Connectez-vous !! 

 Le dico d'Abidjantalk   |  Selections d'Abidjantalk   |  Les Ethnies   | AbidjanTalk RSS  | Armée française dehors  | Gbagbo à la Haye
 Viaduc (5) Eve  ADO le mythomane dans ses...(305) Eburneenne  Le paradoxe negre (53) Eburneenne  Peaux Noire, Cheveux Crép...(44) Beauté Nubi
 Au Webmaster (49) webmaster  La forfaiture dramanienne...(442) Eburneenne  L'heure H est arrivée (37) Eburneenne  Le français n'est pas une...(2) Beauté Nubi
 Soro et son destin (13) sam kehi,le  Oh honte a la France, pay...(137) Eburneenne  L'Afrique n'est pas pauvr...(63) Eburneenne  Ne les oublions surtout p...(171) Eburneenne
 Insecurite galopante sous...(233) Eburneenne  La predation occidentale ...(95) Eburneenne  Nos croyances combattues ...(23) webmaster  Il faut des milliers de R...(11) Eburneenne
 Pour suivre le proces de ...(1090) Eburneenne  Spiritualité Africaine, N...(118) Hwenusu  Question de generations? (0) sam kehi,le  ..... Les 210 derniers topics .......


Les Selections d'Abidjantalk
(Lire votre Selection ici ou sur le Forum)
1 - Le Conseil Constitutionnelle tranche   ...Debats
2 - Le regard d’un journal burkinabé   ...Debats
3 - Alassane Ouattara a t-il été Burkinabè ?  
4 - La FranceAfrique  
5 - Le scandale de Thiaroye  
6 - Le dossier Alassane Dramane Ouattara  
7 - Temoignages de rebelles Ivoiriens  
8 - Togo fer de lance de l’effroyable guerre de coup d’état   ...Debats
9 - Qui se fie à la France fait le sacrifice de sa vie   ...Debats
10 - Jean-Paul Ney, un journaliste?   ...Debats
11 - Les vérités que cache SORO  
12 - Des révélations sur un complot islamiste  
13 - Koulibaly a Sarkozy: “Vous n'avez encore rien compris”  ...Debats

14 - L’ancien ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU incendie la France et l’ONU   ...Debats
15 - Quel souvenir nous restera-t-il de la France?  ...Debats
16 - Le professeur Okou Légré: “Il faut décoloniser la France”   ...Debats
17 - Discours du President Gbagbo a Abuja   ...Debats
18 - Pourquoi la Côte d’ivoire de Laurent GBAGBO est dans l’oeil du cyclone France   ...Debats
19 - Chirac veut créer une vacance à la tête de l’Etat Ivoirien   ...Debats
20 - Quelque chose de pourri dans la Chiraquie   ...Debats
21 - Michel Galy - Que faisons nous en CI?   ...Debats
22 - Un énorme trafic de cacao éclabousse le RDR   ...Debats
23 - Ivoire nue- Chroniques d’une Côte d’Ivoire perdue   ...Debats
24 - La constitution Ivoirienne face aux constitutions africaines   ...Debats
25 - Laurent Gbagbo à France Soir : “Bongo, c’est un rigolo”   ...Debats
26 - Du Bongo sans "couilles" au Bongo "rigolo": Et si Gbagbo avait raison?   ...Debats
27 - Ouattara s’est toujours présenté avec l’étiquette de voltaïque   ...Debats
28 - Les positions de Licorne chaque jour plus intenables   ...Debats
29 - La France doit se rendre à l’évidence   ...Debats
30 - Chirac est responsable   ...Debats
31 - Ziegler: Regards Sur La Crise Ivoirienne   ...Debats
32 - Une Camerounaise fustige l'acharnement de la France sur Gbagbo   ...Debats
Home
 
 
Les positions de Licorne chaque jour plus intenables

Ce jour-là, en pleine zone de confiance, une bande de 1 200 km de long séparant les belligérants ivoiriens placée sous la surveillance de l'ONU et des troupes françaises de Licorne, le lieutenant et les deux soldats du 3e bataillon de chasseurs alpins de Chambéry ont vraiment eu peur. Voulant soustraire à la foule furieuse un vieil homme frappé à coups de machette, ils durent se résoudre à tirer. En l'air. Déclenchant aussitôt une bouffée de colère. Une deuxième salve d'avertissement est alors tirée. Plus bas. Sans que la foule recule. Une troisième. Encore plus bas. Une quatrième. Au ras des têtes. «Alors seulement, note l'officier qui raconte la scène, la foule a reculé.»

A Man, poste de commandement situé en zone rebelle de l'un des trois groupements qui compose la force Licorne (4 000 hommes déployés en appui de l'ONU en Côte d'Ivoire pour un coût estimé à 1 million d'euros par jour), le quotidien est parfois rude. Le confirme la vigueur du dispositif mis en place : 800 hommes dont plusieurs compagnies de combat, un hélicoptère Puma, deux Gazelle, 250 véhicules dont 200 blindés, 12 canons.

Est-ce trop ? Au contraire : compte tenu de l'ampleur de la tâche, ce n'est sans doute pas assez. En dépit des apparences, toute la région de Man, tenue par la rébellion et dans la ligne de mire des autorités d'Abidjan, est sous très haute tension : «Jamais depuis un mois la situation n'a été aussi calme, explique le colonel Burgaud. Jamais la menace n'a été aussi grande.»

Il soupire : «Si nous partons...» La posture de Licorne devient pourtant, chaque jour, de plus en plus intenable. Pour ainsi dire interdits de séjour par les autorités d'Abidjan après les événements de novembre, les soldats français sont essentiellement présents du côté des rebelles. S'exprimant sur instruction et en connaissance de cause, le colonel Burgaud insiste : les rebelles, dit-il, «restent, demeurent et demeureront une rébellion. Nous, Français, les avons installés dans la durée et rendus fréquentables. Ils sont infréquentables, tout comme les milices constituées par Abidjan et qualifiées de «menace absolue».
A son départ, le prédécesseur du colonel Burgaud avait laissé ses conclusions : «Rien ne va mieux, pas de solution politique de sortie de crise, la France toujours en première ligne.» Nul changement depuis. Si ce n'est en pire...

Google
BoutikC SleeveLess Manche Courte
Bientot
votre publicite ici
idVZ2 abTalkBCap AbidjanTalk Black Cap
      Haut de Page         
       

Google
 E-mail Webmaster     Send Envoyer un Message privé au webmaster