Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Assi Fulgence (55) Yafohi  Soro vit sur le dos des c...(11) Tchacoto  Le Guide Lybien avait tou...(0) EburDeDieu  La republique bananiere s...(31) Yafohi
 Insecurite galopante sous...(138) Eve  ADO le mythomane dans ses...(282) Eburneenne  La forfaiture dramanienne...(264) Eburneenne  Une Afrique sans les Afri...(93) Eburneenne
 Lundi 25 septembre 2017 à...(4) Djipa  Une Bande De Nullards (15) EburDeDieu  Pour suivre le proces de ...(305) Eburneenne  La predation occidentale ...(50) Eburneenne
 Les Gon, une plaie en Cot...(1) Tchacoto  L'Afrique n'est pas pauvr...(37) Eburneenne  Bedie et le pdci sont pir...(43) Eburneenne  Kémi Séba et le Franc des...(10) PASquare
 Des mossi reclament 1 mil...(1) Tchacoto  La cruaute africaine (11) Eburneenne  Oh honte a la France, pay...(95) Eburneenne  ..... Les 210 derniers topics .......

Special:  Le Coup d'Etat     La FranceAfrique        On Dit Quoi?              Videos de la Crise       Audience CPI 2013

abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre) » L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier  
Poster un nouveau sujet Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant 
L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier
Juil 11, 17 12:06 pm     L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier        0
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1914
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 376

Le sieur Franklin Nyamsi voulant faire taire les critiques à
son égard sur son soutien à la rébellion qui endeuille encore aujourd’hui la
Côte d’Ivoire a cru bon de pondre le texte en dessous. Alors  qu’à la lecture on voit que la stratégie de
Monsieur est de mettre en avant ses diplômes et ses activités d’enseignant au
supérieur dans l’objectif de créer un complexe d’infériorité chez ses
contradicteurs. Mais je trouve qu’il est passé totalement à côté de la plaque.



Je voudrais dire ici que cette stratégie de mettre en avant
dès l’entame des échanges ses diplômes et qualification dans le genre « tu
sais qui je suis ? » est la marque des escrocs. Les diplômes ne témoignent
pas de la moralité. Que voulez-vous qu’on fasse d’un diplômé assassin ou
violeur ? Car le sieur Nyamsi en un. L’argumentaire de l’escroc montre
bien que l’école avec ses diplômes ne confère pas l’intelligence. Des idiots
diplômés c’est des choses  communes car on
n’a pas besoin de chercher longtemps pour en avoir devant soi. Et c’est sous ce
profil que se révèle à nous le mercenaire diplômé.



Soro guillaume est un assassin. Le mossi Ado est un assassin.
Quelle est cette litanie nauséeuse que voudrait nous servir ce bandit de grand
chemin à col blanc qu’est Nyamsi Franklin ?



MF



 



http://www.civox.net/Que-fait-Franklin-Nyamsi-un-natif-du-Cameroun-dans-la-reconciliation-des-Ivoiriens_a8846.html



Que fait Franklin Nyamsi, un natif du Cameroun, dans la
réconciliation des Ivoiriens ?



Samedi 8 Juillet 2017 - 01:58



La réponse de Franklin Nyamsi



          Voici une
question assez récurrente dont on me rebat les oreilles depuis des lustres dans
les réseaux sociaux et dans la presse africaine. Une question redondante, qui
me vient principalement des partisans les plus radicaux de l’ancien Président
ivoirien, Laurent Gbagbo, qu’ils soient eux-mêmes Ivoiriens, non-Ivoiriens, ou
par ailleurs citoyens adoptifs de pays occidentaux comme moi-même. Je voudrais
une bonne fois pour toutes répondre à cette question, de telle sorte que le
présent texte fasse foi et référence en la matière, chaque fois que la question
sera posée. IL suffira alors à mes contempteurs de s’attaquer aux arguments de
la présente tribune comme  à mes
défenseurs de s’y référer objectivement pour, je l’espère,  pulvériser la vulgate haineuse et notoirement
xénophobe que je vais à présent déconstruire.



Argument cosmopolitique : le droit d ’ingérence intellectuel



          La Côte
d’Ivoire est dans le monde, partie totale de l’humanité. Or J’appartiens à
cette espèce humaine et en particulier, mon métier est de produire des
concepts, de penser justement le monde. Je suis professeur agrégé et docteur en
philosophie. J’étudie, j’enseigne, j’écris des livres, je défends des causes et
j’assume même des polémiques quand elles me paraissent nécessaires. Or tout
intellectuel qui se respecte fera sienne la maxime suivante de Térence : « Rien
de ce qui est humain ne m’est étranger ». Par définition, celui dont le métier
est de penser n’a pas de sujet tabou. IL parle quand il estime avoir quelque
chose à dire. Mieux encore, en raison de l’exigence de libre-pensée,
l’intellectuel doit par définition se mêler de ce qui ne le regarde pas. Telle
est la belle tradition que l’Affaire Dreyfus avec le fameux « J’accuse de Zola
», à la fin du 19ème siècle, tout comme le procès athénien du philosophe
Socrate, dans l’antiquité grecque, nous ont transmise.  Nous autres, intellectuels, sommes en fait
des citoyens du monde. Et on ne s’étonnera pas de me lire sur le Cameroun, la
Côte d’Ivoire, la France, l’Europe, l’Amérique, l’antiquité, la modernité, le
ciel, la planète Mars, etc. Je n’ai de frontières intellectuelles que l’infini
des objets possibles de la pensée…



Argument juridique : l’appartenance citoyenne à la Côte
d’Ivoire



J’ai vécu pendant cinq années sans interruption en Côte
d’Ivoire. J’ai sillonné et je sillonne ce pays dans tous les sens depuis plus
de vingt ans. J’ai étudié à l’Université de Cocody-Abidjan. J’ai enseigné
pendant mes cinq premières années ivoiriennes (1995-2000) entre Abidjan et
Sikensi. Pendant ces années, j’ai fait la connaissance d’une citoyenne native
de Côte d’Ivoire, Laetitia Anin, que j’ai épousée coutumièrement en mars 1999
et officiellement le 6 mai 1999 à la Mairie d’Abobo, à Abidjan en Côte
d’Ivoire, comme en témoignent les registres d’état civil de cette commune, que
les sceptiques peuvent toujours aller consulter. Or, en vertu de la loi
ivoirienne, l’étranger qui a épousé une ivoirienne, devient de fait citoyen
ivoirien au bout de 3 années de consommation dudit mariage. J’ai donc, de fait,
la citoyenneté ivoirienne, conformément au droit ivoirien, puisque je suis
marié depuis 18 ans à une citoyenne native de Côte d’Ivoire.  Avec nos trois enfants, nés en Côte d’Ivoire
puis en France, nous formons de fait une famille cosmopolitique, avec trois
ancrages citoyens : le Cameroun, mon pays natal ; la Côte d’Ivoire, pays natal
de mon épouse et de mon fils aîné ; la France, ma seconde patrie adoptive,
après la Côte d’Ivoire, par ailleurs patrie native de mon épouse, car elle est
de mère franco-ivoirienne, cette France dont qui est la terre natale de mes
deux enfants cadets.



          La loi
ivoirienne interdit donc à quiconque de me traiter en étranger en Côte
d’Ivoire. Et j’ai parfaitement le droit de poursuivre pour diffamation les
contrevenants à ce droit. Avis aux ivoiritaires obsessionnels de tous les bords
politiques! Car j'ai parfois la désagréable surprise de constater que certains
de ceux qui ont le plus souffert de l'exclusion ivoiritaire n'hésitent pas,
maintenant qu'ils en sont à l'abri, à l'utiliser contre de nouveaux
boucs-émissaires. C'est alors l'hôpital qui se fout de la charité...



Argument idéologique : mon engagement panafricaniste avec
Guillaume Soro



          Ceux qui me
considèrent comme un intrus se mêlant des affaires ivoiriennes, ces partisans
extrémistes de Laurent Gbagbo vivent bien souvent dans les pays européens. Se
rendent-ils compte qu’on ne peut pas, sans être frappé de folie, être xénophobe
alors qu’on s’est réfugié soi-même dans un pays étranger ? Si l’étranger est
mauvais en soi, que foutent-ils dans le pays des autres ? Pourquoi vivent-ils
des allocations françaises pour réfugiés, des aides de la CAF, et consorts, si
l’étranger est le diable par essence ?  
Se rendent-ils compte que le très panafricaniste Laurent Gbagbo se fait
défendre pour une affaire ivoirienne par Maître Altit, un citoyen français au
moment même où ils m’interdisent, moi originaire du Cameroun, de me mêler des
affaires ivoiriennes alors même que je suis aussi citoyen de droit ivoirien
?  Les extrémistes xénophobes de la
diaspora se rendent-ils compte qu’ils ont acquis les nationalités européennes
et américaines, que leurs enfants afro-occidentaux qui naissent en Occident
héritent de droits citoyens conquis de haute lutte par les révolutionnaires et
réformistes occidentaux de tous les siècles passés ? Mieux encore, peut-on
prétendre que Laurent Gbagbo est un leader panafricaniste et s’attaquer à
Franklin Nyamsi au motif qu’il ne serait pas d’origine ivoirienne, quand on
sait que les frontières qui fondent les nationalités africaines ont été
décrétées par la barbarie du colonialisme occidental ?



          Ceux qui
jactent à outrance contre mon engagement ivoirien devraient méditer sur le
véritable panafricanisme que je partage avec le Chef du parlement ivoirien, le
Président Guillaume Soro.  Pour nous, le
panafricanisme n’est pas une revendication de façade. C’est une manière d’être
africain en ce monde multipolaire. Le Camarade Bogota, des années 90 où j’ai
fait sa connaissance jusqu’à ce jour, s’est révélé comme un panafricaniste dans
l’âme, non pas de posture ou d’opportunité. Il a toujours œuvré, dans la
proximité de sa vie quotidienne, dans la diversité de son cabinet de travail,
de ses amitiés et de ses loyautés solides, pour une Grande Côte d’Ivoire
exemplairement panafricaine. J’ai aujourd’hui le bonheur d’être le Conseiller
Spécial de cet homme d’Etat exceptionnel, leader de ma génération africaine. Et
nous cheminons courageusement pour la grandeur ivoirienne. Ouverte sur le monde
et confiante en ses valeurs d’humanisme et de fraternité vraies envers tous les
êtres humains. Guillaume Soro et moi pratiquons l’idéal d’une Afrique intégrée,
solidaire, capable de faire face aux défis planétaires avec efficacité et
vision proactive. Une Afrique qui donne chair, pragmatiquement, aux rêves de
tous les grands penseurs panafricanistes des siècles précédents, des Du
Bois  et des Nkrumah à Mandela…



         Oui, en un
mot, en me mêlant d’œuvrer à la réconciliation des Ivoiriens, je sers
l’humanité, je sers l’Afrique, je sers la Côte d’Ivoire, je sers ma famille, et
j’honore la chance que La Vie, dans sa majestueuse Toute-Puissance, m’a offerte
d’être le fils divin de la Terre, Nyam-Si, qui veut dire, en langue bantoue,
Dieu Terrien. J’ai donc dit. 

1


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
Juil 12, 17 9:02 am     Re: L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier        1
Son Excellence
Eburneenne 3


Inscrit le: 09 Aoû 2016
Messages: 3511
WebZone:
Patrie:
 761
POURQUOI SORO LE CRIMINEL NE PEUT RECONCILIER LES IVOIRIENS???

On a de tout temps expliqué aux personnes sensees, les préalables d'une réconciliation vraie.Ce sont entre autre la libération de tous les otages Ivoiriens du regime autocrate des paracgutes de la communaute criminelle occidentale, le retour de tous les exilés avec à la clé une assurance de ne pas être harcelés et jetés en prison par le tyran burkinabe DAO rebelle 1er volmentu.Or, pour que ce soit effectif, il faut que ce soit lui qui a emprisonné qui libère. Dans le cas d'espèce le geôlier c'est le loubard Hamed Bakayoko.

Aussi, comment Soro le criminel qui est en froid avec ce groupe d'assassins peut-il peser de son poids sur la libération des otages Ivoirien ???

Non, ce sont les dirigeants francais au travers de leurs marionnettes installees a la tete de la Cote d'Ivoire qui detiennent nos compatriotes dans les goulags.

Nous nous retrouvons donc dans un jeu trouble que certains supposés pro-Gbagbo cooptés pour la circonstance ne maîtrisent pas.
Et Soro le rebelle endurci le sait.

C'est pourquoi au lieu du digne peuple de Cote d'Ivoire, Soro le rebelle endurci et son griot Franklin Nyamsi préfèrent faire de l'habillage avec des feuilles mortes pour donner un sens à son jeu de dame,qui pensent-ils pourra aider le criminel Soro à étoffer son effectif pour affronter le parti terroriste RDR
.

NON, LES CLÉS D'UNE RÉCONCILIATION VRAIE SONT PLUTÔT ENTRE LES MAINS DE DIGNE PEUPLE DE COTE D'IVOIRE, LE RESTE N'EST QUE VERBIAGE.

Tirbuce Koffi la girouette politique, la rebelle Affoussiatou Bamba Lamine, le criminel Soro, l'ancien conseiller du President Gbagbo, Allegre Toussaint et le griot Franklin Niamsi dans leur comedie de ventriciens.


0


Les Ivoiriens et partant les Africains doivent se debarasser du m'a-tu vuisme. Nous nous sommes assez amuses. Ca suffit, reveillons-nous!
Revenir en haut
Répondre au sujet
Juil 12, 17 11:37 pm     Re:L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier        2
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1914
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 376
Quand on regarde la photo de famille dans le post d’Eburnenne 3, on constate que la France a un problème avec la Côte d’Ivoire. Elle ne sait plus avec qui composer pour avoir la main mise sur notre pays. Elle a assassiné les ivoiriens pour placer un étranger à la tête du pays pensant réussir son coup. Subitement elle se rend compte que ce n’est pas allé quelque part et le temps est proche où les ivoiriens reprendront leur pays.
Regardez bien la photo et faites une deskription des figurants. Dès lors vous vous apercevez la France a un vraiment un grain de sable dans le soulier en Côte d’Ivoire.

La France s’appuie, sur bédié pour faire son coup. Avec bédié le mossi a été placé au sommet de l’Etat. Avec ce même bédié, elle va placer le petit gros.
MF

0


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
Juil 13, 17 8:38 pm     Re:L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier        3
Son Excellence
Martin Féral


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 1914
WebZone: Ivory Coast
Patrie:
 376
La machine française de l’intox est à fond dans la désinformation. Ainsi c’est l’assassin soro qui est la coqueluche des ivoiriens désormais. Du n’importe quoi.
Lisez
MF

http://www.civox.net/Cote-d-Ivoire-le-President-Ouattara-n-aurait-plus-la-tete-a-gouverner-Deux-conteneurs-ont-quitte-la-residence-de_a8858.html

Côte d’Ivoire : le Président Ouattara n’aurait plus la tête à gouverner . Deux conteneurs ont quitté la résidence de Ouattara.
CIVOX.NET
Jeudi 13 Juillet 2017 - 08:19
inPartager

De nombreux témoins rapportent que le Président de la République de Côte d’Ivoire, Monsieur Alassane Ouattara manifeste du vague à l’âme et que son moral n’est en ce moment pas favorable à gérer les affaires. Deux conteneurs ayant récemment quitté la présidence provoquent des interrogations au sommet de l’État.
Le Président Ouattara reçoit de moins en moins ses collaborateurs
De nombreuses demandes d’audiences de proches collaborateurs n’ont pas de suites favorables. Le Président désigne le Premier Ministre pour régler les détails de la Présidence. Il ne serait plus très impliqué dans la gestion du pouvoir, alors que ces récents déplacements à l’extérieur du pays et ses réceptions de personnalités du monde islamique montrent le contraire.
D’après des sources proches de la présidence, il ne lirait que rarement les dossiers ou notes transmis et manifeste un enthousiasme particulièrement modéré à l’exercice de ses fonctions.
Deux conteneurs ont quitté la Résidence !!
Que pouvaient bien contenir les deux conteneurs qui ont quitté la résidence du Président, la semaine dernière ? De vieux souvenirs sans doute !
Entre le front social qui devrait se réactiver dès le début des Jeux de la francophonie et les problèmes économiques récurrents et de trésorerie, le problème des cours des matières premières, plus l’aimable pression que ne manque pas d’impulser Soro Guillaume, on peut comprendre que l’état d’esprit n’est pas très joyeux. Jusqu’où ira cette chute de moral ?? Ouattara va-t-il lancer Duncan en responsabilité pour expédier les affaires et s’offrir un repos mérité de ces longues dernières années de batailles pour s’associer sur le trône ?
Un sondage à détruire le moral du PR
À la question d’un journaliste lui demandant qui pourrait lui succéder, le Président a répondu « le meilleur d’entre tous » – Mais qui pourrait bien être ce meilleur ? En octobre et novembre 2016, un sondage a été commandé par le Président pour essayer d’y voir plus clair ; il ne suffit pas de vouloir encore faut-il pouvoir.
Dans le courant de décembre 2016 le Président a eu entre les mains le résultat de deux sondages, l’un réalisé par une société française IPSOS, l’autre par une société marocaine W. Adviser assistée par Voodoo Communication. Le premier sondage crédite Soro de 31% chez les pros Gbagbo, le second sondage le crédite, dans ce même contexte de 38% – la deuxième personnalité étant Yasmina Ouégnin et Hamed Bakayoko à égalité.
À noter que chez les gbagboïstes, Amadou Gon plafonne entre 2 et 3% …. Chez les militants du PDCI, Soro s’impose avec 25% – Hamed Bakayoko est à 20% et Amadou Gon plafonne à 9% … – Chez les militants du RDR Soro atteint 57%, tandis qu’Hamed Bakayoko est à 29% et Amadou Gon à 18% … – En cas de duel Ouattara – Soro lors d’une élection présidentielle, Soro l’emporterait avec 38% contre 28% pour le Président sortant.
Ces sondages changent les plans à la présidence
Dans l’hypothèse d’un duel entre Amadou Gon et Soro, ce dernier l’emporterait haut la main atteignant entre 44 et 47% au premier tour. Si le PDCI présentait un candidat, il serait crédité de 21%. Si Abdourame Sangaré était le candidat du FPI, il obtiendrait 19% et le PDCI 21% – Dans cette hypothèse, Soro obtiendrait 29% et le Président sortant 25%.
Dans tous les cas de figure, Soro serait en tête au premier tour. Ce sondage a également établi un classement des opinions favorables concernant diverses personnalités / En tête : Soro avec 57%, suivi de : Dominique Ouattara 46% – Hamed Bakayoko 30% – Alassane Ouattara 28% – Henri Konan Bédié 26% – Mabri Toikeuse 22% – Kablan Duncan 19% – Amadou Gon 11%
Que faire pour remonter la pente ?
À la lecture des scores impressionnants de son ami de toujours, le très fidèle Amadou Gon, on peut comprendre que le moral ne soit pas au zénith. Le Président qui rêvait de passer le flambeau à son meilleur commis sera dans l’obligation de revoir sa copie. Il eut été pratique que son ami efface quelques traces d’une gestion parfois « enrichissante »; il devra changer son fusil d’épaule ! On n’ose imaginer que le futur PR ait l’idée de faire réaliser un audit de l’ensemble des comptes de l’État pour s’assurer de la bonne tenue de la comptabilité publique ! Des surprises devraient agiter les divers acteurs qui ont eu l’occasion de déraper.
Que faire pour endiguer cette dangereuse pente glissante ! Changer encore de gouvernement ? Remettre encore quelques Sénoufos de plus pour amplifier le clanisme qui amuse toute la communauté internationale ? Rappeler un ministre intègre (si si il y en a eu un !!) qui s’est fait jeter comme un kleenex après que tous les acteurs concernés aient applaudi son action aux Eaux et forêts ? Tenter d’aller dans le sens de la bonne gouvernance ? Tenter de réduire ce mélange harmonieux de corruption et d’enrichissement personnel ?
On souhaite du courage à ceux dont le moral est en berne.

0


Quand on te qualifie de bon, ce n’est pas parce qu’on ne voit pas tes fautes. On ferme simplement les yeux pour t’aider à grimper
Revenir en haut
Répondre au sujet
Juil 14, 17 4:43 am     Re: L’escroc de Franklin Nyamsi veut nous mystifier        4
Son Excellence
Observateur-Africain


Inscrit le: 30 Avr 2013
Messages: 1378
WebZone:
Patrie:
 596
Reponse à Son Excellence Martin Féral:
 
Citation:
Le sieur Franklin Nyamsi voulant faire taire les critiques à
son égard sur son soutien à la rébellion qui endeuille encore aujourd’hui la
Côte d’Ivoire a cru bon de pondre le texte en dessous. Alors qu’à la lecture on voit que la stratégie de
Monsieur est de mettre en avant ses diplômes et ses activités d’enseignant au
supérieur dans l’objectif de créer un complexe d’infériorité chez ses
contradicteurs.
Mais je trouve qu’il est passé totalement à côté de la plaque.


Bien vu !!
le sieur Nyamsi se dit philosophe. Or le philosophe est une personne qui éveille le sens de la sagesse chez les autres. Cet individu est un produit des dérives du nouvel ordre mondial, où des prétendus philosophes médiatisés sont prisonniers de la recherche du gain matériel par tous les moyens. BHL est le plus célèbre et le plus actif sur le plan médiatique...

0


"La crise ivoirienne nous aura appris que la ligne droite n'est pas le plus court chemin pour aller d'un point A à un point B..."
Propos d'un patriote.
Revenir en haut
Répondre au sujet
 Poster un nouveau sujet    
Page 1 sur 1  
  abidjantalk.com Index du Forum » Discussion Generale (Actualité. L'arbre à Palabre)

Surfer le site en Ecoutant
Discussion a la Radio
Cliquez ici
pour nous rejoindre sur
Talk AbidjantalkRadio
Google
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster