Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Assi Fulgence (69) Eburneenne  Des mossi reclament 1 mil...(5) Yafohi  Une Bande De Nullards (15) EburDeDieu  Bedie et le pdci sont pir...(43) Eburneenne
 Insecurite galopante sous...(147) Eburneenne  ADO le mythomane dans ses...(284) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(37) Eburneenne  Oh honte a la France, pay...(95) Eburneenne
 Pour suivre le proces de ...(309) Eburneenne  Les Gon, une plaie en Cot...(2) Eburneenne  La cruaute africaine (11) Eburneenne  La republique bananiere s...(31) Yafohi
 Lundi 25 septembre 2017 à...(8) Eburneenne  Soro vit sur le dos des c...(12) Eburneenne  Le Guide Lybien avait tou...(0) EburDeDieu  La predation occidentale ...(50) Eburneenne
 Une Afrique sans les Afri...(94) Eburneenne  Le paradoxe negre (44) Eburneenne  La forfaiture dramanienne...(264) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée ! Aller à la page Précédente  1, 2, 3      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !
Sep 03, 17 3:53 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        30
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
LA FRANC-MACONNERIE ET LES CHEFS D'ETATS AFRICAINS

La totalité des chefs d'états africains franc-maçons sont des francophones!!!

Voici la raison pour laquelle l'Afrique francophone ne décolle pas, avec autant de valets satanistes a la solde de leurs maitres coloniaux.

1



Dernière édition par Eburneenne 3 le Sep 03, 17 3:56 am;

Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 07, 17 8:33 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        31
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
Ou va notre bois alors que nos enfants n'ont pas de tables-bancs dans les salles de classes. Nos villages sont exposes sans oublier les inondations. Tant que les negres de maison au service des predateurs occidentaux seront a la tete de nos differents territoires et que les populations seront inertes, c'est malheureusement ce a quoi nous assisterons.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 13, 17 9:51 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        32
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
SENEGAL : Qui s'assemble, se ressemble!!!

Macky Sall , comme le burkinabe DAO rebelle 1er volmentu en Cote d'Ivoire .

De quoi s'agit il ???

Macky Sall a nommé son frere , Aliou Sall directeur général de la caisse des dépôts et consignations en conseil des ministres.
Pour Rappel : En Cote d'Ivoire, DAO rebelle 1er volmentu a nommé sa nièce Massere Touré aux postes suivants:
• Elle est conseillère en communication de son oncle (Alassane Dramane Ouattara);
• Elle est membre du conseil d'administration de la RTI;
• Elle est membre du conseil d'administration de l'AIP (agence ivoirienne de presse);
• Elle est membre du conseil d'administration de FratMat (quotidien ivoirien);
• Elle est membre du conseil d'administration de l'ISTC;
• Elle est membre du conseil d'administration de la haute autorité de la communication et de l'audiovisuel (HACA ).

C'est aussi pareil pour son frere Birama Ouattara alias photocopie qui est l'argentier de la presidence et charge des affaires presidentielles.


Aliou Sall, frere du negre de maison
Macky Sall.
Image may contain: 1 person

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 15, 17 9:34 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        33
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
 Le savez vous???
Les pays dits pauvres versent plus d'argent aux pays dits riches qu'ils en reçoivent même si les médias propagandistes occidentaux aiment bien souvent vanter l'inverse. c'est notamment l'Afrique la plus  grande perdante de toute cette vaste escroquerie bien ficelee: 
- Les pays dits riches versent environ 120 milliards par an aux pays dits pauvres. Cela passe partout dans les médias propagandistes occidentaux, aider l'Afrique etc.. et cela conduit a des réactions comme "on ne va pas accueillir toute la misère du monde", vous l'avez surement déjà entendu à plusieurs reprises. Mais, la vérité est toute autre, les pays dits pauvres payent au total environ 2000 milliards de dollars aux pays dits riches chaque année. Soit:
- 900 milliards de fuites des capitaux;
- 600 milliards de remboursement de dettes (déjà pourtant remboursées mais dont les intérêts ont dépassé la dette elle-même);
- 500 milliards perdus dans les marchés, dans des règles inventées par ces pays dits riches telle une véritable mafia.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 15, 17 9:45 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        34
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
Voici les traitres, les criminels, les valets des prédateurs occidentaux qui nuisent gravement au développement de l'Afrique. Une oligarchie qui se sent plus occidentale qu'africaine et tient pour faire plaisir a ses maitres colons a stopper notre mobilisation contre l'hydre hideuse appelée néolibéralisme qui ne fait que sucer le sang des Africains avec l'appui de ces vampires sans dignité et honneur. Mais nous, jeunesse Africaine consciente et déterminée devrons nous lever contre ces dirigeants corrompus de l'Afrique, poupées des prédateurs occidentaux par une résistance farouche tout azimuts et sans relâche pour les bouter hors du continent.

La bande de sorciers suceurs de sang au service de l'oligarchie impérialiste.
Image may contain: 4 people, suit





0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 16, 17 2:50 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        35
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
L’AFRIQUE A BESOIN D’UNE DICTATURE ECLAIREE POUR SORTIR DU BOURBIER DE LA DEMONCRATIE & DES RELIGIONS D’EFFRACTION

1000 ans de prières inutiles sous la houlette des dealers religieux & des mares-à-boue  et  57 ans de démoncratie sous la houlette des nègres-évolués et nous ne voyons toujours pas de début de solution aux problèmes vitaux des Africains. Leur soi-disant alternance-là, ne fait pas bouillir la marmite de nos femmes.

Tout ce que leur religion et sa sœur la démoncratie ont apporté à l’Afrique c’est l’ignorance, l’inculture de masse, le pillage de nos ressources, la vacuité spirituelle, le fatalisme, la résignation, la prolifération des religions étrangères aliénantes ou l’ancien dieu n'y est plus mais plutôt savamment remplacé par le nouveau dieu : l’argent ($€£), qui a provoqué l’enrichissement sans précédent des dealers religieux
. Ces gens cupides, pédophiles et homosexuels sont la source de l’appauvrissement de leurs fidèles et du mépris de soi qui gangrène notre continent et empêche l’Afrique de s’émanciper.

Quant à la démoncratie, eh bien c’est une distraction permanente afin de permettre à des Pi-politiciens africains de se battre comme des chiens affamés le feraient autour d’un os jeté sur eux. La réalité est que tout ce monde veut diriger l’état postcolonial, car cet état devenu un bien patrimonial est le seul moyen légal pour s’enrichir très rapidement. Baba-Koumantan et l’ensemble des chefs de village des nations d'Adam Smith, les psychopathes du profit de Machiavel, eux tous rigolent sous cape en nous voyant singer leurs systèmes
.

Il est temps de changer la donne, pour faire bouger l’Afrique…

Nous devons mettre toute notre force physique, toute notre intelligence collective, tous nos savoirs et savoir-faire au service d’un futur vrai dirigeant panafricaniste, integre et desinteresse. Nous avons besoin d’un vrai homme d’Etat, un vrai Lion avec toutes ses griffes et toutes ses dents, C'est-à-dire un homme de la trempe d'Hamed Sekou Toure, Samora Machel, Thomas Sankara, Mao Zedong, Hugo Chávez, Fidel Castro, Kim Jong-Un, Vladimir Poutine, etc.

Changer ou périr, voici  l’équation à nous posée ! Changer signifie religions importées et démoncratie à la poubelle.
La roue de l’histoire tourne toujours et la loi de l'univers s'accomplit inéluctablement...Malgré l'adversité, le Soleil se lèvera sur ce riche et vaste continent appele Afrique par les predateurs occidentaux.
-----------
Sira-Missa Doumbia

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 17, 17 8:19 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        36
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762
Des francs maçons agents de la France défendent la BCEAO et sa gestion du CFA (franc des colonies francaises d'Afrique) contre vents et marées. Le débat sur le CFA(franc des colonies francaises d'Afrique) nous a permis d’identifier tous les agents français incrustés dans la BCEAO, dans les institutions politiques africaines et dans les milieux d’affaires, bref ceux qui auront des bénéfices à faire durer l’asservissement de nos peuples au nom de leurs petits intérêts personnels, particuliers sordides et mesquins.

Souvenez-vous des nouveaux billets de CFA (colonies francaises d'Afrique) en possession des rebelles dès la prise de la ville de Bouaké en 2002 pendant la rébellion ivoirienne qui avait abouti à la partition de la Côte d’Ivoire.

Le fait que la France garde 15% des billets pour ses propres besoins est choquant et difficilement acceptable.  De telles découvertes sont gênantes pour ceux qui veulent défendre le franc CFA (franc des colonies francaises d'Afrique).
La BCEAO a gardé un silence assourdissant sur le casse en septembre 2003 de ses propres agences bancaires dans un pays membre de la BCEAO. Aujourd’hui la BCEAO, qui a porte plainte contre celui qui brûla un billet de cinq mille francs n’est même pas capable de nous expliquer qui est derrière ces
triples casses bancaires ??? Quel en est le montant ? Où est passé cet argent estimé à 16 milliards de francs CFA par la presse de la sous-région. Comment cet argent a-t-il été blanchi pour se retrouver sur des comptes à Ouagadougou, à Bamako et à Dakar ???

Une banque centrale peut retrouver facilement l’argent d’une casse en circulation dans son espace monétaire, pourquoi la BCEAO garde-t- elle le silence sur cette importante question dont sa propre crédibilité en dépend ???

Au regard des faits, on a aujourd’hui la triste impression que la BCEAO ne veut pas que le contribuable africain s’empare de ces questionnements liés à la crédibilité de cette banque centrale qui se dit africaine.

Ceux qui venaient nous aider n’étaient rien d’autre que de vulgaires gangsters. En entrant dans l’agence de Bouaké après le casse on y découvrait, des lits de camp, des boites de sardines françaises, des assiettes contenants les restes du dernier repas des gangsters, des coffres découpés au chalumeau, des documents de la banque incendiés et le caveau de la banque grand ouvert comme un boulevard.

Du travail de professionnels. Où en est l’enquête ???

Mais le plus grave est que Sidiki Konaté, le rebelle, avait déclaré à un hebdomadaire parisien que la rébellion avait demandé à la BCEAO d’ouvrir ses agences car ils n’ont pas pris les armes pour surveiller les banques. Ce courrier n’a jamais reçu de réponse de la part de la BCEAO jusqu’à ce jour. L’ensemble de tous ces faits ne peuvent nous placer dans le camp des francs-maçons, agents de la France qui défendent la BCEAO et sa gestion du CFA contre vents et marées.
Source: L'Aube (presse malienne)

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 20, 17 9:20 am     Re: L'Afrique n'est pas pauvre, elle est mal dirigée !        37
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3533
WebZone:
Patrie:
 762

Le Franc des colonies françaises d’Afrique (F CFA) est la cause principale de l’appauvrissement de l’Afrique. Le Franc CFA un mécanisme de domination et d’apprivoisement des états africains.

Quelle est l’ origine du Franc CFA???

En ce qui concerne le CFA, les Français n’ont pas imaginé eux-mêmes ce mécanisme. C’est un procédé qui leur a été appliqué par les Allemands lorsque les français étaient sous leur occupation entre 1939 et 1944. Les Allemands, dès l’occupation de la France et des pays d’Europe inventèrent des monnaies locales (Deutsch des territoires occupés) qu’ils associèrent au vrai Deutsch mark (monnaie allemande de l’époque).

Les Allemands avaient mis en place ces monnaies, avec un mécanisme qui permettait à l’Allemagne nazi le pillage en règle des territoires occupés. Avec ce mécanisme, la France supportait en vertu d’un accord dans les années 1940, les charges des exportations industrielles ou commerciales faites à destination de l’Allemagne. En contrepartie, elle avait un crédit en Allemagne en marks. Ce crédit, elle ne pouvait en disposer que pour les payements à faire à l’Allemagne, donc des charges supplémentaires pour sa trésorerie. A la fin de la guerre (1945), la France ne s’est pas gênée: elle a copié exactement le mécanisme nazi, qu’elle a appliqué à ses colonies d’Afrique; et cela dure jusqu’à nos jours.La signification du franc CFA a évolué avec le temps, en fonction des contextes politiques, toujours dans le souci d’endormir les africains.

Le franc CFA a été mis sur pied le 25 Décembre 1945 par un décret signé par trois français : Charles De Gaulle (président du gouvernement provisoire) ; René Pleven (ministre des finances) ; et Jacques Soustelle (ministre des colonies). La signification du franc CFA était alors Franc des « colonies françaises d’Afrique » puis, à partir de 1958, « communauté française d’Afrique ». Aujourd’hui, le Franc CFA signifie, franc de la « communauté financière africaine » en Afrique de l’Ouest, et franc de la « coopération financière africaine » en Afrique centrale. Les Francais jouent sur les mots pour mieux cacher la réalité qui pourrait choquer. Nous préférons la première dénomination qui reflète le mieux la réalité.

Quels sont les pays membres de la zone Franc ???

Le franc CFA (FCFA), est utilisé par 14 pays africains et les iles Comores. La zone franc compte en effet deux sous-ensembles en Afrique : l’union économique et monétaire ouest africaine (Uémoa) composée de huit pays (Bénin, Burkina, Côte-d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) qui rassemble six États (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée-Équatoriale et Tchad). Chacune a sa banque centrale : la banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) à Dakar, et la banque des États d’Afrique centrale (BEAC), à Yaoundé.

Les billets et pièces de monnaie de la Cémac ne sont pas utilisables au sein de l’Uémoa et vice-versa.

Quels principes régissent cette zone???

La zone franc repose sur quatre principes :
- La centralisation des réserves de changes qu’on appelle le compte d’opérations;
- Le principe de la libre convertibilité des francs CFA en francs français hier et aujourd’hui en euros;
- Le principe de la fixité des parités;
- Le principe de la libre transférabilité des capitaux de la zone franc CFA vers la France.

Le fonctionnement des comptes d’opérations.

La convention entre la France et l’Afrique de la zone franc stipule que: «Les Etats membres conviennent de mettre en commun leurs avoirs extérieurs dans un fonds de réserves de change. Ces réserves feront l’objet d’un dépôt auprès du trésor français dans un compte courant dénommer compte d’opérations».

En contrepartie du respect rigoureux de ce principe de centralisation des réserves de change à Paris par les Africains, le trésor français s’engage à fournir toutes les sommes dont les banques centrales africaines peuvent avoir besoin, aussi bien pour leurs règlements à l’intérieur de la zone que pour leurs paiements extérieurs en devises. Le compte d’opérations peut devenir débiteur sans qu’aucune limite ne soit assignée à ce découvert. Lorsque le solde est débiteur, le trésor français perçoit des intérêts payés par les Africains. Dans le cas contraire, c’est-à-dire lorsque le solde du compte d’opérations est créditeur, le trésor français verse des intérêts aux Africains.

De 1945 à 1973, quand les Africains exportaient par exemple les matières premières pour 100 milliards de dollars, ils déposaient tous les 100 milliards de dollars dans le trésor français. De 1973 jusqu’en 2005, s’ils exportaient pour 100 milliards de dollars, les Africains étaient obligés de déposer 65 milliards au trésor français dans le fameux compte d’opérations. Depuis le 20 septembre 2005, on est passé à 50% Pour l’Afrique de l’ouest et 50% Pour l’Afrique centrale. Ce qui veut dire que si les Africains exportent à hauteur de 100 milliards de dollars ou d’euros, ils sont tenus de déposer 50 milliards en France. Et lorsqu’un acteur quelconque vient acheter les matières premières africaines, il les paye en dollars. Également, 50% de ces fonds sont purement et simplement récupérés par les banques françaises, et le reste descende en Afrique.

En outre, si la France demande aux Africains, d’exporter les matières premières dont elle a besoin pour 100 millions d’euros par exemple. Lorsque les Africains ont exporté, au lieu de les payer, la France prend son stylo et écrit un signe PLUS dans le compte d’opération. Elle ne débourse aucune devise.

Or, si ce sont les nigérians ou les ghanéens qui exportent, la France est obligée de sortir 100 millions d’euros des coffres forts pour les payer. Les « comptes d’opérations » rapportent beaucoup d’argent à la France. Certes, la BEAC et la BCEAO gagnent un peu mais les rendements sont faibles, car le taux fixé est de 1,5 % depuis le 11 juillet 2012 ; pour la quotité obligatoire des dépôts, 0,75 % depuis le 11juillet. Ces taux émanent de la banque centrale européenne. Pendant ce temps, rien n’empêche ledit trésor de placer ces avoirs africains à des taux plus intéressants, lorsque les circonstances monétaires le permettent, et de récupérer la différence.

Pour la zone UEMOA, les avoirs extérieurs nets s’élèvent au 31 décembre 2014 à 5 208 milliards de franc CFA pour la BCEAO, soit un taux de couverture de l’émission monétaire de 84,3 %. Pour la zone CEMAC, les avoirs extérieurs nets s’élèvent à la même période à 8 387 milliards de franc CFA pour la BEAC, soit un taux de couverture de l’émission monétaire de 89,8 %, via le mécanisme dit de compte d’opérations.

En 2015, la BCEAO et la BEAC ont été contraintes de confier au trésor français 50% de leurs réserves, soit 6700 milliards de francs CFA pour ne recevoir en rémunération que 45 milliards en intérêts, soit 0,70% de rendement. Pire, la part d’intérêts versée aux banques centrales est comptabilisée dans l’aide publique au développement (APD). Ces fonds pourraient servir à financer des investissements publics qui auraient pour objectif la hausse de la productivité de nos économies dans les infrastructures par exemple.

C’est quoi le principe de la fixité des parités???

Ce principe signifie que l’Afrique est dépouillée de l’arme monétaire. A titre d’illustration, lorsqu’un pays voit son économie dans un sens ou dans un autre, il peut à tout moment dévaluer ou réévaluer sa monnaie pour se protéger ou pour avoir ses intérêts qui sont couverts. Par exemple, les Etats-Unis après l’attentat du 11 septembre 2001, a baissé la valeur du dollar. Du coup, l’euro s’est retrouvé appréciée. Du coup, les produits européens sont devenus trop chers, non compétitifs. Par contre les Etats-Unis peuvent vendre en Europe : c’est cela l’outil monétaire. Les pays africains de la zone franc n’ont pas ce droit là parce que le taux de parité est fixe.

Nous sommes sur le marché des changes où il y a la loi de l’offre et de la demande. Donc, si la quantité du FCFA est supérieure à sa demande, normalement son coût baisse et au lieu qu’un euro soit 655.957, ça devient 1200 ou 1500. La France demande aux Africains d’acheter leur propre monnaie or on ne peut pas acheter le CFA avec le CFA, on l’achète avec des devises. Donc, la France puise dans les comptes d’opération, des multiples milliards pour pouvoir faire remonter la demande du FCFA. C’est ce qu’on appelle soutenir la monnaie.

Donc, les Africains passent beaucoup de temps à gaspiller leurs devises à soutenir le FCFA plutôt qu’à utiliser les devises pour pouvoir importer les biens. Cela fait partie des réalités.

Quelle comparaison établir entre les pays sous régime franc et ceux sous d’autres régimes monétaires ?

- 1€= 1500 Won, monnaie de la Corée du Sud, et le revenu par habitant est de 32 000 dollars par an et par personne alors qu’il était de 690 dollars en 1960. Le won est 2 fois plus faible que le F CFA.
- En Indonésie: 1€= 16 500 Roupie, PIB/habitant 5 100
- Au Vietnam: 1€= 29 000 Dong, revenu par habitant 3 100
- En Iran: 1€= 35 000 Rial, revenu par habitant 13 200 et le Rial est 52 fois plus faible que le FCFA.

Parlez-nous de l’anti-constitutionnalité du franc CFA???

Sur le plan constitutionnel, battre monnaie est un droit régalien qui relève de la compétence exclusive du peuple souverain. Dans toutes leurs constitutions nationales, les quatorze pays membres de la zone Franc affirment unanimement que seule la loi votée par le parlement « détermine le régime d’émission de la monnaie ».

Comment la monnaie est perçue par les populations de la zone franc???

Le FCFA doit être au cœur du débat parce que c’est un tabou monétaire et non politique. On a déconnecté la gestion du FCFA du quotidien des populations. Aujourd’hui, personne au niveau des pays membres de la zone Franc ne peut vous dire comment fonctionne cette monnaie. Pourquoi elle se déprécie ou s’apprécie??? Donc, il y a besoin de démocratiser le débat sur le FCFA. Les citoyens dans le cadre du contrôle de l’action publique, devraient savoir quels sont les éléments qui orientent la politique monétaire de la banque centrale.

Nous serons 9 milliards d’humains en 2050 (Mali : plus de 25 millions avec un Taux de croissance démographique supérieur à 3,0% par an et une population particulièrement jeune, 44 % de la population a moins de 14 ans). A la question de comment nourrir cette population implique la mise en action de modèles économiques contraires à celles imposées par le système capitaliste. D’après les prévisionnistes, les statistiques que nous avons en termes d’entrée des jeunes sur le marché du travail sont alarmantes c’est-à-dire qu’on attend pour les 40 prochaines années, 600 millions de jeunes dont 15 millions en Afrique subsaharienne. Celles de l’OCDE parlent même de 900 millions dont 830 millions en Afrique subsaharienne. Alors que le contenu structurel de la croissance en Afrique est très faible. En ce sens qu’elle est volatile : liée aux aléas climatiques et les matières premières. Cette croissance est faiblement créatrice d’emploi et les secteurs à fort potentiel de croissance sont capitalistiques : les mines par exemple. Alors, si rien n’est fait, tous ces jeunes finiront par migrer. Les migrants économiques ne sont que les victimes de vos politiques injustes en Afrique.

Le mot ''Émergence'' : une escroquerie bien goupillée dans les laboratoires de l’Élysée.
Image may contain: one or more people, eyeglasses and text

Image may contain: 1 person, standing

Image may contain: text

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3      [Montrez toutes les pages]  
Page 3 sur 3  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster