Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 La Lybie voulue par les ...(50) Eburneenne  La forfaiture dramanienne...(389) Beauté Nubi  L'heure H est arrivée (16) Yafohi  L'Afrique n'est pas pauvr...(53) Eburneenne
 Rdr: 33 vice-presidents (3) Eburneenne  L'Arabie Saoudite devoile (22) Beauté Nubi  Une Afrique sans les Afri...(120) Eburneenne  Messages aux Chretiens Af...(9) webmaster
 Que se passe-t-il a Harar...(38) Eburneenne  Insecurite galopante sous...(221) Eburneenne  Pour suivre le proces de ...(1031) Eburneenne  Coup de gueule (0) Tipa
 Oh honte a la France, pay...(120) Eburneenne  L'exemple Kemi Seba (14) Eburneenne  Femme integre, digne, de ...(42) Eburneenne  Gbagbo le resistant afric...(208) Eburneenne
 La predation occidentale ...(77) Eburneenne  Le kandadouhou Affi suit ...(8) Eburneenne  CI: Famine au Nord (6) Jais  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » La predation occidentale dans toutes ses formes Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Re: La predation occidentale dans toutes ses formes
Aoû 23, 17 3:57 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        45
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
George Schwartz Soros l’oligarque qui possède la gauche.

Un courriel récemment fuité par Wikileaks révèle qu’en 2011, l’oligarque israelien George Schwartz Soros a donné des instructions pas à pas à la ministre des affaires étrangères US d’alors, Hillary Rodham Clinton, sur comment semer des troubles en Albanie.

Soros avait même nommé trois candidats dont il pensait “avoir de fortes connexions avec les Balkans”.

Sans surprise, plusieurs jours après l’envoi du courriel à Clinton, l’UE envoya un des “nominés” de Soros rencontrer des leaders albanais à Tirana afin d’essayer de faire médiation et de mettre fin aux troubles.

Le courriel de Soros a mis au grand jour sa nocivite de predateur occidental. Clairement, ce ne sont pas nos politiciens soit-disant “démocratiquement élus”, au lieu de cela, c’est un petit cadre oligarque, des gens comme Soros, Goldman et Sachs, Rotschield et Rockfeller; des gens motivés par le capitalisme et des adorateurs de mammon (dieu argent), qui fondent leurs actions sur le commerce et l’argent au lieu de la production. Les Mammonites sont intéressés dans leur poursuite effrenees d'enrichissement illicite a coups de massacres de nombreux peuples  seulement pour mammon (dieu argent).

Soros est, sans aucun doute, l'un des pietres mammonites de notre temps. Le milliardaire israelien est “l’homme qui brisa la banque d’Angleterre”, une aventure financière qui lui rapporta plus d’un milliard de dollars en un jour de septembre 1992. En 2002, un tribunal de Paris declara Soros coupable d’avoir utilisé des informations de l’intérieur pour profiter de la reprise de la banque de la société générale en 1988. Dans les jours qui ont mené au Brexit britannique, le spéculateur capitaliste a utilisé les pages du journal ''the guardian'' de Londres pour tenter de manipuler les Britanniques afin qu’ils suivent ses conseils sur la question du Brexit. Apparemment, ceux-ci n’ont pas tenu compte de la soit-disant “sagesse” de Soros. Et, jusqu’ici, il semble que les prédictions de Soros sur les calamités à quitter l’UE aient été bien exagérées, tutoyant la fantasmagorie pure. La question du pourquoi ''the guardian'' a fourni une plateforme à l’oligarque spéculateur demeure ouverte. Le guardian est-il un organe de presse ou une extension du bras très long du mammonisme ambiant???

L’oligarque israelien a développé une énorme infrastructure qui l’assiste dans sa poursuite d’un agenda spéculatif capitaliste. Soros a compris il y a des décennies qu’il était très facile d’acheter des institutions et des personnes de gauche, ainsi que leurs activistes. Depuis les années 1980, Soros a utilisé son open society institute (OSI) pour investir une fraction de ses sheckels dans quelques groupes politiques “penchant à gauche” et dans des ONG (amnesty international, human rights watch) officiant dans le monde entier. Soros finance des ONG, des activistes (femen et cie), et des institutions de gauche qui veulent bien souscrire à son agenda. Ils soutiennent une philosophie cosmopolite et se dédient au mantra anti-nationaliste de Soros. Les résultats ont été dévastateurs. Au lieu d’unir la classe ouvrière, Soros a financé des organisations de “gauche” qui divisent les travailleurs en groupes sectaires se définissant par leur genre, leur orientation sexuelle et la couleur de leur peau.

Beaucoup de ceux qui soutiennent la cause palestinienne furent choqués de découvrir que Soros a financé le mouvement BDS (Boycott des produits en provenance des territoires occupés de Palestine), alors qu’il investissait simultanément dans l’industrie israélienne et les usines israéliennes opérant en Cisjordanie telle Soda Stream.

Soros  a aussi payé pour J Street, le groupe lobbyiste american ''jewish'' qui contrôle l’opposition à l’ultra sioniste AIPAC. En regardant la longue liste des organisations soutenues pas Soros (NdT: lien sur l’article original), cela nous révèle que le léger oligarque sioniste soutient quelques bonnes causes qui sont particulièrement bonnes pour les Israeliens et Soros lui-même.

Il semble que Soros croit en la “synagoguisation” de la société. Il soutient la partition de la société en des entités biologiquement orientées, en tribus comme les Africains, les femmes, les homos, les lesbiennes etc… Il a investi des millions dans la division de la classe des travailleurs. Diviser pour mieux régner, voilà tout ce que c’est.

Des traces de son OSI destructeur peuvent être identifiées dans l’échec de la révolution de velours en Iran, dans l’activité des ONG anti-Assad en Syrie, derrière l’intense activisme anti-Poutine et bien sûr dans les évènements du parc de Gazi en Turquie. Ces soi-disant soulèvements “populaires” et “civils” ont au moins tous un dénominateur commun: Soros. Il tente de déstabiliser des régimes qui s’oppose aux sio-conservateurs aussi bien qu’à l’ordre mondial des adorateurs de mammon (dieu argent).

(Gilad Atzmon)

http://www.gilad.co.uk/…/george-schwartz-soros-the-oligarch…

Traduit de l’anglais par Résistance 71

via:https://resistance71.wordpress.com/…/resistance-politique-…/

Image may contain: 1 person, outdoor

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 23, 17 10:42 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        46
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Voici un témoignage de l’un des parrains de DAO rebelle 1er volmentu qui corroborre les ecrits de feu Mamadou Ben Soumahoro.

''Je ne vous déclinerai pas mon identité, et vous savez pourquoi. Mais le plus important est ce qui va suivre. Les Africains, particulièrement les Ivoiriens puis les Libyens ignorent le fond de leurs malheurs. Oui, ce qu’ils subissent ne date pas de maintenant comme vous vous en doutez. Ceux qui ont tiré et continuent encore de tirer les ficelles des crises et guerres ailleurs ont tout planifié en attendant le faux pas des leaders comme Laurent Gbagbo et Mouammar Kadhafi.

 Nous allons ensemble survoler le cas libyen mais aller en profondeur sur le cas ivoirien. La communauté de la haute finance (dirigée gris/les illuminatis) dont je faisais partie a une règle simple l’argent et encore gagner de l’argent (dont font parties le CFR, la commission trilatérale, les francs-maçons, la rose croix, etc…).
Concernant le plan des illuminatis, mouvement skrull & bones, les francs-macons, a porté dans les années 1970 sur Allassane Dramane Ouattara depuis qu’il était étudiant en Pennsylvanie aux Etats-Unis avait pour but de remplacer Félix Houphouët Boigny lorsque celui-ci serait vieillissant ou mourant.

Nous avons à travers François Mitterrand poussé la mise en place du multipartisme en Afrique francophone. Objectif préparé 18 ans plus tôt, afin
de remodeler l’espace politique africain
. Nos experts ont déduit que l’appelation multipartisme nous permettrait de remplacer la vieille garde politique par une nouvelle.

Pour y arriver, il fallait faire chuter les cours mondiaux du cacao et autres matières premières. Ceci pour mettre sur pied une crise économique et provoquer la colère, finalement aboutir au pluralisme d’opinions qui fragiliserait les présidents d’alors qui étaient adulés et respectés comme Houphouët. Notre système couvrait les dérapages et crimes de ce dernier tant qu’il nous était utile et en bonne santé. Mais ce dernier ayant découvert trop tard la manœuvre, a tout fait pour ne pas permettre à Alassane Dramane Ouattara d’être au pouvoir. Il a modifié la constitution afin de permettre à Henri Konan Bedie de venir aux affaires bienqu’il soi mal aimé de la population qui voyait en lui un héritier dynastique.

Cette situation d’antipathie d’une bonne partie du peuple nous donnait le temps de préparer la chute de Bédié qui s’est avéré un homme faible. Il nous fallait tout simplement jouer sur la fibre ethnique et religieuse pour placer Alassane Dramane Ouattara au pouvoir quelque soit celui qui était en face.

Faire du Rdr, un parti ethnique avec des militants que nous savions pour la plupart peu instruits ou analphabètes a été d’une aisance modèle, car plus faciles à manipuler. Nous y reviendrons plus loin. Ouattara étant présenté comme victime par nos médias (Cfi, Tv5, Rfi,CNN,BBC…), il devint facile de manipuler les militaires ivoiriens du nord tel Ibrahim Coulibaly dit « IB », Issiaka Ouattara, Oumar Diarrassouba etc.

Objectif : saisir une situation et mettre en place un mouvement de révolte, placer un homme lige pour une transition et aboutir à une élection truquée comme plus tard en novembre 2010.

Bédié entretemps tombé le 24 Décembre 1999, le général Guéï est placé provisoirement à la tête du pays mais plus tard, ce denier retournera sa veste.Deux tentatives de coup d’état contre lui échouent, puis, Laurent Gbagbo vient aux affaires suite à une élection controversée. Nous avons été surpris par la réaction populaire qui a permis de rendre à Gbagbo sa victoire. L’arrivée au pouvoir
de cet homme (Gbagbo) que nous avons par l’entremise de Ouattara tenté de supprimer en 1992 lors de la marche de l’opposition du 18 Février de ladite année a fait trembler la HAUTE FINANCE SATANIQUE
comprenant le club de Paris, le FMI, la banque mondiale, le club de Rome etc…

Le plan pour l’éliminer fut secrètement mis au point en attendant une occasion dorée qui s’est présentée lors de cette marche (18 février1992). Mais l’humanisme des gendarmes d’alors a gêné la mise à mort de l’homme. Certes, nous voulions une opposition contre le pouvoir Houphouêt afin de l’affaiblir puis le remplacer, mais nous ne voulions pas d’une opposition puissante comme
le Fpi avec un leader aussi charismatique qu’incontrôlable comme Gbagbo. Un tel homme au pouvoir suite aux élections de 2000 n’arrangeait pas les affaires des banquiers et les chocolatiers internationaux guidés par les hommes gris (illuminati). Laurent Gbagbo, un homme qui n’est pas esclave de l’argent et du luxe démesuré est un poison pour ceux qui l’ont finalement eu le 11 Avril 2011.

Gbagbo arrive au pouvoir et découvre que le pays dont il tient les rênes n’est pas réellement indépendant, mais pire, les richesses du pays appartiennent à la France qui les gère pour les intérêts de la communauté internationale dirigée par les illuminatis.

Il décide alors de tout remettre à plat concernant les relations entre son pays et la France. Tout l’argent de corruption à lui offert par les pontes du pouvoir financier français est directement versé dans les caisses du trésor ivoirien. Car disait-il, c’est l’argent des Ivoiriens. Crime de lèse majesté pour les financiers occidentaux, car on ne refuse pas impunément les offrandes de gens qui ont toujours procédé ainsi pour avoir la main mise sur les dirigeants et les richesses des pays du sud. Non seulement l’élection de Gbagbo nous a surpris, mais il commet le crime d’être incorruptible. Il fallait s’en débarrasser le plus vite possible. Janvier 2001, première tentative qui échoue par précipitation. Septembre 2002 fût préparé au Burkina Faso avec l’appui de Blaise Compaoré, franc-maçon de catégorie esclave, franc-maçon soumis qui respecte les règles criminelles de la cause.

Entrainements intensifs des militaires exilés ivoiriens qui échoueront miraculeusement le 19 septembre 2002. Mais tout est réorganisé pour partitionner le pays puis le conquérir petit à petit afin d’affaiblir le pouvoir Gbagbo insoumis, panafricaniste et nationaliste. Mais les combats sont meurtriers malgré le faible équipement des militaires loyalistes. Une ruse est
parallèlement organisée pour neutraliser Gbagbo.
1- Mise sur pied par la DGSE française d’un commando afin d’assassiner des
personnalités plus ou moins importantes
: 


- le comédien Camara dit « H », le D octeur Dacoury frère du rebelle Dacoury Tabley, Guy André Keiffer etc…) pour faire accuser Gbagbo avec des supposés escadrons de la mort fabriqués de toute pièce par les services secrets français.
2- Les accords de Marcoussis pour le dépouiller de son pouvoir gênant. Là encore
Gbagbo se montre habile politicien et déjoue tous les pièges qui lui sont tendus.
L’armée Ivoirienne qui se rééquipe ne rassure pas les intérêts occidentaux car les
soldats loyalistes commencèrent à surmonter leur peur et prêts à broyer du rebelle
afin de libérer le pays. Voyant la supériorité militaire loyaliste se forger et gagner du terrain, un traité de paix est provoqué et signé pour stopper la belligérance.

Comment stopper les achats d’armes que Gbagbo opérait, telle devenait l’objectif à court terme pour les illuminatis. Nos experts composés de la DGSE française, de la CIA américaine et du Mi5 britannique en liaison avec les services secrets burkinabé, maliens et sénégalais se mettent au travail pour trouver une solution afin de verrouiller militairement l’armée loyaliste appelée FDS-CI.

La première trouvaille est une marche organisée par l’opposition en Mars 2004. Le but était de pousser Gbagbo à massacrer le maximum de « civils » (infiltrés pour l’occasion, de rebelles) et permettre ainsi à l’Onu (qui est l’arme diplomatique des illuminatis) de sortir une résolution d’embargo sur la Côte d’Ivoire. Mais, pour y parvenir, une commission d’enquête fût dépêchée afin de produire un faux rapport qui allait justifier l’embargo. Une fois de plus, Gbagbo sent le piège et produit un contre-rapport juridique qui bat en brèche les arguments de la commission de l’Onu.

Quel est cet homme qui réussi à bousiller un plan bien pensé et aussi couteux que cette marche où nous avons bien manipulé les partis d’opposition avec leurs chefs cupides avides de pouvoir ???

Dans la colère certains services secrets proposèrent l’élimination physique de Gbagbo. Mais, ce projet fût abandonné pour raison de guerre civile qui n’arrangeait pas nos affaires. Avec un monsieur comme Blé Goudé à la tête d’une forte jeunesse nourrie à la sève nationaliste, sans oublier les militaires loyaux, il ne fallait pas prendre de risques.

L’occasion rêvée s’est présentée lors de la tentative de libérer le territoire avec « l’opération César », où une agression de l’armée Fds-ci a été simulée pour détruire les aéronefs loyalistes et procéder à un coup de force pour renverser Gbagbo.

 Là encore, échec et mat, qui s’est achevé par le massacre de nombreux civils par l’armée française. Cap à alors été mis sur la fin du mandat de Gbagbo en 2005. Mais entre temps, vu les manœuvres du médiateur Sud Africain Thabo Mbéki qui étaient dangereuses pour nous, il fallait le court-circuiter. Tous les moyens médiatiques furent déployés afin de demander la démission de Gbagbo et permettre la mise sur pied d’une transition.

Vous vous en souvenez n’est ce pas ???

J’en ris encore aujourd’hui car c’était grotesque. Mais il fallait quand même essayer. Cette manœuvre ayant échouée, l’objectif fut d’attaquer à nouveau Gbagbo à travers l’union africaine corrompue en imposant un nouveau premier
ministre en la personne de Konan Banny. Le choix de Konan Banny s’est joué sous la pression d’Olusegun Obasanjo l’ancien président nigérian qui est aussi franc-maçon. Konan Banny nous paraissait plus pugnace qu’un Seydou
Diarra faiblard et aphone
. Mais le choix de Banny en décembre 2005 n’avait rien de promotionnel. Nous savions que la population baoulé (qui commençait dangereusement à succomber au charme Gbagbo) en grande partie nostalgique du temps Pdci houphouêtiste allait croire à un retour aux affaires du parti. Leur haine allait se consolider contre Gbagbo pour la suite de notre plan. Konan Banny allait croire en l’appui du Rdr de Ouattara pour faire chuter Gbagbo vu que le groupe de travail international (GTI-arme diplomatique) à été mis en place pour la cause.

Objectifs : dissoudre l’assemblée nationale, contrôler l’armée, museler les patriotes de Blé Goudé et organiser des élections avec un ficher électoral tronquée sur base d’audiences foraines faussées. Là encore Gbagbo s’en sort avec maestria avec l’appui des jeunes patriotes guidés par Blé Goudé et Eugène Djué. Mais nous avions marqué un point important dans cette défaite. La haine des militants Pdci baoulé pour Gbagbo a ressurgit et s’est consolidée grâce à « la cause » Konan Banny.

Cela nous servira pour la suite, car la manipulation est notre jeu favori. La DGSE française au service des illuminatis organise l’introduction des déchets toxiques dans le but de créer l’émoi et la colère populaire.

Le choc subit par l’opinion suite aux effets néfastes des déchets toxiques avait commencé à faire son effet mais une nouvelle fois Gbagbo prend le dessus car il avait compris la manœuvre diabolique française. Pour reprendre la main afin d’effacer l’épisode GTI-Banny-dechets toxiques, Gbagbo initie l’accord politique de Ouagadougou. Nous étions sonnés mais pas vaincus. Il nous fallait « récupérer » l’accord de Ouagadougou car notre pion Blaise Compaoré en était le parrain. Il lui fallait profiter de la confiance de Gbagbo pour vider cet accord de son contenu.

 En sujet obéissant, il rendait compte à ses maitres après chaque décision importante. Mais il ne fallait pas aboutir au désarmement. Une fois, la circulation des biens et des personnes démarrée, les armes étaient facilement transportables pour les disséminer à travers toute la partie sud du pays.

Cela enclenché notre objectif a été de distraire l’opinion. Il fallait faire du bruit concernant l’enrôlement, le listing électoral et exiger la date des élections étant donné que l’opposition a eu la main mise sur la CEI (Commission Electorale Indépendante) suite à l’accord de Prétoria. Mandat a été donné aux rebelles de récuser ensuite la médiation de Thabo Mbéki. Mais, entre temps ce dernier a été poussé afin de permettre la candidature de tous et l’introduction d’un nombre
important d’opposants dans la Commission Electorale Indépendante s’il voulait la paix en Côte d’Ivoire. Pour ne pas entacher la crédibilité de sa mission. Il nous fallait avoir le contrôle de la CEI.

Pourquoi ???

Je vous explique les raison : les services secrets ont diligenté une enquête secrète pour jauger la popularité des principaux candidats. Résultat : 65.90% en faveur de Gbagbo, 20.08% pour Bédié et 14.02% pour Ouattara. Constatant ce résultat effrayant, Il fallait passer à la vitesse supérieure c’est-à-dire confier l’enrôlement à un service technique étranger, verrouiller la CEI et procéder à des enrôlements tronqués. Remarquez que dans les zones qui semblaient favorables à Gbagbo, les centres d’enrôlements ont été mal disposés afin de décourager ceux qui en étaient éloignés alors que les centres sont plus proches des populations du nord majoritairement Rdr. Ordre a été donné pour que les étrangers Cedeao viennent gonfler le nombre d’enrôlés car les votants réels Ivoiriens du nord n’étaient pas aussi nombreux comme souhaité.

Quand au projet de société de Ouattara pour les élections, il ne fallait pas se casser la tête. Gbagbo avait déjà réfléchi et fait tout le travail à notre place. Il a suffit de changer quelques éléments de son projet pour en faire un semblant de différence.

Ce qui fait de celui de Ouattara, une pâle-copie du programme de Gbagbo, génialement pensé. Avec une flottille de militants fanatiques et peu avertis, cela passa comme lettre à la poste.

Enfin, lors du cinquantenaire célébré à Yamoussoukro, Gbagbo annonce la date définitive des élections. C’est le top départ pour la grande manœuvre d’intimidation et de corruption des chefs militaires afin de déstructurer l’armée Fds-ci. Des hauts gradés tombent comme des fruits mûrs dans la besace. Mais fait inattendu!!! Beaucoup d’officiers dont le Colonel Major Konan Boniface et le regretté Capitaine Kouadio Timothée mort à Tiébissou lors des combats du 30 mars 2011 sont approchés, mais résistent fermement. Les milliards de francs
CFA proposés ne les ébranlent pas. Ils disent être des hommes d’honneur et que cet honneur n’est pas à vendre. Un choc pour nous! Des militaires négro africains, qui logiquement doivent s’abaisser à la bêtise ethnique, refusent l’argent, demeurent intègres et nationalistes, tout le contraire du capitaine  Allah Kouassi Léon.

Décidément on aura tout vu en Côte d’Ivoire. Les votes du premier tour se déroulent et les craintes des dirigeants financiers occidentaux se confirment : Gbagbo est le plus populaire des candidats malgré les manipulations que nous
avions opérées, mais pire, Bédié est 2 ème avant Ouattara.

Ça nous ne pouvions l’accepter et les résultats on été inversés en faveur de Ouattara. Bédié qui demeure un homme faible et poltron se laisse faire. Tous ses biens sont bloqués sans oublier tous les documents qui démontrent ses malversations économiques passées qui lui sont brandis. Bédié soutient alors Ouattara qu’il croyait rouler dans la farine afin que ce dernier amène ses votants en sa faveur au second tour. Il fût pris à son propre piège. C’est la même méthode qui sera appliquée pour le choix des candidats aux prochaines législatives. Vendre et rendre le Pdci inoffensif, ce qui arrange la situation des maitres occidentaux de Ouattara. Au second tour, malgré les appels de Bédié à voter pour Ouattara, le taux de participation est faible. Il fallût gonfler le nombre de votants par rapport aux listings dans les régions du nord non désarmées. Les hommes de Gbagbo à la CEI bien qu’en faible nombre, demeurent
extrêmement vigilants. Les 03 jours requis pour annoncer les résultats provisoires sont passés sans proclamation de résultats. Il fallait opérer un passage en force.

Tâche qu’accomplissent les ambassadeurs français et américain. Une fois annoncés les résultats sur France 24, le reste, nous nous en occupions par médias interposés et l'Onu.

Gbagbo
ne se laisse pas faire pour autant malgré le fracas médiatique des chaines de télévision et de radios occidentales. Il applique la loi dans toute sa rigueur.
Mais, que pouvait-il devant une telle force ?

Vu que nous avions réussi à mettre le doute dans l’esprit des populations.
Il fallait le présenter comme le mauvais perdant, le dictateur… et ça nos
média s’en sont donné à cœur joie. Mais cet homme ne nous laisse toujours pas tranquille et
se met à éveiller les consciences des masses africaines avec des émissions et des débats télévisées transmis à outrance sans oublier une diplomatie qui tournait à plein régime
.

Les chefs d’état africains sont menacés par les pays occidentaux tenus par les illuminatis. Les vieilles dettes de beaucoup de pays africains, en passe d’être annulées ne le seront plus s’ils n’obéissent pas aux ordres, c’est-à-dire faire tomber Gbagbo par l’Union Africaine, un organisme corrompu, mendiant et squelettique. Il a même été proposé par le président Sarkozy lors d’une session de l’UA, un droit de véto à l’Onu pour les africains. Du pur baratin pour naïfs.

Entre temps, pendant les tractations diplomatiques avec la CEDEAO, l’Union Africaine, l’Union Européenne et l’Onu depuis Janvier, les forces militaires venues du Sénégal, du Burkina-Faso et du Nigéria commencent à débarquer dans le nord de la Côte d’Ivoire avec armes et logistique. Officiellement et diplomatiquement, l’option militaire est rejetée, mais officieusement tout est en place. L’Onu permet la mise en service d’hélicoptères russes de
type Mi24, officiellement pour défendre les civils mais en vérité ces engins meurtriers sont destinés à ouvrir le passage sur les différents fronts militaires aux combattants rebelles de Ouattara appuyés par les soldats Cedeao.
Lorsque les services secrets conduits par la DGSE française font leur rapport pour dire que tout est OK, les hostilités militaires rentrent alors dans leur phase active après le constat des avancées du commando invisible d’Ibrahim Coulibaly dit IB appuyé par l’armée française et l’Onuci à Abobo, commune favorable à
Ouattara. Les différents fronts militaires sont mis en branle. La résistance des Fds-ci est farouche, surtout dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Les miliciens associés aux Fds donnent du fil à retordre aux forces Cedeao rompues au combat terrestre. Mais chaque fois, les Mi 24 de l’Onuci sont intervenus pour dégager les obstacles. Curieusement, la suite s’est facilitée avec le recul des militaires restés loyaux à Gbagbo. Car pour nous, la guerre devait durer au moins 06 mois. Ces longs combats allaient nous permettre de massacrer la communauté chrétienne en masse afin d’atteindre une quantité de sang à faire couler pour cause rituelle satanique illuminati. Le retrait des Fds-Ci a empêché ce carnage parce que la
visibilité du terrain allait dévoiler ce génocide religieux. Les intenses prières chrétiennes ont un rôle néfaste contre les illuminatis qui sont, eux, adorateurs de lucifer. Ce plan a été déjoué on ne sait comment. Mais il fallait continuer sur Abidjan où les FDS se sont regroupés pour engager la bataille ultime. L’entrée à Abidjan des FRCI(Rebelles), appuyés par la force licorne et l’Onuci s’est soldée par un échec cuisant avec la perte d’au moins 80% des forces rebellesCedeao sans oublier des soldats onuci et licornes morts au combat.

Ce fut un véritable massacre de la part des Fds-Ci qui ont subitement pris le dessus malgré le commando invisible d’Ibrahim Coulibaly. Nicholas Sarkozy est sommé par les banquiers occidentaux de passer à la vitesse supérieure. C’est alors que tous les hélicoptères sont déployés contre les militaires Ivoiriens. C’est le pilonnage tous azimut pour affaiblir les positions des Fds-ci
conduites par les vaillants chefs militaires que sont le Colonel Major Konan Boniface, Le Général Dogbo Blé, feu le Colonel Major Gohourou, le Commandant Abéhi et bien d’autres qui contrairement à beaucoup de gradés des Fds-ci, ne se sont pas vendus aux forces occultes qui sont les maitres de la banque mondiale et du Fmi, mandants d’Alassane Dramane
Ouattara
.

Mais vu les corps des jeunes, massacrés par les hélicoptères français autour de la
résidence du Chef de l’Etat Laurent Gbagbo, vu que l’armée française a détruit quasiment toutes les armes de pointe des soldats Ivoiriens, Laurent Gbagbo décide de se livrer en demandant d’abord aux soldats d’arrêter de combattre et de se mettre en sécurité car dit-il, c’est lui que la communauté internationale veut. Malgré eux, le cœur meurtri, les combattants Fds-ci se retirent et vont se mettre en sécurité où ils peuvent. Le 11 Avril, un autre miracle se produit. Laurent Gbagbo qui devait être tué selon le plan, s’en sort vivant et fait prisonnier. La communauté internationale est malheureuse mais fait dire à travers ses médias tels France 24 (qui comme les autres médias occidentaux, ont une mission de
bourrage de crânes à travers le mensonge savamment distillé aux populations) que Laurent Gbagbo doit être bien traité
. Leur peur est que Gbagbo devienne un héros vivant. Ce qui est bien le cas aujourd’hui. Un petit pays comme la Côte d’Ivoire qui tient tête à tout un système (la haute finance internationale), qui a poussé la communauté internationale à la faute en l’obligeant à faire la guerre au vu et au su de tous. Cela a permis aux jeunesses
africaines de comprendre définitivement qu’on les a prises pour des idiotes depuis toujours et que leurs pays ne sont pas véritablement indépendants comme on tente de le faire croire avec des fêtes d’indépendance célébrées chaque année.

La communauté internationale se sent affaiblie car Laurent Gbagbo l’a poussée à se dévoiler en plein jour alors que par le passé tout était déguisé et les peuples manipulés n’y voyaient que du feu. Quand j’ai vu cet homme de plus près à l’hôtel du Golf suite à son arrestation, quand j’ai lu dans son regard si profond, certes rempli de déception, je n’y ai pas aperçu de signe de défaite, de peur ni de faiblesse. Oui assurément c’est un grand homme, incorruptible et par-dessus tout un génie de la politique jamais vu en Afrique
depuis un certain Patrice Lumumb
a
.

Quand son regard à croisé le mien alors que les badauds fanatiques d’Alassane Dramane Ouattara le couvraient d’injures de toutes sortes, j’ai compris que le combat que mène cet homme n’est pas terminé même s’il mourrait ce jour
où il fut arrêté. Gbagbo n’a pas été tué physiquement, mais la communauté internationale voulait se rattraper autrement. La trouvaille, c’est la Cour pénale internationale (Cpi) qui doit servir à abattre l’homme définitivement. Le procureur Ocampo a reçu pour cette tâche, 1.000.000$ versés par les services de l’ombre de la communauté internationale sur un compte offshore aux Bélizes qui est un paradis fiscal pour le blanchiment d’argent.

Gbagbo en prison au nord, le régime Ouattara demeure fébrile et ne rassure pas du tout car l’image du leader charismatique écroué gauchement, continue d’avoir un impact sur les populations africaines. Son transfèrement précipité à la Cpi avait pour objectif d’abattre moralement ses soutiens militants et pousser les partis politique qui lui sont proches à abandonner la course aux législatives. Mais, coup de théâtre, sa première comparution à la Cpi s’avère un poignard dans le ventre de la communauté internationale qui comprend alors tardivement qu’elle a affaire à un homme d’une dimension à nul autre pareil. Un individu, qui a été maltraité, humilié et détenu dans des conditions inhumaines, réapparaît à la face du monde, requinqué, plus combattif que jamais avec comme cerise sur le gâteau, une intervention magistrale qui a fait l’effet d’une bombe. Dans toute l’Afrique, l’espoir des jeunes Africains refait surface et se décuple. C’est les débats pleins d’ardeur qui reprennent leur droit dans les quartiers des capitales Africaines.

 En face, la communauté internationale se sent ridicule face à un seul homme qui incarne l’espoir politique de tout un continent avide de liberté et de démocratie sans influences extérieures. Elle se sent coupable de n’avoir pas assassiné ce
Gbagbo qui les a poussé à révéler au grand jour toutes leurs combines. Côté Côte d’Ivoire, les nouvelles consignes françaises sont les suivantes : étouffer la presse
« bleue », proche de Gbagbo par tous les moyens afin de l’empêcher de faire un travail de communication efficiente et redonner de l’espoir aux ivoiriens, l’empêcher d’assurer son travail d’éveils des consciences pour maintenir la flamme patriotique
.

Manœuvres rondement menées à coup de sanctions du Conseil national de la presse (CNP) dont c’est la mission principale sous l’œil bienveillant du ministère de l’intérieur qui est suivi à son tour de très près par les services secrets français. Ceci avec des arguments fallacieux basés sur l’esprit d’un pseudo-réconciliation et la « paix ». Au niveau international, la consigne claire
est d’étirer le procès de Gbagbo en longueur à la Cpi avec de multiple reports afin d’émousser l’espoir des jeunesses patriotiques Africaines. La remplaçante du procureur Ocampo, le futur procureur Fatou Benssouda de race noire a été approchée avec le double du gain (2.000.000 $) de son prédécesseur pour finir le travail d’accusation. Le choix d’un procureur de race noire est stratégique afin de ne pas donner au procès, la couleur raciste que tout le monde africain critiquait sous l’ère Ocampo. Sur le terrain ivoirien, l’organisation des législatives a pour objectif de déposséder les Ivoiriens de leurs terres, permettre une recolonisation très moderne de la Côte d’Ivoire par la France au profit de la communauté internationale.

C’est cela le plan. Mais la crédibilité de ce scrutin est très largement affaiblie car l’appel lancé par le parti de Gbagbo provoque la non participations
des ivoiriens au vote du dimanche 11 décembre 2011. Il faut alors truquer les résultats et donner un chiffre de taux de participation erroné. En vérité, le réel taux de participation est de 16% et non 36% qui sont purement mensongers. Encore une victoire à l’actif de Laurent Gbagbo. Oui assurément, Gbagbo n’est pas comparable à Alassane Ouattara qui est fabriqué et tenu en laisse par la France et les puissances étrangères. Cet homme, Gbagbo,
s’est fait lui-même sans appui extérieur. Il croit en l’Afrique alors que Ouattara aide à piller la Côte d’Ivoire avec des gros contrats offert à des entreprises burkinabè comme par exemple le marché de 25 milliards pour la réfection du quartier d’Abobo donné à une entreprise du pays de Blaise Compaoré
.

Les plus gros marchés sont réservés aux entreprises françaises pour le compte de ses maîtres de la communauté internationale. Mais rien n’est tard puisqu’un esprit nouveau est né en depuis l’an 2000 et n’est pas près de s’éteindre. Un homme appelé Laurent Gbagbo, que je n’aime pas (ce n’est pas obligatoire), c’est vrai, mais que je respecte, a pensé un projet de société révolutionnaire qui à terme devait faire de la Côte d’Ivoire et de la sous région une puissance économique et industrielle avec sa propre technologie tenue et conduite par les Africains eux-mêmes. Il a contribué à la mise sur pied du premier satellite africain RASCOM, qui du coup rendait l’Afrique autonome au niveau télécommunication et informations. Sa politique de transformation des matières premières allait enrichir et rendre puissants économiquement les paysans qui allaient se voir dotés de moyens techniques de dernières génération. Il avait pour objectif, le montage d’abord dé véhicules de transport avec pour finalité d’en construire localement avec les ingénieurs sortis de l’INP-HB. Et plus encore, il a entamé une ingénieuse politique de désendettement (PPTE) de son pays pour finalement aboutir à une autonomie basée sur les propres ressources Ivoiriennes. Ce désendettement avait pour objectif de mettre à l’abri du besoin la majeure partie des travailleurs Ivoiriens en augmentant drastiquement tous les
salaires d’au moins 65% en plus de mettre tous les moyens économiques à un niveau où la jeunesse pouvait comprendre qu’il ne faut pas mettre ses espoirs dans l’immigration massive en occident. C’est l’un de ses plans secrets que nous avons découvert. Ça, la communauté internationale ne pouvait l’admettre. Pour mettre fin à cette vision, ses propres frères, égoïstes, avides de richesses faciles, de postes politiques honorifiques, afin de jouir de la vie se sont vendu au diable et l’on renié. Mais, comme je l’ai dit précédemment, cet homme digne de respect appelé Laurent Gbagbo a suffisamment enseigné et nourri politiquement les jeunesses Ivoirienne et Africaine pour continuer le combat car je vous informe que la communauté internationale, au-delà de toute fanfaronnade, a beaucoup de faiblesse. Je sais de quoi je parle et je ne dis pas n’importe quoi. Quant à Alassan Dramane Ouattara, tous les documents compromettants le concernant ont été archivés pour le faire chanter le moment venu. Au delà de tout ce que je viens de vous démontrer, je vous suggère d’exploiter votre intelligence à fond dans la combativité et vous verrez que ces hommes politiques qui sont guidés par les dirigeants de la haute finance qui conduisent la communauté internationale ne sont que des hommes comme vous.

Ils ne sont pas plus intelligents que vous comme le croient bêtement beaucoup d’africains adeptes de la paresse,de la mendicité et de la fatalité.

Je suis de race blanche certes, mais il est stupide de croire qu’on est plus intelligent que les autres races. Les Chinois nous ont prouvé le contraire. C’est votre tour aujourd’hui. Gbagbo vous a montré le chemin et libre choix à vous de finir le travail ou l’abandonner par faiblesse, négligence et paresse.

Humblement, je vous soutiens et je vous encourage à bien vous organiser pour que la vérité éclate à la Cpi et que Gbagbo ne soit pas assassiné scientifiquement comme sait si bien le faire la communauté internationale. Au delà de ça, comme Martin Luther King, une main africaine risque d’être payée pour faire le sale boulot d’élimination physique. Priez beaucoup mais agissez aussi beaucoup avec intelligence, ardeur et sans répis malgré les difficultés et épreuves jusqu’à l’obtention de résultats probants.

Mais si vous priez beaucoup et agissez moins, alors vos prières s’avèreront inutiles. Car la prière sert à vaincre ce qui est invisible et c’est les actes qui obtiennent physiquement ce qui est obtenu dans le spirituel. C’est simplement ce que font les illuminatis dont je faisais partie. Ils adorent lucifer et agissent de même dans le réel pour des résultats concrets. Prières et actions intelligentes sans émotions pour une victoire certaine, voici le secret »
Source : XXX, Un illuminati repenti

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 29, 17 11:33 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        47
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Ce monsieur dit en peu de mots ce que que vivent les pays africains et les autres peuples qui sont sur-exploites par les predateurs occidentaux qui les maintiennent de maniere sauvage, violente et sanguinaire sous le joug de la misere par le biais de leurs toutous appeles abusivement presidents.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 04, 17 9:14 am     Re:La predation occidentale dans toutes ses formes        48
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798

''Si l'Espagne et la France ont commencé à devenir riche au 17è siècle, c'est parce qu'ils ont volé l'or et l'argent de l'Amérique Latine, en massacrant les indiens. Sans rien payer.
Si la France, l'Angleterre et les Etats-Unis sont devenus si riches, c'est du fait de l'esclavage, c'est en volant des êtres humains à l'Afrique. Sans rien payer.
Si les mêmes, la Belgique et la Hollande sont devenus si riches à partir du 19è siècle, c'est en volant les matières premières de l'Afriq...
ue et de l'Asie. Sans rien payer.

Depuis 5 siècles, nos grandes sociétés occidentales ont pillé les richesses du tiers monde. Sans rien payer. On pourrait faire sur un tableau de chaque pays pauvres et montrer qui l'a pillé et comment. Bref, nous ou plutôt certains d'entre nous, sommes des voleurs et c'est pour cela que nous sommes riches.''

Michel Collon

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 11, 17 7:01 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        49
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Qui provoque vraiment quand Washington crie à la provocation???

Les Etats-Unis accusent régulièrement les autres pays de provocations, alors que c'est leur propre comportement qui se prête le mieux à une telle définition, constate un journal américain. La façon dont les forces armées américaines agissent dans le monde est contradictoire, estime le journal ''the national interest''. Tout en opérant très loin de leur territoire, elles accusent sans cesse de provocation d'autres pays, bien que ces derniers soient eux situés à proximité des frontières des zones en question. A titre d'exemple, le journal cite plusieurs divergences entre l'armée américaine et la Russie en Syrie, avec l'Iran dans le golfe persique et avec la Chine en mer de Chine méridionale.
Washington accuse Moscou d’ingérence dans le conflit syrien, mais considère sa propre participation comme normale voire inévitable. La même situation prévaut dans la région de la mer baltique, où Washington opère tout près des frontières russes.En mer de Chine méridionale, à plusieurs milliers kilomètres de leur territoire, les Etats-Unis agissent de la même manière. Ils qualifient de dangereuses toutes les opérations des forces navales chinoises, bien que ce territoire soit beaucoup plus proche de la Chine que des Etats-Unis.
Des incidents semblables se sont produits récemment entre les Etats-Unis et l'Iran lorsqu'un bateau patrouilleur de l'Iran s'est approché d'un torpilleur américain. La maison blanche a considéré cet incident comme une "provocation épouvantable" malgré le fait que l'Iran fasse partie de cette région, à la différence des Etats-Unis. De telles démarches des Etats-Unis sont généralement considérées par les autres pays comme des actes inamicaux. C'est une stratégie irrationnelle et dangereuse, conclut le journal.
Sputniknews

Image may contain: text

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 16, 17 3:02 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        50
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Les mélanodermes appelés Africains par les prédateurs occidentaux ont été formatés pour ne jamais exercer de violence sur ceux qui les dominent mais pour seulement exercer de la violence entre eux afin de se détruire mutuellement pour la plus grande joie des oligarques occidentaux.

Image may contain: one or more people, crowd and outdoor

No automatic alt text available.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 25, 17 3:33 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        51
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Pour Donald Trump, l'Iran, la Corée du nord, la Syrie et le Venezuela sont des États voyous. Et les Etats-Unis alors??? Bush, pere et fils ont bombarde detruit l'Irak sur des faits erronés et montes de toute pièce dans leur maison blanche. Bill Clinton a détruit l’Afghanistan a cause de leur petrole. Obama en complicité avec Hillary Clinton ont fait de la Lybie et de la Cote d'Ivoire des noman'slands. Tant d'autres pays avec des raisons farfelues ont été détruit par cet état voyou appelé USA. Jusqu’à preuve du contraire l'Iran, la Corée du nord, la Syrie et le Venezuela n'ont jamais agresse d'autres pays ou n'ont pas leurs armées inscrutees chez les autres.

La federation scientifique américaine estime que:

- La Russie a en sa possession 7000 armes nucléaires;
- Les États-Unis possèdent 6500 armes nucléaires;
- La France compte 300 armes nucléaires;
- La Corée du nord a moins de 20 armes nucléaires.

 

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 27, 17 4:19 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        52
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
La démocratie selon l'impérialisme occidental, les Ivoiriens en savent quelque chose.

Image may contain: 1 person, smiling, meme and text

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 07, 17 4:42 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        53
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Les Etats-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de leur existence

Nous sommes un peuple de la guerre. Nous aimons la guerre parce que nous sommes très bons à la faire. En fait, c’est la seule chose que nous savons faire dans ce putain de pays: faire la guerre, on a eu beaucoup de temps de pratique et aussi parce que c’est sûr que nous ne sommes plus capables de construire une machine à laver ou une voiture qui vaille un pet de lapin ; par contre si vous avez plein de bronzés dans votre pays, dites leur de faire gaffe parce qu’on va venir leur foutre des bombes sur la gueule…”

~ George Carlin ~

Les Etats-Unis ont été en guerre 93% du temps de leur existence depuis leur création en 1776 c’est à dire 222 des 239 années de leur existence

Le pays n’a été en paix que 21 ans depuis sa mise en place en 1776

Écrit par Danios en 2011 et repris par le Washington Blog

Février 2015

Ci-dessous j’ai reproduit une chronologie année par année des guerres des Etats-Unis, ce qui révèle quelque chose de vraiment intéressant: Depuis que les Etats-Unis ont été fondés en 1776, ils ont été en guerre 214 ans sur les 235 ans de leur existence (NdT: texte de 2011, une mise à jour a été faite en fin d’article donnant le chiffre avancé). En d’autres termes, il n’y a que 21 années de calendrier durant lesquelles les Etats-Unis n’ont mené aucune guerre.

Pour mettre ceci en perspective:

* Prenez n’importe quelle année au hasard depuis 1776 et il y a 91% (93% avec les chiffes ajustés à 2015) de chances que les Etats-Unis étaient impliqués dans une guerre au cours de cette année là.

* Aucun président des Etats-Unis ne se qualifie vraiment comme étant un président de temps de paix. De fait, tous les présidents des Etats-Unis qui se sont succèdés peuvent être tous considérés comme des “présidents en guerre”.

* Les Etats-Unis ne sont jamais restés une décennie complète sans être en guerre.

* La seule fois où les Etats-Unis sont demeurés 5 ans sans être en guerre (1935-40) fut durant la période isolationniste de la grande dépression.

*  *  *

Chronologie année par année des guerres majeures dans lesquelles les Etats-Unis ont été impliqués (1776-2011)

1776 – American Revolutionary War, Chickamagua Wars, Second Cherokee War, Pennamite-Yankee War

1777 – American Revolutionary War, Chickamauga Wars, Second Cherokee War, Pennamite-Yankee War

1778 – American Revolutionary War, Chickamauga


­

Wars, Pennamite-Yankee War

1779 – American Revolutionary War, Chickamauga Wars, Pennamite-Yankee War

1780 – American Revolutionary War, Chickamauga Wars, Pennamite-Yankee War

1781 – American Revolutionary War, Chickamauga Wars, Pennamite-Yankee War

1782 – American Revolutionary War, Chickamauga Wars, Pennamite-Yankee War

1783 – American Revolutionary War, Chickamauga Wars, Pennamite-Yankee War

1784 – Chickamauga Wars, Pennamite-Yankee War, Oconee War

1785 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1786 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War


­

1787 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1788 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1789 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1790 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1791 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1792 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1793 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1794 – Chickamauga Wars, Northwest Indian War

1795 – Northwest Indian War

1796 – Pas de guerre majeure

­1797 – Pas de guerre majeure

1798 – Quasi-War

1799 – Quasi-War

1800 – Quasi-War

1801 – First Barbary War

1802 – First Barbary War

1803 – First Barbary War

1804 – First Barbary War

1805 – First Barbary

1806 – Sabine Expedition

1807 – Pas de guerre majeure

1808 – Pas de guerre majeure

1809 – Pas de guerre majeure

1810 – U.S. occupies Spanish-held West Florida

1811 – Tecumseh’s War

1812 – War of 1812, Tecumseh’s War, Seminole Wars, U.S. occupies Spanish-held Amelia Island and other parts of East Florida

1813 – War of 1812, Tecumseh’s War, Peoria War, Creek War, U.S. expands its territory in West Florida

1814 – War of 1812, Creek War, U.S. expands its territory in Florida, Anti-piracy war

1815 – War of 1812, Second Barbary War, Anti-piracy war

1816 – First Seminole War, Anti-piracy war

1817 – First Seminole

­War, Anti-piracy war

1818 – First Seminole War, Anti-piracy war

1819 – Yellowstone Expedition, Anti-piracy war

1820 – Yellowstone Expedition, Anti-piracy war

1821 – Anti-piracy war (see note above)

1822 – Anti-piracy war (see note above)

1823 – Anti-piracy war, Arikara War

1824 – Anti-piracy war

1825 – Yellowstone Expedition, Anti-piracy war

1826 – Pas de guerre majeure

1827 – Winnebago War

1828 – Pas de guerre majeure

1829 – Pas de guerre majeure

1830 – Pas de guerre majeure

1831 – Sac and Fox Indian War

1832 – Black Hawk War

1833 – Cherokee Indian War

1834 – Cherokee Indian War, Pawnee Indian Territory Campaign

1835 – Cherokee Indian War, Seminole Wars, Second Creek War

1836 – Cherokee Indian War, Seminole Wars, Second Creek War, Missouri-Iowa Border War

1837 – Cherokee Indian War, Seminole Wars, Second Creek War, Osage Indian War, Buckshot War

1838 – Cherokee Indian War, Seminole Wars, Buckshot War, Heatherly Indian War

1839 – Cherokee Indian War, Seminole Wars

1840 – Seminole Wars, U.S. naval forces invade Fiji Islands

1841 – Seminole Wars, U.S. naval forces invade McKean Island, Gilbert Islands, and Samoa

1842 – Seminole Wars

1843 – U.S. forces clash with Chinese, U.S. troops invade African coast

1844 – Texas-Indian Wars

1845 – Texas-Indian Wars

1846 – Mexican-American War, Texas-Indian Wars

1847 – Mexican-American War, Texas-Indian Wars

1848 – Mexican-American War, Texas-Indian Wars, Cayuse War

1849 – Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians

1850 – Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Yuma War, California Indian Wars, Pitt River Expedition

1851 – Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, Yuma War, Utah Indian Wars, California Indian Wars

1852 – Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Yuma War, Utah Indian Wars, California Indian Wars

1853 – Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Yuma War, Utah Indian Wars, Walker War, California Indian Wars

1854 – Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians

1855 – Seminole Wars, Texas-Indian Wars, Cayuse War, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Yakima War, Winnas Expedition, Klickitat War, Puget Sound War, Rogue River Wars, U.S. forces invade Fiji Islands and Uruguay

1856 – Seminole Wars, Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, California Indian Wars, Puget Sound War, Rogue River Wars, Tintic War

1857 – Seminole Wars, Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, California Indian Wars, Utah War, Conflict in Nicaragua

1858 – Seminole Wars, Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Mohave War, California Indian Wars, Spokane-Coeur d’Alene-Paloos War, Utah War, U.S. forces invade Fiji Islands and Uruguay

1859 Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, California Indian Wars, Pecos Expedition, Antelope Hills Expedition, Bear River Expedition, John Brown’s raid, U.S. forces launch attack against Paraguay, U.S. forces invade Mexico

1860 – Texas-Indian Wars, Southwest IndianWars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Paiute War, Kiowa-Comanche War

1861 – American Civil War, Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Cheyenne Campaign

1862 – American Civil War, Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Cheyenne Campaign, Dakota War of 1862,

1863 – American Civil War, Texas-Indian Wars, Southwest Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Cheyenne Campaign, Colorado War, Goshute War

1864 – American Civil War, Texas-Indian Wars, NavajoWars, Apache Wars, California Indian Wars, Cheyenne Campaign, Colorado War, Snake War

1865 – American Civil War, Texas-Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Colorado War, Snake War, Utah’s Black Hawk War

1866 – Texas-Indian Wars, Navajo Wars, Apache Wars, California Indian Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Snake War, Utah’s Black Hawk War, Red Cloud’s War, Franklin County War, U.S. invades Mexico, Conflict with China

1867 – Texas-Indian Wars, Long Walk of the Navajo, Apache Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Snake War, Utah’s Black Hawk War, Red Cloud’s War, Comanche Wars, Franklin County War, U.S. troops occupy Nicaragua and attack Taiwan

1868 – Texas-Indian Wars, Long Walk of the Navajo, Apache Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Snake War, Utah’s Black Hawk War, Red Cloud’s War, Comanche Wars, Battle of Washita River, Franklin County War

1869 – Texas-Indian Wars, Apache Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Utah’s Black Hawk War, Comanche Wars, Franklin County War

1870 – Texas-Indian Wars, Apache Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Utah’s Black Hawk War, Comanche Wars, Franklin County War

1871 – Texas-Indian Wars, Apache Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Utah’s Black Hawk War, Comanche Wars, Franklin County War, Kingsley Cave Massacre, U.S. forces invade Korea

1872 – Texas-Indian Wars, Apache Wars, Utah’s Black Hawk War, Comanche Wars, Modoc War, FranklinCounty War

1873 – Texas-Indian Wars, Comanche Wars, Modoc War, Apache Wars, Cypress Hills Massacre, U.S. forces invade Mexico

1874 – Texas-Indian Wars, Comanche Wars, Red River War, Mason County War, U.S. forces invade Mexico

1875 – Conflict in Mexico, Texas-Indian Wars, Comanche Wars, Eastern Nevada, Mason County War, Colfax County War, U.S. forces invade Mexico

1876 – Texas-Indian Wars, Black Hills War, Mason County War, U.S. forces invade Mexico

1877 – Texas-Indian Wars, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Black Hills War, Nez Perce War, Mason County War, Lincoln County War, San Elizario Salt War, U.S. forces invade Mexico

1878 – Paiute Indian conflict, Bannock War, Cheyenne War, Lincoln County War, U.S. forces invade Mexico

1879 – Cheyenne War, Sheepeater Indian War, White River War, U.S. forces invade Mexico

1880 – U.S. forces invade Mexico

1881 – U.S. forces invade Mexico

1882 – U.S. forces invade Mexico

1883 – U.S. forces invade Mexico

1884 – U.S. forces invade Mexico

1885 – Apache Wars, Eastern Nevada Expedition, U.S. forces invade Mexico

1886 – Apache Wars, Pleasant Valley War, U.S. forces invade Mexico

1887 – U.S. forces invade Mexico

1888 – U.S. show of force against Haiti, U.S. forces invade Mexico

1889 – U.S. forces invade Mexico

1890 – Sioux Indian War, Skirmish between 1st Cavalry and Indians, Ghost Dance War, Wounded Knee, U.S. forces invade Mexico

1891 – Sioux Indian War, Ghost Dance War, U.S. forces invade Mexico

1892 – Johnson County War, U.S. forces invade Mexico

1893 – U.S. forces invade Mexico and Hawaii

1894 – U.S. forces invade Mexico

1895 – U.S. forces invade Mexico, Bannock Indian Disturbances

1896 – U.S. forces invade Mexico

1897 – Pas de guerre majeure

1898 – Spanish-American War, Battle of Leech Lake, Chippewa Indian Disturbances

1899 – Philippine-American War, Banana Wars

1997 – Pas de guerre majeure

1998 – Bombing of Iraq, Missile strikes against Afghanistan and Sudan

1999 – Kosovo War

2000 – Pas de guerre majeure

2001 – War on Terror in Afghanistan

2002 – War on Terror in Afghanistan and Yemen

2003 – War on Terror in Afghanistan, and Iraq

2004 – War on Terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, and Yemen

2005 – War on Terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, and Yemen

2006 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, and Yemen

2007 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, Somalia, and Yemen

2008 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, and Yemen

2009 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, and Yemen

2010 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, and Yemen

2011 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Pakistan, Somalia, and Yemen; Conflict in Libya (Libyan Civil War)

Dans la vaste majorité de ces guerres, les Etats-Unis furent à l’offensive. Danios admet que quelques unes de ces guerres furent défensives ; mais il laisse aussi de côté toutes les opérations secrètes de la CIA renversant des régimes (la liste est longue) et d’autres actes qui pourraient aussi être considérés comme actes de guerre.

Faisons une mise à jour de ce qu’il s’est passé depuis 2011, date de cette analyse:

2012 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Somalia, Syria and Yemen

2013 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Somalia, Syria and Yemen

2014 – War on terror in Afghanistan, Iraq, Somalia, Syria and Yemen; Civil War in Ukraine

2015 – War on terror in Somalia, Somalia, Syria and Yemen; Civil War in Ukraine

Donc, nous pouvons ajouter 4 années supplémentaires de guerre. Ceci veut dire 222 sur 239 ou 93% du temps, les Etats-Unis ont été en guerre. (On peut pinailler sur le chiffre exact, mais le haut pourcentage de temps où les Etats-Unis ont été en guerre est clair et sans erreur possible…)

En fait, quasiment toutes les opérations militaires qui ont été lancées depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l’ont été par les Etats-Unis.

De plus, les dépenses militaires des Etats-Unis (NdT: son budget de “l’offensive” pour son ministère de l’offensive…) écrasent celles de toutes les autres nations du monde mises ensemble.

Pas étonnant donc que le monde pense de manière dominante que les Etats-Unis sont la menace mondiale numero 1 pour la paix globale.

Note de Résistance 71 :

Il y a encore des Etats-Uniens (plus qu’on le croit) qui se posent toujours la question suivante: “Pourquoi tous ces gens dans le monde nous détestent-ils ?” A cette question la propagande yankee leur a bourré le crâne depuis des lustres en leur disant: “C’est parce qu’ils sont jaloux de nous, jaloux de notre liberté, jaloux de notre grandeur, jaloux de notre culture.”

Pathétique non ?…


Read more at http://reseauinternational.net/les-etats-unis-ont-ete-en-guerre-222-des-239-annees-de-son-existence/#Du8OSipD4FhH7zjw.99
<!-- Favicon -->

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 11, 17 8:14 pm     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        54
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Le capitalisme est entré en phase terminale

 Ses plaies infectées crachent en effet l’inégalité, le mécontentement social et les endettements colossaux.

Mortellement blessé lors de la crise de 2007 à 2010, le capitalisme occidental semble être entré en phase terminale. Ses plaies infectées crachent en effet l’inégalité, le mécontentement social et les endettements colossaux. Qu’il est loin aujourd’hui le triomphalisme du début des années 90 qui avait vu le sacre du standard capitaliste américain érigé en valeur morale suprême.

Tout avait pourtant bien commencé. La démocratie n’était-elle pas supposée être en quelque sorte une sécrétion naturelle dès lors que la Russie et la Chine embrasseraient le capitalisme?

Milton Friedman qui affirmait qu’une société qui privilégie l’égalité des revenus à la liberté «finit par n’avoir ni l’égalité ni la liberté» est aujourd’hui ringardisé car notre liberté n’a plus à nos yeux qu’une valeur instrumentale, tout au plus un levier permettant de parvenir à des objectifs matériels. Notre défense des libertés de la Liberté semble bien peu crédible alors même que nous l’abdiquons au profit d’entreprises et de banques à taille de mastodonte qui nous imposent en permanence leurs diktats. Comment pouvons-nous être crédibles pour imposer à d’autres nations le concept des droits de l’homme, alors que chez nous sous couvert de cette même liberté, une minorité infime concentre entre ses mains richesses et pouvoirs excessifs?

Dans un tel contexte, il est bien plus simple d’imaginer la fin du capitalisme. Après tout, nul système social n’a duré éternellement, à plus forte raison s’il s’agit d’un ordre aussi intrinsèquement instable que celui dicté par le capitalisme. La question n’est donc pas tant de savoir si le capitalisme va péricliter, mais qu’est-ce qui le remplacera dans un monde où le travail humain ne sera plus une nécessité.
Contrepoint Eco
(Tribune de Genève)

Cette image si triste illustre parfaitement le capitalisme qui ne fait que sucer le sang des Africains, du plus vieux au jeune enfant comme nous montre la photo.
Image may contain: 1 person, smiling, outdoor


0



Dernière édition par Eburneenne 3 le Oct 11, 17 8:46 pm;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 15, 17 5:07 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        55
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Lorsque j’étais en terminale et que nous etions en pleine etude de citations philosophiques occidentales et que j'ai entendu celle de Karl Marx, philosophe allemand: ''La religion est l'opium du peuple'', je n’étais a l’époque pas d'accord avec lui, ayant grandi avec une mère qui nous a automatiquement orientes vers la dénomination catholique contre notre gré. Aujourd'hui, j'ai compris que la religion est un business qui aide a maintenir le peuple dans l'ignorance et l'abrutissement et que cela ne vient aucunement Du DIEU Vivant que j'adore, mais, c'est plutôt le fait des occidentaux en vue d'exploiter tranquillement les autres peuples endormi par cet opium appelé religion.
___________________________________________

Comment la dénomination catholique romaine a inventé l’islam et Pourquoi!!!

Alors que le pape François et ses amis satanistes font désormais un pas en avant pour unir le christianisme avec l’islam et de mettre en place la religion « d’un seul monde » sous l’antéchrist, il est extrêmement important à tout un chacun de comprendre comment l’islam a été mise sur pied en premier lieu. Plusieurs croyants pensent que le pape est le « faux prophète » désormais, ce qui correspond précisément à la révélation contenue dans Apocalypse 13, dans la Bible.

Le logo « Un seul monde » est inscrit sur l’avion papal.

L’histoire incroyable de comment les catholiques ont fonde l’islam nous vient d’un ancien prêtre jésuite du nom d'Alberto Rivera. L’histoire lui a été racontée par le cardinal Bea alors qu’il siégeait au vatican.

Pour plus d’informations sur l’empoisonnement d’Alberto Rivera pour avoir osé dire la vérité, voir l’article de Greg Syzmanski plus bas dans cet article.

« Ce que je vais vous raconter provient de ce que j’ai appris lors de réunions très brèves au vatican alors que j’étais un prêtre jésuite sous serment. Un cardinal jésuite du nom d’Augustin Bea m’a montré comment les catholiques voulaient posséder Jérusalem vers la fin du troisième siècle. En raison de son histoire religieuse et de son positionnement stratégique, la ville sainte était considérée comme un trésor inestimable. Un stratagème devait donc être développé pour faire de Jérusalem une cité de l’église catholique romaine. »

La grande réserve de main-d’œuvre inexploitée qui pouvait accomplir ce travail s’appelait les enfants d’Ismaël. Les pauvres Arabes ont été les victimes de l’un des plans les plus intelligents jamais conçus par des puissances maléfiques. Les premiers chrétiens sont allés dans toutes les directions, Évangiles sous la main, afin de mettre sur pied des petites églises, mais ils rencontrèrent une forte opposition. Les Juifs et le gouvernement romain persécutaient les fidèles du Christ pour stopper la propagation de leur doctrine. Mais les Juifs se rebellèrent contre Rome, et en 70 après JESUS-CHRIST, les armées romaines sous les ordres du général Titus détruisirent Jérusalem ainsi que le grand temple juif qui était au cœur de leur culte. Accomplissant ainsi la prophétie du Christ dans Matthieu 24:2.

De nos jours, sur ce lieu sacré où se tenait autrefois le temple, la mosquée du Dôme du Roche se dresse en tant que deuxième lieu le plus saint de l’islam. Il y avait comme une odeur de changements radicaux dans l’air. La corruption, l’apathie, la gourmandise, la cruauté et la rébellion dévoraient l’empire romain, qui était prêt à s’effondrer. La persécution des chrétiens était inutile car ils continuèrent d’adapter leur vie à la doctrine du Christ.

La seule et unique façon dont satan pouvait empêcher cette poussée était de mettre en place une contrefaçon de la religion « chrétienne » pour détruire les travaux divins. La solution se trouvait à Rome. Leur religion provenait de l’ancienne Babylone et tout ce dont elle avait besoin était un ravalement de façade. Cela ne s’est pas fait en une seule nuit évidemment, mais ce fût le début des écrits des jeunes prêtres de l’église.

C’est par leurs écrits que la nouvelle religion prendrait forme. La statue de jupiter a Rome a été renommée en Saint Pierre, et la statue de vénus a été changée en vierge Marie. Le site qui a été choisi pour héberger ses quartiers généraux se trouvait sur une des sept collines appelée ''vaticanus'', le lieu du serpent où le temple satanique de janus se tint autrefois.

La grande contrefaçon religieuse portait un nom : le catholicisme romain, aussi appelé ''mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.'' (Apocalypse 17:5). Elle fût inventée pour pervertir les évangiles, massacrer ceux qui croyaient en Christ, établir des religions, favoriser des guerres et abreuver toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité.

Ces trois religions majeures ont une chose en commun. Chacune possède son propre lieu saint où les fidèles sont à la recherche d’une forme de rédemption. Le catholicisme romain se tourne vers le vatican en tant que sa cité sainte. Les Israeliens se tournent vers le mur des lamentations à Jérusalem. Et les musulmans se tournent vers la mecque en tant que leur lieu saint. Chacun de ces groupes obtiennent une forme de bénéfice pour le restant de leurs jours en visitant ces lieux saints. Au commencement, les visiteurs Arabes apportaient des présents à la ''maison de leur dieu'', et les gardiens de la kaaba étaient gracieux envers quiconque s’aventurait en ce lieu. Certains apportèrent leurs idoles et afin de ne pas choquer ces gens, leurs idoles furent placées au sein du ''sanctuaire''. Il est dit que les Israeliens percevaient la kaaba comme un tabernacle divin avant qu’elle ne soit polluée par 360 statues d’idoles Arabes.

Lors d’une querelle tribale concernant un puits (zamzam), le trésor de la kaaba et ses offrandes que les pèlerins avaient déposées furent déversées dans le puits et il fut rempli de sable. Ce puits disparut. Quelques années plus tard Adb Al-Muttalib eut des visions lui indiquant où trouver le puits et son trésor. Il est devenu le héros de La mecque et il était destiné à devenir le grand-père de Muhammad. Avant cette époque, Augustin était devenu l’évêque d’Afrique du nord et fut très efficace dans la conversion des Arabes au catholicisme romain, dont des tribus entières furent converties. C’est parmi ces Arabes convertis au catholicisme que le concept d’un prophète de sang Arabe se développa.

Le père de Muhammad mourut d’une maladie et ses fils nés dans d’importantes familles Arabes (à la mecque) furent envoyés dans le désert pour être allaités et sevrés et passer un petit peu leur enfance parmi les tribus bédouines pour parfaire leur éducation et afin d’éviter les fléaux des villes.

Après la mort de sa mère et de son grand-père, Muhammad se trouvait avec son oncle quand un moine catholique découvrit son identité et dit, « Retourne vite dans ton pays avec ton neveu et prends soin de lui, car si les juifs le voient et savent ce que je sais à son sujet, ils lui voudront du mal. Ce neveu qui t’es confié accomplira de grandes choses. »

Le moine catholique attisa les flammes des futures persécutions juives aux mains des disciples de Muhammad. Le vatican voulait désespérément Jérusalem à cause de sa signification religieuse, mais les Juifs l’en empêchaient.

Un autre problème était celui des véritables chrétiens situés en Afrique du nord qui enseignaient les évangiles. Le catholicisme romain devenait puissant, et ne tolérait pas la compétition. D’une certaine façon, le vatican inventa une arme afin d’éradiquer les Juifs et les vrais Chrétiens qui refusaient l’église catholique romaine. Les yeux rivés sur l’Afrique du nord, ils percevaient les multitudes d’Arabes comme source de main-d’œuvre pour faire leur sale boulot. Certains Arabes devinrent catholiques et d’autres furent utilisés pour faire des rapports aux dirigeants de Rome. D’autres étaient utilisés comme espions pour accomplir l’agenda de Rome quant aux multitudes d’Arabes qui rejetèrent le catholicisme. Quand "saint Augustin" apparut sur scène, il savait ce qu’il se passait. Ses monastères servaient de base pour trouver et détruire les manuscrits Chrétiens possédés par de vrais Chrétiens.

Le vatican voulait inventer un ''messie'' pour les Arabes, quelqu’un qu’ils accepteraient comme leur grand chef, un homme charismatique qu’ils pourraient éduquer, entrainer et éventuellement grâce à lui, le vatican pourrait unir tous les Arabes, fonder une armée divine qui capturerait inévitablement Jérusalem au nom du pape. Lors d’un briefing au vatican, le cardinal Bea nous raconta cette histoire-là:

Une femme Arabe fortunée et qui était une croyante fidèle du pape joua un rôle très important dans ce drame. Elle était une veuve qui s’appelait Khadijah. Elle fit don de sa fortune à l’église et se retira dans un couvent, mais elle reçut l’ordre d’accomplir un objectif. Elle devait trouver un jeune homme brillant qui pourrait être utilisé par le vatican pour inventer une nouvelle religion et devenir le "messie" des enfants d’Ismaël. Khadijah avait un cousin du nom de Waraquah, qui avait aussi la foi envers l’église catholique romaine et le vatican lui confia le rôle critique d’être le conseiller de Muhammad. Il eut une influence colossale sur Muhammad.

Les professeurs furent envoyés au jeune Muhammad et il reçut un entrainement intensif. Muhammad étudia les travaux de ''saint'' Augustin qui le préparèrent pour sa « grande mission ». Le vatican avait des catholiques arabes actifs en Afrique du nord pour répandre l’histoire d’un grand homme sur le point de se dissocier de son peuple et qui sera l’élu de leur dieu.

Alors que Muhammad se préparait, on lui expliqua que ses ennemis étaient les Juifs et que les vrais chrétiens étaient les catholiques. Il apprit que les autres qui disaient être des Chrétiens n’étaient que des imposteurs et qu’ils devaient être exterminés. Plusieurs musulmans croient cela.

Muhammad reçut les « révélations divines » et le cousin catholique de sa femme, Waraquah, l’aida à les interpréter. Nous obtînmes le coran de cette façon. Suivant la cinquième année de la ''mission divine'' de Muhammad, ses disciples musulmans furent persécutés car ils refusèrent d’adorer les idoles qui encerclaient la kaaba.

Muhammad dit à certains d’entre eux de fuir en Abyssinia où Negus, le roi catholique les accepta car la vision de la vierge Marie selon Muhammad se rapprochait fortement de la doctrine catholique romaine. Ces musulmans furent ainsi protégés par des rois catholiques grâce aux révélations de Muhammad.

Muhammad conquit la mecque et la kaaba fut débarrassée de ses idoles. L’histoire prouve qu’avant la naissance de l’islam, les Sabéens adoraient la déesse lunaire qui était mariée au dieu solaire, en Arabie. Ils mirent au monde trois déesses qui étaient adorées partout dans le monde Arabe en tant que « filles de allah ». Une fouille archéologique conduite à Hazor en Palestine, en 1950, présente allah sur un trône avec un croissant lunaire sur sa poitrine.

Muhammad déclara avoir eu une vision d'allah dans laquelle il apprit ceci : « Tu es le messager d'allah. » Sa carrière en tant que prophète débuta et il reçut plein de ''messages divins''. Au moment où Muhammad mourut, la religion de l’islam étaient en pleine expansion. Les tribus arabes nomades combinaient leurs forces au nom de Allah et de son prophète, Muhammad.

Certains écrits de Muhammad furent placés dans le coran, d’autres ne furent jamais publiés. Ils sont aux mains de « personnages sacrés » de haut niveau (les Ayatollah) de la foi Islamique.

Quand le cardinal Béa partagea sa connaissance avec nous au vatican, il dit que, ces écrits furent protégés car ils contenaient des informations qui font un lien direct entre le vatican et la naissance de l’islam. Les deux partis ont tellement d’informations à la fois sur le christianisme et l’islam, que s’ils venaient à être exposés, le scandale serait si fulgurant que ce serait un désastre pour les deux religions.

Dans leur livre « sacré », le coran, le Christ est uniquement perçu en tant que prophète. Si le pape était son représentant sur terre, alors il doit lui aussi être un prophète de Dieu. Cette idée là incita les fidèles de Muhammad à craindre et à respecter le pape en tant « qu’homme sacré. »

Le pape se dépêcha donc de produire des bulles pontificales autorisant les arabes à envahir et à conquérir les nations en Afrique du Nord. Le vatican participa au financement de la construction des armées islamiques en échange de trois faveurs :

1. Éliminer les Juifs et les "faux" Chrétiens (les fameux infidèles)
2. Protéger les moines augustiniens et les catholiques
3. Conquérir Jérusalem pour « sa sainteté » au vatican

Au fil des années, le pouvoir de l’islam devint ultime. Les Juifs et les vrais chrétiens furent massacrés et Jérusalem tomba aux mains des musulmans. Les catholiques n’ont jamais été attaqués, tout comme leurs sanctuaires, à cette période. Mais quand le pape demanda Jérusalem, il fut très surpris que les musulmans le lui refusèrent! Les généraux Arabes avaient tellement de succès militairement parlant qu’ils ne pouvaient pas être intimidés par le pape. Rien ne pouvait contrecarrer leur propre objectif, l’islamisation du monde.

Sous la direction de Waraquah, Muhammad écrivit qu'Abraham offrit Ismaël en tant que sacrifice. La Bible dit que Isaac était le sacrifice, mais Muhammad rejeta le nom d'Isaac et inséra celui d'Ismaël. En conséquence de la vision de Muhammad, les fidèles musulmans construisirent une mosquée, le Dôme du Rocher, en honneur à Ismaël sur le site du temple juif qui a été détruit en 70 après JC. Ce qui fit de Jérusalem la 2ème destination la plus sainte de la foi musulmane. Comment pouvaient-ils donner Jérusalem au Pape sans provoquer une révolte???

Le pape réalisa que ce qu’il avait fonde, était désormais hors de contrôle quand il eut des échos que « sa sainteté » était un infidèle. Les généraux musulmans étaient déterminés à conquérir le monde pour allah et tournèrent leur attention vers l’Europe. Les ambassadeurs musulmans demandèrent au pape d’émettre une bulle pontificale pour leur donner la permission d’envahir les pays européens.

Ce qui provoqua la fureur du vatican; la guerre était inévitable. Les pouvoirs et le contrôle temporels du monde étaient considérés comme étant les droits basiques du pape. Il ne songeait pas un seul instant à considérer le partage de ces derniers avec des païens.

Le pape leva ses armées et fit appel aux croisades pour contenir les fils d’Ismaël de s’emparer de l’Europe catholicisée. Les croisades durèrent des siècles et Jérusalem glissa des mains du pape.

La Turquie tomba, l’Espagne et le Portugal furent envahis par des forces islamiques. Au Portugal, ils appelèrent un village montagnard « Fatima » en honneur à la fille de Muhammad, sans jamais songer un seul instant que ce lieu deviendrait mondialement célèbre.

Des années plus tard, quand les armées musulmanes furent positionnées en Sardaigne et en Corse, pour envahir l’Italie, il y avait un sérieux problème. Les musulmans islamiques réalisèrent qu’ils s’étaient étendus de trop. Il était alors l’heure de faire la paix. L’un des négociateurs s’appelait François d’Assise.

En tant que résultant, les musulmans obtinrent le droit d’occuper la Turquie dans un « monde chrétien », et les catholiques furent autorisés à occuper le Liban dans le monde arabe. Il fut également convenu que les musulmans pouvaient construire des mosquées dans les pays catholiques, sans ingérences, aussi longtemps que le catholicisme romain pouvait s’épanouir dans les pays arabes.

Le Cardinal Bea nous raconta lors de briefings au vatican que les musulmans et catholiques s’étaient mis d’accord pour détruire les efforts de leur ennemi commun, les missionnaires chrétiens dont leur seule et unique foi était la Bible. Grâce à ces concordats, satan empêcha les enfants d’Ismaël d’obtenir une compréhension limpide des écrits et de la vérité.

Un léger contrôle fut maintenu sur les musulmans de l’Ayatollah jusqu’aux prêtres musulmans, moines et nonnes. Le vatican encouragea aussi une campagne de haine entre les Arabo-musulmans et les Juifs. Avant cela, ils coexistaient en paix.

La communauté musulmane perçoit les missionnaires chrétiens comme des démons qui apportent leur poison aux fils d'allah. Ceci explique pourquoi le ministère de l’évangélisation n’a obtenu que très peu de résultats positifs dans ces pays-là.

Le prochain objectif était de contrôler l’islam. En 1910, le Portugal s’est socialisé. Les drapeaux rouges furent déployés et l’église catholique romaine faisait face à un problème majeur. De plus en plus de gens étaient contre l’église.

Les jésuites voulaient que la Russie s’implique et le lieu de la vision de Fatima pourrait jouer un rôle critique afin de ramener l’islam à l’église.

En 1917, la vierge apparue à Fatima. « La mère de Dieu » fut un succès grandissant, jouant ainsi avec les émotions des foules désorientées. En tant que résultat, les socialistes au Portugal essuyèrent une défaite majeure.

Les catholiques commencèrent à se répandre mondialement et prièrent pour la conversion de la Russie, et les jésuites inventèrent les Novenas de Fatima qu’ils pouvaient utiliser partout en Afrique du Nord, afin de répandre de bonnes relations publiques avec le monde musulman. Les Arabes pensaient qu’ils adoraient la fille de Muhammad, c’est ce que les jésuites voulaient qu’ils croient.

Suite à la vision de Fatima, le pape Pie XII donna l’ordre à son armée nazie d’envahir la Russie, la religion orthodoxe et de faire de la Russie un pays catholique. » Quelques années plus tard Hitler perdit la seconde guerre mondiale, le pape Pie XII garda le monde occupé avec sa fausse vision d’un soleil dansant pour que Fatima continue de passer aux infos. C’était du grand show biz religieux et à cette période, le monde goba ce mensonge.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 24, 17 3:47 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        56
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Derrière le discours méprisant du nabot Sarkozy au Sénégal se cache la communauté criminelle occidentale. Lorsque l'un de ses êtres abjects s'expriment, il le fait au nom de sa communauté, c'est ce que nous devons retenir. Le véritable Israel est ce vaste territoire ou coule le lait et le miel en abondance et en surabondance appele Afrique par les colons occidentaux, du nom d'un esclavagiste arabe. Les véritables juifs ne sont pas ces nomades européens et turques qui  squattent la terre de Palestine appelés abusivement Israeliens; plutôt  ceux-la qui ont été appelés Africains par les colons a la conférence de Berlin et qui l'ont accepte sans rechigner et sans jamais chercher a savoir pourquoi ce nom Afrique donne par le colon a Berlin???

Le discours du nabot Sarkozy a été rédigé par Henri Guaino, qui était son conseiller spécial  lorsqu'il vadrouillait a cette cour de voyous appelée Élisée.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 26, 17 10:48 pm     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        57
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
Classement erroné: Il y a des gens qui aiment la facilité sur cette terre. Ils prennent des personnes influentes, les mettent en prison et passent par derrière pour faire des classements bidons pour juste faire plaisir à leurs mandants occidentaux et ses obliges parachutes a la tete de la Cote d'Ivoire afin d'avoir de quoi à se mettre sous la dent. Ko la rebelle guineenne Kandiarousse est la femme la plus influente loin devant la Premiere Dame legitime et Legale de la Cote d'Ivoire Simone Ehivet Gbagbo. On sait que Jeune a fric est dans son role de tentative d'extinction de tout ce qui sonne Gbagbo, mais hélas! La Premiere Dame legitime et Legale de la Cote d'Ivoire Simone Ehivet Gbagb demeure la femme politique la plus influente du territoire appelé Afrique par les prédateurs occidentaux  et son époux l'homme politique le plus influent et le plus populaire du même continent. N'est-ce pas ce même torchon Jeune a fric qui presentait le rebelle endurci Soro Guillaume comme l'homme le plus influent et le plus populaire de Côte d'ivoire, loin devant le Président Gbagbo parcequ'il avait perçu de l'argent?

Vous avez dit journalisme!!!C'est du grand n'importe quoi et ils sont journalistes par emballage.


Image may contain: text


0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 28, 17 2:39 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        58
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
ANGELINA JOLIE EST-ELLE UN AGENT DU PENTAGONE EN AFRIQUE???


On soupçonne depuis longtemps que l’actrice promeut volontier les récits de psy-op de la CIA dans ses films, mais cette fois-ci, de nouvelles fuites allèguent qu’Angelina Jolie a déjà été considérée comme l’appât du Pentagone pour attraper Kony. Ce qui met en perspective les véritables motivations des incursions en politique étrangère d’autres célébrités mondaines comme l’amitié de Dennis Rodman avec Kim Jong-un.

Agent Angelina

Angelina Jolie est la femme-affiche du « complexe hollywood-services secrets », l’exemple parfait d’un agent volontaire de la CIA qui accompagne régulièrement des récits « profonds » dans ses films, comme la production anti-serbe dans ''The Land Of Blood and Honey''. Elle a également été l’une des pom-pom girls mondiales les plus audacieuses pour des « interventions humanitaires » à l’étranger, ou en d’autres termes, des guerres impérialistes menées pour des raisons « humanitaires » déformées ou carrément fabriquées pour lesquelles elle avait fait du lobbying au Darfour.

Angelina Jolie visite souvent des troupes américaines à l’étranger comme en Afghanistan, mais jusqu’à présent, rien ne permettait de penser qu’elle était autre chose qu’une propagandiste, car il aurait été absurde de la voir jouer un rôle actif sur le champ de bataille. Ce n’est cependant plus le cas, selon un rapport du Sunday Times, un média basé au Royaume-Uni, qui prétend avoir lu des documents fuités de la cour pénale internationale (CPI), alléguant que la starlette a dit à l’ancien procureur en chef de l’organisation (Ocampo) qu’elle serait prête à se porter volontaire comme appât pour attraper le chef de guerre africain fantasmé Joseph Kony.

Cependant, l’article du Sunday Times est en grande partie caché derrière une demande de paiement, de sorte que le lecteur moyen doit compter sur des sources de seconde main telles que people magazine pour en savoir plus gratuitement sur ces fuites. Selon le site de nouvelles sur les célébrités mondaines :
« Un trésor de 40 000 documents de la CPI sur le site d’investigation français Mediapart révèle qu’Angelina Jolie a offert une fois d’être un appât humain dans un piège pour arrêter le brutal chef de guerre ougandais Joseph Kony.
Elle a eu l’idée d’inviter Kony à dîner et ensuite de le faire arrêter» , peut-on lire dans un courriel envoyé par l’ancien procureur général de la CPI Luis Moreno Ocampo, rapporte The Sunday Times.

«Oubliez les autres célébrités, c’est elle’, ajoute Moreno Ocampo dans un autre courriel. Elle aimerait arrêter Kony. Elle est prête. Probablement Brad [Pitt] ira aussi.»

Selon The Sunday Times, qui a vu les documents de Mediapart, Moreno Ocampo espérait qu' Angelina Jolie et son mari, désormais séparés, se rendraient en République centrafricaine avec une équipe des forces spéciales américaines.
«On pensait que leurs présences tirerait Kony hors de son enceinte blindée et permettrait aux forces américaines de le prendre pour le mettre en prison. »

Si ces allégations sont vraies, cela voudrait dire qu’Angelina Jolie est passée de la classe propagandiste habituelle des agents d'Hollywood à agent du Pentagone sur le terrain en conspirant pour mener à bien une mission d’importance occidentale. En vérité, le fait d’attraper Kony comme le demandait un slogan viral de 2012 n’est pas vraiment significatif d’un accord parce que le ''seigneur'' de la guerre est censé avoir peu de partisans aujourd’hui après des années de fuite dans la jungle, espace transnational entre son Ouganda natal, la République démocratique du Congo, le Soudan du Sud et la République centrafricaine. En fait, le but essentiel de la psy-op de la CIA de « capturer Kony » était de « justifier » la présence des forces spéciales américaines dans cette région stratégique suffisamment longtemps pour qu’elles puissent fabriquer des guerres civiles au Soudan du Sud et en République centrafricaine, les transformant en une « ceinture d’états défaillants » pour empêcher à jamais leur intégration cruciale dans une route de la soie entre les deux côtes africaines, construite par la Chine et traversant leurs territoires riches en ressources naturelles.

La géopolitique de la diversion autour de Kony ne fait pas l’objet de cet article. Il est donc recommandé aux lecteurs de revoir certaines des analyses de l’auteur s’ils souhaitent en savoir plus sur cette campagne de Guerre hybride. Au lieu de cela, il est important de se concentrer sur la relation entre les célébrités mondaines et l’« état profond », à la fois dans la propagande et, comme on peut le voir maintenant, dans des manifestations opérationnelles sur le terrain. Jusqu’à présent, il semble qu’aucune autre actrice n’ait tenté de suivre ses traces en participant à une mission secrète aussi prestigieuse, mais en atténuant le côté dramatique et en éliminant le risque mortel de son exemple extrême, il est certainement possible que d’autres « personnes célèbres » aient pu faire quelque chose de semblable au service de leurs gouvernements.

L’affaire Rodman-Kim

Le cas le plus pertinent qui nous vient à l’esprit est celui de Dennis Rodman, celui qui « murmurait à l’oreille de Kim » pour les États-Unis, pour transmettre des messages à travers ce qu’il appelle la « diplomatie du basketball », mais qui fonctionne comme la meilleure paire d’yeux et d’oreilles jamais vues autour du leader nord-coréen reclus, qu’il a rencontré en personne. Il y a des spéculations depuis des années pour savoir si Rodman était peut-être en train de travailler pour la CIA, mais cela a toujours été rejeté par des voix plus traditionnelles qui rétorquaient qu’il était « trop stupide » ou que « la CIA n’embaucherait pas quelqu’un comme ça », mais ces critiques ne prennent jamais le temps de considérer que Rodman pourrait être forcé de le faire afin d’éviter un scandale de drogue qui aurait été étouffé ou quelque chose de cette nature. »

En tout état de cause, sa dernière visite dans le pays communiste a été un échec parce qu’il n’a pas été autorisé à rencontrer Kim Jong-un, bien qu’il ait réclamé d’avoir à son crédit la libération du provocateur Otto Warmbier peu de temps avant sa mort. Étant donné que l’étudiant américain allait mourir de toutes les complications de sa tentative de suicide infructueuse en essayant de surdoser des somnifères, il aurait probablement été relâché, que Rodman soit venu au pays ou non, mais c’est très révélateur que Kim Jong-un ait refusé de rencontrer son « meilleur ami » pendant cette période. Par ailleurs, peu de temps après, la guerre des mots et la « diplomatie de l’insulte » entre les dirigeants nord-coréens et américains ont vraiment décollé, ce qui aurait pu être inspiré par Trump découvrant par ses chefs des agences de renseignement qu’ils avaient perdu leur précieuse connexion Rodman-Kim parce que Kim Jong-un aurait pu comprendre ce que le joueur de basket-ball était vraiment.

Bien que ce ne soit que de la spéculation à ce stade, cela expliquerait pourquoi Trump a fait semblant de devenir fou, pour recourir à la « théorie du fou » avec Kim Jong-un, car les agences de renseignement américaines auraient pu conclure que c’est la seule façon réaliste de communiquer directement avec son homologue nord-coréen. Avec la dernière mission de reconnaissance de Rodman qui a tourné court et qui s’est finalement révélée infructueuse, les États-Unis auraient pu craindre que Kim leur signale qu’il était prêt à fléchir ses muscles de manière imminente dans un show vengeur pour avoir été trompé aussi longtemps. Alors qu’il est impossible de savoir exactement ce qu’il pensait en fait, la Corée du Nord a fini par organiser plusieurs lancements de missiles très provocateurs cet été, après la visite de Rodman, et a même procédé à un test nucléaire.

Le récit ci-dessus peut sembler douteux à première lecture, mais il mérite certainement d’être reconsidéré à la lumière de la révélation qu’Angelina Jolie travaillait avec le Pentagone dans le cadre d’une opération spéciale très secrète pour « attraper Kony », et il ne serait pas si fou d’imaginer que Dennis Rodman aurait pu faire un travail de terrain similaire pour la CIA dans la collecte d’informations personnelles précieuses sur Kim Jong-un. Même si les Nord-Coréens sont au courant de ce que Rodman est jusqu’à présent, cela ne signifie pas qu’il ne sera jamais autorisé à revenir dans ce que certains ont appelé dérisoirement le « Royaume Hermite », car il y a une certaine valeur qui pourrait être tirée à continuer à l’utiliser à des fins diplomatiques informelles pour communiquer indirectement avec les États-Unis.

Réflexions finales

Les fuites de la CPI alléguant le rôle de premier plan d’Angelina Jolie dans la conduite d’une mission d’opérations spéciales du Pentagone contre le seigneur de guerre ougandais Joseph Kony pourraient être une révélation choquante pour le consommateur occasionnel de média, méconnaissant la relation complexe entre Hollywood et « l’état profond ».

Mais pour ceux, déjà au courant de ces relations, c’est seulement une justification longtemps attendue de ce qu’ils savent depuis un certain temps. Angelina Jolie a toujours été soupçonnée d’être une propagandiste de la CIA, même si son nouveau rôle de vouloir être utilisée comme appât du Pentagone est certes quelque peu inattendu, bien que la révélation permette de reconsidérer le rôle d’autres célébrités dans les relations internationales, en particulier celle de Dennis Rodman et son « amitié » avec Kim Jong-un.

À la lumière de la vérité révélée sur Jolie, il est maintenant très plausible que Rodman soit également un agent de « l’état profond », mais d’un calibre différent et déployé sur une mission totalement différente. La preuve imminente et les spéculations raisonnables sur les célébrité-agents démontrent que les « vieux jours » de la « diplomatie des célébrité » s’effacent, où les « gens célèbres » étaient autrefois utilisés simplement pour promouvoir le soft power d’un pays, ce qui inclut de leur donner des passeports étrangers.

Au lieu de cela, la nouvelle tendance semble devoir instrumentaliser un accès direct de ces personnes pour atteindre des objectifs stratégiques concrets, soit attirer un chef de guerre dans une embuscade ou acquérir des informations personnelles précieuses sur un leader mondial hostile aux États-Unis. Tout compte fait, il faut maintenant tenir pour acquis que de nombreuses célébrités occidentales coopèrent à tout le moins avec les opérations de renseignement pour « l’état profond » américain, mais que les « meilleures et les plus brillantes » d’entre elles auraient atteint un niveau complètement nouveau de participation à la réalisation d’activités sur le terrain en appui des objectifs spécifiques de la politique étrangère des États-Unis et se comportant donc essentiellement comme des espions avec une couverture étendue.
Andrew Korybko
Source Oriental Review
Traduit par Hervé, vérifié par Wayan, relu par Cat pour le Saker francophone
via: http://lesakerfrancophone.fr/angelina-jolie-etait-elle-un-agent-du-pentagone-en-afrique envoyé par Nicolas Bonnal
Deboutciv Deboutcotedivoire avec Alain Doh Bi Directeur de publication et Yvann Murphy


0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Oct 28, 17 2:54 am     Re: La predation occidentale dans toutes ses formes        59
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 4087
WebZone:
Patrie:
 798
''J’ai découpé et dissous dans l’acide le corps de Lumumba . En pleine nuit africaine, nous avons commencé par nous saouler pour avoir du courage. On a écarté les corps. Le plus dur fut de les découper en morceaux, à la tronçonneuse, avant d’y verser de l’acide. Il n’en restait presque plus rien, seules quelques dents. Et l’odeur ! Je me suis lavé trois fois et je me sentais toujours sale comme un barbare''. Ces mots sont ceux de Gérard Soete, prononcés le 15 mai 2002, soit quarante ans après la disparition du leader congolais Patrice Emery Lumumba. Près de quarante ans après l’assassinat de Patrice Emery Lumumba, le Belge Gérard Soete vient enfin de se défaire d’un lourd secret horrible : une nuit de janvier 1961, dans une puanteur d’acide sulfurique et de cadavres écartelés, il fit disparaître le corps du martyr congolais.
 Pauvre territoire appelé Afrique par les prédateurs occidentaux, ce meurtrier n'est même pas inquiété de par la faute de ces nègres de service comme Joseph-Désiré Mobutu alias Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Za Banga qui a vendu son compatriote aux bourreaux occidentaux par pur égoïsme notoire, cupidite et complexe d'inferiorite vis a vis du leucoderme.  Sinon ce barbare de leucoderme n'allait pas pouvoir accomplir sa sale besogne, si un nègre de maison (Joseph-Désiré Mobutu alias Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa Za Banga) attache a sa longue panse d’éternel affame n'avait pas vendu ce digne fils d'Afrique a ses bourreaux occidentaux. Bis repetita avec Kadhafi que le nègre de service Wade a contribué à assassiner pour ses intérêts mesquins d’égoïste notoire.

L'un des tortionnaires du digne fils du territoire appelé Afrique par les prédateurs occidentaux.
Image may contain: 1 person, closeup

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante      [Montrez toutes les pages]  
Page 4 sur 6  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster