Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Insecurite galopante sous...(83) Eburneenne  De petits calculs politic...(8) Eburneenne  Le monde sportif ivoirien...(1) webmaster  Oh honte a la France, pay...(88) Eburneenne
 La predation occidentale ...(46) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(25) Eburneenne  Ne les oublions surtout p...(152) Eburneenne  un peu de blague à l'ivoi...(50) Yafohi
 ADO le mythomane dans ses...(251) Eburneenne  Un nom, une date et un te...(0) Djipa  Bedie et le pdci sont pir...(42) Eburneenne  Un Noir Conseiller de Tru...(0) PASquare
 La forfaiture dramanienne...(214) Eburneenne  Les sages Bété de Daloa c...(23) PASquare  Une Afrique sans les Afri...(74) Eburneenne  Des Ivoiriennes battues e...(2) Eburneenne
 La nouvelle Cote d'Ivoire...(31) Eburneenne  Soro c'est un message cod...(109) Yafohi  L’hydre à trois têtes (9) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » Une Afrique sans les Africains: voila le projet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5      [Montrez toutes les pages]
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet
Aoû 01, 17 9:00 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        60
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Lorsqu'un Africain est epris de justice, de liberte, de souverainete et se bat pour la Dignite de l'Homme Africain tant bafouee, il devient communiste, dictateur, demagogue, tyran. Mais, quand il s'agit d'Africain adorateur de mammon (dieu argent), indigne, complexe face au leucoderme, leche-botte, pret a destructurer son continent au profit des leucodermes, il est alors democrate meme si celui-ci reprime le peuple dans le sang, massacre a tout va et regne par la terreur.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 02, 17 9:11 am     Re:Une Afrique sans les Africains: voila le projet        61
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
La littérature ethnologique et anthropologique occidentale, qui véhicule des préjugés nauséeux sur les Africains, a contribué à alimenter la haine (racisme) des Africains en Chine. De nombreux pays (Inde, Japon, Chine, Russie, Corée, monde arabe) ont assimilé , à doses homéopathiques, l'idéologie fasciste des Occidentaux. C'est lamentable!!! La survie de l’Africain naitra de sa lucidité sur le regard que lui porte les autres.Seul la méfiance doit présider au rapport entre les dirigeants souverainistes Africains et les dirigeants occidentaux.Quoi qu'il dise, commencez par ne pas le croire, mais  voyez plutot le contraire de leurs dits.

_____________________________________________

Témoignage. L’effroyable racisme des Chinois envers les Africains

De nombreux expatriés Africains se plaignent d’avoir été victimes de discrimination. Ecartés de certains emplois, notamment dans l’éducation, humiliés dans la vie quotidienne, ils et elles racontent.

Oh, vous êtes noire !

Mais, la lune de miel n’a pas duré longtemps. En 2009, la jeune femme a présenté sa candidature à un poste d’enseignante d’Anglais. Lors de l’entretien téléphonique qui a suivi, son interlocutrice a été si impressionnée par son CV qu’elle lui a offert le poste sur-le-champ. Elle raconte en soupirant :  

''Mais quand je me suis rendue à l’école, la première chose qu’elle m’a dit a été : ‘Oh, vous êtes noire !’ Et, elle est revenue sur son offre en m’expliquant que son école ne pouvait pas embaucher une enseignante noire, car les parents et les élèves n’aimeraient pas çaJ’ai alors compris que le racisme existait aussi en Chine.''

Malgré, les avantages économiques, beaucoup d’expatriés Africains se plaignent
d’être victimes d’injustices dans leur vie privée et sur le marché de l’emploi à cause de préjugés tenaces qui dépeignent les Africains comme des gens peu instruits, grossiers et pauvres. Même quand nous avons les qualifications requises, les employeurs chinois refusent de nous embaucher à cause de la couleur de notre peau”, déplore Samantha.  

Le racisme jusque dans le taxi

Et, le problème ne se limite pas à l’enseignement de l’Anglais. Munyaradzi Gwekwerere (pseudonyme), un chargé de clientèle sud-africain de 32 ans qui a fait ses études dans une prestigieuse université sud-africaine et a obtenu un master aux Etats-Unis, a vu sa candidature refuser à trois ou quatre reprises en raison de sa couleur de peau.  

''Les choses se passent généralement ainsi : ils prennent connaissance de mon CV, ont un entretien téléphonique avec moi, me disent qu’ils sont impressionnés par mes compétences, puis me demandent de me rendre sur place pour régler les questions de détail. Et, quand ils se rendent compte que je suis Noir, je n’entends plus parler d’eux.''

Cet homme a même renoncé à indiquer sa nationalité et à joindre une photo à son CV, car il sait qu’il n’aurait alors aucune chance de décrocher un entretien téléphonique.

Sur certains plans, le racisme en Chine est même pire que dans les pays occidentaux.Samantha Sibanda a vécu douze ans au Royaume-Uni et Munyaradzi Gwekwerere deux ans aux Etats-Unis, et, même si la vie n’a pas toujours été facile pour eux, ni l’un ni l’autre n’ont essuyé de tels refus pour des questions de couleurs de peau.

Les discriminations ne se limitent pas non plus au lieu de travail. Munyaradzi Gwekwerere raconte que des chauffeurs de taxi refusent de le prendre et que, dès qu’il quitte le centre de Pékin, il se sent souvent dévisagé. Au dire de Samantha Sibanda, le racisme en Chine atteint même un niveau institutionnel, les Africains ayant davantage de difficultés que les autres étrangers à renouveler leur visa de travail et à pouvoir prolonger leur séjour en Chine.

Liang Yucheng, un sociologue de l’université Sun Yat-sen qui a passé les six dernières années à étudier le sort des Africains en Chine, observe la même tendance. ''Le nombre d’Africains [résidant en Chine] a culminé en 2012, mais ces dernières années il a diminué d’environ 10 %, indique-t-il. Je suppose que c’est parce que la Chine mène une politique plus stricte en matière de visas.''

Persona non grata dans les écoles

Peter Mu, le fondateur de Boto Education, une école d’Anglais de Pékin, confirme qu’un grand nombre d’écoles chinoises n’embauchent pas d’enseignants Africain. Son propre établissement n’en emploie pas depuis des années. Selon lui, ''C’est surtout parce que les parents chinois considèrent que les gens de couleur  noirs ou indiens  ont un accent et n’ont pas les qualifications requises pour enseigner à leurs enfants, même si l’anglais est leur langue officielle. Les
Noirs ne sont pas les seuls visés. La plupart des parents chinois croient à tort que seuls les Blancs parlent un bon anglais. Une autre raison est qu’ils tiennent en haute estime la culture des Wasp (Anglo-Saxons protestants blancs) et veulent qu’elle soit inculquée à leurs enfants.
''

Tout en assurant ne pas être raciste, il observe que, d’après son expérience, les enseignants Africains ont des problèmes de ponctualité, d’honnêteté et de respect des règles. ''Après avoir connu beaucoup de problèmes avec eux, nous avons renoncé à faire appel à la communauté noire. Ce n’est pas définitif, c’est juste que nous recevons de meilleures candidatures'', précise-t-il.  

Nous devons être patients

Selon Liang Yucheng, ce genre de problèmes découle de différences culturelles. Si les Chinois se sont familiarisés avec la culture occidentale, qui accorde une grande valeur à la ponctualité et à l’efficacité, la culture africaine est différente, dit-il. Pour lui, “les Africains sont enthousiastes, chaleureux, faciles à vivre, bons vivants, optimistes, créatifs et peu soucieux des détails. Ce sont leurs principaux traits de caractère. Les Chinois doivent s’efforcer de comprendre la culture et la personnalité des Africains, et vice versa.”

Samantha Sibanda reste optimiste.''Un grand nombre de Chinois n’ont jamais vu d’étrangers. Mais avec le nombre croissant d’étrangers qui viennent en Chine et de Chinois qui vont étudier à l’étranger, ils commencent à considérer les gens d’origines différentes sur un pied d’égalité et à mieux les comprendre.
Je suis persuadée qu’un jour nous serons tous pareils à leurs yeux. D’ici là, ce sera un peu dur pour les Noirs de vivre ici, mais nous devons être patients.
''

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 03, 17 9:14 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        62
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
L'Afrique qui ne fabrique ni arme ni munitions est déchirée par des guerres incessantes, des rébellions a n'en point finir. Il y a alimentation en armes et en munitions à des gens qui sont egoistes, envieux, simplistes d'esprits, qui aiment convoiter, attires par la vanite et le bling bling et qui sont complexes face aux leucodermes, Soro en est un exemple patent. Où trouvent-ils tout cet argent pour payer tout cela ??? Quel est ce paradoxe??? Les leucodermes appeles abusivement ''blanc'' veulent nous arracher notre continent pour ses richesses immenses pour leur survie à eux les caucasiens ou leucodermes. Et, la population comme nous l'ignorons alors que les caucasiens le savent, c'est une arme très efficace de résistance contre notre disparition, d'ou la sortie maladroite de Macroni, l'homme au defi civilisationnel. C'est un projet occidental à long terme notre disparition. C'était à Berlin que la décision avait été prise de coloniser l'Afrique en 1885.C'est encore à Berlin aujourd'hui (ou après Berlin),mais avec des Africains acquis à leur cause (Ado, Bedie, Soro, Macky Sall, Alpha Conde, Sassou N'Guesso, Paul Biya, Faure Gnassingbe, Patrick Talon, Ibrahim Boubacar Keita dit IBK, Idriss Deby,Roch Marc Christian Kaboré, Mahamadou Issoufou...) que l'Afrique continue a etre destructure, pille de maniere ehontee et sauvage. C'est un Berlin Bis qui continue car nous ne sommes pas encore independants, une nouvelle balkanisation. Allons-nous l'accepter tout en restant passifs???C'est un autre plan d'ajustement structurel (PAS) pour la misere des populations africaines.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 04, 17 10:02 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        63
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
C'est le discours le plus honteux et le plus haineux qu'on ait adressé aux Africains. C'est de la qu'est ne le catholicisme et le ''jesus'' occidental, blond au long cheveux avec des yeux bleus qui n'a absolument rien a voir avec le veritable JESUS-CHRIST de Nazareth qui n'est point le Seigneur des occidentaux mais de toute l'humanite sans distinction de couleur. Ecoutez et partagez-le pour plus de prise de conscience.

Vous comprendrez pourquoi tous ces soits-disants pretres et pasteurs occidentaux ont les regards tournes vers l'Afrique. Or, chez eux, la depravation a atteint un seuil de non-retour et les ames a evangeliser, il y en a a tous les coins de rues. Sans oublier la pauvrete qui y est galopante.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 05, 17 8:20 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        64
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
En 2016:

- Chine: PAYS de 1,379 milliards d'hab pour 9millions 596milles 961km2
- L'Inde: PAYS de 1,324 milliards d'hab pour 3 millions 287mille 263km2
- L'Afrique: CONTINENT DE 52 PAYS avec au total 1,216 milliards d'hab pour de 30 millions de km2

Un Africain explique à quel point la démographie Africaine est une immense opportunité pour le continent, ce qui effraie les predateurs occidentaux d'ou leurs sorties incessantes qui visent l'extermination des Africains. Écoutez jusqu'à la fin et partagez massivement!!!

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 06, 17 10:00 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        65
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
LES LIBERTÉS DE PACOTILLE

Les predateurs occidentaux ont géré Mandela et la lutte contre l'apartheid exactement comme ils ont géré les guerres d'indépendance en Afrique.

Quand on a commencé les guerres d'indépendance, ils ont pris les armes pour combattre contre nous et nous tuer. Pareil en Afrique du Sud, quand ils se sont rendu compte qu'on était en train de tenir le coup et de remporter nos vraies indépendances, ils ont eu une idée géniale à travers le général De Gaulle, c'est à dire nous offrir une indépendance factice pour qu'on cesse le combat. C'est ainsi que les combats cesserent alors que la France n'avait pas les moyens de tenir devant toutes ses colonies qui luttaient en même temps.

L'Afrique a plutôt recu une indépendance pacifique accordée par la France. On connait la suite aujourd’hui.

Sommes-nous vraiment indépendants​ avec leur monnaie le Franc CFA (colonies francaises d'Afrique) qui se fabrique a Clermont Ferrant en France. Les armées françaises​ occupent toujours nos sols et mettent qui ils veulent au pouvoir, de la Côte d'Ivoire au Burkina. C'est ce même scénario que les occidentaux ont reconduit avec la révolution pacifique de Mandela. Alors, que le pouvoir haneus de l'Afrique du Sud ne savait plus comment tenir face à la pression de certains pays, le stratagème a été de faire croire aux Africains qu'ils ont gagné.

Qu'avons-nous gagné à la fin??? Une liberté de pacotille. Aujourd’hui l'Algérie qui a résisté se permet de refuser les prets du FMI qui fait la pluie et le beau temps en Afrique Sub-saharien.

Le sous-prefet Houphouet,LE VALET DE LA FRANCE   et le maitre colon De Gaulle
L’image contient peut-être : 1 personne, debout et costume

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 07, 17 1:11 pm     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        66
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Tout Homme Africain doit prendre conscience de ce discours de Peter Botha (ancien président de l'Afrique du sud du temps de l'apartheid)

EXTERMINER LES NOIRS PAR TOUT LES MOYENS!

''Mes Afrikaners blancs bien-aimés, je souhaite la grandeur à vos frères et sœurs au nom de notre sang tout entier. Au nom de notre précieux pays et en mon nom personnel, moi, Botha, président de la république d'Afrique du Sud, je profite
de cette occasion pour vous remercier et vous féliciter pour votre courage et votre détermination du fait que vous m'avez investi pour porter haut le destin des Afrikaners. Nous sommes en train de traverser des moments difficiles. J'ai donc décidé de vous assurer de mon dévouement et de ma solidarité envers vous aussi bien dans le feu que dans la tempête.

Nous vivons au milieu de grands sauvages, qui en veulent à notre sang, et qui nous haïssent et qui veulent nous arracher ce que nous avons acquis. Mais, n'oubliez pas que nous sommes un peuple solide et uni. [...] Ne me regardez pas simplement comme Botha, comme son nom l'indique, mais plutôt comme un véritable esprit vivant et une promesse pour vos frères et sœurs blancs. En vérité, en vérité,je vous le dis, voici une terre donnée par ''Dieu'' et pour laquelle nous devrons nous battre jusqu'à la dernière goutte de notre sang. [...] Nous ne pouvons
pas rester là, debout, à regarder ce que nous avons créé s'effriter et être démoli par ces barbares et paresseux "Kaffirs". Pretoria a été conçue et créée par les blancs et pour les blancs. Nous ne sommes pas obligés de prouver à quiconque, et encore moins aux Noirs, que nous sommes un peuple supérieur. Nous l'avons démontré aux Noirs mille et une fois. La République sud-africaine, telle que nous la
connaissons, n'a pas été créée par une pensée fantaisiste. Nous l'avons créée par notre intelligence et au prix de notre sueur et de notre sang. Le sang de nos pères s'est versé sur cette terre pour notre salut.

Nous avons dès lors la lourde responsabilité de sauvegarder notre patrimoine, notre histoire et notre fierté. Celui qui lutte pour sa survie et pour son droit n'a pas tort. Bien-aimés, vous êtes au courant, vous, de tout le non-sens propagé dans le monde entier à notre sujet. On nous a collé sur le dos tout ce qu'il y a de mauvais ; alors que nous ne sommes pas pires que d'autres. Pensez-y, mes honorables citoyens, le racisme dont ils parlent n'a pas commencé avec les Afrikaners blancs. Il a toujours été un fait dans cette vie. J'essaie simplement de vous prouver qu'il n'y a rien d'inhabituel que nous fassions et que les soi-
disant mondes civilisés n'aient fait ou qu'ils ne soient en train de faire. [...]

Nous sommes tout simplement un peuple honnête et qui a une philosophie claire sur la façon dont il veut vivre sa vie de peuple blanc. Nous n'affirmons pas, comme les autres blancs, que nous aimons les nègres. Le fait que les nègres
ressemblent aux êtres humains et agissent de même ne fait pas nécessairement d'eux des êtres très doués d'intelligence. Les crapauds ne sont pas des
porcs-épics et les lézards ne sont pas des crocodiles tout simplement parce qu'ils se ressemblent. Si Dieu avait voulu que nous soyons égaux aux nègres, il nous aurait créés uniformément avec la même couleur, avec la même intelligence.

Mais il nous a créés différents : BLANCS, NÈGRES, JAUNES.
Les dominateurs et les dominés. Intellectuellement, nous sommes supérieurs aux nègres, cela a été prouvé sans équivoque depuis plusieurs années. Je crois que l'Afrikaner est un homme honnête et une personne qui craint Dieu, et qui a démontré de manière pratique la vraie façon de vivre. Il ne s'engage pas dans l'hypocrisie de tous les autres qui prétendent aimer, en scandant l'atmosphère politique en substance, ou qui font croire au monde qu'ils sont meilleurs et qu'ils s'intéressent plus que nous à l'avenir de l'humanité. Pourtant, nous donnons aux
nègres des emplois et mille et une indemnités. De toute façon, il est réconfortant de savoir que, derrière ce scénario, l'Europe, l'Amérique, le Canada, l'Australie sont les uns et les autres avec nous en dépit de ce qu'ils disent.

 En ce qui concerne les relations diplomatiques, nous savons tous quel langage il faut utiliser et où nous devons l'utiliser. Pour justifier mon point de vue, je vous demande de me dire s'il y a un seul pays blanc qui n'ait pas investi ou qui n'a pas
d'intérêts en Afrique du Sud. Qui achète notre or???
Qui achète nos diamants ??? Qui fait du commerce avec nous ? Qui nous aide à développer l'arme nucléaire ??? La vraie raison est que nous sommes leur peuple et qu'ils sont notre peuple. C'est là un grand secret. La force de notre économie repose sur l'Amérique, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, etc. Et, j'ai sur ma liste un certain nombre d'etats nègres et pas des moindres !

Camarades Afrikaners, le désir de puissance n'a pas commencé avec nous. Il n'est
pas dans le destin d'un poussin de manger un épervier. Il est naturel que le poussin soit mangé par l'épervier. Mais ne sont-ils pas tous des oiseaux ??? La loi de la nature veut que le petit poisson soit mangé par le gros poisson.

Nous sommes dès lors intimement convaincus que le nègre est une matière première pour le blanc.

Ainsi, frères et sœurs, unissons ensemble nos efforts pour combattre le diable noir. J'exhorte tous les Afrikaners à mettre leur esprit de créativité au service de cette guerre. Dieu ne peut assurément pas se détourner de son peuple que nous sommes. Depuis toujours, chacun d'entre nous a pu constater, à la lumière de faits, que les nègres sont incapables de se diriger eux-mêmes!!! Donnez-leur des fusils, ils vont s'entre-tuer les uns les autres.

Ils sont tous des bons à rien, sauf quand il s'agit de faire du bruit, danser, épouser plusieurs femmes et se livrer à la débauche. Vous n'avez qu'a regarder autour de vous pour voir ce que les etats nègres indépendants ont réalisé jusqu'à présent.

Ne savons-nous pas ce qui arrive au Ghana, au Mozambique, au Soudan, en Ouganda, au Nigeria, en Égypte, pour ne citer que ceux-là. Rien d'autre que le chaos, le carnage, la corruption, la famine comme c'est le cas en Éthiopie. Acceptons donc que le nègre soit le symbole de la pauvreté, de l'infériorité
mentale, de la paresse et de l'incompétence émotionnelle
.

N'est-il pas plausible, dès lors, que le blanc a été créé pour commander le nègre. La nourriture, en tant que support du génocide que nous allons perpétrer à l'en-contre des noirs, devra être utilisée. Nous avons développé d'excellents poisons
qui tuent à petit feu (poisons à mettre dans la nourriture) et qui possèdent, en plus, la vertu de rendre les femmes stériles. Notre seule crainte est
qu'une telle arme ne tombe entre leurs mains puisqu'ils seront prêts à l'utiliser contre nous, si nous considérons ces innombrables nègres qui travaillent pour nous en tant que domestiques.

Quoi qu'il en soit, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour nous garantir que cette arme restera exclusivement entre nos mains. Par ailleurs, la plupart des noirs sont corruptibles par l'argent. Je dispose d'un fonds spécial pour exploiter cette situation. La vieille règle qui consiste à diviser pour mieux régner est encore valable aujourd'hui.

Nos experts devront travailler jour et nuit pour opposer le nègre à son frère nègre. Son sens inférieur de la morale doit être exploité intelligemment. Voici une
créature qui n'a aucune vision lointaine des choses. Nous nous devrons de le combattre avec des projets s'étendant dans une si longue durée qu'il ne puisse
même pas l'imaginer. Le nègre ne planifie jamais sa vie au-delà d'une année. Cette opportunité par exemple doit être exploitée.

Mon service spécial mène un travail contre la montre en vue d'une opération à long terme. J'adresse une requête spéciale aux mères afrikaners leur demandant de doubler les naissances. Il est nécessaire de déclencher un boom de naissances à
l'échelle industrielle, en créant des centres où nous employons et encourageons des jeunes hommes et des femmes blanches qui produisent des enfants pour la nation
.

Nous étudions aussi la possibilité des inséminations artificielles comme moyen pour faire augmenter notre population à travers des mères volontaires. Pour le moment, nous devons être vigilants pour nous assurer que les hommes noirs
sont séparés de leurs femmes, et imposer des pénalités aux femmes qui portent un enfant illégitime, on ne peut avoir un enfant qui n'est pas le sien. [...]

J'ai un comité qui travaille à la mise au point des meilleurs moyens pour dresser les nègres les uns contre les autres en encourageant les meurtres entre eux.

Les cas de meurtres entre nègres devront être légèrement punis afin de les encourager. Mes hommes de science ont découvert un moyen qui, en versant dans leur breuvage un produit approprié, permet d'obtenir un empoisonnement à petit feu et une stérilisation complète. En travaillant sur les boissons et leur manufacture, on pourrait ainsi réduire leur population. Notre combat pour l'unité
entraîne l'utilisation de jeunes filles blanches en vue de l'utilisation de ce poison qui tue à petit feu. Notre guerre ne consiste pas à utiliser la bombe atomique
pour détruire le nègre ; nous devons plutôt utiliser notre intelligence à cette fin, Il est plus efficace d'entreprendre l'opération personne par personne.

Comme on raconte qu'un noir meurt en allant au lit avec une blanche, nous avons là une opportunité unique. Nos mercenaires du sexe devront en sortant être accompagnées de combattants de l'apartheid camouflés pendant qu'elles feront tranquillement leurs opérations, en administrant le poison en question et en endommageant les grossesses de ces négresses auxquelles ils se seraient liés d'amitié.

Nous sommes en train de réformer l'escadrille des mercenaires du sexe en y introduisant des hommes blancs qui auront pour tâche de courtiser les femmes
noires vulnérables. Nous avons reçu des requêtes de prostituées d'Europe et d'Amérique qui sont désespérées et qui sont prêtes à être utilisées.

L'argent peut faire quelque chose pour vous et, comme nous en disposons, nous pouvons en faire meilleur usage. Pendant ce temps, bien-aimés citoyens blancs, ne prenez pas à cœur ce que le monde dira et n'ayez pas honte d'être appelés racistes.

Je ne suis pas le genre d'être appelé l'architecte et le roi de l'apartheid. Je ne deviendrai jamais un singe parce qu'une personne m'a appelé singe. Je serai toujours votre star lumineuse, Son Excellence Botha. Mon dernier appel est que les opérations dans les maternités devront être intensifiées. Nous ne
payons pas les responsables des services hospitaliers pour qu'ils aident les jeunes enfants noirs à venir dans ce monde, mais pour qu'ils les éliminent à la naissance. Si ce service travaillait efficacement une grande tâche serait achevée. Mon
gouvernement a mis de côté un fonds spécial afin que ce programme soit exécuté de façon sournoise dans les hôpitaux et cliniques.''

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 09, 17 6:17 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        67
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Le code noir

Le code noir est un ensemble de lois françaises réglant les rapports du ''maître blanc'' et de ses ''esclaves noirs''. Rétrospectivement, ces textes dans leur froideur juridique font ressortir toute l’horreur de la razzia occidentale et de l’esclavage des Africains.

Le préambule du code noir fait apparaître la notion d’esclave comme un fait, sans en donner ni l’origine, ni la légitimation. Il paraît que c’est absolument contraire au droit français, du coup plusieurs parlements refuseront d’enregistrer le texte.


Les dispositions du code

Il s’agit d’un code de bonne conduite du maître, et surtout de l’esclave, avec toute une liste des fautes et de leurs châtiments. L’esclavage est vu comme une nécessité économique. Pour tout planteur, un bon esclave est un esclave vivant, qui travaille dur et mange peu. Le code noir n’a qu’une finalité : le profit maximum et donc le minimum de troubles. C’est pour des raisons économiques qu’il encourage à baptiser les esclaves, à les instruire, à leur fournir une éducation et une sépulture catholique.

Dans les premiers articles du code, ses rédacteurs ont l’air de penser que les Africains sont des personnes humaines, dotées d’une âme et susceptibles de salut. Ah, ça fait plaisir!!! Mais leur interdire de pratiquer la foi protestante, est-ce du respect ??? L’article 44 permet d’en douter : ''les esclaves sont des meubles'', c’est à dire des biens qu’on peut vendre, acheter, donner selon le bon plaisir du propriétaire, pas d’état d’âme chez les planteurs occidentaux. Les familles, notamment, peuvent être séparées à tout moment.

Quelles familles, d’ailleurs ??? Les meubles n’ont pas de famille… Si le code accorde à l’esclave une personnalité juridique, c’est celle d’un mineur, plus restreinte encore que celle des enfants et des domestiques. Un enfant né de parents esclaves devient à son tour esclave. Le mariage des esclaves est impossible sans le consentement des maîtres. Le code précise : ''Si un esclave a épousé une femme libre, les enfants tant mâles que filles suivent la condition de leur mère.''

Ne nous réjouissons pas trop vite de ce qui peut apparaître comme une mesure humanitaire. L’économie n’est jamais loin. Le code noir ajoute : ''Si le père est libre et la mère esclave, les enfants seront esclaves pareillement''. La peine de mort sans jugement est prévue pour avoir frappé son maître, pour vol de cheval ou de vache, pour la troisième tentative d’évasion, ou pour réunion. On se doute que bien des abus ont dû être commis… dans les limites d’une saine gestion, bien sûr, bien sûr…

S’il est interdit de torturer les esclaves, le maître possède un pouvoir disciplinaire : ''Pourront seulement les maîtres, lorsqu’ils croiront que leurs esclaves l’auront mérité, les faire enchaîner et les faire battre de verges ou de cordes'', pour les peines plus graves, un jugement sera nécessaire. Ainsi, l’amputation d’une oreille ou d’un ''jarret'', le marquage au fer chaud de la fleur de lys ou même la mort pourront être prononcé par un magistrat et exécuté par un bourreau, non par le maître lui-même.

D’un autre côté, les condamnations des maîtres pour le meurtre ou la torture d’esclave seront très rares, comme on s’en doute. Si le texte oblige le maître à nourrir et à vêtir ses esclaves, il interdit aux esclaves de cultiver pour leur propre compte le moindre lopin de terre. Par ailleurs, si l’esclave a le droit de se plaindre, son témoignage n’est guère considéré. Il jouit d’une capacité juridique inférieure à celle d’un mineur. L’esclave africain etait moins libre qu’un serf du moyen age.

On se doute bien que les esclaves n’avaient pas la sécurité sociale. Ils se soignaient comme ils pouvaient et mourraient en grand nombre, d’épuisement ou de malnutrition. L’article 27 tente de fournir un minimum de protection à l’esclave, notamment en cas de vieillesse ou de maladie. Il semble que l’abandon pur et simple d’un esclave vieux ou malade soit toutefois resté la règle, sans aucune poursuite judiciaire, car une seule condamnation a été recensée. (source)

Les esclaves africains n’avaient pas le droit de porter des armes, sauf pour la chasse. À la première tentative de fuite, le nègre marron capturé avait les oreilles coupées et était marqué au fer rouge. La deuxième tentative aboutissait à couper le jarret. La troisième tentative était punie de mort par pendaison.

Le code noir est ''le texte juridique le plus monstrueux qu’aient produit les temps modernes''.  En tout cas, c’est l’implacable révélateur d’une société caucasienne dominatrice et haineuse (le racisme etant un euphemisme), qui en deux siècles, n’a pas tellement changé.

L’image contient peut-être : 1 personne

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 10, 17 7:03 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        68
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Afrique - Occident : Le Vaccin De La Stérilité

L'OMS : Le Vaccin Qui Stop La Fécondité Féminine Africaine!!!

Une campagne de stérilisation des femmes africaines à travers une opération de vaccination pilotée par l'organisation mondiale de la santé (OMS) et dont le financement viendrait du multimillionnaire et l'homme le plus riche du monde,l'Américain Bill Gates, et qui est soutenue par la coalition des dirigeants occidentaux sans enfants. Souvenez-vous des propos d'Emmanuel Macron,  qui en réalité est le porte-parole de ce massacre.

Ce vaccin de la mort dont l'utilisation a débuté au Kenya, a été testé positif par les médecins catholiques kenyans et sud-africains.

NB: Suivez la vidéo pour en savoir plus. On vous met ici la liste de ces dirigeants occidentaux sans enfants.

I N Q U I E T A N T : Incroyable, mais vrai

- Emmanuel Macron, le nouveau président français n’a pas d’enfants
- La chancelière allemande Angela Merkel n’a pas d’enfants
- Le premier ministre britannique Theresa may n’a pas d’enfants
- Le premier ministre italien Paolo Gentiloni n’a pas d’enfants
- Le premier ministre néerlandais Mark Rutte n’a pas d’enfants
- Le premier ministre suédois Stefan Löfven n’a pas d’enfants
- Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel n’a pas d’enfants
- Le premier ministre écossais Nicola Sturgeon n’a pas d’enfants
- Le président de la commission européenne Jean-Claude Juncker n’a pas d’enfants

L'avenir de l'Europe est confiée à des gens qui n'ont pas d'enfant et de surcroit francs-macons !Ils ont donc une vision à court terme. Ils se foutent completement de l'avenir des enfants africains. A la place des populations européennes, je serais drôlement inquiet d'une situation pareille.

Faisons passer le message, et mobilisation nous Peuple souverain d'Afrique pour dire non à cette mort subite de nos femmes et enfants.

Dans La Dignité, Nous Vaincrons!!!
DigneAfrique Renaissance

1


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 13, 17 9:41 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        69
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
De l'école coloniale des otages à l'école coloniale libre, comment les Africains ont mis leurs cerveaux à la libre disposition des autres par l'entremise du systeme educatif colonial.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 15, 17 4:39 am     Re:Une Afrique sans les Africains: voila le projet        70
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Le corps humain empaillé d’un guerrier africain exposé au musée en Europe tel un ''animal sauvage''

-Il était à la mode au 19ème pour les Européens de rassembler des animaux sauvages et de les exposer

-Deux marchands français sont allés plus loin dans le sordide, en ramenant le corps volé d’un africain afin de l’exposer au public.

''El Negro de Banyoles'' était le nom donné à un corps humain empaillé qui a été exposé au musée d’histoire naturelle Francesc Darder à Banyoles, en Espagne, entre 1916 et 1997.

Le corps a seulement été retiré après les manifestations des Africains lors des jeux olympique de Barcelone de 1992.

Ils ont même fait des cartes postales vendues 40 pesetas.

Carte postale du corps humain empaillé d’un africain du Botswana exposé au musée de Francesc. Darder à Banyoles.

Jules Verreaux, un marchand français, a été témoin de l’enterrement d’un guerrier Tswana en 1831. Dans la nuit,  son frère et lui creusent le tombeau pour voler la peau, le crâne et les os.A l’aide d’un fil de métal pour colonne vertébrale, des planches en bois comme des omoplates et empaillé de journaux, les frères Verreaux ont préparé et conservé les parties du corps volé.

Ensuite, ils ont expédie le corps à Paris, avec un lot d’animaux empaillés dans des caisses. En 1831, le corps du guerrier africain est exposé dans une salle d’exposition au n°3, rue saint Fiacre.

Le vol des frères Verreaux est acclamé par le journal ''Le constitutionnel'' qui doivent avoir été confronté à des dangers, « parmi des indigènes tout aussi sauvages qu’ils sont noirs ». Le corps exposé de « l’individu du peuple Bechuana » a attiré plus d’attention que les girafes, les hyènes ou les autruches.

Note éditeur : La déshumanisation de l’homme africain, qui se retrouve exposé dans un musée entouré d’animaux sauvages.

« Il est petit, a la peau noire, et sa tête est couverte de cheveux croustillés », a déclaré le journal.

Le « Bechuana » a été acheté par Francesc Darder pour ajouté à sa collection d’animaux empaillés qui plus tard devint le Darder Museum of Natural History à Banyoles.

En raison de la forte résistance du peuple catalan, qui voit en  «El Negro» un « trésor national », ce n’est qu’en mars 1997 que le corps a ete retire de la vue du public et mis en réserve pour être rapatrié. Une fois dans la capitale de Madrid, son corps empaillé a été dévêtu des accessoires non humain, tel que, ses yeux en verre. Cependant, en raison du traitement avec du cirage, sa peau s’est révélée dure et hargneuse et donc il a été décidé de le garder en Espagne. Ainsi, le cercueil, destiné au Botswana, ne contenait que le crâne et certains os des bras et des jambes.

Le corps a été rapatrié en Afrique et, est actuellement enterré à Gaborone, la capitale du Botswana.

On croit qu’il était Batlhaping, le peuple vivant autour de l’Afrique du Sud et du Botswana. Il était jeune de l’âge de 27 ans et mourut en 1830. Il représentait tous les Africains et est devenu le symbole de l’exploitation et de l’esclavage europeen des Africains.

« Ce n’était pas très approprié d’exposer un être humain de la race noire dans une ville occidentale et développée», a déclaré Pedro Bosch, le maire de Banyoles.

Note éditeur : Les propos du maire, sans commentaire. Mais cette acte en lui même est un un crime contre l’humanité commis à l’égard d’une population, un acte inhumain et, il devrait avoir des réparations pour une profanation d’une telle ampleur.

BLACK PEOPLE MAG


0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 16, 17 12:16 pm     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        71
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Plus de 300 Africains jetés à la mer au Yémen. Il faut arrêter le massacre!!!

Des êtres humains. Non des insectes. Non des bestioles. Des êtres humains. Ayant en eux, des âmes, du sang. Des Africains, des compatriotes du continent. On vient de l’apprendre ce samedi 12 août 2017. C’est triste!!! Plus de 300 d’entre eux. Ils sont jetés à la mer, a l’eau. Délibérément!!! Comme des choses inutiles. Comme des choses nuisibles. Où cela se passe-t-il ??? Au Yémen. Leur crime ??? Ils veulent joindre les côtes des pays occidentaux. Ils cherchent une vie meilleure. Ils rêvent du mieux-être. Ils veulent améliorer leur condition. Ce serait un crime. Surtout un crime de transiter par là. Au Yémen, plus de 300 Africains, des migrants. Encore des migrants!!! Plus de 300 ! Des enfants, des femmes, des jeunes, des moins jeunes. Plus de 300 jetés dans l’eau. Comme cela!!! Sans état d’âme!!!

 Je n’en crois pas mes oreilles!!! Cela dépasse mon entendement!!! Plus de 300 personnes. Une foule!!! Une foule qu’on jette à l’eau ! Plus de 300 personnes. Comme cela ! Comme s’il y avait guerre. Pourtant, rien!!! Rien à envier à une bombe atomique. Pourquoi alors tant de lutte contre la course à l’armement??? Pourquoi si la tuerie massive, le massacre des peuples, n’est plus le monopole des armes traditionnelles de destruction massive??? Voilà !!! On tue massivement.

Sans recourir à une arme à feu. Mais au moyen de l’océan. Le résultat n’est-il pas le même ??? 300 Africains!!! Des gens qu’on tue de la sorte!!! Comme des insectes, comme des moustiques ou des criquets. 300 êtres humains fuyant la misère chez eux. Des gens jetés sur la route de l’exile, chassés par la cruaute des pantins a la solde de l'oligarchie imperialiste. Ils rencontrent la mort en chemin. Et c’est fréquent. La méditerranée. Voilà le nouveau tombeau ouvert des âmes et des rêves africains. Mourir en pensant mieux vivre a l'occident qui semblerait pour beaucoup d'Africains etre l'eldorado. Ou en voulant simplement vivre. Plus de 300 personnes à la fois!!! Quand parlerait-on encore de génocide ??? Quand s’agirait-il de massacre capable de toucher la sensibilité des nations dites unies??? A quel degré d’horreur, le machin onu pourra-t-elle s’indigner et se révolter ???

300 Africains sont assassinés. Froidement. Ah, la haine!!! Ah, la cruauté!!! Ah, la méchanceté!!! Capables de tant d’horreurs??? Effacer aussi radicalement plus de 300 âmes du monde des vivants!!! Comme ça???

Inimaginable!!! Pourtant la réalité crève les yeux et le cœur. L' '' exploit'' vient d’être réalisé par le Yémen. Des passeurs yéménites. On laisse plus de 300 Africains mourir. Et on parle de sépulture!!! ''Il faut leur offrir une digne sépulture''. Comme si cela pouvait les ressusciter!!! Que reste-t-il pour crier au crime contre l’humanité??? Rien!!! Où est passée l’humanité de l’homme !

Que devient l’étincelle de l’âme divine, dotée d’Amour, de Tolérance et de Pardon ???


L’Afrique se meurt dans la mer. En direct!!! Mais que font les dirigeants occidentaux, qui se croient investis d’un mandat messianique???

Ils s’empêtrent plutôt dans des combats de chiffonniers. Coups de gueule ici. Eclats de voix là. Menaces là-bas. Surenchères là. Etc. Pendant ce temps, l’Afrique se dépeuple. Certainement à la grande satisfaction de ces dirigeants occidentaux reprochant au continent son fort taux de natalité. Faute de pouvoir convaincre les Africains de limiter leur nombre d’enfants par femme (planning familial obligé), faut-il leur appliquer autrement la soustraction par le moyen de l’océan ??? Du genre : Faites vos nombreux enfants, nous, nous les déverserons au fond des mers, de sorte qu’ils ne viendront pas nous envahir. Sinon, où est passée l’humanité de l’homme??? 300 êtres humains. 300 Africains qu’on jette à l’eau comme des dechets encombrants!!! Il est plus que temps d’arrêter le massacre. Il le faut. Maintenant!!!

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 17, 17 5:50 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        72
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Voici le travail du pantin tyran Paul Biya du Cameroun, a l'instar de son collegue DAO rebelle 1er volmentu installe a la tete de notre tres cher pays la Cote d'Ivoire par les predateurs occidentaux. Ces deux marionnettes de l'occident remplis d'egoisme et de complexe d'inferiorite vis a vis du leucoderme ne savent meme pas qu'ils sont entrain de contribuer aux projets de leurs maitres occidentaux qui visent l'extermination des Africains.

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 18, 17 6:06 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        73
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
LES DIX COUPS D'ÉTATS QUI ONT PLONGE L'AFRIQUE DANS UN CHAOS INEDIT

Burkina-Faso, 15 octobre 1987: l’espoir est assassiné avec Thomas Sankara. ''Malheur, à ceux qui bâillonnent le peuple!'', c’est sur cette sentence, terrible, que Thomas Sankara démissionne avec fracas, en 1982, de son poste de secrétaire d’Etat à l’information.

Les Burkinabè s'en souviendront. Tout comme ils se souviennent de la conduite héroïque du jeune officier lors de la courte et pathétique guerre qui opposa la Haute-Volta au Mali, en 1974.

Né en 1949, Thomas Isidore Noël Sankara etait un capitaine de l’armée voltaïque très en vue au début des années 80.

Sa conscience politique bien forgée, teintée de marxisme, lui permit d’exercer un leadership idéologique sur la nouvelle génération d’officiers. Lors du coup d’etat qui suivit de près sa démission, il fut désigné premier ministre. Mais l’homme etait incontrôlable. Déjà, il dérangeait les hauts lieux françafricains qui réclamaient sa tête. La nouvelle de sa mise aux arrêts en mai 1983 plongea Ouagadougou dans un climat quasi insurrectionnel.

Libéré par ses camarades menés par son ''bras droit'' et numéro deux, Blaise Compaoré, Sankara prit le pouvoir. La révolution démocratique et populaire fut proclamée. Quatre années durant, l’autosuffisance alimentaire, l’éducation, la santé et la promotion de la femme sont érigées en priorités, avec des résultats probants. Des initiatives audacieuses sont prises, quitte à verser parfois dans l’aventure politique. Volonté de renouveau: le pays est renomme Burkina-Faso, la ''patrie des hommes intègres''.

Mais le révolutionnaire se fit beaucoup d’ennemis. En visite officielle à Ouagadougou, en novembre 1986, le président français François Mitterrand a affronté verbalement Thomas Sankara. Du guide libyen, Mouammar Kadhafi, ancien parrain, Sankara refusa la tutelle, tout comme ce fut le cas de Félix Houphouët-Boigny, francafricain, sous-prefet de la France.

Au plan national, la chefferie traditionnelle et la bourgeoise sont frustrées par la réduction de leurs privilèges. Compaoré, le ''frère jumeau'', devenu adversaire, cachait à peine ses volontés putschistes.

Dans l’après-midi du 15 octobre 1987, ses hommes investissent l’état-major du conseil national de la révolution, où Thomas Sankara etait en réunion. Entendant les tirs, Sankara rassura ses camarades apeurés: ''Restez-là, c'est moi qu'ils veulent!''.

Les mains en l’air, le capitaine sortit. Il fut aussitôt criblé de balles. Son corps, enterré à la hâte, avec ceux de ses 12 compagnons d’infortune, fut honoré par une foule de courageux. Le nouveau régime démantèla la révolution. Partout sur le continent, la jeunesse inspirée par le modèle s’indigna, jusqu'au Cameroun, la rue pleura. Momentanément, une partie de l'Afrique veaint de perdre espoir.

Malick OUuedraogo

Jeune-Afrique avait été interdit en Côte d'Ivoire apres l'assassinat du digne fils d'Afrique, car on y expliquait l'implication du sous-prefet Houphouet qui fut le pantin le plus dangereux de la France, le bras seculier des dirigeants francais dans les coups-d'etats et les guerres de toutes sortes en Afrique.
Image may contain: 1 person, closeup

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Aoû 19, 17 10:51 am     Re: Une Afrique sans les Africains: voila le projet        74
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3270
WebZone:
Patrie:
 717
Les accords de partenariat d’échange et leur conséquence sur la santé des Africains.

On ne le dira jamais assez l’occident aime jouer avec les mots lorsque le franc des colonies française d’Afrique (F CFA) devint le franc de la communauté francophone d’Afrique, les observateurs avertis avaient compris qu’en fait rien n’avait changé. Aujourd’hui, avec les APE (accords de partenariat d'echanges), on peut raisonnablement dire qu’il n’y aura pas d’échange entre l’Afrique et l’Europe mais une invasion de produits européens sur le continent. Vu sous ce prisme, la définition appropriée du sigle APE serait accords du profit de l’Europe, car l’économie Africaine ne manufacture pas des produits qui respectent les normes occidentales pour que ces derniers soient écoulés à part égale sur le sol européen.

Les spécialistes en matière économique ont taxé ces accords de traités inégaux avec raison, et aujourd’hui, au-delà du caractère impérialiste de ces accords qui font penser à la guerre de l’opium entre la Chine et l’Angleterre au 19e siècle avec le traité de Nankin; Il est temps de s’intéresser aux conséquences directes sur la santé des populations Africaines qui consommeront ces produits.

En Afrique, il n’existe pas d’agence régulant les normes alimentaires dans les produits destinés à la consommation, aussi tous les produits pour peu qu’ils aient été fabriqués en Europe ou ailleurs seront déversés sur le marché Africain, sans contrôle préalable, et les producteurs européens dans leur couardise à compresser les coûts de production s’empresseront de produire et d’écouler des produit de qualité moindre sur les marchés africains, des produits que normalement, ils ne pourraient vendre en Europe, seront acheminés vers l’Afrique.

Le manque de personnel qualifié et la corruption permettra à ce que des produits contenant des substances cancérigènes ou autres, trouveront preneurs sur le marché africain. Les Africains peuvent s’attendre au pire avec les tactiques de dumping que cet accord apportera. En économie, le "dumping" est la prédation des prix, en particulier dans le contexte du commerce international. Elle se produit lorsque les fabricants exportent un produit dans un autre pays à un prix soit inférieur au prix pratiqué dans son marché intérieur ou en dessous de son coût de production.

Le but de cet acte est d’augmenter les parts de marché de ceux qui pratiquent cette tactique sur un marché étranger ou pour chasser la concurrence, la conséquence directe du dumping sera la mise à mort des tissus économiques nationaux des pays africains; et la misère qui va suivre va tuer des gens qui n’auront plus les moyens de prendre soin de leur santé.

En dehors du choc des cultures, il n’est pas pessimiste de dire que le choc dans les habitudes alimentaires de la population africaine, pourra conduire au génocide, car ces produits amèneront avec eux de nouveaux fléaux contre la santé publique des citoyens africains, des fléaux auxquelles le continent n’aura pas les moyens de faire face.

Il n’est un secret pour personne que les maladies opportunistes comme les cancers, les diabètes, les insuffisances rénales, les hypertensions, les attaques cardiovasculaires sont intimement liées au mode alimentaire des populations occidentales, qui elles au moins disposent de structures conséquentes dans le traitement de ces endémies.

Dans une Afrique très peu outillées pour faire face à une explosion de ces endémies dans les années qui viennent les APE (accords de partenariat economique) sont une boite de pandore qui va à son tour amener son lot de mort, de misère et de désolation.

Le dépeuplement de l’Afrique évoqué sur cet angle n’est pas une vue de l’esprit.

Tandis que les populations africaines ont toujours mangé ce que les occidentaux aujourd’hui appellent bio, ou aliments produits à l’état naturel, sans pesticides ni modifications génétiques, un luxe que ne peut se payer que les plus nantis des citoyens occidentaux, qui trouvent par là le moyen idoine de prolonger leur vie avec une bonne hygiène alimentaire. L’imposition aux Africains des modes alimentaires occidentaux qui ont fait la richesse de l’industrie pharmaceutique qui curieusement était à la base de la création des additifs, suppléments, alimentaires chimiques, et organisme génétiquement modifiés, pour après se faire payer pour soigner les malades qu'elle avait aidée à mettre en place, n’aura pour but que de contrôler la population africaine.

Les observateurs avertis savent que certains produits génétiquement modifiés comme le maïs OGM produit par Monsanto, il y a quelques années sont capables de stériliser la population mâle, en affaiblissant leur nombre de spermatozoïdes.

Depuis toujours, le nombre sans cesse croissant de la population africaine fait craindre aux chancelleries occidentales de nouvelles difficultés dans leur dessein d’accaparement des ressources africaines.

Aussi, le 10 décembre 1974,l’administration de Richard Nixon publia un memo de 250 pages du conseil national de sécurité américain intitulé “National Security Mémorandum South 200 : Implications of Worldwide population Growth for U.S. Security and Overseas Interest.''

L’administration de Richard Nixon trouvait que la croissance de la population des pays d’Afrique menaçait les intérêts économiques américain dans l’exploitation des richesses minières, et qu’il fallait trouver une solution. les guerres, les planning familiaux et les campagnes de vaccination financés par l’USAID furent mis sur pieds bizarrement à la même époque.

Un paradoxe pour les profanes qui ne comprennent pas comment marche le camouflage du mal par les bonnes action apparentes. D’un côté, on craint la croissance de la population africaine et d’un autre on engage des sommes importantes dans des campagnes de vaccination pour lutter contre la mortalité infantile. Le même paradoxe est visible dans les actions des eugénistes comme Bill Gates qui évoque la raréfaction des ressources pour les habitants du continent et urge à une réduction drastique de la population, tout en menant des campagnes de vaccination qui devraient plutôt prolonger la vie des habitants du continent, au vue de cela, il est normal de penser que les campagnes de vaccination sont en fait des campagnes de stérilisation.

Les occidentaux qui sont tant inspirés à demander une réduction de la population pour manque de ressources, refusent simplement de dire que l’Afrique a assez de ressources pour être auto-suffisante, et que ce n’est que le pillage qu’elle subit qui rendrait critique la situation de croissance de la population, en aggravant la misère et les révoltes contre le système qui les spolie, des révoltes qui mettront sur pied plus de guerres d'instabilité et de morts . Il n’est pas anodin que la ratification des accords de partenariat d’échange fut la condition à remplir pour certains présidents africains comme celui du Cameroun pour participer au sommet Afrique-Etats-Unis l’été dernier, l’union européenne qui est l’anti chambre des Etats Unis travaille dans la réalisation d’un nouvel ordre mondial présidé par les Etats-Unis. Une globalisation dans laquelle l’Africain n’est pas le bienvenu, sinon ses ressources.

Hubert Marlin

Journaliste ecrivain

0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5      [Montrez toutes les pages]  
Page 5 sur 5  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster