Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Pour suivre le proces de ...(1082) Eburneenne  Il faut des milliers de R...(11) Eburneenne  Soro et son destin (4) webmaster  Le kandadouhou Affi suit ...(10) Eburneenne
 La predation occidentale ...(89) Eburneenne  La forfaiture dramanienne...(428) Eburneenne  Ambassadeur Libyen baston...(16) Eburneenne  Venance Konan sur la sell...(1) Eburneenne
 Nos croyances combattues ...(12) Hwenusu  Oh honte a la France, pay...(133) Eburneenne  Le paradoxe negre (47) Eburneenne  Un cadre du FPI menace' (1) Eburneenne
 L'heure H est arrivée (20) Armel  L'Afrique n'est pas pauvr...(60) Eburneenne  Une Afrique sans les Afri...(139) Eburneenne  Soro a fui le diner-gala (0) sam kehi,le
 Ne les oublions surtout p...(170) Eburneenne  L’hydre à trois têtes (29) Eburneenne  La honte totale !!!! Et l...(36) Tipa  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)  
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)
Nov 14, 17 4:23 pm     Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        0
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Des chars de l'armee dans les rues. On pense a un coup d'Etat contre contre Mugabe. Je suis les evenements avec des amis Sud-africains et Zimbabween. Beaucoup jubilent, je reste calme.

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 14, 17 4:39 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        1
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:
 
Ah bon ? Ce sont les Zimbabwéens et les Sud-Africains qui jubilent ? C'est vraiment triste .....

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 14, 17 8:09 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        2
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Oh oui, Une Soeur, Mugabe a commence a se faire beaucoup d'ennemis surtout dans son propre camp, le Zanu-PF. Je ne sais qui lui a suggere de se faire remplacer a la tete du pays par son epouse Grace, alors que le Vice President Emmerson Mnangangwa etait mieux place pour sa succession. La presente crise vient d'ailleurs du limogeage de ce dernier et de son depart en exil en debut de mois. Mugabe avait alors annonce une autre purge plus grande celle-la, dans son parti que les Veterans de la guerre de Liberation ne pouvaient accepter. Helas nous en sommes la! MMugabe et son epouse seraient en ce moment aux arrets. Les "Jeunes Patriotes" s'opposent au putsch. Cette histoire ressemble a une fim de Chaka Zulu.

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 14, 17 9:29 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        3
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:
 
Ahoooo.... Moi je crois que c'est sa femme qui le manipule.... vu l'âge avancée de Mugabé, ce n'est pas étonnant.... Dommage pour Mugabé !

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 12:04 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        4
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Soyez sereins! Pendant que tout le buzz se faisait, Robert Mugabe etait assis tranquillement a son bureau. En fin d'apres-midi il est rentre a sa residence avec tout son cortege traversant Harare. Les desabuses parlent maintenant de distraction, d'auto-coup d'Etat. Vraiment!
Apres la declaration du Chef d'etat major Chiwenga menacant d'empecher la purge au sein du Zanu-PF, Robert Mugabe a mis son armee en alerte ce matin, d'ou le mouvement de troupe. Les militaires avec leur chars se repositionnaient dans un autre camp militaire. Le Vice-President emmerson Mnangagwa demeure en exil. Eh, Mugabe c'est un Chef!

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 8:21 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        5
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Je reviens sur ce que j'ai dit plus tot. Tout est cuit pour le Combattant Robert Mugabe. C'est la fin. Les militaires ont tenu a le faire en douceur. Emmerson Mnangagwa sera le nouvel homme fort de Harare. Veteran de la guerre de Liberation du Zimbabwe, il etait dans le maquis avec son compagnon Robert Mugabe. Toujours dans l'ombre de Mugabe, il n'en sort que maintenant. Le Zimbabwe change de main, mais l'aile demeurera toujours dure et nationaliste. Je peux souffler un peu!

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 12:56 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        6
Son Excellence
Aristide bateng


Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5584
WebZone:
Patrie:
 732
Le vieux est detenu par les millitaires selon la oresidence sud-africaine

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 2:09 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        7
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Les militaires pardonnez.... Ne faites pas du mal à Mugabé hoooo.... huuummm

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 9:33 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        8
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
© Reuters La situation était encore confuse mercredi matin au Zimbabwe mais l'armée semblait avoir pris le contrôle du pays.
C'est l'un des plus vieux présidents du monde. Robert Mugabe, 93 ans, est-il sur le point d'être poussé vers la sortie au Zimbabwe? La situation n'est pas encore très claire dans le pays, mais les choses se sont accélérées ces dernières 24 heures. L'armée a pris position dans Harare, la capitale du Zimbabwe, mais a démenti toute tentative de coup d'Etat. A la télévision, le général Sibusiso Moyo a affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une "tentative de renverser le gouvernement". Le JDD fait le point.

Robert Mugabe est-il toujours président du Zimbabwe?

Depuis mardi soir, l'armée a pris position dans les rues d'Harare lors d'une opération destinée, selon elle, à éliminer des "criminels" de l'entourage du président Robert Mugabe, qui règne d'une main de fer sur le pays depuis 1980. Des véhicules blindés barraient dans la matinée les accès au Parlement, au siège du parti au pouvoir, la Zanu-PF, et aux bureaux dans lesquels le chef de l'Etat réunit généralement ses ministres. Dans une allocution télévisée, le général Sibusiso Moyo a indiqué que le président était "sain et sauf" et que sa sécurité était "garantie". Des échanges de tirs nourris ont été entendus dans la nuit de mardi à mercredi près de la résidence privée de Robert Mugabe dans la capitale Harare. Robert Mugabe a affirmé au président sud-africain Jacob Zuma qu'il était "confiné dans sa maison" mais qu'il était en "bonne santé".
Le président sud-africain Jacob Zuma a également dépêché deux de ses ministres au Zimbabwe. "Le président envoie la ministre de la Défense et des Anciens combattants, Nosiviwe Mapisa-Nqakula, et le ministre de la Sécurité d'Etat, Bongani Bongo, au Zimbabwe pour rencontrer le président Robert Mugabe et l'armée zimbabwéenne", a indiqué la présidence dans un communiqué.

#Zimbabwe Military take over video published on#ZBC TV at 4am local time pic.twitter.com/5zfplo80h3
— Dewa Mavhinga (@dewamavhinga) 15 novembre 2017


Pourquoi cette crise politique?

L'entrée en scène de l'armée intervient en pleine crise ouverte entre Robert Mugabe et le chef de l'armée, après le limogeage la semaine dernière du vice-président Emmerson Mnangagwa, longtemps présenté comme son dauphin. "Il ne s'agit pas d'une tentative de renverser le gouvernement", a assuré dans la nuit le général Sibusiso Moyo. "Nous ne faisons que viser les criminels qui entourent" le chef de l'Etat, a-t-il poursuivi en lisant une déclaration, "dès que notre mission sera accomplie, nous nous attendons à ce que la situation retourne à la normale".
Après plusieurs jours de très vives tensions, l'opération de l'armée, jusque-là considérée comme un pilier du régime, constitue un défi à l'autorité de Robert Mugabe, qui à 93 ans est le plus vieux dirigeant en exercice de la planète. Lundi, le chef d'état-major, le général Constantino Chiwenga a publiquement dénoncé lundi la décision du chef de l'Etat de limoger le vice-président Mnangagwa. L'armée pourrait "intervenir" si cette "purge" ne cessait pas au sein du parti présidentiel, avait-il mis en garde.
Le parti du président a accusé en retour mardi le militaire de "conduite relevant de la trahison" et dénoncé sa volonté de "perturber la paix nationale" et "d'encourager au soulèvement". L'irruption de l'armée sur la scène politique zimbabwéenne, a fortiori contre Robert Mugabe, est inédite. "Le silence du gouvernement après les déploiements militaires tend à confirmer que le président Mugabe a perdu le contrôle de la situation", a estimé Robert Besseling, analyste à la firme britannique EXX Africa risk consultancy.
L'ancien vice-président Mnangagwa, 75 ans, a été démis de ses fonctions et a fui le pays, après un bras de fer avec la Première dame, Grace Mugabe, 52 ans. Il a accusé la deuxième épouse du président d'avoir tenté de l'empoisonner pour l'éliminer, suscitant une vive réaction de l'intéressée qui a obtenu son éviction, comme elle s'était déjà débarrassée il y a trois ans de la vice-présidente Joyce Mujuru.
Figure controversée connue pour ses accès de colère, Grace Mugabe, qui dirige la puissante Ligue des femmes de la Zanu-PF, compte de nombreux opposants au sein du parti au pouvoir et du gouvernement. Avec le limogeage du vice-président Mnangagwa, Grace Mugabe s'est retrouvée en position idéale pour succéder à son époux. A la tête depuis 37 ans d'un régime autoritaire et répressif, Mugabe a été investi par la Zanu-PF pour la présidentielle de 2018, malgré son grand âge et sa santé fragile.
(Avec AFP)

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 9:43 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        9
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
A 93 ans qui peut prétendre avoir les capacités de diriger un pays Question
Quelle pays peut défendre un dirigeant de 93 ans Question
Cet homme de 93 ans a-t-il un pays ami même Question

Ses seuls soutient sont ceux qui vénèrent les dictateurs.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 15, 17 11:18 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        10
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
© AP Robert et Grace Mugabe le 8 novembre 2017.
Au Zimbabwe, les tensions entre factions au sein du parti au pouvoir, l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), ont dégénéré, dans la nuit de mardi 14 à mercredi 15 novembre, en un coup d’Etat qui ne dit pas son nom. Mercredi, l’armée contrôlait les rues de la capitale, Harare, dans le cadre d’une opération destinée, selon elle, à éliminer des « criminels » de l’entourage du président Robert Mugabe. Cette entrée des militaires sur la scène politique a lieu une semaine après le limogeage du vice-président, Emmerson Mnangagwa. Un limogeage dont l’objectif non avoué était d’ouvrir la voie à la faction du parti au pouvoir menée par l’épouse du président Mugabe, Grace Mugabe, dans la lutte pour la succession de son mari, aujourd’hui âgé de 93 ans.
Pour le journaliste Marnix de Bruyne, auteur notamment en 2016 du livre We moeten gaan, Nederlandse boeren in Zimbabwe (« Nous devons partir, agriculteurs néerlandais au Zimbabwe», non traduit) sur le sort des fermiers blancs d’origine néerlandaise au Zimbabwe, l’action de l’armée a été menée pour empêcher Grace Mugabe d’accéder à la présidence.
Comment analysez-vous les événements en cours au Zimbabwe ?
Marnix de Bruyne : Je peux dire que c’est un coup que les militaires ont réalisé contre leur volonté. Ils se sont sentis dans la nécessité d’intervenir car leur homme fort au sein du pouvoir, Emmerson Mnangagwa, a été renvoyé la semaine dernière par le président Mugabe. Ils ont donc estimé que M. Mugabe et sa femme étaient allés trop loin et qu’il était de leur devoir d’entrer en scène. Cependant, si vous écoutez leur première déclaration publique après avoir pris possession de la télévision, ils assurent que ce n’est pas un coup d’Etat, ce qui est faux bien sûr, selon moi, et ils continuent à présenter Robert Mugabe comme le commandant en chef de l’armée. Ils laissent donc entendre que leur action n’est pas dirigée contre M. Mugabe, que leur objectif est d’« arrêter les criminels qui l’entourent ». Au regard de ce qui s’est passé précédemment, on peut aisément comprendre qu’ils veulent se débarrasser de la faction au sein de la ZANU-PF opposée à Emmerson Mnangagwa.
Pourquoi l’armée refuse-t-elle, selon vous, d’assumer ce coup d’Etat ?
Les militaires connaissent les règles internationales et savent bien que les coups d’Etat sont impopulaires. Ils tentent donc de maquiller cela en une petite intervention, plutôt que de reconnaître un putsch qui sera sanctionné par l’Union africaine.
Est-ce que toute l’armée soutient Emmerson Mnangagwa ?
C’est une bonne question. Je pense qu’elle le soutient, jusque-là. Pendant des années, l’armée a toujours été loyale à Robert Mugabe. Des officiers lui étaient redevables, car avec le système de patronage existant au Zimbabwe, le parti au pouvoir faisait en sorte de satisfaire les généraux en leur offrant des fermes, souvent de fermiers blancs expropriés. Cette situation les obligeait à une certaine loyauté, mais là, les militaires sont intervenus par peur que la première dame, Grace Mugabe, ne prenne en main les commandes de l’Etat. Pour eux, le limogeage de M. Mnangagwa était le geste de trop.
Pourquoi Emmerson Mnangagwa bénéficie-t-il d’autant d’appuis dans l’armée ?
Cela tient à l’histoire du pays. Emmerson Mnangagwa fut tout d’abord un personnage important de la lutte pour l’indépendance dans les années 1970, puis il a été ministre la plupart du temps depuis les années 1980, il a travaillé pour les services de renseignement — il fut notamment chargé de la répression dans le Matabeleland (dans l’ouest du pays) contre ce que le pouvoir percevait comme une opposition. Emmerson Mnangagwa a toujours été perçu comme un partisan de la ligne dure et un soutien de l’armée au sein du gouvernement.
Pensez-vous que seul le limogeage d’Emmerson Mnangagwa a poussé l’armée à intervenir ?
Je crois qu’il s’agissait autant pour l’armée de protéger Emmerson Mnangagwa et les siens que d’envoyer un message de protestation contre Grace Mugabe et de lui signifier qu’elle n’est pas apte à prendre le pouvoir. Dès lundi, le chef de l’armée avait d’ailleurs envoyé un message où il ne citait pas M. Mnangagwa, mais qui avait valeur d’avertissement. En dénonçant les « purges » contre les membres du parti qui ont participé à la guerre de libération et en affirmant que l’armée n’hésiterait pas à intervenir pour protéger « la révolution », il était clair qu’il faisait référence à M. Mnangagwa, et que la menace s’adressait à Grace Mugabe, qui a 52 ans et qui est trop jeune pour avoir participé à la lutte pour l’indépendance. Cette adresse a été faite lundi, l’avertissement était clair et peut-être que si la ZANU-PF n’avait pas réagi aussi durement tout serait resté calme.
Le président sud-africain, Jacob Zuma, et l’Union africaine appellent à un retour à l’ordre constitutionnel. Pensez-vous que les pays d’Afrique australe puissent encore retourner la situation en faveur de Robert Mugabe ?
Ils en ont les moyens, mais je ne crois pas qu’ils le souhaitent. Ils ont toujours hésité à s’investir pleinement dans la crise au Zimbabwe. Que ce soit en 2007, quand il y avait cette inflation folle et que l’économie s’effondrait ; en 2008, lors des violences qui ont accompagné l’élection où, finalement, ils n’ont poussé qu’à la formation d’un gouvernement de coalition : ils ont toujours été hésitants à s’engager dans les affaires internes du Zimbabwe, comme dans celles de tous leurs membres.
Je pense que si l’armée rassure la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et l’Union africaine en leur disant que les élections déjà prévues auront bien lieu, que l’ordre constitutionnel reviendra dans les meilleurs délais, ils ne demanderont pas le retour de M. Mugabe au pouvoir. Robert Mugabe pourrait aussi être réinstallé mais cantonné à un rôle symbolique. Quand on voit la déclaration qui a été faite mercredi matin par l’armée, on comprend que si M. Mugabe accepte que sa femme renonce à ses ambitions et que M. Mnangagwa soit réinstallé à son poste de vice-président, il pourrait reprendre ses fonctions présidentielles, mais sans un réel pouvoir.
Est-ce que l’opposition pourrait tirer bénéfice de ce qui s’apparente à une révolution de palais ?
Le principal parti d’opposition, le Mouvement pour un changement démocratique (MDC), est aujourd’hui divisé, affaibli. Il panse encore les plaies de sa défaite de 2013. Ses membres sont jusque-là restés très discrets, car il faut dire que l’opposition n’a jamais tiré des bénéfices des querelles internes à la ZANU-PF.
L’avenir immédiat de Robert Mugabe est encore inconnu, mais que ce soient les militaires, les opposants, les diplomates, tout le monde se montre très prudent sur le sort à lui réserver.
Du fait de son rôle par le passé, Robert Mugabe bénéficie toujours de soutiens de certains de ses pairs africains. Dans son pays, il a toujours un grand nombre de partisans, notamment dans les campagnes. Les politiciens locaux savent qu’ils doivent être prudents avec la question Mugabe. C’est une figure historique, il a mené le pays à l’indépendance, qu’importe ce qui est arrivé après. C’est quelque chose qu’il ne faut jamais oublier.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 16, 17 4:20 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        11
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Je ne suis aucunement pour ce coup d’état derrière lequel se trouve les mains obscures des impérialistes. Robert Mugabe a commis une erreur grave en se laissant manipuler par une assoiffée de pouvoir, Grace Mugabe. Il aurait pu depuis belle lurette céder le fauteuil a un membre de son parti politique qu'il aurait supervise et au moindre dérapage, les Zimbabwéens lui aurait fait appel. Je suis vraiment triste car je vois un peu la situation de la Cote d'Ivoire. Je veux bien me montrer sur le cas zimbabwéen.


Robert Mugabe sur la sellette??? Revivez le film de cette journée morose de mercredi au Zimbabwe

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 16, 17 4:35 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        12
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Au Zimbabwe, une "transition assistée" dépouille Robert Mugabe de son pouvoir

La situation reste confuse au Zimbabwe, ou l'armée a pris le contrôle de la capitale Harare et a placé le président Robert Mugabe en résidence surveillée.  Le porte-parole de l'armée a assuré que ce n'était pas un coup d’état. Mais, des véhicules blindés ont été déployés près du parlement et des bâtiments gouvernementaux.Des tirs et des explosions ont été entendus dans la capitale.
Les ambassades britannique et américaine au Zimbabwe ont conseillé à leurs ressortissants de rester à la maison.
Correspondance régionale, Sophie Ribstein.

La gaffe de trop qui contraint Mugabe à une sortie par la petite porte

Le président  Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, aura commis l'erreur de trop la semaine dernière.

Sous l'influence de son épouse, Grace Mugabe, il a limogé le vice-président Emmerson Mnangagwa, poussant l'armée à sortir de son mutisme et des casernes.

Conséquence, il a perdu aujourd'hui les rênes du pouvoir dans ce que l'armée se plait de qualifier de "transition assistée".

Qu'est-ce qui se trame en terre africaine du Zimbabwe qui reste la dernière citadelle sur le continent noir à résister à cette meute de loups impérialistes???

Un mystérieux général du nom de Chiwenga entouré de l'essentiel du commandement militaire qui, après l'éjection du poste de vice-président de Emmerson Mnangagwa a menace ouvertement le vieux Bob dans un discours, en des termes claires de le déposer s'il continu le toilettage entrepris par son camp contre les responsables de la guerre de libération pour permettre au Zimbabwe d'être recolonisé exactement comme Blaise avait accusé Sankara.

Le chef de la Ligue de la jeunesse de la Zanu-PF, Kudzanai Chipanga quant à lui a vivement répliqué et s’est dit « prêt à mourir » pour défendre la Révolution zimbabwéenne incarné par Robert Mugabé, tout en affirmant que
« des millions de jeunes sont prêts aussi » et a comparé cette ligue à « un lion qui a été réveillé » .

Les puissances impérialistes ont-ils réussi à infiltrer cette armée née d'une guerre de libération anti-impérialiste qui a vaincu le colonialisme britannique par les armes???

Le peuple laissera t-il cette armée commettre sa forfaiture sans riposter???

En tout cas, nous exprimons notre soutien indéfectible au vieux Bob et disons non aux traîtres et valets locaux au service des impérialistes.

Image may contain: 2 people, people smiling





0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 17, 17 8:07 am     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        13
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Reponse à Son Excellence Eve:
Citation:
A 93 ans qui peut prétendre avoir les capacités de diriger un pays Question
Quelle pays peut défendre un dirigeant de 93 ans Question
Cet homme de 93 ans a-t-il un pays ami même Question

Ses seuls soutient sont ceux qui vénèrent les dictateurs.


Haann!!!??? Il avait quel age lorsque ton venere Houphouet quittait le pouvoir en 1993? N'eut ete son eviction par assassinat perpetre par son protege Mossi Dramane il serait encore accroche a son pouvoir.  T'es pas intelligente hein, petite!!!

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 17, 17 11:26 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        14
Site Admin
webmaster


Inscrit le: 24 Nov 2004
Messages: 3971
WebZone: unknown
Patrie:
 1434
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:
tant que le vendu rebelle traitre Morgan Tsvangirai ne devient pas president, le pays demeure Independant.
 
Les Patriotes Zimbabweens doivent organiser les elections et les gagner. ZANU garde le pays loin des vendus de la categorie Morgan, Ouattara, et compagnies.

0



Dernière édition par webmaster le Nov 17, 17 11:29 pm;

Vive la libre expression pour que vive la Democratie.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 18, 17 10:16 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        15
Son Excellence
Odamga


Inscrit le: 03 Déc 2010
Messages: 3309
WebZone: United States
Patrie:
 431
Après 30 ans au pouvoir, Mugabe en route pour l’exil


Cette fois-ci, la rhétorique de la solidarité contre l’ennemi intérieur manipulé par l’impérialisme occidental dont sont si friands à temps et à contretemps les potentats africains n’a pas fonctionné.

Poussé à la faute par l’appétit gargantuesque du pouvoir sur fond de perpétuation dynastique de son insatiable épouse, l’intrépide combattant zimbabwéen qui aurait pu continuer de faire l’objet de la vénération des Africains s’il avait quitté les choses avant qu’elles le quittent, s’est résolu à l’évidence : même les négociations avec les putschistes du Général Chiwenga, patronnées par son homologue sud-africain, Jacob Zuma, n’étaient qu’un lâchage en règle. Au mieux, juste une façon de lui éviter le ridicule de l’humiliation d’une incarcération comme on le fait souvent à tort ou à raison pour tout chef d’Etat renversé, ou d’une assignation à résidence comme Zine El Abidine Ben Ali le fit en Tunisie en 1987 après avoir écarté le vieux père de l’indépendance, Habib Bourguiba.

C’est désormais acté, la page Mugabe a finalement été tournée jeudi 16 novembre, alors que le rêve de la magistrature suprême de son épouse Grace, d’origine sud-africaine avait quant à lui tourné, dès les premières heures du coup de force, mardi, en un gigantesque cauchemar de la fuite en exil.

Comme tout vieux baroudeur qu’il est, Robert Gabriel Karigamombe Mugabe refusait encore ce soir de démissionner de la tête du Zimbabwe, excipant de ce qu’il était constitutionnellement le seul dirigeant légitime du pays –son mandat courant jusqu’en 2018-, pour s’estime et résiste aux pressions de l’armée qui voulait l’écarter du pouvoir. Mais cette exigence a été considérée comme une surenchère désespérée que ne pouvait s’autoriser qu’un vieillard conscient du fait que les traditions africaines ne permettaient pas aux militaires de maltraiter un patriarche de son âge, mais aussi conscient qu’il ne s’agissait plus en fait que d’une résistance résiduelle qui n’aboutirait à rien.

Au finish, il n’a pu obtenir qu’un départ pour l’exil et d’une garantie d’immunité qui lui permettraient de se consacrer à ses ennuis de santé, qui l’ont quelque peu éloigné ces dernières années de Harare, tantôt pour l’Afrique du sud ou Singapour où les offres en soins médicaux sont de plus bonne qualité que dans son pays.

Le comble –selon le chronogramme successoral révélé à la presse jeudi soir- est que Robert Mugabe pourrait être remplacé vendredi par celui-là même à qui, sur les instances de son ambitieuse épouse, il a voulu couper l’herbe de l’accession au pouvoir sous les pieds : Emmerson Mnangagwa.

En effet, grâce ou à cause du « coup de Grace » de trop, et vu qu’un vice-président -ou la vice-présidente envisagée- n’avait pas encore été nommé(e) depuis le limogeage de Mnangagwa le 06 novembre dernier, c’est à celui-ci que fort curieusement, Mugabe a accepté de céder le pouvoir.

Du coup, alors qu’il se serait contenté d’attendre dans l’antichambre du pouvoir qu’est la vice-présidence, que Mugabe se retire de la scène en 2023, à l’issue d’un mandat qu’il voulait s’offrir en 2018 et qu’il disait être le dernier de sa carrière politique-, Mnangagwa, le dauphin déchu puis réhabilité par le coup d’Etat « protecteur » du 14 novembre 2017 – devrait prêter serment vendredi, pour conduire la transition vers les élections de 2018, sous le contrôle de l’armée. D’où l’appellation de « Transition Assistée par l’Armée » qui a été accolée jeudi, à la fin de ce qu’il convient d’appeler les « pourparlers d’abdication de Mugabe ».

Reste maintenant à l’armée à veiller à ce que la suite se passe dans le bon ordre des choses. Car Mnangagwa qui a été par le passé l’un des bras séculiers de l’oppression des opposants zimbabwéens, voire de la purge au sein de la Zanu-PF qui a fini récemment par se retourner contre lui, pourrait rééditer les méthodes de son prédécesseur qui, lui au moins, malgré ses dérives autocratiques, était auréolé du double titre de leader charismatique de la lutte du peuple zimbabwéen pour l’indépendance et de celui de porte-voix de l’anticolonialisme en Afrique.

Il conviendrait alors de ne pas se bercer de l’illusion qu’on peut mettre du vieux vin dans des outres nouvelles sans rompre fatalement ces dernières, et de songer à permettre au peuple zimbabwéen de choisir librement s’il veut essayer ou non une autre manière d’être gouverné.

L’histoire de l’Afrique se souviendra toujours de Mugabe, ce fils d’immigré venu du Nyassaland (actuel Malawi) qui a lutté de toutes ses forces pour contraindre le colon blanc à libérer l’ex- Rhodésie du Sud, et lui pardonnera certainement ses dérives et son népotisme marqué par une réforme agraire (très saluée parce qu’il semblait marquer une certaine idée de la juste redistribution des terres confisquées par les Blancs pendant la colonisation) qui n’aura profité pour l’essentiel qu’aux Vétérans de la guerre d’indépendance –du moins une minorité de ceux-ci- en même temps qu’il aura brillé par son caractère aveugle, à la limite haineux contre les Blancs, qui, s’ils avaient été traités comme en Afrique du Sud où les ressentiments contre l’ancien régime d’apartheid qui fut leur fait n’en sont pas moins vifs, auraient mis la main à la pâte de la construction du pays au lieu de caper la posture de fauteurs de déstabilisation dans laquelle ils ont été poussés par réflexe défensif.

Mais tout ceci doit faire dorénavant partie de l’histoire. L’avenir est devant, et demande de choisir entre s’asseoir pour ressasser les douleurs du passé et se mettre en ordre de bataille pour la reconstruction, en les dépassant.

0


« On ne parlera jamais de moi en disant voici celui qui a fuit » (Laurent GBAGBO, 1990) Fevrier 2011 rencontre avec les caïman.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 1:11 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        16
Site Admin
webmaster


Inscrit le: 24 Nov 2004
Messages: 3971
WebZone: unknown
Patrie:
 1434
Les rebelles peuvent faire toutes les marches, mais le pouvoir reste avec les Patriotes. C'est juste un changement au sommet. Le parti des liberateurs, le ZANU de Mugabe, reste au pouvoir. Le fameux comploteur, Morgan, marionnette des British et la communaute Internationale, peut rever.

Le chef de l’opposition appelle à la démission de Mugabe

Le chef de l’opposition au Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, a appeléjeudi son rival historique, le président Robert Mugabe, à démissionner à la suite du coup de force de l’armée qui l’a assigné à résidence dans la nuit de mardi à mercredi.
“Dans l’intérêt du peuple zimbabwéen, Robert Mugabe doitdémissionner”, a déclaré le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) lors d’une conférence depresse à Harare. Appelant de ses voeux la mise en place d’un “mécanisme de transition” en vue d‘élections libres, il a précisé ne pas avoir été contacté par les militaires à ce sujet.

0



Dernière édition par webmaster le Nov 19, 17 1:16 am;

Vive la libre expression pour que vive la Democratie.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 6:11 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        17
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
MUGABE : UN INTELLECTUEL QUI S'EST MIS AU SERVICE DE LA LUTTE POUR LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE ZIMBABWÉEN N'A PAS SU QUITTER LA SCÈNE

R
obert Gabriel Karigamombe Mugabe
est un intellectuel, peut être un des dirigeants politiques les plus diplômés de la planète. Il a accumulé les diplômes universitaires au cours de sa formation mais aussi pendant qu'il était en lutte contre le système ségrégationniste de la Rhodésie du Sud. Il a su allier intellectualisme et lutte armée pour amener son pays, le Zimbabwe, avec d'autres indépendantistes à l'indépendance puis à la souveraineté. Entre autres diplômes, il est titulaire de :
- Bachelor en Arts (Histoire et Anglais), université de Fort Hare (1951) en Afrique du Sud ;
- Bachelor en Administration à l'Université d'Afrique du Sud ;
- Bachelor en Éducation ;
- Bachelor en Sciences économiques université de Londres et le Bachelor en Droit dans la même université. Il faut préciser que ces deux diplômes ont été obtenus en prison entre 1964 et 1975.

Né le 21 février 1924, dans la mission jésuite Kutama dans le district de Zvimba en colonie britannique de Rhodésie du Sud, Mugabé va faire des études secondaires et devenir enseignant à 17 ans. Mais ayant un goût prononcé pour les études, il entrea à l'Université de Fort Hare en Afrique du Sud pour y étudier l'Anglais et l'histoire en 1951. C'est dans cette université que le jeune Mugabé forgea sa conscience de lutteur. En effet, il y rencontra Julius Nyerere, le Tanzanien, les Rhodésiens du sud comme lui Herbert Chitepo, Robert Sobukwe et le Rhodésien du Nord Kenneth Kaunda. Avec eux, il apprit l'idéologie marxiste léniniste qu'ils jugèrent mieux outillée pour lutter contre les systèmes d'oppression et d'exploitation des leucodermes installés dans l'Afrique australe et orientale à l'époque. En 1957, il obtint une licence d'enseignement. Il enseigna pendant 3 ans à Lusaka, capitale de la Rhodésie du Nord puis à Accra, au Ghana, devenu indépendant. À Accra, il rencontra Sally Hayfron, sa collègue qu'il épouse en 1961.
Entre temps en 1960, il rentra au pays, rejoignit Joshua Nkomo et intègra son parti, le National Democratic Party(NDP) qui sera, par la suite, interdit par le gouvernement ségrégationniste leucoderme de Ian Smith. En 1963, Mugabé quitta le NDP et mit sur pied lui-même son parti, la Zimbabwe African National Union (ZANU) avec ses compagnons Ndabaningi Shitole et l'avocat Herbert Chitepo. En 1964, Mugabé fut arrêté avec d'autres et jeté en prison où il passa 10 ans au bagne de Gonakudzingwa à la frontière entre la Rhodésie du Sud et le Mozambique. Il y etat lorsque son fils unique qu'il eut avec Sally Hayfron mourut. Il demanda une permission pour assister à l'enterrement. Le gouvernement leucoderme lui refusa cela.

Ce qu'il n'oublia jamais. La date de 1964 n'est pas fortuite pour le régime leucoderme puisque dans l'Afrique du Sud de l'apartheid, Nelson Mandela était arrêté et emprisonné en 1963. En 1974, sous la pression de l'Afrique du Sud, il fut libéré. Aussitôt, il s'exila au Mozambique où le Frelimo de Samora Marchel en lutte contre le Portugal l'accueillit. Il prit la direction de la branche armée de la ZANU, la ZANLA et déclencha la lutte armée contre le gouvernement de Salisbury. En mars 1975, après l'assassinat de son compagnon Herbert Chitepo à Lusaka, il reprit la direction politique de la ZANU surtout que le Shitole renonca à la lutte armée pour créer un parti, dit il, modéré pour négocier avec les leucodermes.

Déjà la guerre de libération du Zimbabwe qui a été déclenchée en 1972 fut de milliers de morts et le pays échappa au contrôle de Ian Smith, isolé aussi sur le plan international. La Grande Bretagne, reprit les choses en main dès 1979. Les élections législatives prévues par les accords de Lancaster ou ZIMBABWE ACT sont remportées par la ZANU en février 1980. L'indépendance proclamée le 18 Avril 1980 porta Mugabe au pouvoir d'État. Il fut premier ministre de 1980 à 1987. La modification de la constitution issue du ZIMBABWE ACT fit passer le pays d'un régime parlementaire à un régime présidentiel. À l'issue de l'élection présidentielle du 31 décembre 1987, Mugabé devint président de la République du Zimbabwe. Entre temps, en 1985, Mugabé et ses homologues de l'Afrique australe mirent sur pied la "ligne de front" pour apporter soutien et assistance à l'Anc et les Noirs Sud Africains en lutte contre le régime ségrégationniste bleucoderme de Pretoria.

L'histoire du Zimbabwe, c'est aussi l'opposition entre les Zimbabwéens leucodermes, minoritaires, et les Zimbabwéens mélanodermes, majoritaires. En effet, dans ce pays à l'agriculture très riche, les fermiers leucodermes possédaient 80% des terres. Et avec les survivances de la ségrégation raciale, les autochtones, paysans, vivaient comme des serfs dans leur propre pays. Pour Mugabé, la révolution entamée depuis lors ne peut être achevée que si la condition des autochtones changeaient effectivement. Il entreprit une réforme agraire qui ne rencontra pas l'assentiment des leucodermes, soutenus qu'ils sont par le gouvernement du Royaume uni d'où ils sont majoritairement originaires. Mais, le vieil homme, dans ce dernier combat prit le dessus. Et les terres sont réquisitionnées et redistribuées aux paysans zimbabwéens dont les vétérans de la guerre de libération furent les grands bénéficiaires. Il devient alors l'ennemi juré de la communauté dite internationale. En effet, Mugabé a ete frappé de sanctions multiples : embargo, interdiction de voyage dans l'espace UE...Mais le vieil homme de Harare, résistant jusqu'au bout ne se laissa jamais faire. Il déclara même sentencieux au 4 e sommet de la terre à Johannesburg, en 2002, en direction de Tony Blair :"Mister Blair keep your England and let me my Zimbabwe...". Ainsi, pour lui faire payer son outrecuidance et sa témérité, les Occidentaux ont suscite la marionnette Morgan Twanguiraï pour combattre le vieux résistant de l'intérieur. Mugabé qui garda la main de façon ferme sur le pays ne cèda pas et fut accusé d'être un pire dictateur au même titre qu'Hitler. Mais il pouvait s'appuyer sur la ZANU-PF, son parti, sur une bonne partie du peuple qui lui reconnaît la légitimité historique et qui pensait à juste titre que le combat n'était pas encore fini. Le vieux pensait mener son ultime combat pour la vie, pour le Zimbabwe, mais avait oublié qu'il avait contre lui l'âge, les ennemis internes engendrés par sa longévité au pouvoir. Le limogeage de son vice- président, lui aussi héros de la guerre de libération sera le coup de trop, le coup fatal...Et notre héros africain quitte la scène comme nous ne l'avons jamais prévu et voulu...
RIDEAU SUR UN DES DERNIERS RÉSISTANTS AFRICAINS DU SIÈCLE. BOB QUELQUE SOIT CE QUE LES GENS DIRONT, NOUS AUTRES N'OUBLIERONT PAS TON COMBAT, TON BON COMBAT.


0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 6:16 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        18
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
ZIMBABWÉ : UN FAUX COUP EN L AIR / UN GROUPE VA PAYER CHÈRE SA NAÏVETÉ.

Nous sentons la naïveté d'une partie dans cette affaire et elle va payer chère et même très chère bientôt. Quand nous pensons aux réformes agraires mises en place par le président Mugabé aux profit des autochtones bannis et humiliés dans leur propre pays et sur leur terre..et qui crachent sur tout aujourd’hui pour se comporter comme des naïfs ignorants ..nous nous demandons ce qui anime bien ces camarades de la ZANU-PF. Se faire hara kiri sans voir le danger venir de loin .
Nou y sommes en plein...regardons.Attention Zimbabwé ce putsch peut se retourner contre vous-mêmes!!!

Ce qui est sûr les nouveaux amis des zimbabwéens nous donnent déjà à réfléchir!!!Toujours des nègres de service.
Image may contain: 5 people, people standing and outdoor

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 3:34 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        19
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
Mugabe doit sortir avec les honneurs d'un chef d'Etat sans vague .. il n'a plus l'âge de tels fonctions .. il ne peut pas être et avoir été.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 3:35 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        20
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Le General Constantino Chiwenga et ...sa femme!!!Je vous parle de quelque chose, ou bien???


Image may contain: 2 people, stripes

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 4:24 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        21
Son Excellence
Odamga


Inscrit le: 03 Déc 2010
Messages: 3309
WebZone: United States
Patrie:
 431
Ma question est la suivante: pourquoi Grace Mugabe qui est Sud Africaine veut être présidente du Zimbabwe?

0


« On ne parlera jamais de moi en disant voici celui qui a fuit » (Laurent GBAGBO, 1990) Fevrier 2011 rencontre avec les caïman.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 4:27 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        22
Son Excellence
Odamga


Inscrit le: 03 Déc 2010
Messages: 3309
WebZone: United States
Patrie:
 431
Les Zimbabwéens Blanc se réjouissent en langue locale ( Shona)
https://www.youtube.com/watch?time_continue=31&v=daUpd0PUMpo

0


« On ne parlera jamais de moi en disant voici celui qui a fuit » (Laurent GBAGBO, 1990) Fevrier 2011 rencontre avec les caïman.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 4:31 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        23
Son Excellence
Dko


Inscrit le: 16 Déc 2010
Messages: 2211
WebZone:
Patrie:
 171
Check the bank accounts

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 6:07 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        24
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
.  (JEKESAI NJIKIZANA / AFP)

Par ailleurs, en cas de démission du président, la Constitution dispose qu'il est remplacé par le vice-président jusqu'à la tenue d'une nouvelle élection. Or, le candidat favori des militaires, Emmerson Mnangagwa, a été limogé de son poste de vice-président la semaine dernière. Une décision à l'origine de la crise actuelle. C'est donc l'autre vice-président, Phelekezela Mphoko, un proche de Grace Mugabe exclue dimanche du parti au pouvoir, qui hériterait de la présidence par intérim, ce que l'armée veut éviter.
Pour que le scénario de la démission se réalise, il faudrait donc obtenir au préalable de Robert Mugabe qu'il renomme Emmerson Mnangagwa, ce qu'il ne semble pas prêt à faire pour l'instant.
2Une destitution décidée par les parlementaires
L'Assemblée nationale et le Sénat peuvent engager, à la majorité simple des voix de leurs membres, une procédure de révocation du président pour "faute grave", "manquement à la Constitution", "violation délibérée de la Constitution" ou "incapacité". Une fois ce vote acquis, les deux chambres nomment une commission conjointe qui propose le vote d'une résolution de destitution qui doit être approuvée à la majorité des deux tiers, précise l'article 97 de la Loi fondamentale (lien PDF en anglais).
Les élus de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, a menacé d'enclencher la procédure si Mugabe ne démissionnait pas avant lundi 20 novembre midi. Et pour cause, l'immense majorité des élus de la Zanu-PF comme ceux de l'opposition semblent aujourd'hui favorables au départ du chef de l'Etat. 
Mais cette option, qui pourrait prendre du temps, ne garantit pas non plus à l'armée l'arrivée au pouvoir de son favori. Dans ce cas, selon l'article 101, le vice-président, en l'occurrence Phelekezela Mphoko, dirige le pays jusqu'à la fin du mandat prévu, c'est-à-dire jusqu'aux prochaines élections prévues en 2018. Comme dans la première hypothèse, il faudrait donc que Mugabe renomme Emmerson Mnangagwa pour que celui-ci prenne les rênes du pays.
3Le renversement par la force

Si Robert Mugabe refuse de céder, le seul scénario que pourront encore envisager les militaires est celui d'un renversement du chef d'Etat. Option la plus violente, elle ne semble satisfaire personne : l'Union africaine (UA) et l'Organisation régionale d'Afrique australe (SADC) ont clairement mis en garde l'armée contre toute velléité d'évincer Robert Mugabe sans autre forme de procès. Les généraux semblent avoir reçu le message et continuent à privilégier la voie du dialoguetout en mettant la pression sur le "camarade Bob", notamment en encourageant et en encadrant les manifestations populaires de samedi.
Dès la nuit de mardi à mercredi, l'armée a pris soin de mettre les formes pour que son coup de force garde des apparences légales. "Ce n'est pas un coup d'Etat militaire contre le gouvernement (...). Nous ne faisons que viser les criminels qui entourent" Robert Mugabe, avait souligné leur porte-parole, le général Sibusiso Moyo, lors de sa déclaration à la télévision nationale. 
L'armée tente de "le traiter avec respect et dignité", selon Anthoni van Nieuwkerk de l'université de Witwatersrand à Johannesburg, afin de mettre au plus vite un terme à ce coup de force militaire. L'affaire n'est pas cependant aisée. Le vieux Mugabe, âgé de 93 ans, a la réputation d'être coriace et un fin tacticien

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 9:24 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        25
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
Robert Mugabe refuse de partir. Le président du Zimbabwe s'est adressé à ses compatriotes, dimanche 19 novembre dans la soirée, sur l'antenne de la télévision d'Etat mais n'a pas annoncé sa démission. Des sources dans son entourage avaient pourtant laissé entendre que le chef de l'Etat s'était résigné à cette solution après l'ultimatum lancé un peu plus tôt par son parti.
La Zanu-PF a démis dimanche le président âgé de 93 ans de ses fonctions de président du parti au pouvoir au Zimbabwe et lui a laissé 24 heures pour renoncer à la présidence du pays sous peine d'être destitué. Dans son discours à la télévision, Robert Mugabe a estimé que l'intervention de l'armée qui l'a placé cette semaine en résidence surveillée n'avait à aucun moment remis en cause son autorité en tant que chef de l'Etat et que commandant en chef des forces armées.
Nouvel appel à manifester
Tout en jugeant les préoccupations des militaires "légitimes", le président n'a pas évoqué un possible départ du pouvoir et a assuré qu'il présiderait en décembre le congrès de la Zanu-PF : "Le congrès doit se tenir dans les prochaines semaines. J'en présiderai les débats."
Les anciens combattants de la guerre d'indépendance ont appelé les Zimbabwéens à descendre de nouveau dans la rue mercredi pour obtenir le départ du président Robert Mugabe. "Ce discours était totalement déconnecté de la réalité. Nous soutiendrons toute procédure de destitution et appelons à manifester mercredi", a déclaré à l'AFP le chef de la puissante association de vétérans, Chris Mutsvangwa.

0



Dernière édition par Eve le Nov 19, 17 9:28 pm;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 9:26 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        26
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
Les refondus qui soutiennent Mugabe en pense quoi Question

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 9:36 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        27
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
Encore un comme Gbagbo qui cherche à faire tuer son peuple pour rester vissé sur son fauteuil

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 10:30 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        28
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Reponse à Son Excellence Eve:
 
NZueba a maintenant 85 ans. Il vient de s'imposer a ses ouailles comme candidat Pdci aux prochaines elections de 2020. C'est un secret de polichinelle. Apres 1 seul mandat de 5 ans, sera-t-il loin du profil de vieillard de Robert Mugabe?

0


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 10:47 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        29
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Son Excellence Beauté Nubienne a écrit:
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:

Ah bon ? Ce sont les Zimbabwéens et les Sud-Africains qui jubilent ? C'est vraiment triste .....


Heee Une Soeur, La jubilation continue chez mes amis Zim et SudAf. Samedi, ils ont organise une veille politique avec Nyama Choma (choukouya) et bierre au menu. Ils sont aux anges, ces gars-la! Ils ont beaucoup danse et chante "Kutonga Kwaro" la chanson du jeune chanteur prodige Zimbabween Jah Prayzah, qui appelait Robert Mugabe a quitter le pouvoir. Moi j'etais assis a les regarder seulement. Leur leitmotiv est "FRESH START". Ils dansent juskaaa, ils hurlent "Fresh Start"...Ils sont fous oooh, je vais faire comment! "Kutonga Kwaro" a remplace l'hymne national Zim depuis le 15 Novembre.. Tous dansent et chantent Kutonga Kwaro.

https://youtu.be/SSBsf4mLU7U?list=PLpWmfRyW5_USewgkGpuL0boevTuwvHVW6&t=96

0



Dernière édition par webmaster le Nov 22, 17 10:32 pm;

Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 19, 17 11:44 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        30
Son Excellence
Jais


Inscrit le: 13 Jan 2013
Messages: 1764
WebZone:
Patrie:
 1022
J'ai cru, un moment, qu'il s'agissait d'un Hamed Bakayoko vieillissant.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 20, 17 3:27 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        31
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Quand on ne maîtrise pas un sujet, on évite de trop vite se prononcer la dessus. Je veux bien qu'on me dise que Mugabe a duré au pouvoir mais sa ne fait pas de lui un dictateur. J'ai l'impression que le cas libyen n'a pas fait cas d'ecole à certains parmi nous. Un président peut avoir fait un an au pouvoir et de par sa gouvernance peut être appelé TYRAN. On a un exemple ici avec DAO rebelle 1er volmentu le toutou burkinabé de la communauté criminelle occidentale, qui est également leur perroquet. Tout faiseurs de coup d'état avance toujours un alibi qu'il propage pour justifier sa forfaiture. Qui de nous sommes allés mener une enquête pour savoir s'il voulait effectivement léguer le pouvoir à sa femme??? C'est le machin france 24, media mensonge de manipulation qui comme à ses habitudes à lancer cette intox. Tant que l'Afrique n'aura pas de grand moyens de communication, elle sera toujours manipulé par les chaînes de propagande occidentale. Je veux bien des révolutions mais que cela soit suscité par le peuple en toute liberté et non sous une manipulation de ces prédateurs occidentaux qui ne veulent pas voir de panafricanistes à la tête de nos états . Pour avoir donne la liberté au Zimbabwéen ,aidé l'Anc dans sa lutte contre l'apartheid, puis redistribuer les terres des colons à au peuple, je soutiens avec force la dictature de Mugabe plutôt que la démocratie que la France nous a impose ici en Cote d'Ivoire. Malgré ses petites erreurs ou fautes graves de fin de parcours

JE RESPECTERAI TOUJOURS ROBERT MUGABE

Ahh ouii car Mugabe est le plus grand résistant de tous les résistants africains que j’ai connus . Il a non seulement libéré son pays mais aussi il a aide de nombreux résistants africains a gagner leurs combats . Malgré tout, il ira avec la dignité et les honneurs de tous . Mon souhait est ferme et certain pour notre generation et les futures.

Ce monsieur démontre par lui-même a chaque sortie, qu'il est la béquille des prédateurs occidentaux. Il y a des Africains qu'on vend comme des marchandises en Libye, cela ne concerne en rien ce pantin de l’impérialisme qui n'en a cure. Il a le toupet ce toutou des prédateurs occidentaux de demander a Mugabe de quitter le pouvoir. Cela veut dire qu'il supporte le cout d’état, étant lui-même, friand des coups d’état et un hors la loi hors pair.
Cela s'appelle solidarite de corps. Un rebelle de sa trempe ne peut qu'aduler des rebelles. Cette marionnette a été confronté à trois (3) mutineries de ses rebelles et mercenaires saheliens sans jamais envisager quitter le pouvoir usurpe.

2


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 20, 17 3:33 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        32
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Alors que les parasites occidentaux et leurs pantins africains l'attendait sur la déclaration d'une éventuelle démission, Robert Mugabe, entouré des officiers de l'armée et des membres du gouvernement les a confondus en adressant un discours à la nation démontrant qu'il tient toujours la barre, non seulement dans son parti, mais à la tête de l'état. C'est un Robert Mugabe requinqué et maîtrisant son sujet qu'il nous a été donné d'entendre et de voir...

1


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 20, 17 11:23 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        33
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
mossi dramane le bourkinabé a eu le toupet d'interdire l'avion de Mugabé, cet illustre Africain d'atterrir en Côte d'Ivoire, lorsque Mugabé était président de l'Union Africaine

https://www.youtube.com/watch?v=qZj3Le85F98

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 21, 17 7:40 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        34
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
Robert Mugabe, le président du Zimbabwe, vient de se démettre de ses fonctions, selon une annonce du président de l'Assemblée nationale
Le président zimbabwéen Robert Mugabe a remis mardi sa démission après 37 ans de pouvoir, a annoncé le président de l'Assemblée nationale lors d'une session extraordinaire du Parlement à Harare, qui débattait de sa destitution.

Il assure démissionner volontairement  
"Moi Robert Gabriel Mugabe (...) remets formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat", a déclaré le président de l'Assemblée nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de démission du chef de l'État. J'ai choisi volontairement de démissionner. (...) Cette décision a été motivée par (...) mon désir d'assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent", a expliqué Robert Mugabe dans sa lettre.
L'annonce de sa démission a été immédiatement saluée par un concert assourdissant d'avertisseurs dans la capitale Harare. Depuis le coup de force de l'armée il y a une semaine, provoqué par la révocation du vice-président Emmerson Mnangagwa, le président Mugabe avait perdu un à un ses soutiens. L'annonce de sa démission a été annoncée alors que les députés et les sénateurs étaient réunis en congrès extraordinaire pour débattre en urgence d'une motion de destitution. Robert Mugabe, héros de la guerre d'indépendance, a dirigé son pays d'une main de fer, muselant l'opposition et ruinant l'économie du pays.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 21, 17 11:26 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        35
Son Excellence
Akwaaaaaa


Inscrit le: 21 Déc 2009
Messages: 9871
WebZone: Canada
Patrie:
 1395
Reponse à Son Excellence Eve:


La raison et l'intelligence n'habitent pas ces individus du Pdci. Ils oublient vite.
Si Mossi-Dramane n'avait pas assassine Houphouet-Boigny en 1993, ce dernier, Houphouet, aurait eu exactement la meme fin que Mugabe aujourd'hui. Cela avait deja commence en 1990, ou ses allies Occidentaux avaient decide de l'asphyxier. Tous les remous sociaux de 1990 ont ete orchetres pour le punir de son outrecuidance a vouloir influencer a la hausse le cours du cacao en faisant de la retention de stock. Houphouet et Mugabe ont le meme profil de "Pere de Nation" encore que Houphouet etait plus faux puisqu'il n'a jamais mene en fait aucune guerre de liberation. En 1993, lorsque Ouattara l'assassinait il avait 88 ans, donc pas loin de 90 ans voire 93 ans. Mais meme agonisant il n'avait aucune intention de lacher le pouvoir. C'est donc l'histoire inachevee d'Houphouet et du Pdci que le Zanu-PF et Mugabe au Zimbabwe aujourdhui sont en train de nous ecrire.

1


Je vais Parler Gbeh Pian!!! Celui ki n'est pas content il na ka monter en bas pour descendre en Haut. Et puis il na ka mordre son dos !!!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 22, 17 8:59 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        36
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 
Citation:


Alors que les parasites occidentaux et leurs pantins africains l'attendait sur la déclaration d'une éventuelle démission, Robert Mugabe, entouré des officiers de l'armée et des membres du gouvernement les a confondus en adressant un discours à la nation démontrant qu'il tient toujours la barre, non seulement dans son parti, mais à la tête de l'état.

C'est un Robert Mugabe requinqué et maîtrisant son sujet qu'il nous a été donné d'entendre et de voir...




Vive Mugabé !!!!Pianh !!!

0



Dernière édition par Beauté Nubienne le Nov 22, 17 9:00 pm;

L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 22, 17 10:32 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        37
Site Admin
webmaster


Inscrit le: 24 Nov 2004
Messages: 3971
WebZone: unknown
Patrie:
 1434
Son Excellence Akwaaaaaa a écrit:
Son Excellence Beauté Nubienne a écrit:
Reponse à Son Excellence Akwaaaaaa:

Ah bon ? Ce sont les Zimbabwéens et les Sud-Africains qui jubilent ? C'est vraiment triste .....


Heee Une Soeur, La jubilation continue chez mes amis Zim et SudAf. Samedi, ils ont organise une veille politique avec Nyama Choma (choukouya) et bierre au menu. Ils sont aux anges, ces gars-la! Ils ont beaucoup danse et chante "Kutonga Kwaro" la chanson du jeune chanteur prodige Zimbabween Jah Prayzah, qui appelait Robert Mugabe a quitter le pouvoir. Moi j'etais assis a les regarder seulement. Leur leitmotiv est "FRESH START". Ils dansent juskaaa, ils hurlent "Fresh Start"...Ils sont fous oooh, je vais faire comment! "Kutonga Kwaro" a remplace l'hymne national Zim depuis le 15 Novembre.. Tous dansent et chantent Kutonga Kwaro.

https://youtu.be/SSBsf4mLU7U?list=PLpWmfRyW5_USewgkGpuL0boevTuwvHVW6&t=96


Ca la, c'est couper/decaler.
Eh Codivoire, ouattara a tout detruit.

1



Dernière édition par webmaster le Nov 22, 17 10:33 pm;

Vive la libre expression pour que vive la Democratie.
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 23, 17 12:21 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        38
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Voici l'une des raisons de haine des parasites occidentaux a l'encontre de Mugabe. Ces prédateurs occidentaux n'aiment pas la contradiction et aiment les béni oui oui, les moutons de la trempe de DAO rebelle 1er volmentu qui sont prêts par complexe d'inferiorite a détruire, dérober, tuer des personnes de même couleur de peau qu'eux pour juste faire plaisir a leurs maitres colons.

Mugabe restera dans les annales de l'histoire qui est entrain de s’écrire, pas comme les marionnettes des parasites occidentaux qui se trouvent tous dans la poubelle.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 24, 17 3:18 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        39
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Son Excellence Eburneenne 3 a écrit:
ZIMBABWÉ : UN FAUX COUP EN L AIR / UN GROUPE VA PAYER CHÈRE SA NAÏVETÉ.

Nous sentons la naïveté d'une partie dans cette affaire et elle va payer chère et même très chère bientôt. Quand nous pensons aux réformes agraires mises en place par le président Mugabé aux profit des autochtones bannis et humiliés dans leur propre pays et sur leur terre..et qui crachent sur tout aujourd’hui pour se comporter comme des naïfs ignorants ..nous nous demandons ce qui anime bien ces camarades de la ZANU-PF. Se faire hara kiri sans voir le danger venir de loin .
Nou y sommes en plein...regardons.Attention Zimbabwé ce putsch peut se retourner contre vous-mêmes!!!

Ce qui est sûr les nouveaux amis des zimbabwéens nous donnent déjà à réfléchir!!!Toujours des nègres de service.
<img class="spotlight" style="width: 458px; height: 610px;" alt="Image may contain: 5 people, people standing and outdoor" src="https://scontent-iad3-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/23754995_1302193549885287_6587022949203408965_n.jpg?oh=c44835025dfadb8f55298edab6fa4c60&oe=5A9940A0">



La photo là fait pitié hein ! Comment les Zimbabwéens peuvent fêter le coup d'état contre Mugabé avec des blancs, leurs bourreaux et downpresseur d'hier ! L'heure est plus que grave !

Syndrôme de sthokolm est trop petit même !

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 24, 17 3:19 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        40
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Son Excellence Akwaaaaaa a écrit:
Le General Constantino Chiwenga et ...sa femme!!!Je vous parle de quelque chose, ou bien???


Image may contain: 2 people, stripes


C'est qui ce général ?

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 24, 17 3:23 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        41
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Son Excellence Odamga a écrit:
Les Zimbabwéens Blanc se réjouissent en langue locale ( Shona)
https://www.youtube.com/watch?time_continue=31&v=daUpd0PUMpo


C'est un blasphème de dire Zimbabwéens blancs ! Ces envahisseurs-colonisateurs-prédateurs blancs ont toujours gardé leur passeport britannique !

Les Zimbabwéens sont Africains, donc NOIRS !

1


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 24, 17 3:30 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        42
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à webmaster:
 
Citation:
Ca la, c'est couper/decaler.
Eh Codivoire, ouattara a tout detruit.


Vraiment de l'inconscience totale !

1


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 26, 17 7:09 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        43
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
LA SI LONGUE LETTRE D'ADIEU DU PRESIDENT ROBERT GABRIEL MUGABÉ

''La vraie richesse est maintenant entre vos mains , je l'ai arrachée aux blancs qui étaient venus vous la voler''

''Vous m'apprécierez plus quand je serai parti, mes frères zimbabwéens, j'écris cette lettre et j'espère que vous la lirez tous et que vous la partagerez. Mes jours sur cette terre sont comptés, mais, je sais qu'une fois que je serai parti, vous et vos enfants ne m'oublieront jamais. Je veux que vous compreniez que la raison pour laquelle je suis resté longtemps au pouvoir, pendant 36 ans, c'est parce que je voulais du pouvoir à tous mes frères Zimbabwéens. Aucun autre président dans tout le continent africain n'a fait ce que j'ai fait pour vous. Mais vous continuez à me sous-estimez. Savez-vous que dans toute l'Afrique, les Zimbabwéens sont les seuls Noirs à posséder leur terre? Nous sommes les seuls Noirs à posséder et à exploiter nos moyens de production. Nous possédons nos propres entreprises et notre propre terre. C'est le vrai sens de l'indépendance. Indépendance politique et économique.  J'ai combattu bec et ongles toute ma vie politique pour m'assurer que vous avez tous reçu une indépendance politique et économique, je ne déteste pas les Blancs, non, pas du tout. Ce que je déteste, c'est qu'ils pensent qu'ils sont meilleurs que nous, qu'ils peuvent simplement venir dans notre pays et prendre nos ressources et notre terre, Et nous dire quoi faire, A cela que je dis non. Aujourd'hui, je suis heureux que presque toutes les terres sont en possession de mes frères noirs. C'est à vous de mettre en application l'éducation que je vous ai donnée pour développer ces terres afin qu’elles soient productives, afin que vous puissiez vous nourrir de manière plus saine. Une chose dont je suis fier est que j'ai travaillé dur pour que nos ressources naturelles et nos terres soient rendues à leur juste valeur. PROPRIÉTAIRES: Vous le peuple noir du Zimbabwe. Allez voir dans d'autres pays d'Afrique, Juste ici à travers Limpopo, en Afrique du Sud, Mandela a vendu et a donné toute la terre et l'économie aux blancs, Les Noirs en Afrique du Sud seront esclaves de blancs pour toujours, Tant que l'homme noir ne serai pas maitre de sa propre terre, il continuera à souffrir dans son propre pays. La vraie richesse est maintenant entre vos mains, je l'ai arrachée aux Blancs qui étaient venus vous la voler, Oui, Le monde était en colère contre moi et avait sanctionné le pays entier. Mais, je m'en fiche parce que je sais que j'ai fait ce qui est juste, j'ai donne du pouvoir à mon peuple, Vous devez prendre soin de ces terres et des industries que je vous ai données. J'ai fait ma part, La balle est maintenant dans votre camp, Faites votre part maintenant, vous vous souviendrez de moi et m'apprécierez pour ce que j'ai fait pour vous quand je serai parti ....
Votre président et leader de l'Afrique pour les Africains!''

Robert Gabriel Mugabe a fait ce que Mandela n'a jamais pu faire, il a repris les terres aux voleurs de leucodermes pour les remettre aux proprietaires depossedes c'est-a-dire les Zimbabweens. Lorsque le leucoderme te critique à longueur de journée, c'est que tu ne fais pas son affaire.
 
C'est cela qui est la vérité!!!
Image may contain: one or more people

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 26, 17 7:25 am     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        44
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Emerson Mnangagwa, bras armé de l'Occident contre le peuple zimbabwéen???

Il a annoncé les couleurs dès sa prestation de serment : "nous allons dédommager tous les fermiers blancs à qui on avait arrache les terres cultivables"
Faut-il le rappeler, le héros Mugabe avec la ZANU PF y compris Emerson lui-même, il y a 16ans de cela avait lancé la politique de l'indigeneisation qui consistait à remettre plus de 15 millions d'hectares de terres cultivables anciennement tenue par une poignée de 6000 fermiers leucodermes aux membres de la ZANUPF ainsi qu'au syndicat des anciens combattants, ces héros qui ont lutté contre les britanniques jusqu'à triompher d'eux. En tout, près de 700.000 familles ont bénéficie de ces terres.
Aujourd'hui, Emerson dit qu'il va les dedommager pour ce qui appartient de droit aux Zimbabwéens.

Cette nouvelle politique ne va-t-elle pas créé plus d'incertitude et de nouvelle guerre dans le pays???

Présidentielle d'août 2018

Emerson sera ou plutôt est cet instrument que les leucodermes vont utiliser pour casser tout le système social déjà mis à mal par les différentes sanctions. Il va organiser les élections pour finalement faire triompher Morgane Tsvangirai l'opposant historique pro-occidental.

Voici le mode opératoire
Le conseil électoral ou du moins 80% de ses membres seront achetés y compris ceux de la cours suprême pour installer un pro occidental qui va reconduire le Zimbabwe en esclavage.La ZANU PF disparaîtra. Esperons pour les Zimbabweens qu'ils se reveilleront a temps de leur ivresse et que cela ne tournera pas au vinaigre.

Le larbin des predateurs occidentaux Emerson Mnangagwa, qui  n'a pas voulu attendre les elections et a prefere venir par une demarcxhe de crabe, c'est-a-dire un coup d'etat.
Image may contain: 1 person, standing

Les leucodermes dans une joie extrême après la démission du Président Robert Mugabe.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 26, 17 12:10 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        45
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 
Citation:


Emerson Mnangagwa, bras armé de l'Occident contre le peuple zimbabwéen???

Il a annoncé les couleurs dès sa prestation de serment : "nous allons dédommager tous les fermiers blancs à qui on avait arrache les terres cultivables"



Une partie du peuple Zimbabwéen était en liesse, dans l'allégresse lors du coup d'état contre l'Illustre Mugabé, cet Illustre et Digne fils d'Afrique ! Mais ils vont bientôt se mordre les doigts !

C'est vraiment dommage pour l'Afrique, une telle régression !

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 26, 17 12:11 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        46
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
J'espère que l'autre partie des Zimbawéens conscients ne vont se croiser les bras et regarder les blancs les recoloniser !

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 26, 17 7:08 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        47
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 5026
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 101
Reponse à Son Excellence Beauté Nubienne:

Pourquoi vouloir interdire les blanc sur des terres .. mais les laissé revenir avec des quotas ?

Ils étaient 4 M 5 .. pourquoi pas en autoriser 1 M ?

Vous êtes combien en France ? La France reproche d'être colonisé par les Africains

Ce n'est pas les fermiers blancs qui vont dicter leurs lois avec un vrai chef d'état Africain
 

0



Dernière édition par Eve le Nov 26, 17 9:25 pm;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 1:06 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        48
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
L'INVESTITURE DU COLLABO EMMERSON MNANGAGWA

"Les fermiers (Blancs) qui ont été dépossédés de leurs terres seront récompensés".
Est-ce l'une des conditions des parrains occidentaux (qui ont pu s'introduire pendant le coup d'etat) afin de salir Mugabe???
Le Zimbabwe vient-il de se jeter dans les bras des impérialistes occidentaux après le grand boulot fait par Robert Mugabe pour son indépendance???

Il n'y a que sur ce continent appelé Afrique (ce nom ne nous réussit decidement pas, il faut penser a nommer ce continent par nous-mêmes) que des choses aussi nauséeuses puissent se passer. Ou a-t-on vu en Occident un nègre posséder des terres???
Même, lorsqu'il y a une injustice qui a été commise comme le cas Theo, cela reste sans suite et ces gens font tout pour étouffer l'affaire. Il n'y a que le nègre pour détruire une personne qui a la même couleur de peau que lui, juste pour ses intérêts mesquins et égoïstes. J'ai vraiment compassion pour le peuple zimbabwéen car très bientôt, ils diront: ''Mugabe was better.'', comme les ADOboeufs le disent en Cote d'Ivoire pour le Président Gbagbo: ''Gbagbo Kafissa.''

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 1:53 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        49
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 

Ce collabo là, il sort d'où même ????

Y avait un autre collabo, du nom de TchandjivaraÏ !!!! Il a fatigué Mugabé et les Zimbabwéens jusqu'àààààà .... Et depuis onne l'entends plus, il est gravement malade, il parait que c'est le cancer hhoooo !!!!!

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 1:56 pm     Re:Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        50
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Eve:
 
Citation:


Reponse à Son Excellence Beauté Nubienne:

Pourquoi vouloir interdire les blanc sur des terres .. mais les laissé revenir avec des quotas ?

Ils étaient 4 M 5 .. pourquoi pas en autoriser 1 M ?

Vous êtes combien en France ? La France reproche d'être colonisé par les Africains

Ce n'est pas les fermiers blancs qui vont dicter leurs lois avec un vrai chef d'état Africain



Je n'ai pas pour habitude de répondre aux assaillants sahéliens, buveurs de sang des Dignes et Nobles Ivoiriens... trop de tares... criminels, analphabètes, incultes, illéttrés, violeurs, voleurs, usurpateurs, imposteurs,....

Toute la misère humaine quoi !!!!!!

Mais bon !!!!

0



Dernière édition par Beauté Nubienne le Nov 27, 17 2:37 pm;

L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 2:04 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        51
Son Excellence
Sir Saintjer


Inscrit le: 07 Aoû 2005
Messages: 11568
WebZone:
Patrie:
Bonjour à tous après un si long silence.
Finalement le Vieux Mugabé s'en sort plutôt bien. On l'a juste déposé en douceur, en neutralisant Grace Mugabé

0


L'histoire pratique sa propre justice, rien ne s'efface dans la mémoire collective.

Sir Saintjer
(http://sirsaintjer.blogspot.com/)
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 2:10 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        52
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Ma très Beauté nubienne, ne perds surtout pas ton temps avec cet aliéné mental de rebelle qui se cache lâchement derrière un prénom féminin Eve pour verser dans ses verbiages creux sans consistance. Laissons-le a sa simple expression et dans ce qu'il sait faire le mieux c'est-a-dire sauter de posting en posting comme un singe sans rien n'y apporter. Je te souhaite une excellente journée ma tres chere Beauté nubienne. On est ensemble!!!

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 2:23 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        53
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4251
WebZone:
Patrie:
 814
Le fils de l’ancien vice-président limogé Emmerson Munangagwa, qui a eu recours au putsch pour dégommer son vieil ami et compagnon de lutte Robert Mugabe, étale sa richesse sur les réseaux sociaux. Et dans une vidéo publiée sur sa page, il affirme fièrement être un ministre en devenir.

En tout cas, ça promet au Zimbabwe!!!
Image may contain: 1 person, sitting

Image may contain: one or more people, people standing and outdoor
Image may contain: 1 person, smiling, standing

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Nov 27, 17 2:40 pm     Re: Que se passe-t-il a Harare ( Zimbabwe)        54
Son Excellence
Beauté Nubienne


Inscrit le: 02 Juil 2009
Messages: 9556
WebZone:
Patrie:
 2089
Reponse à Son Excellence Eburneenne 3:
 
Citation:


Le fils de l’ancien vice-président limogé Emmerson Munangagwa, qui a eu recours au putsch pour dégommer son vieil ami et compagnon de lutte Robert Mugabe, étale sa richesse sur les réseaux sociaux. Et dans une vidéo publiée sur sa page, il affirme fièrement être un ministre en devenir.

En tout cas, ça promet au Zimbabwe!!!



Il faut bien dire ça aux Zimbabwéens KOISSIA qui sautaient de joie contre l'Illustre Mugabé !!!

Ils n'ont rien vu encore !

0


L'argent n'a pas d'odeur mais ça se sent quand on n'en a pas !
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet    
Page 1 sur 4  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster