intermédiaire des
privatisations, elle s’est emparée des ressources russes et les a confiées aux
oligarques amis des Étasuniens. Les économistes russes n'avaient aucune idée de
la façon dont le capitalisme financier, sous couvert de néolibéralisme,
dépouille les économies de leurs patrimoines tout en les endettant.



    Mais le pire est
arrivé. Les économistes russes ont été soumis à un lavage de cerveau qui leur a
inculqué un mode de pensée économique qui sert l'impérialisme occidental.



    Par exemple,
l'économie néolibérale expose la monnaie russe à la spéculation, à la
manipulation et à la déstabilisation. Les entrées de capitaux peuvent servir à
augmenter la valeur du rouble, puis au moment opportun, en retirant les
capitaux, la valeur du rouble chute, l'inflation monte, le prix des
importations est plus élevé. Les répercussions sur niveau de vie sont négatives.
Washington a toujours utilisé ce genre de manipulations pour déstabiliser les
gouvernements.



    L'économie
néolibérale a aussi endoctriné la banque centrale russe, en lui faisant croire
que le développement économique dépend d’investissements étrangers. Cette
croyance erronée menace la souveraineté même de la Russie. La banque centrale
russe pourrait facilement financer tout le développement économique interne en
créant de l'argent, mais son lavage de cerveau ne lui permet pas de s'en rendre
compte. La banque pense que si elle finance le développement interne, le
résultat serait l'inflation et la dépréciation du rouble. Ainsi, inspirée par
l'économie néolibérale étasunienne, la banque centrale emprunte à l'étranger de
l'argent dont elle n'a pas besoin ; elle alourdit ainsi la dette extérieure de
la Russie et détourne des ressources russes pour rembourser les intérêts à
l'Occident.



    Comme Michael
Hudson et moi l'avons expliqué aux Russes il y a deux ans, quand la Russie
emprunte à l'Ouest, aux États-Unis par exemple, qu'arrive-t-il aux dollars
empruntés ? La Russie ne pouvant pas les dépenser au niveau national pour
financer des projets de développement, où vont les dollars ? Ils vont dans les
avoirs en devises de la Russie et produisent des intérêts pour le prêteur. La
banque centrale crée alors l'équivalent en roubles des dollars empruntés et
inutilisés, et finance le projet. Dans ces conditions, pourquoi emprunter des
dollars ? La seule raison possible est que les États-Unis puissent utiliser la
dette en dollar pour exercer un contrôle sur le processus décisionnel russe. En
d'autres termes, la Russie se livre entre les mains de ses ennemis. Cette
réalité est explicitée dans les articles suivants :



•La Russie peut-elle apprendre du destin du Brésil ?



•La faiblesse de la Russie est dans sa politique économique



•La privatisation est la stratégie atlantiste pour attaquer
la Russie



 



 



 



    À vrai dire, c'est
la croyance erronée du gouvernement russe, que le développement économique
russe dépend de l'inclusion de la Russie dans l'Occident, qui pousse Poutine à
accepter les provocations et les humiliations que l'Occident accumule contre la
Russie. L’absence de réponse à ces provocations finira par faire perdre au
gouvernement russe le soutien des éléments nationalistes en Russie.



    Poutine se bat
pour que la Russie s'intègre au système économique occidental tout en
conservant sa souveraineté (objectif irréaliste), parce qu’il a été convaincu
par des notables russes qui sont plus occidentaux que russes, que le
développement économique de la Russie dépend de son intégration dans l'économie
occidentale. Comme le gratin économique néolibéral contrôle la politique
économique et financière de la Russie, Poutine estime qu'il doit accepter les
provocations occidentales ou renoncer à ses espoirs de développement économique
russe.



    Les économistes
russes sont si endoctrinés par l'économie néolibérale, qu'ils ne sont même pas
capables de voir que l’économie jadis florissante des États-Unis, a été
complètement anéantie par les pratiques néolibérales.



    Les États-Unis ont
la plus grosse dette publique de tous les pays. Les États-Unis ont les plus
grands déficits commerciaux et budgétaires de tous les pays. Les États-Unis ont
22% de chômage et ils le cachent en ne comptant pas parmi les chômeurs des
millions de travailleurs découragés qui incapables de trouver un emploi, ont
cessé d’en chercher et sont arbitrairement exclus des statistiques. La classe
des retraités a été privée de tout intérêt sur leur épargne pendant dix ans, car
il était plus important pour la Réserve fédérale de renflouer les prêts
irrécouvrables d'une poignée de banques devenues « trop grosses pour passer à
la trappe » à cause de la dérégulation promue par l'économie néolibérale. En
trompant sur le « libre-échange » et le « mondialisme, » l'économie néolibérale
a délocalisé à l’étranger des emplois manufacturiers et des compétences
professionnelles négociables, car là-bas les salaires étaient plus bas ; cela a
augmenté le revenu des propriétaires au détriment du revenu des salariés
étasuniens et a laissés ceux-ci avec des boulots de services peu payés, dignes
de pays du tiers monde. Aux États-Unis, le revenu familial moyen réel stagne
depuis des décennies. La Réserve Fédérale a récemment rapporté que les gens sont
si pauvres que 41% de la population ne peut pas réunir 400 dollars sans vendre
des biens personnels.



    Les jeunes, s'ils
suivent des études universitaires, sont esclaves de la dette en entamant la
vie. À l'heure actuelle, 44 200 000 Étasuniens ont une dette de prêt étudiant,
dont le total se monte à 1048 milliards de dollars !



    Aux États-Unis,
tous les 50 États ont soutenu publiquement des universités où les frais de
scolarité sont censés être modiques, afin d'encourager l'éducation. Quand
j’étais à Georgia Tech, une école d'ingénieurs de premier ordre, mes frais de
scolarité annuels étaient inférieurs à 500 dollars. Les prêts n'étaient pas
nécessaires et ils n'existaient pas.



    Qu’est-il arrivé ?
Le capitalisme financier a trouvé le moyen de transformer les étudiants
universitaires en serviteurs sous contrat, et les administrations
universitaires ont coopéré. Les frais de scolarité ont grimpé et grimpé, et ont
été toujours plus affectés à l'administration, les coûts de celle-ci ayant
explosé. Aujourd'hui, de nombreuses administrations universitaires absorbent
75% du budget annuel, ce qui ne laisse pas grand chose pour le salaire des
professeurs et l'aide aux étudiants. L’obéissant Congrès a créé un programme de
prêt qui piège dans d’énormes dettes les jeunes gens qui veulent se former à
l’université. Avec autant d'emplois bien rémunérés délocalisés à l'étranger par
l'économie néolibérale, les jobs disponibles ne permettent pas de rembourser
les dettes du prêt étudiant. Un grand pourcentage de gens entre 24 et 34 ans
vivent chez leurs parents, car leur emploi ne leur permet pas de rembourser la
dette de leurs études et de payer le loyer. La dette les empêche de vivre dans
l’indépendance.



    Aux États-Unis,
l'endettement de la population produit par l'économie néolibérale – privatiser,
privatiser, déréguler, déréguler, endettement, endettement – empêche toute
croissance économique car, après le service de la dette, les gens n’ont plus
d’argent pour stimuler l'économie. Les voitures, les camions et les SUV sont
vendus sans acompte et sept ans de prêts. Dès la minute où un véhicule est
acheté, l'obligation de remboursement du prêt dépasse la valeur du véhicule.



    Le Wall Street
Journal rapporte que Mike Meru, un dentiste qui gagne 225 000 dollars par an, a
1 060 945,42 dollars de dette d’un prêt étudiant. En remboursant 1 589,97
dollars par mois, cela ne suffit pas à couvrir les intérêts, et encore moins à
réduire le capital. Il en résulte que sa dette de sept ans à l'université de
Californie du Sud, augmente de 130 dollars par jour. Dans vingt ans, le solde
de son prêt atteindra 2 millions de dollars.



    Si l'économie
néolibérale ne marche pas aux États-Unis, pourquoi marcherait-elle en Russie ?
L'économie néolibérale ne marche que pour les oligarques et leurs
établissements, comme Goldman Sachs, qui sont financés par la banque centrale
pour maintenir l'économie à flot. Washington acceptera que la Russie s’intègre
dans le système occidental quand Poutine acceptera de ressusciter la pratique
de l'ère Eltsine, qui consiste à permettre aux établissements financiers
occidentaux de déposséder la Russie de ses patrimoines tout en la chargeant de
dettes.



    Je pourrais
continuer à parler longuement de l'économie pourrie (junk economics), pour
utiliser le terme de Michael Hudson, qu’est l'économie néolibérale. Les
États-Unis sombrent à cause d’elle, tout comme la Russie.



    John Bolton et les
néocons devraient juste se détendre. L'économie néolibérale, qui a des intérêts
financiers russes, le gouvernement russe et apparemment Poutine lui-même,
viendront à bout de la Russie sans guerre.



Ancien Secrétaire Adjoint au Trésor pour la politique
économique, Paul Craig Roberts a été rédacteur en chef adjoint du Wall Street
Journal, chroniqueur chez Business Week, Scripps Howard News Service et
Creators Syndicate, il a écrit de nombreux ouvrages, dont l’un, L'Amérique
perdue : Du 11 septembre à la fin de l'illusion Obama, a été traduit en
français, et il a aussi été affecté à de nombreux postes universitaires.



Paul Craig Roberts, 25 mai 2018

0 0


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet    
Page 1 sur 1  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster