1-- Soro Kigbafori: “Je veux dénoncer une dictature qui a cours chez moi ici sur Twitter. Mon service de Com m’interdit de tweeter et d’interagir avec vous car la période serait sensible et mes tweets seraient méticuleusement scrutés! |
Recentes discussions
Cas du Pr Gbagbo la CPI a des…    by Martin Féral
Port marchand d'Abidjan    by webmaster
Les lignes bougent-elles? ou …    by Eve
Nouveau look    by Djoula tchê
Pierre Akendengué chante Laur…    by Observateur…
Empoisonnement de Ouassenan    by sam kehi,le…
On n' a pas besoin de reconci…    by Eve
Enough with your lies allassa…    by Dko
Les Licenciements à Fraternit…    by webmaster
Voici Pourquoi le RDR veut di…    by webmaster
Comme Mandela, Gbagbo reprend…    by sam kehi,le…
Au Webmaster    by sam kehi,le…
... autres recents topics

Une Afrique sans les Africains: voila le projet

L'arbre à palabre où tous les problemes se reglent
Répondre
Nouveau sujet
Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » janv. 04, 18 6:45 am

LA COLONISATION EST UN CRIME: Belgique 1958,  cette petite fille melanoderme exhibée dans un zoo humain et les barbares de leucodermes lui donnaient des bananes comme a un singe.

Comment oublier de tels épisodes de notre histoire récente???

https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... p#br#ed_cl#
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » janv. 06, 18 10:48 am

Il va falloir que les simplistes d'esprits comprennent que notre lutte n'est point enrobée de haine d'une quelconque couleur, mais, ce que nous exigeons, c'est notre indépendance confisquée depuis des lustres par les dirigeants vampires occidentaux avec la complicité de nègres de service attaches a leurs ventres et bas-ventres pervers.
https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... D94"#ed_cl#
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » janv. 16, 18 8:27 am

8 janvier 1454 - 8 janvier 2018 (564 ans)

Quand les leucodermes déclarèrent la guerre aux melanodermes

Le  8 janvier 2018, nous nous souvenons du jour il y a 564 ans où les leucodermes déclarèrent officiellement la guerre aux melanodermes  avec la caution morale de leur chef religieux, le pape Nicolas 5, qui émit pour la circonstance un décret (la bulle papale "Romanus Pontifex") sanctifiant les entreprises criminelles des leucodermes sur le continent qu'ils ont appele Afrique.

Ces entreprises criminelles, d'une cruauté jamais égalée, aboutirent à la déstructuration des sociétés du territoire appele afrique, dont les conséquences se font ressentir encore aujourd'hui, et à l'animalisation des peuples appeles africains par leurs bourreaux occidentaux par le travail forcé dans l'univers concentrationnaire des Amériques et par la suite sur leur continent même. Le tout, pour le bénéfice des sociétés occidentales dont chaque Occidental tire profit directement ou indirectement encore aujourd'hui.

Voici donc depuis 564 ans que nous sommes en guerre officielle contre les plaies mouvantes venues d'Europe. Mais cette guerre n'est pas à sa première édition, l'Égypte antique fut la première à en faire l'expérience tout au long de son histoire.

------------------------------

« Sous la VIe dynastie, vers 2300 avant notre ère, sont mentionnés des Temehou; […] un groupe ethnique nouveau, à la peau plus claire et aux yeux bleus, avec un pourcentage non négligeable de blonds. Leur manteau de cuir laisse souvent apparaître une épaule nue.

[...] Ces Temehou paraissent avoir été fort belliqueux et les pharaons du moyen empire durent souvent les combattre. Sous le nouvel empire, ils sont fréquemment représentés et bien reconnaissables à leur natte tressée qui pend devant l’oreille et se recourbe au-dessus de l’épaule. Ils portent souvent des plumes dans leurs cheveux et sont parfois tatoués.

[...] Les entreprises des Temehou devinrent plus dangereuses sous la XIXe dynastie. [...] Sous Mineptah, en – 1227, sont mentionnés les Maschwesch (ou Meshwesh), voisins occidentaux des Libou. Les Libou, comme les Maschwesch, semblent faire partie du groupe plus général des Temehou. » "Histoire générale de l'Afrique" tome 2 p. 463-464

------------------------------

En effet, sous le règne du pharaon Merenptah, il arriva une coalition des "peuples de la mer" qui menaça gravement l'Égypte:

 "Jamais le danger ne fut si grand pour les Terres aimées de Râ. Les barbares du Nord, ceux qui viennent des îles et des terres baignées par la très-verte, les barbares de l'Ouest, ceux qui habitent le désert où se répand le souffle maléfique de typhon, se sont, pour la première fois, coalisés et, sous le commandement du maudit d'Amon, Meryey, fils du Ded, roi des Libou, ils pénètrent dans le domaine de Horus. Les navires des uns remontent la branche canopique du Nil, les autres, aussi nombreux que les grains de sable du désert, se répandent dans le Delta en direction de Memphis."

[…] Les chroniques égyptiennes les décrivent et les montrent comme des individus à la peau et aux yeux clairs, grands, athlétiques. » Mebarek Slaouti Taklit, "L'alphabet latin serait-il d'origine berbère" p.250-251

------------------------------

« Il s'agissait de véritables coalitions de leucodermes contre les melanodermes d'Égypte.

[…] Cette coalition de peuples du nord et de l'est à l'époque de Mernephtah n'est qu'un épisode de l'histoire égyptienne. Tout au long de cette histoire, il y eut des guerres semblables plus ou moins importantes au niveau de cette région.

Mais sauf à la basse époque, les melanodermes de la vallée du Nil avaient toujours eu le dessus sur ces barbares. Témoins, ces innombrables bas-reliefs figurant des captifs qu'on trouve depuis les falaises du Sinaï jusqu'aux temples de médinet-abou et de thèbes, après la Palette de Narmer, c'est-à-dire depuis l'époque prédynastique jusqu'à la XIXe dynastie.

De l'aveu même des Libyens, s'il faut en croire le texte égyptien, ils n'ont jamais eu de victoire depuis l'origine des temps, c'est-à-dire depuis le temps de Ra. Aucun fait, aucun témoignage, aucun texte, n'est venu infirmer cette constatation.

[…] L'histoire apprend qu'ils étaient des voleurs faméliques vivant à la périphérie de l'Égypte, dans la région occidentale du Delta […]. » Cheikh Anta Diop, "Nations Nègres et Culture" p. 154 à 155.

Dernière modification par Eburneenne 3 le janv. 16, 18 8:48 am, modifié 2 fois.
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » janv. 16, 18 8:38 am

Wouter Basson alias dr la mort, l'homme qui voulait stériliser et EXTERMINER les melanodermes

Wouter Basson représente le pire de l'apartheid. Dans les années 80, ce chercheur mettait au point dans ses labos des armes chimiques visant à exterminer les populations melanodermes. Aujourd'hui, il est toujours en liberté et exerce son métier de cardiologue!!! Avec la bénédiction des autorités et des services secrets, et un budget illimité, il a fabriqué des tee-shirt empoisonnés, des boissons mortelles et même un « vaccin ethnique », avec une bactérie modifiée, pour stériliser la population noire et retarder la fin de l’apartheid.
Le Project Coast que dirigeait Wouter Basson est à l'origine de la rumeur selon laquelle l'épidémie du Sida sur le territoire que ces vampires occidentaux ont appele afrique, a été mise en place par les leucodermes. Outre, les maladies destinées à l’extermination de masse des populations melanodermes, le docteur La Mort (c'est comme cela que la presse a baptisé le docteur Wouter Basson) produisait des armes avec 24 poisons différents, pour éliminer sans aucune trace les opposants politiques à l'apartheid.https://www.facebook.com/plugins/video. ... ;width=560" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" allowtransparency="true" allowfullscreen="true" width="560" height="314" frameborder="0">
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » janv. 17, 18 4:53 am

LA PHALLOCRATIE OU L'HOMOSEXUALITÉ COMME ARME DE CONTRÔLE DU CONTINENT APPELE AFRIQUE PENDANT LA COLONISATION

L'homosexualité avait été introduite sur le continent appele afrique par ses bourreaux occidentaux pendant la sinistre colonisation du continent par l'occident impérialiste. La sodomie étant considérée par les peuples appeles africains comme un acte abominable nauséabond contre-nature, le colon s´en ait servi abondamment pour le bizutage, le chantage, la domination et le contrôle de ceux-ci.
L'homosexualité pendant la colonisation était une pratique imposée aux cupides, aux hommes sans valeur qui souhaitaient avoir accès aux promotions, aux privilèges et au confort social de la vie occidentale sur le continent que ces vampires ont appele afrique. Il faut ajouter à cela l'obligation d'appartenir à un cercle ésotérique ( franc maçonnerie, maçonnerie etc...). L'homosexualité n'était donc rien d'autre pour le colon qu'une technique contre nature de contrôle, de domination, de déshumanisation et d'assujettissement des hommes. Il s'agissait pour le colon d'asseoir sa maîtrise sur l'homme appele africain et d´avoir une élite sous contrôle à lui dévouer afin de s'assurer du service de ses intérêts sur le continent (Houphouet,Senghor,Mobutu, Omar Bongo, Amadou Ahidjo, Bedie, Abdoul Diouf, Abdoulaye Wade, Paul Biya, Sassou N'Guesso, Alassane Dramane Ouattara, Obassandje, Faure Gnassingbe pere et fils, Henri Konan Bedie, les Tutsis Paul Kagame et Hippolyte Kayamba alias Joseph Kabila, Boni Yayi, IBK...). La phallocratie ou promotion sociale, la domination et le contrôle de l´homme appele africain par le phallus. Cela passait par des traitements et actes sexuels dégradants, déshumanisants et humiliants lors des grandes orgies nocturnes coloniales. Ces pratiques gluantes mystico-anales héritées de la colonisation se poursuivent encore aujourd´hui dans beaucoup de cercles de pouvoir sur le continent.Corruption sexuelle, compromis et compromissions magico-anales pour recevoir un strapontin.

Bref à tous ceux des africains qui rêvaient avoir droit à la gestion des affaires publiques.Nous devons mettre un terme à ce genre de pratiques nauséabondes, honteuses et dégradantes venues des pays du grand froid. « Celui qui veut assassiner un peuple, détruira son âme...niera sa culture et son histoire. » Jean-Marie Adiaffi dans son livre La Carte d'identité

Patrick M'balla

La deshumanisation de l'homme appele africain par ses bourreaux occidentaux.
https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/ ... font#ed_cl#
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » janv. 17, 18 5:15 am

Simple et précis venant d'une leucoderme, qui est plutot instruite, eclairee, cultivee et lucide, non remplie de haine et d'ignorance comme c'est le cas pour la majorite des leucodermes.https://www.facebook.com/plugins/video. ... ;width=264" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" allowtransparency="true" allowfullscreen="true" width="264" height="476" frameborder="0">
Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Eburneenne 3
Son Excellence
Son Excellence
Messages : 4876
Inscription : août 09, 16 12:23 am

Message par Eburneenne 3 » mars 23, 18 4:36 am

26 février 1885 | La conférence de Berlin ou le partage du continent que ces reptiliens ont appele afrique


Le 26 février 1885 est une date mémorable. Elle marque en effet, le partage du continent appele  afrique par ses bourreaux occidentaux. Lors  de la conférence de Berlin (novembre 1884-février 1885) les predateurs occidentaux ont décidé du sort du continent qu'ils ont appele afrique.
Les manuels allemands d’histoire désignent cette conférence la «Kongo-Konferenz». Ceci en dit long sur les buts que les participants  s’étaient assignés. Sur invitation  du chancelier Otto von Bismarck,14 nations se rassemblent  à Berlin du 15 novembre 1884 au 26 février 1885 afin d’établir les règles du  partage du continent qu'ils ont appele afrique et tracer de façon arbitraire les frontières. Il en résultera des conflits qui durent jusqu’aujourd’hui.

Les pays participants sont: l’Allemagne,  l’Autriche-Hongrie,  La Belgique,  le Danemark, l’Empire Ottoman c’est-à-dire l’actuelle Turquie, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la Russie, la Suède-Norvège ainsi que les Etats-Unis à titre d’observateur.  Les peuples et les rois du continent appele afrique sont maintenus à l’écart de cette conférence qui scelle son partage systématique. Avec l’abolition de l’esclavage ou «traite négrière,» l’Europe intensifie son intérêt pour ce continenf à partir des années 1880 à la recherche de nouvelles sources économiques. Stanley, géographe découvre les richesses que renferme le bassin du Congo et aiguise ainsi l’appétit des predateurs occidentaux pour le continent qu'ils ont appele afrique. Léopold  II, roi de Belgique met sur pied la «société internationale africaine» qui lui a servi de paravent philanthropique. Officiellement, il envisageait d’envoyer des expéditions pour abolir définitivement «la traite des melanodermes», maintenue par les Arabes et étendre sa «mission civilisatrice» sur le continent.

En réalité, il chargea Stanley d’établir un Etat indépendant du Congo et s’approprier ainsi les ressources naturelles de cette région.Dans le même temps, la France hissa son drapeau sur l’autre partie du territoire qui deviendra le Congo-Brazzaville, du nom de l’officier Savorgnan de Brazza qui a mené l’expédition.

Le «gâteau africain» 

La ruée vers les pays de ce continent prend rapidement de l’ampleur. Les nations européennes découpent ce territoire comme un gâteau, tel est le terme historique en allemand. En l’espace de quelques années, l’afrique subsaharienne est divisée entre les predateurs occidentaux. Elles s’assurent la liberté de commerce sur les fleuves du Congo et du Niger.

Le document final de la conférence de Berlin stipule que Léopold de Belgique reçoit, à titre personnel, deux millions et demi de kilomètres soit l’actuel République Démocratique du Congo. Un pays 80x plus grand que la Belgique est devenu en un tour de main la propriété exclusive du roi Belge. Le Congo  deviendra  en 1908 une colonie belge. La colonisation n’a jamais été une œuvre philanthropique. De nombreuses  exactions y ont été commises: le travail forcé, les coups et blessures, l’utilisation du fouet pour asservir les récalcitrants. La politique des mains coupées pour obtenir la quantité de caoutchouc pour les besoins du roi Léopold  II, un mégalomane, caractérisa la politique coloniale dans cette région.

Les nations européennes s’engagent à respecter la sphère d’influence de toute predation établie dans une zone bien précise. Elles reconnaissent à la France le droit d’occuper  la rive droite du Congo et de l’Oubangui. Elles acceptent l’autorité administrative du Portugal sur l’enclave de Cabinda ainsi que les pays sous le joug colonial de la Grande-Bretagne. Le Libéria et l’Ethiopie demeurent les deux états indépendants du continent ainsi que l’Etat libre d’Orange et du Transvaal en Afrique du sud. La conférence assure la liberté de navigation et de commerce sur les fleuves du Niger et du Congo. Tout traité conclu avec des rois du continent appele afrique par ses bourreaux doit être notifié aux autres nations colonisatrices.

La Conférence de Berlin rappelle l’interdiction de la «traite des africains» ou esclavage qui avait été aboli la première fois en 1794 par la Convention  puis rétabli par Bonaparte en 1802, à nouveau interdit en 1815 lors du congrès de Vienne; et définitivement interdit en 1848 sous l’impulsion de Victor Schœlcher. La conférence de Berlin 1885 invite les signataires à contribuer à L’extinction totale de la «traite des africains.»
L’Allemagne occupe officiellement le Sud-ouest africain, appelé Sud-ouest Allemand (1884-1919) qui deviendra la Namibie indépendante en 1990. Le Dr. Heinrich Goering, père du tristement célèbre Hermann Goering est placé à la tête de ce protectorat.

La colonisation allemande sur le continent
Dans notre ouvrage publié en allemand, nous retraçons  tout ce pan d’histoire occultée. Nous abordons également la colonisation allemande dans le “Sud-ouest allemand” aujourd’hui la Namibie et dans le sud-est allemand, en Afrique de l’est (Tanzanie, Burundi, Ouganda).
     >> Lire aussi >> https://tambour.agoraafricaine.info/201 ... allemande/" target="_blank" rel="noopener">12 janvier 1904 | Namibie: Les Hereros massacrés par l’armée allemande C’est dans ce protectorat du Sud-ouest allemand, aujourd’hui la Namibie, qu’a eu lieu le premier génocide du 20 ème siècle et que les premiers camps de concentration ont été ouverts. Les premières expériences médicales ont été faites sur des prisonniers Héréros et Namas, afin d’étayer les thèses du 3ème Reich sur la notion de “race”. C’est également sur ce continent qu’ont eu lieu les premières déportations d’africains du sud-ouest allemand (aujourd’hui la Namibie) vers le Togo et le Cameroun. C’est également en Namibie qu’a eu lieu le premier génocide du 20ème siècle, celui des Héréros en 1904.

Plus de 20 000 Namibiens ont été poussés vers le désert du Kalahari où ils sont morts de soif et de faim au cours d’une bataille sanglante. C’est un peuple pratiquement décimé et qui aujourd’hui réclame des réparations. Un chapitre complètement occulté des manuels d’histoire.La colonisation allemande a duré 34 ans. Avec le traité de Versailles en 1919, l’Allemagne a perdu ses colonies. Compte-tenu du rôle peu reluisant des troupes allemandes dans cette partie du continent, l'on parle peu de ce chapitre de l’histoire.
Tambour

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!


Répondre