Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Pour suivre le proces de ...(475) Yafohi  La forfaiture dramanienne...(269) Eburneenne  Une partie de l'Histoire ...(2) sam kehi,le  Une Afrique sans les Afri...(94) Eburneenne
 L'Arabie Saoudite devoile (9) Yafohi  ADO le mythomane dans ses...(289) Eburneenne  Lundi 25 septembre 2017 à...(9) Djipa  Des mossi reclament 1 mil...(5) Yafohi
 hymne à l'émergence (1) Tipa  Oh honte a la France, pay...(97) Eburneenne  Insecurite galopante sous...(150) Eburneenne  Les Gon, une plaie en Cot...(2) Eburneenne
 Gambie:penurie d'eau et d...(15) Eve  La Lybie voulue par les ...(19) Eburneenne  Le paradoxe negre (45) Eburneenne  Une Bande De Nullards (15) EburDeDieu
 Assi Fulgence (77) Eburneenne  Soro vit sur le dos des c...(15) Yafohi  La predation occidentale ...(51) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » La Cour suprême kényane  
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
La Cour suprême kényane
Sep 01, 17 7:19 pm     La Cour suprême kényane        0
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 4908
WebZone: unknown
Patrie:
 101
La Cour suprême kényane a pris ce vendredi une décision historique en invalidant pour «irrégularités» le résultat de l'élection présidentielle du 8 août qui avait donné le sortant Uhuru Kenyatta vainqueur. Un nouveau scrutin doit être organisé dans les deux mois.

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 01, 17 7:22 pm     Re:La Cour suprême kényane        1
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 4908
WebZone: unknown
Patrie:
 101
La Cour suprême du Kenya a invalidé vendredi l'élection présidentielle du 8 août qui avait vu Uhuru Kenyatta l'emporter devant Raila Odinga. Il s'agit de la plus haute juridiction du pays, composée de sept juges dont les arrêts sont définitifs et font jurisprudence. «À la question de savoir si les illégalités et irrégularités ont affecté l'intégrité de l'élection, la Cour est d'avis que c'est le cas», a déclaré son président, David Maraga. Son jugement est sans appel: l'élection présidentielle «n'a pas été conduite en accord avec la Constitution» et le résultat est donc «invalide et nul».
C'est la première fois en Afrique qu'un tribunal suprême annule le résultat d'une élection présidentielle. Un nouveau scrutin doit être organisé dans les deux mois. Raila Odinga, l'opposant à l'origine du recours, devra à nouveau affronter le président sortant Kenyatta.
Dès l'annonce de la décision, les cris de joie des partisans de l'opposition ont retenti aux alentours de la Cour suprême, dans le centre de la capitale Nairobi, où un important dispositif policier avait été déployé, ainsi qu'à Mathare, l'un des bidonvilles de Nairobi, acquis à l'opposition. La coalition d'opposition a immédiatement salué une «décision historique». Raila Odinga a aussitôt mis la pression sur la Commission électorale en affirmant n'avoir «aucune confiance» dans sa capacité à conduire une nouvelle élection. Uhuru Kenyatta a annoncé qu'il n'approuvait pas la décision de la Cour mais qu'il la respectait. «Et encore une fois, je le dis: la paix, la paix, la paix. C'est la nature même de la démocratie» a déclaré M. Kenyatta dans une allocution télévisée.
Uhuru Kenyatta, 55 ans, élu pour la première fois en 2013, avait été proclamé vainqueur le 11 août, avec 54,27% des voix contre 44,74% à l'opposant historique, Raila Odinga, 72 ans, déjà battu en 1997, 2007 et 2013. Dès le lendemain du scrutin, l'opposition avait dénoncé des fraudes et s'était résolue le 18 août à saisir la Cour suprême. Celle-ci jouait là une partie de sa crédibilité. L'annonce de la victoire de Kenyatta s'était accompagnée de manifestations et d'émeutes violemment réprimées par la police, dans lesquelles au moins 21 personnes, dont un bébé et une fillette de neuf ans, avaient été tuées.


Devant la Cour suprême, l'opposition avait obtenu d'accéder à certains documents originaux, dont les procès-verbaux, ses serveurs informatiques et les données GPS des kits de reconnaissance biométrique des électeurs. Cela avait permis aux avocats de pointer du doigt des procès-verbaux non signés ou d'autres ne présentant pas les signes d'authentification prévus par la Commission électorale, autant d'irrégularités portant selon eux sur plus de 5 millions de votes. La Commission avait reconnu avoir décelé quelques «erreurs humaines commises par inadvertance». Mais elle avait assuré les avoir corrigées et les considérait comme trop marginales pour avoir influé sur le résultat global. Elle avait appelé la Cour à ne pas remettre en cause la souveraineté du peuple. Le juge Maraga a ordonné à cette même Commission d'organiser un nouveau scrutin dans un délai de 60 jours, conformément à la Constitution

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 01, 17 7:30 pm     Re: La Cour suprême kényane        2
Son Excellence
Yafohi


Inscrit le: 05 Aoû 2013
Messages: 4430
WebZone: France
Patrie:
 1697
Reponse à Son Excellence Eve:
 si a l'époque, vous aviez accepté le recomptage des voies, ou accepter une nouvelle élection chez nous en CI, il n'y aurait pas eu la guerre. mais , comme vous vouliez boire le sang des Ivoiriens, vous aviez rejeté ces 2  propositions de Gbagbo

0

Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 01, 17 7:49 pm     Re:La Cour suprême kényane        3
Son Excellence
Eve


Inscrit le: 27 Juin 2013
Messages: 4908
WebZone: unknown
Patrie:
 101
A l'image de votre dictateur qui croyait .. rêvait ... en tuant des innocents, il DANCE sur sa fraude massive...Cela ne vous rappel rien ?

0



Dernière édition par Eve le Sep 01, 17 7:50 pm;
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 02, 17 9:51 am     Re: La Cour suprême kényane        4
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3567
WebZone:
Patrie:
 772
Lorsque la communauté criminelle occidentale, ce truc, dirigé par les familles Rotschields, Rockfeller,Soros... qui soumettent le monde a leurs monstruosités se melent de politique interne et pousse leur marionnette a faire recours. C'est sur ordre de ses maitres coloniaux que Raila Odinga, l'ennemi du Kenya et partant de l'Afrique a decide de faire recours comme ce fut la cas pour Jean Ping au Gabon. J'espere qu'il va se prendre une tres bonne raclee a nouveau. Ces traitres, pourfendeurs de l'Afrique n'ont leur place qu'en prison, ce sont des elements tres tres tres dangereux pour l'evolution de l'Afrique dont ils n'en ont cure. Ce qui les preocuppe uniquement ces pantins, c'est comment vendre l'Afrique a leurs mandants par cupidite, lachete et complexe d'inferiorite.

2


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Sep 02, 17 10:05 am     Re: La Cour suprême kényane        5
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3567
WebZone:
Patrie:
 772

MISE AU POINT : Le Kenya n'est pas la Cote d'Ivoire

Attention aux tentatives systematiques qui consistent a etablir des paralleles entre la crise post electorale ivoirienne attisee par les predateurs occidentaux et leurs pantins regroupes au sein de l'alliance neocoloniale RHDP et les joutes electorales d'autres pays . le Kenya n'est pas un pays en guerre,  encore moins coupe en deux par une rebellion sauvage et armee, la Cote d'Ivoire l'etait. la commission elecotrale de ce pays ne s'est pas refugiee dans le quartier general (QG) de l'adversaire pour y proclamer des resultats en dehors du delai legal imparti par la loi . Enfin , la cour constitutionnelle est la seule habilitée a juger de la forme de son verdict final, meme cette decision d'annuler le vote et ordonner sa reprise n'aurait pas ete acceptee par la coalition armee qui a pilonne a coup de bombes la residence presidentielle et des sites strategiques pour installer un valet soigneusement prepare dans leurs laboratoires secrets.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet    
Page 1 sur 1  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster